Coldplaylist

Focus Coldplay

Un duo pop par KAORi et JP NGUYEN Dessin de ED ILLUSTRATRICE
Will Champion (batteur), Guy Berryman (bassiste), Chris Martin (chanteur) et Jonny Buckland (guitariste)

Au fil de ses articles ou de certains commentaires, Mister Bruce a eu l’occasion d’évoquer sa vision du rock’n roll. Ce qui est assez notable, c’est son aversion pour les personnalités trop lisses. Brucie aime les aspérités, les failles, les parts d’ombre. Pour lui, une vraie star du rock, c’est un artiste qui écrit et ré-écrit sa légende, qui aura souvent visité les paradis artificiels, brûlé la chandelle par les deux bouts et sera revenu de tout, à moins qu’il y soit resté.

À ce titre, les membres de COLDPLAY, et particulièrement son leader Chris Martin, ne cochent pas trop les critères Bruciens d’éligibilité au statut de stars du rock. Dans le civil, le groupe n’a jamais trop fait de vagues : des engagements caritatifs et des vies privées plutôt sages, à peine émaillée de quelques épisodes people pour Chris Martin, qui a été marié avec Gwyneth Paltrow de 2003 à 2014 avant de se mettre en couple avec une autre actrice américaine, Dakota Johnson, en 2017. Une image très sage, sans doute trop pour ceux, qui, comme Bruce, considèrent le rock comme plus qu’une musique, mais carrément un style de vie.

Fondé en 1996, COLDPLAY a explosé à l’orée des années 2000 et, en 25 ans et 9 albums, vendu plus de 100 millions de disques. Une pop que certains qualifieront de soupe, qui passe facilement à la radio et prête le flanc aux critiques et persiflages des apôtres du bon goût, notamment sur les réseaux sociaux.

Pourtant, il y en a qui aiment ça. Il y a même des fans au sein de la Bruce Team ! Et, après avoir pointé l’intransigeance du Bruce dans sa définition des rock-stars, il nous faut évidemment louer son ouverture d’esprit pour publier cet article, après avoir avalé bien d’autres couleuvres, tels les Tops sur Queen, Phil Collins ou des singles de Lara Fabian et Céline Dion dans un Top consacré à Superman !

A tour de rôle, nous allons évoquer des singles du groupe, jusqu’à constituer notre petit Top 10 COLDPLAY !

Kaori, honneur aux dames…

Avant de commencer, je voudrais expliquer un peu ce que j’aime dans la musique de Coldplay. En fait, dans quasi tous les titres qu’ils sortent, il y a une énergie positive qui me recharge, qui me rebooste. C’est un groupe hyper positif, qui me file la banane et, n’en déplaise aux amateurs de rock pur et dur, il en faut un peu dans ce monde !

10 – YELLOW par Kaori

Je commencerai par celle par laquelle tout a commencé. Un vrai coup de cœur pour cette chanson, avec la voix angélique et innocente de Chris Martin. C’est toute la pop que j’aime, guimauve mais rythmée. Cette chanson m’évoque l’enfance, et une période où j’étais complètement à fond dans les animés japonais.

9 – THE SCIENTIST par JP

En incurable fan de comics de super-héros, j’ai le péché mignon d’établir des liens entre certaines chansons et des séries ou personnages de comics. Je vous avais déjà partagé mes associations d’idées Daredeviliennes sur l’album OLDER de George Michael. Plusieurs morceaux de COLDPLAY m’évoquent des éléments de l’univers des comics, ce sera donc le fil conducteur de mes sélections pour ce top. Pour cette chanson, j’imagine souvent une scène intimiste entre Reed et Susan Richards. Le premier étant LE scientifique du Marvel Universe, les scénaristes l’ont fréquemment écrit comme perdu dans ses travaux et recherches, négligeant son épouse, invisible à plus d’un titre.

Et si Reed devait se rabibocher une énième fois avec Sue, il y aurait pire comme paroles :
I was just guessing at numbers and figures
Pulling the puzzles apart
Questions of science, science and progress
Do not speak as loud as my heart

8 FIX YOU par Kaori

Celle-ci est plus douce, une balade réparatrice, toujours portée par la voix angélique de Chris Martin. C’est presque une berceuse, pour entrer dans le sommeil de manière apaisée. Et puis il y a cette accélération, comme un cœur qui s’emballe, une communion. Un sentiment exacerbé par la version officielle avec le public qui termine la chanson…

7 PARADISE par JP

Celle-là, mon esprit comixophile l’associe à… Wonder Woman ! Bah oui, à cause de Paradise Island ! Et le refrain, avec son effet d’écho, correspond tellement bien à la fière Princesse Amazon s’envolant dans le ciel !

When she was just a girl she expected the world
But it flew away from her reach
So she ran away in her sleep
Dreamed of para-para-paradise
Para-para-paradise, para-para-paradise
Every time she closed her eyes

6 IN MY PLACE par Kaori

Il y a quelque chose qu’il faut que j’avoue. Je suis fan des intros de Coldplay. Le groupe est reconnaissable aux premières notes qui mettent tout de suite dans l’ambiance « Coldplay », ce petit nuage moelleux qui m’accompagne lors des journées un peu trop mornes…

5 TROUBLE par JP

Oh no, I see
A spider web is tangled up with me
And I lost my head
And thought of all the stupid things I’d said
Oh no, what’s this?
A spider web and I’m caught in the middle
So I turned to run
The thought of all the stupid things I’ve done
And I, I never meant to cause you trouble
And I, I never meant to do you wrong
And I, well if I ever caused you trouble
Oh no, I never meant to do you harm

Des notes de piano qui posent une ambiance mélancolique, des paroles au parfum de repentance et une toile d’araignée évoquée dès les premières lignes ? Un être peinant à s’extirper de ses problèmes et qui y entraîne son entourage, à son corps défendant ? Nous tenons là un morceau parfait pour refléter la vie de Peter Parker aka Spider-Man !

4 HIGHER POWER par Kaori

Celle-ci est très particulière, parce que pour la première fois, j’ai pensé à un autre groupe en l’entendant. Avec sa batterie qui matraque et le débit vif et saccadé de Chris, elle est très proche d’une chanson de mon autre groupe fétiche, Imagine Dragons, avec son ZERO.

Ce titre de Coldplay est encore une fois bourré d’une énergie revigorante, un titre qui met la pêche le matin.

3 A SKY FULL OF STARS par JP

Une égérie comparée à un ciel constellé ? Les étoiles semblent alignées pour évoquer une romance du Silver Surfer ! Et parmi ses conquêtes, celle qui collerait sans doute le mieux est Nova, alias Frankie Raye, ancienne héraut de Galactus, détentrice de la flamme cosmique !

‘Cause you’re a sky, you’re a sky full of stars
Such a heavenly view
You’re such a heavenly view

2 TALK par Kaori

C’est assez étrange mais dans ce morceau, je ne suis pas fan du refrain, par contre j’adore l’intro et le pont qui donnent cette sensation étrange, comme une autre réalité…

Difficile également d’oublier le clip assez drôle qui se déroule dans l’espace… Et ces paroles dans lesquelles je me retrouve assez…

Are you lost or incomplete?
Do you feel like a puzzle, you can’t find your missing piece?
Tell me, how do you feel?
Well, I feel like they’re talking in a language I don’t speak
And they’re talking it to me

So you don’t know where you’re going and you wanna talk
And you feel like you’re going where you’ve been before
You tell anyone who’ll listen, but you feel ignored
Nothing’s really making any sense at all, let’s talk
Let’s talk, let’s talk, let’s talk

1 VIVA LA VIDA par JP

Des monarques déchus, l’univers Marvel n’en manque pas… Mais au jeu du « je perds mon trône pour le regagner puis le re-perdre », il est probable que Namor détienne une longueur d’avance (voire un bassin olympique) sur ses concurrents. Ajouté à l’évocation des mers dès le début de la chanson, ce sera donc avec le Souverain d’Atlantis que je terminerai ce top (et puis,ce doit être un personnage que Bruce apprécie au moins autant que Coldplay…)

I used to rule the world
Seas would rise when I gave the word
Now in the morning, I sleep alone
Sweep the streets I used to own

JP, d’abord, je voudrais souligner que j’approuve à 200% tes choix. Si tu ne les avais pas mis, je l’aurais fait ! Ensuite, si on a droit à quelques bonus alors j’aimerais ajouter, même si c’est un featuring, SOMETHING JUST LIKE THIS qui parle de Batman et Spider-Man, même si c’est pour dire qu’il ne sera jamais un super-héros… Comme nous d’ailleurs ! Mais c’est ce que j’apprécie chez Chris Martin : il ne se prend pas pour une superstar. Et pourtant il améliore le quotidien des gens ordinaires comme nous…

Punaise, sommes-nous déjà arrivés à la fin de ce top ? (ou enfin, dirait le Bruce, qui a pris ses cachets pour tolérer des mélodies contraires à l’orthodoxie tringalienne)

Mince ! Je n’ai même pas pu caser EVERGLOW, dont il existe une version live émouvante où Chris fait monter un fan sur scène pour qu’il l’accompagne au piano… Ou ADVENTURE OF A LIFETIME, avec son clip simiesque, qui donne toujours la patate à mes filles lorsqu’elles l’écoutent. Allez, je vous dois un aveu. Bien qu’ayant pointé, en début d’article, le penchant du Boss pour n’adouber au rang de stars du rock que des spécimens cabossés par la vie, je ne suis, moi non plus, pas insensible à la personnalité des célébrités. Et, pour ce que j’en ai vu, comme par exemple lors d’un passage chez Howard Stern, Chris Martin est à la fois un très bon musicien et un être humain éminemment sympathique. Mais quand bien même il devait être révélé qu’il extermine les chatons au gaz sarin (ce que j’espère ne jamais apprendre), il a signé un paquet d’airs entrainants, des mélodies simples et punchy capables d’illuminer la grisaille du quotidien. Il y aura toujours des gens pour dire que la soupe c’est fade, n’empêche que ça réchauffe aussi ! (paroles de vieux crouton).

Le quatuor vu par Ed Illustratrice (encore merci à elle !)

92 comments

  • Eddy Vanleffe  

    Bon c’est un groupe qui ne m’a jamais attiré, je n’ai rien contre eux non plus…
    J’aime pourtant la pop/rock propre de la fin des années 90/ début 2000 comme THE CARDIGANS, THE CRANBERRIES, K’s CHOICE, AMY MC DONALD etc…
    Donc je ne sais pas vraiment pourquoi si ce n »est que justement contrairement à vous, il ne m’évoquent rien du tout en terme d’images, d’émotions

    si tu aimes l’ambiance de Talk, Kaori, peut-être aimeras-tu l’originale sur laquelle il se sont basés (avec autorisation je précise de Kraftwerk…

    https://www.youtube.com/watch?v=ZtWTUt2RZh0

    et avoir mis viva la vida en premier, je vais vous balancer à Joe Satriani.. .c’est de la provocation^^

    • Eddy Vanleffe  

      Une écoute plus approfondie me fait réaliser que je les connais toutes, sans avoir jamais écouté le moindre album entier, la génération playlist mp3 je suppose….
      Pour être constructif, je vais dire que ça m’évoque KEANE dont j’avais bien aimé les deux premiers disques.
      C’est pas désagréable du tout, entendons nous bien…

  • Présence  

    Super introduction JP : j’espère que Bruce répondra en donnant sa définition à lui du rock, ca relle inclut parfois des musiciens auxquels je ne m’attends pas.

    C’est un groupe hyper positif, qui me file la banane : merci Kaori pour formuler de manière aussi explicite ce qui te parle dans la musique de ce groupe.

    Yellow : ça ne me parle pas mais je comprends le ressenti que tu exprimes.

    The scientist : il n’y a rien qui m’accroche dans la musique, mais je comprends mieux comment on peut être accroché par les paroles, soit en se faisant un film, soit parce qu’elles reflètent un état émotionnel qui nous est familier, soit parce qu’elles décrivent un état d’esprit ou un processus auquel on aspire ou qu’on souhaite suivre (comme la chanson précédente pour Kaori).

    Fix you : je vois bien en quoi cette image trop sage me parle peu. Je me demande si je ne fais pas une fixette sur les codes et les apparences des musiciens que j’ai pu apprécier étant plus jeune, et que je ne m’y retrouve pas avec ce groupe (où est la flamboyance de Queen pour un tel titre ?), même si le final avec la public est intense, comme tu le fais remarquer.

    Paradise : très sympa à écouter.

    In my place : je suis jaloux de ce que tu arrives à exprimer de manière si claire et évidente en si 3 lignes.

    Je reviendrai dans la journée ou demain pour la 2nde partie car c’est un plaisir extraordinaire de pouvoir ainsi écouter un groupe par les oreilles de quelqu’un d’autre, en plus avec deux sensibilités différentes.

  • Surfer  

    Tout d’abord je vais écarter tout malentendu !
    Ma relation avec NOVA n’était qu’une amourette de passage ! Légère et sans lendemain !
    Rien ne pourra remplacer mon amour fou de toujours pour SHALLA BAL♥️.

    Sacré CHRIS MARTIN…Comme si les terriens ne suffisaient pas. COLDPLAY veut maintenant courtiser un nouveau public extraterrestre !
    Ces mecs sont fous 😜 .
    Ils nous sortent leur nouvel album MUSIC OF THE SPHÈRES pour aller à la quête de l’univers et des planètes 😀😀😀.
    Ils sont même allé jusqu’à faire un deal avec THOMAS PESQUET pour qu’il fasse un lancement intersidéral de leur single HIGHER POWER.
    Les premières notes de leur morceau ont été diffusées à partir de la station internationale avant même sa diffusion sur Terre.

    Sachez, mon cher CHRIS MARTIN que l’univers tout entier connaît déjà vos chansons !
    Celles présentées dans ce top 10 je les connais par cœur ! J’ai même une playlist de votre groupe en fichier numérique.
    Bon, je vous aime bien… mais pas au point d’acheter un de vos disques 😜.

    Hier on évoquait ORNETTE COLEMAN ( musique sérieuse) aujourd’hui un article est consacré à COLDPLAY ( musique légère).
    J’aime bien les 2 sauf qu’en ce qui me concerne je n’ai pas le même investissement d’écoute.
    Quand j’écoute la musique de COLEMAN , c’est tout un rituel. En général je suis seul à la maison pour éviter tout bruit parasite. Je place le vinyle sur ma platine. Je me pose sur mon fauteuil à équidistance des colonnes de ma chaîne hifi un verre de Whisky à la main. Et je ne fais plus rien, rien d’autre que laisser les magnifiques vibrations envahir mon corps.
    Quand j’écoute COLDPLAY je peux faire autre chose : Conduire…courir ou bricoler.😉

    • JP Nguyen  

      Conduire ou bricoler ? Je suis surpris, Surfer !
      Surtout pour le bricolage, je pensais que ton pouvoir cosmique te permettait de réarranger la matière au niveau moléculaire, rendant tout outil de bricolage inutile !

      • Surfer  

        😀😀😀😀 trop drôle….Malheureusement ce satané FATALIS à usurpé mon pouvoir cosmique 😉

  • zen arcade  

    Un groupe dont la musique ne m’intéresse pas le moins du monde.
    Du rock de stade insipide, inodore, incolore. De l’eau tiède qui coule d’un robinet.
    Je comprends la comparaison d’Eddy avec Keane. Keane, c’est exactement pareil.
    Après, tant mieux si ça plait à plein de monde. C’est de la musique inoffensive mais y a largement pire. Muse, par exemple. 🙂

    • Jyrille  

      C’est très bien Muse, au début surtout (les deux premiers albums). Et c’est beaucoup moins inoffensif que Coldplay, il suffit de voir leur mise en scène sur la tournée DRONES.

      • zen arcade  

        Non, Muse, c’est le mal absolu. 🙂

  • Jyrille  

    Ah, enfin l’article sur le groupe star de ces dernières années ! Bravo pour avoir fait passer ça ici 😀 Et bravo pour le titre de l’article, bien vu. Comme Bruce, je ne suis pas fan du groupe (surtout après le second album), mais je trouve que vous avez un peu trop chargé le boss : pas besoin de vous justifier ! Surtout que personnellement je sais que je suis également ressenti comme un autre élitiste du rock, mais pas du tout pour les mêmes raisons que le chef (d’ailleurs, merci les gars pour avoir mis des articles de bibi en lien 🙂 ).

    Allez on y va : tu as raison, Kaori, il y a une vraie gaieté, une volonté festive dans leur musique. Mais pas au début. Ca se sent tout de suite dans YELLOW, titre que j’aime bien, avec cette guitare tout droit sortie des années 90 et des prods noisy-pop de Cure, Pavement, Belly, The Cardigans… J’aime bien cette chanson, sans la trouver non plus renversante. En fait les deux premiers albums sont objectivement bien, mais déjà sans réel intérêt pour moi. Ca faisait longtemps que je ne l’avais pas écoutée, ça n’est pas déplaisant.

    Marrantes tes associations d’idées, JP, mais ça en vaut bien d’autres (je ne vous parle pas des miennes elles sont complètement débiles). Pareil, c’est objectivement très bien, ce THE SCIENTIST, mais ça m’a immédiatement ennuyé, dès sa sortie. Coldplay, c’est pareil que The Verve : pas pour moi. Et ici ça pompe allègrement Radiohead.

    Je ne connaissais pas ce FIX YOU. On est dans la pure variété qui marche, donc pareil, pas pour moi, et comme toujours, oui, c’est super bien fait. Tu as raison Kaori, le passage où ça s’accélère, c’est la raison d’être du titre. Bon, moi je suis fan (complètement dingue en fait) de celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=McuHVXgR8dA

    Ah, PARADISE j’ai entendu. Horrible. On dirait du mauvais Katy Perry (j’adore le premier album de Katy Perry, je vous jure). Pauvre Diana !

    Bon, IN MY PLACE, c’est le seul titre du groupe que j’ai dans l’iPod. C’est le seul que je jouais à Guitar Hero. C’est leur meilleur titre selon moi. J’ai même le single en CD ! Mais je dois avouer que ça faisait longtemps que je ne l’avais pas écoutée. Cela dit, elle reste dans le bas de mes préférences musicales. Encore une fois je ne trouve pas qu’elle soit très joyeuse quand même. Par contre je l’avais vue faite en live à l’époque, ça ne fonctionnait pas du tout. Manquent sans doute les violons.

    TROUBLE, entendue aussi. Je n’aime pas du tout. C’était déjà mes limites, dès le premier album. Mais indéniablement, c’est fait pour marcher. Et encore une chanson triste 😊

    Tu as raison Kaori, on sent que le groupe suit la vague sur HIGHER POWER, on sent bien qu’ils veulent faire du Imagine Dragons. Tout ceci n’est que la suite logique d’un groupe ayant une carrière populaire énorme. Rien que le titre donne le ton, on est là pour accompagner votre café / red bull du matin. Je déteste.

    Je ne connais pas tes références JP, mais ce titre est surtout celui de l’Euro 2021… je l’ai trop entendu donc, après le débrief des matches de Denis « Koh Lanta AH » Brognard. Horrible également, avec ce son de musique dance, de David Guetta, enfin bref c’est purement commercial (mais comme toujours c’est hyper bien fait).

    C’est marrant, vos deux premiers titres sont ceux qui ont le plus coûté en image au groupe pour plagiats. Bon pour Kraftwerk, ça va, mais Viva La Vida, c’est vraiment trop flagrant. Et pourtant j’aime bien l’énergie de ce titre, ça fonctionne bien. Elles passent, toutes les deux.

    Je crois par contre qu’en soirée je pourrais danser (comme un naze puisque je sais pas) sur toutes ces chansons. Parce que c’est un peu fait pour ça, lisser le quotidien avec une dose de joie. Je suis bien content que vous n’ayez pas mis le clip de Up&Up que je trouve laid et totalement dénué de sens tout en étant complètement surcôté. C’est aussi moche que des photos de Anne Geddes et les gens trouvent ça génial, ça me déprime. Tout le contraire du dessin de Ed, super vision de la bande. Et belle conclusion. Merci pour les piqûres de rappel et les boosters.

    Je repasserai après avoir écouté Imagine Dragons et les bonus 😉

  • zen arcade  

     » Surtout que personnellement je sais que je suis également ressenti comme un autre élitiste du rock, »

    Ehhh, t’as même pas dit que le seul intérêt de Coldplay, c’est leur collaboration avec Brian Eno. 🙂

    • Jyrille  

      Ils ont fait un truc avec Brian Eno ? Quoi donc ?

      • zen arcade  

        Ben, il a produit certains de leurs morceaux.

        • Jyrille  

          Ah oui lesquels ? Je n’ai jamais réussi à écouter le PASSENGERS de U2/Eno en entier alors bon pas certain que cela change quoi que ce soit.

      • Bruce lit  

        Eno a produit tout VIVA LA VIDA

        • Jyrille  

          Merci Bruce

    • zen arcade  

      Tiens sinon, petite anecdote perso :
      Un jour que je rendais visite à mes parents, j’arrive et qu’est-ce qui passe à la télé, un concert de Coldplay.
      Je me dis « normal, c’est de la musique faite pour plaire à tata Gertrude » et je regarde un peu.
      Mon Dieu, quelle dégoulinade. Avec les plans de coupe de fans enamourés qui mélangent jolies jeunes filles, mamies sur le retour, quelques enfants,… tous réunis dans une même extase béate. Encore pire qu’un truc immonde de Supertramp (oui, je hais Supertramp).
      Voilà. 🙂
      Bon, la bonne nouvelle, c’est qu’ils arrêtent en 2025.
      En même temps, la mauvaise nouvelle, c’est qu’ils continuent jusqu’en 2025.

      Bon sinon, je suis vraiment sincèrement heureux pour ceux qui aiment, hein… Faut pas trop prêter attention à mes propos de vieux ronchon. 🙂

      • Jyrille  

        Bah c’est un peu normal. Coldplay est un produit calibré de partout, paroles, musique, image, vidéos, communication etc… Pourquoi un montage vidéo d’un de leur concert changerait la donne ?

        Supertramp a de bons albums, surtout CRIME OF THE CENTRUY (très prog dans l’esprit).

        • zen arcade  

          Le rock progressif, c’est le mal absolu. 🙂

          • Jyrille  

            Ah ok. Je comprends mieux.

            Le mal absolu, c’est la musique militaire.

  • Jyrille  

    Imagine Dragons : horrible. Je ne me souviens pas de l’avoir entendue dans le film (mais je ne l’ai vu qu’au ciné). Mais je comprends que les paroles parlent aux gens.

    SOMETHING JUST LIKE THIS : jamais entendue. Et la vidéo a deux milliards de vues 😒 Je déteste (et encore du clavier electro dance).

    EVERGLOW (LIVE) : Désolé j’ai du mal à croire à l’improvisation ici. La chanson (inconnue pour moi) ? Une itération de ce que fait Adèle. Je déteste aussi (mais j’adore SKYFALL de Adèle).

    ADVENTURE OF A LIFETIME : jamais entendue non plus. Horrible.

    Howard Stern est connu pour sa verve, ses blagues sur la taille de son pénis et sa volonté de rendre ses invités mal à l’aise. Quoique je me souviens qu’il était totalement effacé, quitte à s’humilier, devant Jay Leno… Et là, il est hyper gentil, aucune pique, aucune évocation de Satriani : de la pure promo.

    • zen arcade  

      Adèle, son album 21 est quand même vraiment très réussi et hautement recommendable.
      Il y a plein de vraies belles chansons, une charmante reprise de The Cure et elle n’a alors pas encore versé complètement dans le trip musique pour bobonnes dans lequel elle s’est à présent enlisée.

      Imagine dragons, les filles ont écouté ça il y a quelque temps à la maison.
      Je n’y trouve pas le moindre intérêt.

      • Jyrille  

        Le premier album de Imagine Dragons est sympa. Parfait pour se réveiller. Tout comme Broken Bells (mais là j’aime beaucoup).

        J’écouterai l’album 21 de Adèle !

        https://www.youtube.com/watch?v=gWBG1j_flrg

        • zen arcade  

          Ouais mais bon, Broken Bells, là, on n’est plus du tout dans la même catégorie.
          Dangermouse et le gars des Shins, quand même.

          Je jetterai une oreille sur le premier Imagine dragons.

          • zen arcade  

            The Shins, New Slang, 4 petites minutes de pop en apesanteur.
            Et la vidéo officielle du morceau commence par quoi, hein, par quoi, par un clin d’oeil à la pochette du Zen arcade de Hüsker Dü. Et poursuit avec d’autres clins d’oeil à certains des plus beaux albums de rock que je connaisse, « Spiderland » de Slint, « Sister » de Sonic Youth »,…
            C’est-y pas beau, ça ?

            https://www.youtube.com/watch?v=zYwCmcB0XMw

          • Jyrille  

            Ah oui tiens, merci, je n’avais jamais eu la curiosité d’aller voir le clip. Cela dit, je trouve que seul le premier album des Shins est impeccable de A à Z, après, ils sont assez moyens malgré de bons moments.

            Dans le clip il y a aussi le triple album des Minutemen, le New Day Rising, le Diamond Dogs de Bowie et sans doute d’autres qui m’échappent.

          • Jyrille  

            Ah ben c’est en commentaire de la vidéo :

            Bryant Colon
            11 months ago
            If any of you were wondering, here’s all the things this video is referencing (there’s some I missed though)

            0:00 Husker Du – Zen Arcade album cover
            0:13 The Replacements – Let it Be album cover
            0:17 Husker Du – New Day Rising album cover
            0:20 Slint – Spiderland album cover
            0:24 Sonic Youth – Sister album cover (bottom right on back cover)
            0:28 Minutemen – Double Nickels on the Dime album cover
            0:35 Squirrel Bait – Squirrel Bait (EP) album cover
            0:51 -Sonic Youth (again)
            1:04 Cat Power – Nude as the News music video
            1:13 Cat Power- Moon Pix album cover
            1:38 Slint – Spiderland (again)
            1:51 Minutemen – Double Nickels on the Dime (again)
            2:29 Husker Du – New Day Rising (agian)
            2:42 Sonic Youth – Sister (again)
            3:08 Sonic Youth – Sister (again)
            3:28 Slint – Spiderland (again)
            3:32 Minutemen – Double Nickels (again)
            3:35 Husker Du – Zen Arcade (again)
            3:39 Replacements – Let it Be (again)

      • Surfer  

        Adèle, on ne peut être qu’admiratif devant sa manière de chanter !
        Je n’aime pas tout son répertoire mais je respecte.
        Elle vit la musique et se laisse posséder par elle à l’instar des grandes divas de la SOUL américaine !
        C’est l’une des rares chanteuse blanche britannique qui le fait aussi bien . Il y a eu DUSTY SPRINGFIELD puis la regretté londonienne AMY WINEHOUSE et maintenant ADÈLE

    • zen arcade  

      Ouh la la, ça fait des lustres que je n’ai plus écouté Swans. Ca me rappelle pas mal de souvenirs.

      • Jyrille  

        Moi je les ai découverts tard, il y a une douzaine d’années. Je ne connais pas tout de leur discographie, j’ai surtout écouté leurs albums depuis leur retour en 2010, je pense que le dernier est celui que je préfère.

        • zen arcade  

          Jamais écouté ces albums tardifs.
          J’écoutais Swans dans les années 80 et 90, les albums bruitistes des débuts mais surtout ceux qui suivent l’arrivée de Jarboe au sein du groupe.

          • Jyrille  

            De cette époque je connais surtout leur GREAT ANNIHILATOR. Je l’ai acheté en CD avec sa réédition en 2017 qui comporte également l’album solo DRAINLAND de Michael Gira. Je les ai réécoutés tous les deux hier.

    • Surfer  

      C’est bien Jyrille de faire ses devoirs comme un élève studieux.
      Moi aussi j’ai fait le mien en allant écouter ta musique en lien😀.
      Je ne connaissais pas SWANS😧 j’aurai juré entendre LOU REED tellement la voix du chanteur et la manière de chanter lui ressemble 😀

      • Jyrille  

        Oui sur ce titre il y a même des relents de Roxy Music je trouve. Le reste est plutôt différent… Les Swans font également des morceaux bruitistes et circulaires qui peuvent durer jusqu’à 34 minutes ! Leurs albums précédents comportent une dizaine de titres et durent tous deux heures.

        • Surfer  

          Belle découverte en tout cas !
          Merci 😉

          • zen arcade  

            Ca peut mener loin, Coldplay… 🙂

  • Matmout Gougeon  

    Pour la petite anecdote, « Viva la Vida » a longtemps été considéré comme un plagiat de la chanson « J’en ai marre ! » d’Alizée. Voilà, c’est tout pour moi, je peux partir en paix sur cette info somme toute révolutionnaire !

    https://www.youtube.com/watch?v=G4LIM9VYhB0

    • Jyrille  

      Mais qu’est-ce que c’est que ce truc…

  • Tornado  

    Bon, ben je vais me faire l’avocat des anges, pour le coup, ou celui des elfes. C’est un peu à ça que me fait penser Chris Martin : Un être humain +++. Trop la classe quand même, le mec. Je l’ai vu en concert, il passe avec aisance de la guitare au piano, chante avec une voix d’ange sans forcer et magnétise le public.
    Hélas, hélas… Avec les musicologue élitistes, il en faut toujours des comme ça. On avait les Eagles et même Pink Floyd dans la 2° moitié des années 70 : Ça faisait trop bien de dire que son album de chevet était NEVER MIND THE BOLLOCKS et que Pink Floyd et Eagles c’était de la soupe. Ça faisait « crédible ». Pfff.

    Plus de trente ans plus tard on retrouve encore les mêmes litanies. Le rock pour les puristes ça doit être rugueux, méchant, crade, garage… Et merde.
    Le rock c’est une guitare, une basse, une batterie.
    L’attitude ? L’état d’esprit ? « la sincérité » ? A part la mauvaise foi, je ne vois pas ce que ces notions viennent faire dans l’appréciation de la musique qui par définition est un art multiple qui joue énormément sur l’émotion de chacun.
    Ecouter de la musique par le biais de l’état d’esprit des artistes, de leur vécu et de leur authenticité ça peut être vachement intéressant mais c’est une seule porte d’entrée pour apprécier la musique. Il en existe tellement d’autres.

    Dans les années 90 ce n’était pas « le mal » d’écouter du rock alternatif ou du pop-rock. C’était même la normale. Aujourd’hui les mêmes puristes ont encore frappé et voilà que le rock alternatif est devenu aussi problématique que le rock progressif en son temps…
    Les bras m’en tombent.
    Du coup, Muse, Oasis, Placebo, Coldplay, tous ces grands groupes du tournant 2000 se font défoncer à la cantonade. C’est devenu un sport. Ça fait bien en société.

    Et sinon, Coldplay ? Ben voilà. Ils endossent aujourd’hui ce rôle bouc-émissaire qui permet aux élites et aux puristes de passer pour crédibles en disant que c’est de la soupe.
    Leurs trois premiers albums sont en bonne place dans ma musicothèque (je rappelle que je suis par ailleurs fan de jazz, de soul, de funk, de bossa-nova, de classique, et de rock évidemment, et ancien batteur). Hors de question qu’ils en sortent pour suivre les litanies et paraitre plus crédible que je ne le suis.
    Le premier album est un bijou (c’est pas du rock ça ? https://www.youtube.com/watch?v=u8XFFTWwSvY), mélancolique à souhait, comme tout ce que je préfère dans le rock alternatif. Rien à jeter de bout en bout malgré qu’il manque un ou deux autres titres pêchus.
    Le second est chouette aussi mais un peu plus inégal.
    Le troisième est mon préféré. Une sorte de perfection dans son genre. Un projet abouti et purement maitrisé.

    Je les ai vus en concert juste après la sortie du 3° album. En plein air, sur la plage, avec Richard Ashcroft (1° partie Ahscroft seul, 2° partie Colplay, 3° partie Colplay + Ashcroft qui jouent plusieurs titres de The Verve ! (Ashcroft en frontman et Coldplay en groupe derrière)). Un super concert, très rock (ultra pêchu et électrique, ultra généreux avec plusieurs morceaux de bravoure et des musiciens qui ne se contentent pas de réciter), dominé par un groupe d’excellents musiciens et un charisme irréprochable. Après c’est sûr que ce sont des gentils. C’est pas Iggy Pop qui envoie des doigts d’honneur à son public, c’est sûr… (j’adore Iggy Pop mais même).

    Par contre j’ai arrêté de les suivre après. Leurs albums suivants ne m’ont pas plu (je n’aime pas du tout les titres 1, 3 et 4 par exemple, trop électroniques à mon goût). Mais j’en aime bien quelques chansons par-ci par-là (ADVENTURE OF A LIFETIME est super fun, vous la retrouverez dans un de mes articles à venir, en BO).
    C’est le problème des groupes cités plus haut qui ont tenu à rester sous les sunlights de MTV (Muse, Oasis, Placebo…). Ils ont fait des concessions à leur musique et les puristes les ont lapidés pour ça aussi sûrement qu’on a essayé de lapider Marie-Madeleine.

    J’avoue que je ne comprends pas autant de haine. C’est un excellent groupe qui joue une excellente musique et produit d’excellentes chansons. What else ?
    Je suis en désaccord total avec ceux qui prétendent que leur musique est une soupe inodore. Leurs chansons (comme l’a dit Kaori d’ailleurs) sont immédiatement identifiables. Il y a une patte, des arrangements originaux et en tout cas pleins de personnalité. Je trouve personnellement qu’ils ont écrit des mélodies particulièrement accrocheuses, des refrains particulièrement entrainants, et des arrangements délicieux.
    Et enfin ils ne sont pas poseurs. Pour les avoir vu en concert ils n’en ont pas besoin. Ils on suffisamment de talent pour s’en passer. Ils sont simples et charismatiques. Et ça fait du bien aussi.
    Et je terminerais juste avec cette anecdote d’une mauvaise foi effarante comme quoi ils ont pillé la musique des autres. Qui n’a pas pillé la musique des autres avant eux ? Si on part de là alors TOUT le hard-rock a pillé Led Zeppelin. Tout le jazz a pillé Armstrong. Toute la soul et la variété qui a suivi a pillé Sam Cooke et James Brown. Ont peut y aller comme ça aussi…

    Enfin, voilà quoi. Kaori et JP avaient un peu besoin de mon son de cloche je pense…
    Hélas ma malédiction veut que la plupart de mes meilleurs amis sont des rockers puristes, quand ce ne sont pas, ou des punks, ou des jazzmen hardcore… Qu’est-ce que vous voulez, la vie, il faut bien se la vivre… 🙄

    @Kaori : TALK est un de mes morceaux préférés ! Connais-tu la 1° version ? Elle n’a pas été retenue mais c’est ma préférée. Peut-être aussi parce que je l’ai écoutée en premier, quand les enregistrements pirates de l’époque passaient avant la sortie officielle de l’album…
    https://www.youtube.com/watch?v=cy7Q-PmC3Zw

    • zen arcade  

      C’est marrant cette idée que si on n’aime pas Coldplay, c’est parce qu’on est un rocker puriste.
      Moi, je trouve ça tiède et ça m’ennuie.
      Et je les ai vus en concert à la sortie de leur premier album et ça m’a ennuyé.
      Pas parce que ce serait pas ci ou que ce serait pas ça. Juste parce que ce qu’ils font ne m’intéresse pas.
      Ca ne bouge rien en moi.

      Bon sinon, les Eagles, c’est quand même un peu de la soupe.
      Je charrie…

      • Tornado  

        C’est de bonne guerre ! 😆

      • Jyrille  

        Oui, sur ça, pareil que Zen Arcade. Ca ne me touche pas, ce n’est pas pour moi, libre à toi d’appeler ça du rock si tu veux.

        • Tornado  

          La crédibilité rock m’a toujours fait rigoler (en plus de m’agacer, pour être gentil). J’ai vu un gars (quand j’étais beaucoup plus jeune), un punk qui en faisait des caisses (méchanceté, dangerosité, musique extrême, tout ça) aller littéralement se cacher dans un coin quand il a fallu vraiment se bagarrer. A l’inverse j’ai connu un fan de Céline Dion que personne n’aurait osé regarder de travers, un rugbyman de plus de 100 kg… 😅
          Plus sérieusement, pour moi la « rock attitude » est une des pires escroqueries de tous les temps. Ça n’a pas plus de valeur que les trucs de la cancel culture aujourd’hui, le woke et tout le bastringue. C’est de la surface. Rien à voir avec la qualité de la musique.
          Quant à la « sincérité » ça n’existe pas. Tous les rock stars veulent avoir du fric et des filles. Et tout est toujours totalement calculé, dans un sens ou dans l’autre.

          • Bruce lit  

            Alors là, je vais m’étrangler.
            Si tu ne vois pas de différences entre Obispo, Pagny et Bowie ou Alice Cooper, si l’attitude de Keith Richards même grabataire égale celle de Gilbert Montagné, je sais plus quoi dire…

          • Tornado  

            Tu fais exprès de choisir des exemples qui contredisent ! 🙂
            Pagny se l’est joué rock star plus d’une fois avec ses looks à la noix et sa « liberté de penser » tout aussi hypocrite.
            OK pour Richards qui laisse une trace indélébile mais pas pour Syd Vicious par exemple qui derrière son attitude ne savait même pas jouer.
            Plus d’une star de softrock a eu une vie aussi dissolue que des punks. Sinatra menait une existence qui dépasse de loin la moyenne des rock-stars. Il était à mon avis nettement plus rock’n roll dans la vie qu’Elvis par exemple.

          • Bruce lit  

            Sid Vicious est un exemple extrême. Celle de la capacité à s’auto-détruire et à monter sur scène sans savoir jouer. Tu n’en as pas bcp des comme lui.
            Jim Morrison, Lou Reed, Iggy Pop, Brian Wilson, Elvis, Kurt Cobain, Prince, Jackson tous ont vécu pour cette musique, en sont morts pour la plupart et ont laissé une trace dans la culture populaire.
            On peut ne pas aimer mais pas de dire que c’est pas vrai.

          • zen arcade  

            « Quant à la « sincérité » ça n’existe pas. Tous les rock stars veulent avoir du fric et des filles. Et tout est toujours totalement calculé, dans un sens ou dans l’autre. »

            La sincérité des artistes, c’est toujours une affaire de perception. Une perception condamnée à être imparfaite voir même complètement erronée.
            Est-ce pour autant une raison d’en faire fi et de la balayer d’un revers de la main?
            Je ne pense pas.
            Pour évoquer Coltrane dont nous parlons ailleurs, il me semble qu’on ne peut pas écouter My love supreme sans penser que la sincérité de Coltrane irradie le disque et lui donne une dimension supplémentaire que la musique elle-même ne possède pas..
            Le fric et les filles, c’est le barnum qui va avec mais la question de la sincérité c’est quoi, en fait, c’est la nécessité intérieure comme l’écrivait Kandinsky et la manière dont chaque artiste va parvenir à composer avec les aléas du commerce pour la faire émerger.
            Elliot Smith, putain, si sa démarche n’était pas sincère, je veux bien être pendu.

            Par contre, ce qui m’énerve, c’est de considérer a priori qu’un groupe de punk (par exemple) est plus sincère que Céline Dion (au hasard et parce que tu la cites) quand ils montent sur scène.
            Sur ce point, la « crédibilité rock », ça me gave aussi.
            C’est là que réside le problème, je pense.

          • zen arcade  

            « Plus d’une star de softrock a eu une vie aussi dissolue que des punks. Sinatra menait une existence qui dépasse de loin la moyenne des rock-stars. Il était à mon avis nettement plus rock’n roll dans la vie qu’Elvis par exemple. »

            Pour taper dans la musique californienne que tu aimes : Gram Parsons
            Total punk et crédibilité maximale.
            Même moi ,je l’aime bien. 🙂

          • Tornado  

            Et bien oui. C’est ce que je dis tout le temps : La sincérité, l’attitude, c’est un angle d’approche parmi tant d’autres. Ça peut-être super intéressant pour les cas Coltrane (par ailleurs l’idôle des rockers californien dans les années 60 comme David Crosby, je dis ça je dis rien), ou Elliot Smith, mais si c’est le seul angle, ça empêche d’aimer plein d’autres artistes qui font de la super musique beaucoup plus légère.
            Un mec comme Michael Franks a fait des albums de softrock, que d’aucun considèreraient comme de la soupe au sirop, avec une totale sincérité dans son genre, et ce sont des bijoux de finesse et un travail d’orfèvre. Pour moi ça n’a rien de tiède. C’est au contraire extrêmement chaleureux.
            Après on ne peut pas tout mettre sur le même plan et tout ne se vaut pas. Je ne mettrais jamais Michael Franks au même niveau que John Coltrane et je n’écouterais jamais leurs albums de la même manière au même moment et pour les mêmes raisons.
            Si j’ai envie d’un ailleurs musical je vais écouter Coltrane (je suis d’accord My Favourite Things doit beaucoup à Tyner), si j’ai envie de chialer ma race je vais écouter Nick Drake, si j’ai envie de voyager dans le temps et dans l’espace je vais écouter les Doors, si j’ai envie de légèreté je vais écouter Michael Franks, si j’ai envie d’un truc pêchu je vais écouter ACDC, etc, etc.

          • Surfer  

            @Zen Arcade

            « Pour évoquer Coltrane dont nous parlons ailleurs, il me semble qu’on ne peut pas écouter My love supreme sans penser que la sincérité de Coltrane irradie le disque »

            Ce n’est pas My love supreme mais A LOVE SUPRÊME !
            L’erreur n’est relative qu’à un simple article mais cette petite nuance a son importance !
            On n’écorche pas un chef d’œuvre !
            Au passage c’est l’un de mes disque préféré ! !
            Sinon merci pour la référence 👍.

          • Tornado  

            Tiens, en parlant de Gram Parsons : Sa folie punk et destroy ne s’est jamais reflétée dans sa musique, ni avec les Byrds, ni avec les Flying Burrito, les International Submarine et ni même dans ses albums solos. Et encore moins dans WILD HORSES. Et puisqu’on parle de Keith Richards, il a au tournant des années 60/70 tout fait pour créer une mythologie américaine autour des Stones, un pur barnum à la Johnny Halliday qui se reflète dans les albums des années 70 (d’où son rapprochement avec Gram Parsons, qu’il va bazarder comme une vieille chaussette lors de l’enregistrement de EXILES, et qu’il ne crédite même pas sur l’album STICKY FINGERS). Ça ne m’empêche pas d’aimer le bonhomme et sa musique, mais je ne vois pas la sincérité là-dedans.
            La version de WILD HORSES par Gram Parsons :
            https://www.youtube.com/watch?v=MchWI3sLUQo

          • zen arcade  

            On va dire que la sincérité n’empêche pas les coups de pute. 🙂

    • Jyrille  

      Encore écouté un titre de Coldplay, ton SHIVER, Tornado, même sentence : ça m’ennuie. Mais juste après, ToiTube m’a proposé le Basement Session de Radiohead que je conseille à tout le monde.

      https://www.youtube.com/watch?v=sWqDIZxO-nU

    • Kaori  

      Merci Mister T…. 🙂 🙂 🙂

      Tu as tout dit et très bien dit !!!

  • Eddy Vanleffe  

    En tout cas Kaori et JP merci d’avoir partagé cette playlist et d’avoir voulu défendre un groupe et nos rappelant que la musique est un art fédérateur, ce qu’on aurait tendance à oublier dans nos commentaires.

    • zen arcade  

      Ben non, pourquoi ça serait un art fédérateur? Fédérateur de quoi? C’est sain de se friter sur des goûts musicaux.
      La plupart de mes amis ne partagent pas du tout mes goûts musicaux et c’est très bien comme ça.

      • Eddy Vanleffe  

        a 44 ans, non je ne veux plus tellement me « friter ». je ne changerais plus mes gouts de toute façon tout au plus je peux moduler….arrondir mais voilà…
        Je Hais le rap ce qui d’après LE MONDE fait de moi un électeur de Zemmour, amoureux de Papacito etc…Ben non, j’aime juste pas…néanmoins, j’ai lu récemment une lettre ouverte d’Akenathon et je comprends tout à fait ce qu’il dit parce que musique à part, j’ai des repères en commun avec cet homme/artiste.
        Dans l’équipe on est tous très différents et pourtant Tornado et moi on va se retrouver sur RAINBOW, avec Patrick ce sera sur JOY DIVISION, Kaori Depeche Mode et Bruce les Stranglers… ce sont pas des différences mais bien des gouts communs qui nous font prolonger une certaine conivence.
        C’est à ce titre que je vais parler de coté fédérateur.
        un concert, c’est fédérateur, c’est une communion presque.
        un instrument peut amener une émotion même sans qu’on la voit venir. et il y un partage.
        Savoir si la soul c’est mieux ou moins bien que le Metal, ça m’intéresse pas. Les différences nombreuses que je peux avoir avec les autres sur Gainsbourg, Daniel Darc, Michel Berger, Bashung, les Smiths, Guns and Roses…je m’en fiche totalement…

        cet article me donne envie de faire une petite sélection d’albums de HARD FM tiens… ^^
        avoir une réponse, c’est d’ailleurs un peu dangereux je trouve…

        • zen arcade  

          « un concert, c’est fédérateur, c’est une communion presque. »

          J’ai assisté à des centaines de concerts dans ma vie et j’ai toujours profondément rejeté cette idée.

          • zen arcade  

            Le gars qui se trouve à côté de moi dans une salle de concert et que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam, si ça tombe, c’est un sombre connard.
            Par contre, l’ami qui ne partage pas les mêmes goûts musicaux que les miens, je sais que c’est un bon gars. C’est mon ami.
            J’emmerde la communion. 🙂

  • Kaori  

    Merci pour vos retours.

    Je n’ai pas le temps d’écouter toutes vos suggestions en entier, mais je le ferai ce week-end.

    @Eddy : le morceau dure 7 minutes, je n’ai pas eu la patience d’aller au bout, je reprendrai ça demain. Mais ce n’est pas le riff qui me plait plus sur TALK 😉 . Mais j’irai au bout quand même.

    @Zen Arcade : arf, dans ma discothèque, j’ai seulement 2 groupes anglophones : Queen, et Muse ! Je n’achète plus de CD car nous n’avons plus de lecteurs CD… Tout est numérisé. Et mon groupe du moment, c’est Imagine Dragons. On ne pourrait pas avoir des goûts plus opposés !

    @Surfer : on se sent moins seuls grâce à toi, merci !

    @Présence : merci pour ton éternelle bienveillance 🙂

    @Jyrille : c’est marrant, mais la seule que je trouve triste, c’est THE SCIENTIST qui, si elle n’avait pas déjà été prise par JP, aurait figurée dans mon top 1. Pompée sur Radiohead ? Ca expliquerait pourquoi c’est ma préférée. Même si sur Radiohead, je n’aime vraiment pas tout. Seulement les « vieilles » : KARMA POLICE, NO SURPRISES, CREEP évidemment… Pour en revenir à Coldplay et les titres que tu trouves tristes, pour moi ce sont des ballades, oui, mais je ne ressens pas de tristesse…
    Ah si, je suis allée voir UP AND UP que je ne connaissais même pas ! Tu es dur avec ce clip qui m’évoque l’enfance effectivement ! Je l’assume : j’adore ce genre de montages !

    • zen arcade  

      @Zen Arcade : arf, dans ma discothèque, j’ai seulement 2 groupes anglophones : Queen, et Muse ! Je n’achète plus de CD car nous n’avons plus de lecteurs CD… Tout est numérisé. Et mon groupe du moment, c’est Imagine Dragons. On ne pourrait pas avoir des goûts plus opposés !

      J’avais coutume de dire quand j’étais plus jeune que les deux choses que je détestais le plus au monde étaient Queen et les endives.
      Aujourd’hui, il n’y en a plus qu’une.
      J’aime les endives.
      Queen, ça fait saigner mes oreilles et ça occasionne des dégâts irréparables à mon cerveau.
      Dès que j’entends une note, je fuis.

  • Patrick 6  

    Alors j’ai pris la peine d’écouter tous les morceaux de votre Top 10 et j’ai trouvé que tout ceci est propre, bien écrit, bien chanté, bien produit… Donc, autant dire ce qui est, il est objectivement impossible de dire que ce groupe fait de la merde ! Et pourtant on ne peut pas dire que leur musique me passionne ! J’avais acheté les 2 premiers albums, je les avais trouvé bons (surtout « A Rush of Blood to the Head ») mais au final ils n’ont pas résisté aux tris que je fais régulièrement dans ma discothèque… Pourquoi ? D’une part parce que je ne les écoute jamais (ce qui est déjà une bonne raison en soi) et d’autre part (sans rentrer dans le début Rock ou pas Rock) je trouve que leur musique manque cruellement de relief et m’ennuie un peu ! J’aimerai qu’il soit plus crades et agressifs musicalement parlant.
    Au niveau de votre article j’aime bien la complémentarité de vos styles. JP à ton instar j’associe souvent des morceaux à des choses ou des événements n’ayant AUCUN rapport avec le morceau (euh bon OK je n’avais jamais fait ça avec les Super héros, bravo à toi ^^). Robert Smith serait bien surpris de savoir que je rattache certains de ses morceaux, à une rupture, une rencontre, à une séance X (censurée dans le clip), etc… alors que lui parle de tout à fait autre chose ^^

  • Fletcher Arrowsmith  

    Bonjour,

    j’aurais pu apprécier COLDPLAY. Cela n’est pas tombé loin ayant été très pop rock du milieu des années 90 au début des années 2000 (allez milieu). Je dois avoir quelques TRAVIS dans mon grenier et quelques groupes cités ont surement du être écouté. J’ai même vu MUSE en concert (le pire des mes concerts). Mais je ne suis jamais allé plus loin qu’une première semi écoute. J’étais déjà passé à autre chose ou dans une transition assez radicale vers Dylan et le jazz.

    J’ai du mal à ranger dans des catégories le rock que j’écoute voire je ne fais parfois pas la différence entre pop et rock (volontairement).

    Bon RADIOHEAD m’a remis souvent dans le droit chemin du premier album au dernier. (pour @Tornado je choisis NO SURPRISES et surtout FADE SPIRIT FADE OUT).

    De Coldplay je retiens par contre des mélodies reconnaissables et une énergie qui sont sont entrainantes en complément sur des images (BO, pub, reportage). Mais j’ai du mal avec leur son, et plus encore maintenant qu’hier. Clairement plus la musique que j’ai envie d’écouter.

    Merci pour cette entrée. Déjà elle démontre encore une fois le pluralisme et l’ouverture d’esprit et musicale de ce blog. Elle entraine ensuite des discussions très intéressantes sur la musique, pas très bonnes pour nos comptes en banque car que de découverte en suivant.

    Bon je sais que j’ai de mon côté un challenge vers Bruce, après COLDPLAY, lui faire apprécier BRUCE SPRINGSTEEN (un petit best of,). Challenge double, car j’ai du mal à parler de musique. J’adore la musique mais je n’arrive pas à en discuter sauf sortir des poncifs du genre. Je me suis mis à la guitare depuis 3-4 ans et j’en bave des ronds de chapeau tant cet univers me dépasse encore.

    • Jyrille  

      Bon courage pour la guitare et pour faire écouter le Boss au Boss ! Moi j’ai lâché l’affaire, il est fan de Dylan et trouve Nebraska trop maniéré…

    • zen arcade  

      Si tu écris un jour un article sur Springsteen, je te promets des commentaires enflammés de ma part.
      The river est la plus belle chanson du monde. Point barre. Ce n’est même pas la peine de discuter.

  • Présence  

    Trouble : super morceau, j’ai beaucoup aimé, même si je me rends compte que mon (ou plutôt mes) univers comics sont totalement dissociés de mon (ou plutôt mes) univers musiques. Pour les quelques projets crossovers de Musique vers BD ou BD vers Musique que j’ai pu lire ou écouter, je n’ai jamais trouvé de synergie convaincante qui fasse que le tout soit plus grand que a somme des parties.

    Higher Power : j’y entends bien l’énergie que tu évoques, mais ma capacité d’écoute ne détecte pas de traits saillants ou de traits de personnalité qui retiennent mon attention. Je l’ai oubliée dès que j’ai finie de l’écouter. Je me rends bien compte qu’l ne s’agit que de mes goûts, peut-être un peu datés. 😀

    A sky full of stars : je suis plus impressionné par la voix que sur les autres morceaux. En core un morceau qu’on me passerait dans une suite de groupes divers et variés et je ne le retiendrais pas du tout. Je ne dois pas avoir les bonnes connexions neuronales pour en saisir les saveurs.

    Talk : le début m’est plus accessible grâce à la guitare et arrivé au neuvième morceau, je me suis habitué à la voix que je commence à apprécier. Le changement à 1:55 a bien fonctionné sur moi. Le deuxième à 3:25 également. Les paroles : sympathique comme thème, mais sans un vers qui me ferait dire qu’il exprime exactement ce que je ressens sans jamais être parvenu à le formuler.

    Viva la vida : ah ben non, je ne vois pas Namor dans ces propos. 😀

    Je sais que je radote : merci beaucoup pour cet article. C’est une chance et une expérience extraordinaire que de pouvoir ainsi écouter un groupe (ou d’autres fois un artiste) par les oreilles de quelqu’un d’autre, de pouvoir découvrir ce que je n’y perçois pas, de m’ouvrir à une autre (deux autres ici) sensibilité. Merci.

    • Présence  

      Le passage chez Howard Stern : super. A cette époque, Stern s’est déjà beaucoup calmé et se montre plus constructif avec les invités, plus agréable.

      • JP Nguyen  

        Merci d’avoir tout écouté. Tu es donc aussi un auditeur tout terrain !

  • Kaori  

    Et mille mercis à Ed’ pour avoir rendu un travail si rapide et de qualité, et avoir écouté nos exigences !!!

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *