Cosplay, Sexy Girls and Joy Division ! (Tokyo Comic Con 2018)

tcc_01

Cosplay, Sexy Girls and Joy Division ! (Tokyo Comic Con 2018)

Un reportage de 6 PATRICK FAIVRE

Du 30 novembre au 2 décembre 2018 se tenait la Tokyo Comic Con. En voici un petit compte rendu.

Toutes les photos de cet article sont de Patrick Faivre. 

Ce blog ne reculant devant rien pour satisfaire la curiosité insatiable de ses lecteurs, Bruce Lit  a donc  dépêché son reporter permanent à Tokyo (traduisez : moi) pour couvrir la Comic Con 2018 version nippone ! (Bruce merci au passage pour la suite royale réservée à l’hôtel Park Hyatt. Ma note de frais sera sympa tu vas voir, je n’ai lésiné ni sur le champagne ni sur le caviar)

Ainsi donc c’est profondément investi de ma mission que je me suis rendu au premier des 3 jours de la convention. Cet événement Américano-nippon a été créé en 2016. Pour cette 3ème édition les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands avec un espace plus vaste que précédemment, situé au Makuhari Messe (comptez un peu plus d’une heure en train depuis le centre de Tokyo).

Dès mon arrivée sur place je constate que les Japonais restent fidèles à leur légendaire sens de l’organisation : une entrée est prévue spécifiquement pour les Cosplayers, une autre entre entrée est réservée pour ceux possédant un pass pour les 3 jours, une autre pour les tickets journaliers… Il va sans dire qu’on ne rigole pas avec l’ordre au pays de soleil levant. Tout le monde attend sagement et en ligne l’ouverture des portes (la truande et la bousculade ne sont pas à l’ordre du jour).

« Ohoh mon sens d’araignée m’informe d’un danger… »

« Ohoh mon sens d’araignée m’informe d’un danger… »

Une fois passé les portes du lieu trois choses sautent immédiatement aux yeux :

- Tout d’abord si les occidentaux sont bien présents parmi les visiteurs de l’exposition, ils sont cependant ultra minoritaires ! Rien d’étonnant à cela, la convention a lieu hors des périodes « classiques » de vacances, les touristes sont donc moins nombreux et enfin les étrangers vivants au Japon représentent 2% de la population (et encore la majorité de ces 2 % est essentiellement composée d’asiatiques – Chinois, Coréens et Philippins en tête –). Bref en résumé cette convention ressemble à la société Japonaise : les étrangers sont proportionnellement très peu nombreux.

- La deuxième chose qui surprend c’est que la parité homme-femme est quasi respectée ! Autant en France les conventions de comics sont très largement masculines (je n’ai pas de chiffres officiels mais à vue de nez je dirais qu’elles sont à 70% composées d’hommes) autant au Japon on se rapproche du 50-50 ! Alors certes les femmes ne fréquentent pas forcément les mêmes stands que leurs homologues masculins. Elles sont par exemple très présentes dans la partie dédicaces-photographies d’acteurs américains (on en reparle plus bas) et beaucoup moins dans la partie comics… Mais ce phénomène reste pourtant extrêmement étonnant pour un occidental !

 Les Gundams sont dans la place !

Les Gundams sont dans la place !

- Et enfin dans cette Comic Convention il y a très peu de…. Comics ! Encore plus qu’en France les rayons des éditeurs Super héroïques se font désespérément rares ! Et pour cause, au pays du Manga roi il n’existe aucun mensuel traduisant les aventures des personnages made in Marvel ou DC. Seuls quelques TPB sont trouvables (à une fréquence de parution parfaitement aléatoire).
Sur toute la convention on ne trouvera donc que 2 stands (de taille très modeste) proposant des comics en VJ et un seul avec des comics en VO ! Voilà qui confirme, si besoin était, que la popularité des Super héros sur grand écran n’a aucun impact sur la vente des comics à travers le monde !

Bon vous me direz, s’il avait peu ou prou de Comics, alors que trouve-t-on dans cette convention ? Et bien tout d’abord des Cosplays en veux-tu en voilà ! Du reste le prix d’entrée de la convention (3500¥ soit 28€) est divisé par 3 si vous venez déguisé ! Vu le degré de réalisme de certains costumes on voit bien qu’il s’agit là d’un véritable sport national !

Jugez sur pièce avec le petit florilège ci-dessous :

Sexy ? Vous avez dit Sexy ?

Sexy ? Vous avez dit Sexy ?

Une autre partie importante de la convention est occupée par… des files d’attente ! Et oui pour accéder aux photos/dédicaces des acteurs il fallait passer par d’interminables queues qui devaient squatter quasiment 1/5ème de l’ensemble de la convention ! J’ai eu l’occasion de parler avec une participante qui m’a avoué qu’obtenir des photos et dédicaces de deux acteurs lui avait pris… toute la journée !! Elle n’a donc strictement rien vu de la convention ! Sympa.

Quoi qu’il en soit étaient présents ce jour-là : les frères Phelps (Harry Potter), Peter Weller (Robocop), Thomas Hiddleston (Loki), Ezra Matthew Miller (Flash), Jeremy Renner (Hawkeye ; présent seulement le samedi et le dimanche). Trois acteurs se sont hélas fait porter pâles au dernier moment : Sebastien Stan, Anthony Mackie et John Cusack !

Mesdames, pour vous l’après-midi sera très longue !

Mesdames, pour vous l’après-midi sera très longue !

Pour obtenir une photo et une dédicace d’un acteur il vous en coutera (selon la popularité du personnage) entre 12.000¥ et 28.000¥ (soit environ entre 94€ et 218€ ! ohlala). Le moins cher étant Robocop (mince !) et le plus cher Loki !
Quoi qu’il en soit les billets étant réservables à l’avance, les fans étaient sûrs d’approcher leur idole et de ne pas faire la queue pendant des heures en pure perte.

Lui aussi était initialement prévu à la convention nipponne, nous déplorons cette année l’absence de Stan Lee  (mais bon il faut avouer qu’il avait une sacrément bonne excuse hein). Un présentoir en son hommage était dressé en plein milieu de l’exposition. Un large panneau blanc était également disponible où les fans éplorés pouvaient clamer leur admiration pour le maitre.

 Le mur des lamentations.

Le mur des lamentations

Une Artists Alley était également présente (pas très étendue ceci dit) où j’ai eu la très bonne surprise de trouver Charlie Adlard, Sean Phillips et Duncan Fegredo ! Ce trio (comptant parmi mes dessinateurs préférés) n’était initialement pas prévu au programme de la convention. Voilà qui est regrettable j’aurais bien amené moult comics à leur faire signer ! Quoi qu’il en soit là aussi les dessins sont payants. Pour un sketch comptez 10.000¥ (soit 78€).

Charlie Adlard fidèle à sa réputation était extrêmement chaleureux et souriant. Il ne m’a même pas envoyé bouler lorsque je lui ai demandé de me faire un petit dessin au dos d’une sérigraphie qu’il distribuait généreusement ! A noter que si Adlard ne vendait aucun comics, il vendait cependant le CD du groupe de rock dans lequel il est batteur : « Comics ray » !
Sean Phillips a lui aussi accepté de me faire un petit dessin sur son dernier recueil de CRIMINAL « My heroes have always been junkies » (lui par contre vendait ses comics).
Duncan Fegredo, quant à lui, depuis son passage sur Hellboy a manifestement changé de catégorie puisque la file d’attente pour obtenir ses dessins ne désemplissait pas ! Des trois comparses c’est lui qui a remporté le plus de succès auprès des fans !
Il demandait régulièrement à ses fans de lui montrer sur internet le dessin qu’ils voulaient qu’il reproduise à l’identique.

Adlard toujours sympathique avec ses fans.

Adlard toujours sympathique avec ses fans.

Sean Phillips très concentré.

Sean Phillips très concentré.

Rachta Lin l’artiste Singapourienne dessine même avec une attelle !

Rachta Lin l’artiste Singapourienne dessine même avec une attelle !

Fegredo la star de la journée.

Fegredo la star de la journée.

A noter qu’alors que je passais devant le dessinateur Andrew Griffith celui m’interpelle en me disant « Hey man nice t-shirt ! ». Il faut dire que je portais mon plus beau tshirt de Joy Division. Je passe mon chemin en le remerciant (et en me disant qu’on a beau dessiner la série Transformers, on peut pour autant avoir d’excellents goûts musicaux).

Un peu plus tard je retombe à nouveau sur lui, manifestement TRÈS interpellé par mon t-shirt il me demande si j’aime le groupe ou si c’est juste que j’aime bien le logo. Je lui réponds que je suis tombé dedans quand j’étais petit, ce qui a l’air de le soulager… « Enfin quelqu’un qui porte ce t-shirt en sachant de quoi il s’agit » Nous échangeons quelques mots sur notre amour mutuel pour ce groupe avant que celui-ci ne soit appelé par ses affaires…

Deux stands ont manifestement remporté un très net succès auprès du public, à savoir celui des goodies Marvel et Star wars. Je dois avouer n’avoir jamais vu autant de gens faire la queue pendant plus de 15 minutes pour pouvoir accéder à un simple stand proposant des portes clés Captain America ou des serviettes Star wars ! Un détail m’aura échappé…

Le reste de l’exposition était occupée par des statues tailles réelles de Super héros ou des voitures utilisées dans des franchises cinéphiliques. Mention spéciale pour le stand consacré à CHUCKY qui vendait (outre des t-shirts et des déguisements) du Curie épicé ! Et oui vous pouvez manger, si vous le souhaitez, du Curry en boite à l’effigie de Chucky ! (Me demandez pas…)

Un petit Curry Chucky pour ce soir ? (Mention spéciale pour le vendeur du stand -de dos- que j’ai choppé en flag en train de regarder sous la jupe de la fille au premier plan ! Hey on a beau être Geek on n’en est pas moins homme !)

Un petit Curry Chucky pour ce soir ? (Mention spéciale pour le vendeur du stand -de dos- que j’ai choppé en flag en train de regarder sous la jupe de la fille au premier plan ! Hey on a beau être Geek on n’en est pas moins homme !)

A noter enfin que de nombreux stands ne proposaient rien à vendre, mais n’étaient là que pour faire du présentiel promotionnel ! C’est ainsi que l’on retrouvait un stand pour dire au revoir à Rick dans la série WALKING DEAD, un autre annonçant la sortie du film POKEMON, etc. Pour finir signalons la présence de moult stands présentant des articles Geeks en tout genre (de GODZILLA  à ULTRAMAN), ainsi que deux larges scènes (à l’opposé l’une de l’autre) proposant différentes animations : danses J-Pop super héroïques, interviews de personnalités, intervenants divers et variés, etc.

Les principaux acteurs présents lors de la convention sont montés sur scène en fin de journée comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous (je ne la traduis pas je sais que vous êtes tous bilingue) :

On se quitte avec un petit best of des photos prises par mes soins pendant cette folle journée :

con_2

Sale temps pour les super-héros : les emplois précaires font des ravages !

Sale temps pour les super-héros : les emplois précaires font des ravages !

Free Hugs pour les Transformers !

Free Hugs pour les Transformers !

Coupez ! Il te plait pas mon tee shirt ? )

Coupez !
(Il te plait pas mon tee shirt ? )

—–
Suivons le safari de Patrick en quête de sexy…

34 comments

  • JP Nguyen  

    Merci Patrick, pour ce reportage photo commenté sur un ton toujours enjoué, un brin ironique. Au lendemain d’un nouvel attentat en France et alors que je prends le train tôt pour Paris, cet article m’apporte un souffle bienvenu de légèreté.

    • Patrick 6  

      De la légèreté en toutes choses ;) « Soyons désinvolte n’ayons l’air de rien ».

  • Présence  

    Le plus impressionnant réside effectivement dans la parité, et le fait que les amateurs de Joy Division soient partout.

    Si j’ai bien regardé la photographie, Sean Phillips est venu avec des exemplaires anglais de My heroes have always been junkies, ce qui me fait me demander comment il est connu par les insulaires, et pareil pour Ducan Fegredo dont les épisodes de Hellboy remontent à 2010.

    La perfection des cospaly est incroyable et le respect des files d’attente défie l’imagination pour un français.

    • Matt  

      Il y a des japonais qui parlent anglais hein^^
      Même s’ils ont un accent hardcore.

  • Eddy Vanleffe  

    Bravo pour ce photo-reportage.
    on y est presque.
    d’abord, c’est officiel que je veux que Wonder Woman devienne japonaise (Betsy Braddock y est bien arrivé alors…).
    ensuite, c’est vrai que le respect et la politesse dégage une vraie bonne humeur que seuls les nippons semblent savoir incarner, je suis à chaque fois épaté par ces truc là…

    Sinon, c’est pas plutôt un Labor sur la photo? Les Gundam me semblent plus colorés…

  • Patrick 6  

    @ Présence : Tu as de très bons yeux, Phillips est en effet venu avec des TPB VO ainsi que des tirages limités d’un comics d’illustrations de Blade runner. Au niveau popularité on ne peut pas dire que c’était le rush, il n’y avait pas grand monde, on pouvait donc l’aborder directement sans aucune difficulté.
    Concernant Duncan Fegredo le mystère demeure par contre car il y avait foule à son stand ! Je dois avouer ne pas avoir suivi son actualité récente cependant sur place il vendait deux comics uniquement composés d’illustrations intégralement dédiés à Hellboy.

    @ Matt : Les Japonais parlent (généralement) encore plus mal Anglais que les Français ! Ce qui n’est pas peu dire ^^

    • Matt  

      J’ai déjà vu dans des animes en VO (comme Black Lagoon) des personnages qui causent anglais.
      Ils savent peut être très bien leur vocabulaire mais la prononciation et leur accent…houlàlà !
      M’enfin pour eux c’est peut être vachement éloigné de leur langue, contrairement à nous français^^

  • Tornado  

    Très sympa cette petite balade (enjouée et rafraichissante) en terre inconnue.
    Je ne pense pas que j’aurais été comblé par cette manifestation pleine de cosplayers, de files d’attente, de dessinateurs et d’acteurs qui font payer jusqu’à 200 euros la dédicace, le tout sans un seul stand de bouquiniste, mais bon. Ils ne font de mal à personne…

    • Matt  

      Et je comprends le vendeur qui a regardé sous la jupe de la brune moi.

      Hein ? Quoi ? Ah merde j’ai écrit tout haut ce que je pensais.

  • Tornado  

    Il est vrai que je me suis quand même arrêté un bon moment pour admirer cette brunette…

  • Matt  

    Pour ce qui est de la popularité des comics Marvel ou DC, d’un côté je comprends que ça n’attire pas les foules. Si t’es pas tombé dedans petit, qui a le courage de se lancer dans ce bordel ?
    Même les mangas de 300 tomes c’est plus facile à suivre. Tu sais que tu dois commencer par le tome 1^^
    Les « tome 1″ de chez Marvel, ça veut rien dire. Tu tombes sur un perso dont tu connais rien et il est déjà fait référence à 50 ans de continuité. Si c’est pas ta culture de base et que t’as pas baigné dedans, tu t’enfuis !

    • Eddy Vanleffe  

      pile poil un des trucs qui me fascine dans les comics mainstream…
      ça n’a pas de début ni de fin…
      c’est une tapisserie, un fresque gigantesque. on s’arrête un moment sur un détail puis on recule, on se détourne avant d’être attiré par une autre parcelle. Je ne lis plus de Marvel-récent- en ce moment. mais rien ne dit que je ne reviendrais pas en 2025+2030… qui sait?
      Une part de ce que j’aime, c’est de rattraper le temps perdu, faire de la spéléo chez les libraires.
      D’où mon intérêt pour les collection hachette qui publient tous les trucs que j’ai « oublié » de lire. j’en tire un vrai plaisir.

      • Matt  

        Tu dis ça parce que ça a toujours été ta culture depuis que t’es gosse. Si t’as aucune affinité avec l’univers que tu viens de découvrir avec un film sorti il y a 3 ans, t’auras peut être jamais cette envie de fouiller et de reconstituer la tapisserie. Voir message ci-dessous^^

        • Eddy Vanleffe  

          ben je fais ça tout le temps dans tout…
          Peut être que c’est le comics qui m’a donné le goût de fouiller… va savoir. :)

          • Matt  

            Bon…ok.
            Mais toi t’as un entrepôt de BD aussi. C’est pas pareil pour tout le monde^^

  • Matt  

    En ce sens, c’est parfaitement compréhensible que les films aient plus de succès. C’est beaucoup plus facile d’accès. Même si les fans de comics regretteront toujours que c’est plus aseptisé, grand public, etc.

    Vous imaginez vous tombez sur un film japonais qui met en scène un super héros et des gros monstres. Vous trouvez le film sympa, vous voulez voir d’où ça sort…et là vous tombez sur 30 séries de 200 tomes chacune éditées depuis les années 70 et partiellement traduites dans votre langue. Et vous n’y pigez rien, vous ne savez pas si vous pouvez commencer une série récente sans être largué. Vous tentez, et vous ne tombez pas sur la série la plus « néophyte friendly » (genre vous tombez sur un équivalent de la saga du clone ou uncanny X-force)
    Résultat : vous laissez tomber^^ Vous suivez juste s’il y a d’autres films prévus, parce que merde vous avez autre chose à lire.

  • Patrick 6  

    @ Eddy : Ah je suis grillé ! Je n’ai jamais regardé Gundam de ma vie et Labor je viens à l’instant d’apprendre leur existence ^^ Les fans d’animés corrigeront par eux même ^^
    Oui pour Wonder woman c’est une bonne idée et en effet Psylocke se sentirait moins seule ;)

    @ Tornado : L’avantage d’avoir une manifestation avec peu ou prou de boutiques de comics c’est que ça me fait faire des économies ^^ Je suis revenu avec un très maigre butin.
    Par contre c’était assez amusant et l’atmosphère était très bon enfant ! J’ai passé un très bon après-midi à Geek land.

    @ Matt : Oui je ne jette absolument pas la pierre au vendeur, la tenue de la fille a été choisie précisemment pour attirer ce genre de regards (moi le premier du reste).
    Cependant c’était rigolo quand le vendeur a vu que je l’avais calculé, ça m’a un peu évoqué un épisode de Bref : « J’ai regardé la fille, il a regardé la fille, j’ai regardé le vendeur, il m’a regardé, j’ai compris, il a compris que j’avais compris, il a baissé les yeux. Bref j’étais à la Comic Con » ^^

    • Matt  

      Elle a aussi un très joli visage^^ Non parce que hein…je veux pas passer pour un pervers, peu importe la jupette si elle a une tête de bouledogue^^

      • Patrick 6  

        … et quand elle se penche vers l’avant c’est très bien aussi ^^ Ils l’ont très bien choisie ;)

  • Eddy Vanleffe  

    sentez vous comment on est connectés les gars?
    Au Japon Matt, il y a de plus en plus de trucs hyper franchisés…
    GUNDAM par exemple. saurais-tu me situer le début de ce truc? chaque série semble indépendant de l’autre. j’ai accroché récemment à ça totalement par hasard en regardant Gundam seed, puis j’ai voulu voir le début avec GUNDAM 00, puis le nouveau reboot sur netflix… bon courage camarade.
    Godzilla c’est un peu pareil et Que dire de Saint seya qui s’est développé, déconstruit, autodétruit, recommencé, etc…?
    alors c’est pas une règle générale, mais ça gagne…

    PAT LABOR: je conseille à tout le monde les deux films(animés) de Mamoru Oshii. qui sont excellent qui réussissent la gageure de faire apprécier le « mecha » à ceux qui n’aiment pas… par un traitement réaliste, sérieux et esthétique.

    • Matt  

      J’ai pas forcément dit que c’était différent au Japon. Mais eux ont baigné dedans donc comme nous qui n’avons pas peur de Marvel, eux sont également connaisseurs de leurs franchises.
      Mais un japonais qui voudrait se plonger dans les comics Marvel, si en plus y’a même pas tout de traduit, et qu’il n’a pas plus d’affinités que cela avec l’univers, ça va plus facilement le gonfler que nous.
      D’où le fait que ça ne m’étonne pas qu’ils fassent connaissance avec cet univers via les films.

      • Eddy Vanleffe  

        De ce coté là c’est sûr… ^^
        Je suis certain qu’il y en a qui pensent que les manga, c’est des bouquins adaptés des dessin animés du club DO…

    • Jyrille  

      J’ai vu les Pat Labor il y a très longtemps. Il faudrait que je puisse les revoir.

  • Jyrille  

    Merci Patou pour la visite et le compte-rendu quais exhaustif ! J’adorerai voir ça, lorsque je vois des cosplays de ce niveau et de grandes statues ou des articles geeks dont je n’avais pas la connaissance, mon cerveau retourne en enfance… C’est comme lorsque je tombe sur les figurines POP par centaines. Mais je me refuse d’investir là-dedans, alors que j’adorerai.

    Niveau t-shirts et goûts, tu as eu la preuve toi-même que cela ne veut rien dire tant les personnes suivent la mode. Tu peux même acheter des t-shirts New Order au Kiabi.

    Pour le reste, comme d’habitude, faire la queue pendant des heures et payer une fortune pour un dessin ne me donnent pas plus envie que ça. Tes photos me suffisent.

    La BO : pas vue.

    • Bruce lit  

      Je viens de l’ajouter ta BO.

      • Jyrille  

        Alors de 1) je parlais de la vidéo avec les acteurs postée par Patou et 2) il te manque les tags et 3) j’aime bien ce morceau, et ça colle super bien ! Mais le seul Air que je garde est la BO de Virgin Suicides.

  • Patrick 6  

    @ Eddy : Merci pour ton information concernant Labor, je vais me renseigner de ce pas !

    @ Jyrille : Tomber dans la collectionnite coute toujours un bras à ceux qui en sont atteint ;)
    Tentation oblige j’ai moi-même acheté un truc ou deux sur Godzilla, je n’ai pas pu résister ^^

    Ah il y a des t-shirts New order chez Kiabi ? Ohlala je savais pour Joy division chez H&M mais pas pour N.O ^^ Bon après les gens font ce qu’ils veulent, mais cela me fait un peu penser à ceux qui portent des t-shirts à l’effigie de Ché Guevara en ignorant de qui il s’agit ! C’est dommage disons.

    • Eddy Vanleffe  

      Y’a des gamines de 10 ans avec des t-shirts avec le lapin de playboy….
      Des fois je me dis qu’on perd un peu le sens des choses…

      • Matt  

        Ha ! Ha !
        Alors ça c’est pas nouveau. Une fille du temps ou j’étais au collège avait ce t-shirt, et elle n’avait aucune idée de ce que c’était que ce logo.

    • Jyrille  

      La collectionnite : c’est une des raisons pour lesquelles je repousse l’acquisition d’un platine vinyle…

      • Matt  

        Et moi d’une nouvelle étagère. Outre le fait que ça prend de la place.
        Je réarrange mes rangements, je revends quelques trucs. Sinon je sais qu’avec une nouvelle étagère toute vide, je vais me lâcher en achats de BD.
        Bah oui si vous achetez des BD, vous avez déjà un peu une forme de colletionnite. Les autres vont en médiathèque.

  • Bruce lit  

    Allez, un peu de sentimentalisme ?
    En ces temps affreux, je suis heureux de te savoir vivant et bien portant, même au Japon et entouré de Cosplayeuses aguicheuses Patrick.
    Je suis content de vous savoir TOUS à l’abri encore cette fois des balles. Un copain n’était pas loin de ce bordel, il m’a raconté sa nuit d’enfer et d’angoisse….

    Alors ça ira pour cette fois ta note de frais, numero 6.
    Je suis quand même surpris que tu n’aies pas de photo avec Peter Weller, quoi !
    Puisque les copains mattent (et Maticien) les gonzesses, moi je me régale de la photo de mon pote déconnant avec Jason tandis que Michael Meyers fait shopping en arrière plan.
    Love etc.

    • Matt  

      Un type fiché S condamné 27 fois…
      Qu’est-ce qu’il foutait dehors ? 27 fois ça suffit pas pour piger que le mec n’a pas envie de s’intégrer ou de se repentir ?
      Et si y’a pas de place dans les prisons, qu’ils l’expatrient bon sang ! Je crois qu’au bout de 27 délits on peut se dire que c’est pas une question de racisme de le foutre dehors.

      Bref j’ai pas envie de débattre de ça mais voilà…

    • Patrick 6  

      @ Bruce : Oui et si les filles courts vêtues étaient la solution à la période troublée que nous traversons ? ^^
      Lalala Imagine all the people lalala…
      Bref hélas non pas de photo de Peter Weller, je n’avais ni le temps ni l’argent ;)
      Concernant Jason c’était très amusant de voir un solide gaillard assez effrayant avoir un langage corporel 100% Japonais (il a donné à deux mains sa carte – oui sa carte- à des filles en s’inclinant à 90% degrés ^^) comme quoi peu importe notre apparence notre attitude nous trahit le plus souvent !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *