Eighties (The return of the living dead)

RETURN OF THE LIVING DEAD de Dan O’Bannon

Article de MATTIE-BOY

Une jaquette peut-être un brin trop parodique

Une jaquette peut-être un brin trop parodique

Aujourd’hui nous allons parler du film RETURN OF THE LIVING DEAD de Dan O’Bannon sorti en 1985.

Les spoilers seront aussi inévitables que les zombies de ce film

De quoi ? Mattie-Boy qui parle de zombies alors qu’il n’aime pas trop ça ? Eh oui, mais il ne va pas parler de n’importe quel film. RETURN OF THE LIVING DEAD est certainement mon film de zombies préféré avec SHAUN OF THE DEAD. Et tous les deux sont des comédies d’horreur.

Seulement attention, rarement une comédie n’aura dissimulé autant d’idées noires et désespérées, même si elles sont emballées dans un packaging fun et exagéré de la comédie des années 80. Ce film est d’ailleurs certainement un des meilleurs films d’horreur des années 80.
Alors d’abord, qui est son réalisateur Dan O’Bannon ? Pas si connu que ça, on lui doit tout de même le scénario du premier ALIEN de Ridley Scott. Véritable homme à tout faire de l’ombre, Dan O’Bannon avait aussi travaillé sur DARK STAR de Carpenter pour lequel il a participé au scénario, à la réalisation des effets spéciaux, au montage et à la création des décors. Son travail lui a même valu d’être contacté par Alejandro Jodorowsky pour son projet d’adaptation de DUNEde Frank Herbert. Un projet qui, on le sait, a hélas été abandonné faute de financement. Mais c’est durant la préparation de DUNE que O’Bannon rencontre l’artiste suisse H.R. Giger qui concevra le xénomorphe de ALIEN. Comme quoi, O’Bannon a été plus que scénariste puisqu’il a contribué à l’élaboration visuelle de l’univers d’ALIEN en ramenant l’artiste adéquat.

Là c’est déjà mieux !

Là c’est déjà mieux !

En 1975, O’Bannon écrira même le scénario d’une BD : THE LONG TOMOROW qui sera illustrée par Moebius lui-même. RETURN OF THE LIVING DEAD sera sa première réalisation. Et c’est un sacré succès.

Alors de quoi ça parle ? Eh bien déjà, ce film est certainement le premier film d’horreur, bien avant les films comme SCREAM, a avoir une dimension meta puisque tout démarre avec des employés (Franck et Freddy) d’un entrepôt de fournitures médicales qui discutent du film de George A.Romero NIGHT OF THE LIVING DEAD. Ils expliquent qu’il était basé sur des faits réels, et que les zombies qui n’ont pas pu être détruit ont été confinés dans des containers. Et que suite à une mauvaise livraison de l’armée, l’un des fûts a atterri dans leur cave. Oui bon ok c’est con, mais on est dans un film qui ne se prend pas au sérieux, j’ai dit.

Un petit trailer

Franck ira montrer le corps inerte dans le container au petit nouveau Freddy afin de l’impressionner. Mais il donnera un coup de pied dedans comme pour tester la solidité du truc, et du gaz s’échappera du container. C’est là-dessus que se lance le générique sur un ton rock n’roll. Car oui, RETURN OF THE LIVING DEADest une comédie punk/rock d’horreur dont la BO emprunte à des groupes comme The Cramps, 45 Grave, T.S.O.L, The Damned and The Flesh Eaters. Non, j’y connais rien en musique moi, mais je cite pour les intéressés. Indépendamment de mes connaissances de ces groupes, force est de constater que cela donne au film un ton très étrange, à la fois rythmé, fun…et aussi terrifiant.

Oui, car voilà…le gaz qui s’est échappé va ranimer n’importe quoi. Comme un chien disséqué qui poussera des cris, ou un cadavre entreposé dans la chambre froide du bâtiment. On bascule dans du RE-ANIMATOR (sorti la même année) puisque nos pauvres employés en panique vont constater que rien ne peut tuer les morts ranimés. Détruire le cerveau ? Et alors ? Que dalle, le zombie se promène sans tête. C’est là que les deux tons du film deviennent clairs. Alors qu’on perçoit vraiment l’horreur et l’absurdité de la situation, un personnage va sortir une réplique du genre « le film de Romero aurait menti ? » qui vous fera sourire, en même temps que la situation empire de plus en plus. Avec l’aide d’un collègue, nos « héros » vont décider d’incinérer le corps. Une solution qu’on pourrait croire efficace. Seulement voilà, le film se veut absolument sans espoir malgré ses répliques et ses personnages bigarrés. Cramer un mort crée de la fumée qui se répand dans l’air. Et retombe. Et s’il pleut, ça pénètre dans la terre et ranime tous les corps du cimetière voisin. Et ce n’est pas tout : Franck et Freddy sont en train de mourir à cause du même gaz qu’ils ont respiré au début. Ils deviennent pâles et frissonnants.

Eighties style source : SEQUART.ORG ©Hemdale/Fox films Ltd/Le chat qui fume

Eighties style
source : SEQUART.ORG
©Hemdale/Fox films Ltd/Le chat qui fume

Les maquillages et le jeu des acteurs rendent vraiment ça réaliste et effrayant. Mais à côté de ça, dans le cimetière voisin, nous avons la bande de potes punk de Freddy qui s’amuse (avec Trash, la reine des scream queens Linnea Quigley qui démarre un strip-tease sur une tombe.) Les personnages sont tous too much pour être vrais, et en même temps c’est typiquement dans l’esprit des années 80. On ricane donc, les situations sont grotesques. On pense à cette scène ironique où la rouquine parle de ses fantasmes de punk sur la mort, et à la manière dont elle flippe complètement plus tard quand ça lui arrive réellement.

Et encore une fois, ce ton vient se heurter à des idées terrifiantes. Par exemple, une fois que les amis de Freddy se sont réfugiés dans l’entrepôt pour échapper à la pluie acide, on découvre que les zombies sont intelligents et savent parler. Et un corps de femme coupé en deux expliquera qu’elle se sent pourrir, et que manger apaise la douleur. Ah ouais…charmant. Les zombies ont donc une motivation pour bouffer des gens.
C’est d’ailleurs de ce film que vient le fameux cliché (pas si courant que ça en fait) que les zombies mangent des cerveaux. Car un zombie très réussi, dont la production a donné le nom de Tarman, celui qui était dans le fût au départ, ne cesse de répéter le mot « brain », notamment lorsqu’il croque le crâne (avec un vrai bruit de pomme croquée) du leader des punks.

 Le Tarman source : SEQUART.ORG ©Hemdale/Fox films Ltd/Le chat qui fume

Le Tarman
source : SEQUART.ORG
©Hemdale/Fox films Ltd/Le chat qui fume

Les zombies élaborent des plans pour ouvrir des portes, un autre réclamera par radio « envoyez plus de flics ». Bref plein de répliques et de situations qui peuvent faire marrer, avec des monstres iconiques (il faut voir la punk rouquine Linnea Quigley qui revient sous forme de zombie queen à poil), mais à côté de ça, rarement les situations n’auront été aussi désespérées. Les vivants meurent au contact du gaz, les morts ne peuvent pas être détruits, les brûler répand du gaz qui en raniment d’autres, etc.

La fin, complètement hardcore qui montre toute une ville se faire anéantir par des missiles nucléaires, n’annonce d’ailleurs en aucune façon la fin du fléau puisque finalement ça équivaut à les cramer quoi…et juste après, la pluie tombe…avant le générique de fin. Non, clairement, il n’y a pas d’échappatoire, c’est l’apocalypse.

Un trailer c’est bien, mais deux c’est mieux

Les effets spéciaux, à part quelques-uns, sont très efficaces aujourd’hui encore et contribuent à rendre ce film hybride aussi décalé et comique que terrifiant.
La première fois que j’ai vu ce film, à un âge où j’étais encore impressionnable, je crois que j’ai davantage été horrifié qu’amusé. Maintenant c’est plutôt l’inverse. Mais le fait est là : si le film prête volontairement à sourire visuellement et musicalement, ses idées dans le fond et son absence totale de pitié pour tous les personnages en font un film très noir.

En gros une vraie comédie d’horreur qui n’est pas une simple farce et n’oublie pas l’aspect horreur. Recommandé aux fans de cinéma des années 80, à ceux qui aiment les punks (ou à ceux qui ne les aiment pas remarque, vu comment ils finissent), aux films osés, et à la comédie noire.
Et comme le petit éditeur français Le chat qui fume (qui fait un super boulot en général) a ressorti le film l’an passé en combo DVD/Blu-ray avec une image remasterisée, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas tenter son visionnage.

 La boob queen zombie source :  SEQUART.ORG

La boob queen zombie
source : SEQUART.ORG ©Hemdale/Fox films Ltd/Le chat qui fume

—–

BO du jour : cette musique me faisait flipper plus jeune :

63 comments

  • midnighter  

    excellente découverte des années 80 pour ma part

  • Eddy Vanleffe  

    Vendu!
    tu vois là, ça justifie un achat…
    C’est totalement ma culture ciné fan de réanimator, de House 2, Waxwork et Army of Darkness que je suis…
    On hésite toujours, parce qu’on a peur de tomber sur un nanar raté (bizarre comme expression entre le paradoxe et le pléonasme, je ne sais plus, je suis perdu….)
    très bonne critique, ça donne envie de regarder des zombis bouffer des punks…

    • Matt  

      Surtout que l’édition du chat qui fume, c’est un très bel objet plein de bonus et avec le format d’image respecté (alors que les précédents DVD cheapos étaient en 4:3 open matte sans les bandes noires, donc on pouvait apercevoir une perche micro par ci par là^^)
      Et remasterisé of course.
      Prends pas les éditions pourries^^

      Une super interview d’un des gars du chat qui fume (ils sont 2…) :

      //www.youtube.com/watch?v=E4rE8UVNGsw

      (rajouter http: devant^^, je contourne la modération)

  • Matt  

    Ah c’est con il est épuisé en fait…^^
    Normalement ils ressortent tous leurs combo DVD/blu-ray en DVD simple plus tard. ça devrait donc revenir. Mais le coffret initial semble épuisé.

  • Tornado  

    Incroyable hasard : On s’apprête à le regarder (sans doute ce soir) avec ma femme. Car c’est un des rares classiques 80′s que je n’ai jamais vu et c’est un des films d’horreur culte de ma chérie. On parle de le voir ensemble depuis des lustres en plus !
    Du coup, j’ai lu l’article en sautant quelques phrases qui annonçaient les spoilers.

    « RETURN OF THE LIVING DEAD est une comédie punk/rock d’horreur dont la BO emprunte à des groupes comme The Cramps, 45 Grave, T.S.O.L, The Damned and The Flesh Eaters (…) force est de constater que cela donne au film un ton très étrange, à la fois rythmé, fun…et aussi terrifiant »
    En fait je pense que c’est ça : c’est la musique punk qui va surtout me terrifier ! :D
    Ah, et Eddy me fait penser qu’il faut que je regarde HOUSE 2 aussi. Je ne l’ai jamais vu non plus. Il est sur ma liste pour les vacances… :)

    Pour ce qui est des films d’horreur 80′s, il y en a dont je garde un triste souvenir et que j’hésite à me revoir 30 ans plus tard de peur de perdre mon temps : Critters, Mestema le maître du donjon (The Dungeonmaster), Flic ou Zombie, Vampires vous avez dit Vampires. Certains les ont vu récemment pour dire ce que ça vaut ?
    Parmi ceux que j’ai vus récemment et que je n’ai pas aimés, il y a Street Trash (grand moment de portnawak glauque), La Forteresse Noire (ultra ultra chiant et incompréhensible, et d’ailleurs le culte autour du film m’est totalement incompréhensible), Le Maitre des Illusions (assez chiant) et Hellraiser 2.
    Parmi ceux que j’ai adorés : Cabal Director’s Cut, House, Hellraiser, Aux Frontières de l’Aube, Dellamorte Dallamore, les deux Jeppers Creepers.
    J’ai aussi revu la trilogie Evil Dead et enfin vu le premier Chucky. Tout ça c’est ok, mais pas à tomber par terre (dommage que L’Armée des Ténèbres soit inégal sur la durée, parce qu’il y a des passages fabuleux).

    • Matt  

      « Critters, Mestema le maître du donjon (The Dungeonmaster), Flic ou Zombie, Vampires vous avez dit Vampires.  »

      Vu aucun^^

      « les deux Jeppers Creepers »

      C’est pas années 80 ça, c’est années 2000^^

      • Tornado  

        Et oui tu as raison mais c’est tellement 80′s style ! ^^

        • Matt  

          Le 2 m’a laissé peu de souvenirs. C’est dans ce film qu’il y a une quantité de gars torse poil qui pissent ensemble au sommet d’un bus ? Euuh…
          Je crois que j’avais pas aimé.
          ça m’étonne que tu préfères ces 2 films au maitre de l’illusions, ou aux Evil Dead…
          Je ne suis pas fan du premier non plus en fait. Mais bon j’avoue…je supporte pas l’acteur Justin Long, j’ai envie de lui coller des baffes tout le temps^^

        • Jyrille  

          Ah si j’ai vu le premier Jeepers Creepers. C’est très années 80 mais j’ai bien aimé. Et House, j’étais fan. Il faudrait que je le revoie. Je me souviens que c’était très drôle mais également flippant, surtout sur la fin (et le premier plan). Pareil pour Aux frontières de l’aube (Kathryn Bigelow powa), j’aimerai le revoir, il était terrible. Jamais vu ni Street Trash ni la Forteresse Noire…

    • Matt  

      Pour la musique c’est pas forcément ma came, je n’ai pas spécialement envie de l’écouter en dehors du film, mais ça passe bien pour l’ambiance délirante et décalée du film.
      Quand j’étais petit (enfin…pas très grand), ce ton rythmé et rock me faisait un effet bizarre, comme si le film ne se prenait donc pas au sérieux mais montrait pourtant des trucs assez trash et n’avait aucune pitié envers les personnages. ça m’avait marqué. Bien sûr aujourd’hui ça ne me fait plus peur mais le film a un cachet bien particulier je trouve.

    • Eddy Vanleffe  

      House 2 est sans doute un truc que n’importe qui renierait… mais c’est un ovni… un truc fauché qui m’a mis par terre… Je n’en dirais rien pour ne pas t’influencer et puis ta culture ciné n’est pas la mienne et si ça se trouve tu vas me dire qu’il y a plein de films dans le même genre mais ce fut une vraie surprise pour moi…

      Army of Darkness, c’est pareil je l’ai vu au lycée et je ne connaissait rien aux films d’horreurs et je n’avais aucune culture, et dès que j’ai vu un zombi attaquer en mode Bioman, j’ai déconnecté
      et l’homme derrière ce clavier est né une seconde fois… :)
      ce film est dans mon panthéon des choses qui m’ont donné envie d’acheter une platine DVD, tout comme Jack Burton et d’autres bizarreries filmiques….

      • Matt  

        C’est fendard Army of darkness^^
        Il y a au moins 3 versions du film ; version ciné US, version director’s cut et version internationale. Certaines ont un montage foireux et certaines scènes à la fin n’apparaissent pas dans le même ordre. Me souviens plus laquelle tient mieux la route mais dans l’une des versions, on ne saisit pas d’où viennent les renforts, la bataille continue alors que le evil Ash est déjà mort parce que la scène du « duel » est placée avant certains plans, ou des trucs comme ça.

      • Matt  

        J’aime bien les délires visuels de Evil Dead 2 aussi. c’est dans celui là qu’il y a une espèce de monstre de chair avec un oeil géant qui rentre dans la maison ?
        Je trouve même qu’il y a un côté japonais/yokaï dans les bestioles et autres manifestations paranormales délirantes. En plus gore bien sûr mais ce côté « no limit » de folie me plait bien^^

        • Tornado  

          Les Evil Dead, je les ai vu 20 fois. Ils ont mal vieilli. Le 1° qui me terrifiait quand j’étais ado m’a fait un drôle d’effet lorsque je l’ai revu récemment. J’ai trouvé ça vraiment laborieux. Mais c’est normal, ça s’appelle le temps qui passe et ça n’épargne pas, en particulier, les films d’horreur. Mais certains vieillissent plus ou moins bien. Je trouve que 40 ans, c’est trop pour Evil Dead. Le second est marrant et bourré d’idées de mise en scène. Mais il n’y a pas de scénario. C’est un bon petit film de série B. Pas THE FILM CULTE qui déchire tout, pour moi. Le 3° est celui qui a le mieux vieilli je trouve, alors qu’à l’époque il était renié par la plupart des fans des deux premiers. Il serait génial si certaines scènes chiantes ne te sortaient pas du film. La scène d’amour au coin du feu par exemple. Qu’est-ce que ça fout là ? C’est d’un kitsch ça !
          Alors c’est vrai, au jour d’aujourd’hui, je préfère me refaire les Jeepers Creepers. Surtout le 1° (le 2nd est nettement moins bon, d’accord). Ce sont de petits films mais c’est super bien foutu et ça joue vraiment sur le scénario plus que sur les effets. C’est ça qui fonctionne mieux avec moi. Je me suis régalé de les revoir, tout en sachant que c’est de la série B.
          Jack Burton : Voilà un film culte, sans prétention. C’est complètement débile du début à la fin, mais en même temps c’est le pied total, du début à la fin ! :D

          • Matt  

            « Le second est marrant et bourré d’idées de mise en scène. Mais il n’y a pas de scénario. C’est un bon petit film de série B. Pas THE FILM CULTE qui déchire tout, pour moi. Le 3° est celui qui a le mieux vieilli je trouve, alors qu’à l’époque il était renié par la plupart des fans des deux premiers.  »

            Ah oui je suis d’accord. Mais si on doit se mettre à être plus sévère sous prétexte que d’autres disent que c’est THE film culte, on n’a pas fini^^ Moi je les aimes bien mais je dirais pas que ce sont des chefs-d’œuvre.

          • Bruce lit  

            Le hasard veut que je regarde Evil Dead la série en ce moment même !

          • Matt  

            @Bruce : bon mais y’a personne ici qui a vu ce film, bon dieu de b… ?^^

          • Tornado  

            Ce n’est pas parce que certains disent que c’est THE FILM CULTE que je ne me suis pas régalé plus que ça. C’est juste parce que… je ne me suis pas régalé plus que ça.^^ Idem pour Chucky, que je n’avais jamais vu et que j’ai trouvé pas mal mais assez banal.
            Je me suis davantage régalé avec les autres films que j’ai cités, car le scénario et l’ambiance me plaisent davantage. Génération Perdue aussi, j’ai adoré le revoir. Je me le suis même pris en blu-ray.

          • Matt  

            Chucky j’aime pas du tout par contre…
            ça passerait dans un épisode de 20min des contes de la crypte mais le concept niais de la poupée meurtrière, faut vraiment être un génie pour faire un truc super avec ça sur 1h30. Et c’est pas le cas des réal de cette franchise^^

            La fiancée de Chucky est fun, parce qu’il assume davantage son ton comique.

          • Tornado  

            Pour Chucky, oui, c’est ce que je me suis dit aussi. Sur 1h30, je me suis un peu ennuyé. Mais je vais tenter le 2…
            Je pense que je vais aussi redonner sa chance à Vampires Vous Avez Dit Vampires. Je n’avais pas été fan, mais qui sait. Génération Perdue pas spécialement non plus mais en le revoyant récemment, j’ai replongé dans l’ambiance de l’époque et je l’ai aimé dix fois plus… qu’à l’époque ! :D

          • Eddy Vanleffe  

            Peut-on débattre sur la notion de film culte?
            je ne sais pas parce que dès que je vois un film que j’ai adoré, je suis déçu à un moment à un autre…
            disséquons un souvenir et un ressenti personnel:
            KALIDOR

            1e fois: j’ai huit ou neuf ans: Ouais! c’est Conan mais là il ya une fille et vlan il gagne le duel et là il embrasse la fille
            2e fois: j’ai treize ans. Houlà, on voit le carton là, ouch! c’est lent le combat on voit qui’ls font semblant. La perruque de Conan elle bouge!
            3e fois: entre temps j’ai fréquenté un tas de gens qui m’ont certifié le poids en caca du film, ‘jai 20-21 ans je le regarde à M6 en cachette en fermant les stores. ouias bon c’est vraiment nul mais Brigitte Nielsen est vraiment canon quand même et puis il y en a pas douze des films de Heroic fantasy…
            4e fois: j’ai quarante balais et je veux le montrer à ma fille pour rire et au moins je suis sur que c’est tout public. elle a neuf ans et… vlan il gagne le duel et ils font des bisous!
            objectivement, ce film est pourrave, mais assez distrayant pour laisser une impression cohérente entre moyens, ambitions et résultat. bref j’assume avoir un bon souvenir de sa vision et allez quoi! il vont en faire un remake et ils sont foutus de le rater encore plus…

            Jack Burton
            1e fois: j’ai rien compris et je suis persuadé avoir regardé un truc nul à chier
            2e fois: la révélation
            3e fois: entretemps j’ai joué à Mortal Kombat et je reconnais Rayden
            4e: fois: c’est toujours aussi bon
            5e fois: idem
            etc…
            c’est quand même rare, la plupart des cultes obéissent d’avantage au schéma Kalidor
            l’appellation culte est quand même vachement liée à notre porpre mauvaise foi consistant à fermer les yeux sur les défauts..
            Par exemple tu parles de la scène d’amour dans ED3: quelle scène d’amour, je m’en souviens plus… mon esprit l’a effacé… :)

          • Kaori  

            Ah, Génération Perdue, j’adooore ce film !!! Avec des acteurs cultes des années 80….

            Je ne connais pas ce Jack Burton.

            Le film qui m’a fait « WTF mais en fait c’est trooop bien ! » c’est « Une nuit en enfer ».
            Je m’attendais à regarder un espèce de movie sur des braqueurs quand ça part dans le trip vampire, j’ai A-DO-RE !

        • Jyrille  

          Jack Burton je l’ai vu trop tard. Bon c’est hyper bien réalisé, belle photo, acteurs excellents, mais je ne suis pas entré dans le délire même si objectivement, c’est cool.

          Une nuit en enfer est bien, mais j’ai préféré la première partie. Bon dieu Salma Hayek… Maintenant je n’ai aucune envie de le revoir puisque je l’ai vu à l’armée et que c’était un des rares bons films qu’on avait pu avoir en VHS. Par conséquent, je l’ai vu au moins cinq ou six fois en trois semaines, sans le vouloir : tout le monde devait le voir…

    • Jyrille  

      Je n’ai jamais vu les films que tu cites Tornado sauf Vampire vous avez dit vampire ? Et je crois que je peux le revoir sur Netflix… Jamais revu non plus, je crains le pire.

  • Kaori  

    Désolée Matt, c’est pas mon truc. Du tout du tout. Pas vu, et pas envie de le voir !

    Déjà que je me suis tapé tous les Romero pour faire plaisir à mon cher et tendre, sans parler des films d’angoisse/horreur espagnols (les pires, je trouve…). J’ai même eu droit aux Evil Deads. Vraiment pas ma came.
    Déjà qu’enfant mon frère nous ramenait Amityville, The Thing, Vampire vous avez dit vampire…
    Le seul que j’ai aimé c’est Vampire, vous avez dit Vampire. Ainsi que le deux, dans un registre plus humoristique.
    Oui, les vampires, ça passe. Bien, même.
    Les zombies, à part TWD parce qu’on les voit de moins en moins et qu’au final les pires sont les humains, j’évite au possible.

    Mais merci pour l’article, tu m’as fait rire avec tes remarques sur la musique et les punks :-).

    • Matt  

      Pas de souci, chacun son truc.

      Les vampires ça passe ? Ah non pas Twilight j’espère hein ! Dis moi qu’il y a des femmes qui n’aiment pas ces machins !

      En général je ne suis pas fan de zombies hein, les collègues te le diront. Déjà parce que c’est toujours pareil, et ensuite parce que le concept des gens enfermés en communauté qui deviennent des ordures…ben ça marche sans les zombies aussi. Genre Mist de Stephen King (adapté en film)
      Il y a finalement peu de films qui rendent les monstres zombies intéressants. Donc pourquoi ne pas varier davantage en mettant autre chose ? (comme Mist) Ou pourquoi ne pas utiliser les zombies dans un autre contexte et les rendre potentiellement intéressants ? (genre intelligents, maudits mais pas méchants, je sais pas…je pense à la nouvelle « je suis d’ailleurs » de Lovecraft par exemple)

      • Kaori  

        The Mist, typiquement le film traumatique par excellence. Je crois même que le film est pire que le livre (je m’étais renseignée sur la fin du livre, pour comparer).

        Mais à part la fin que j’ai trouvée horrible, oui, ça, ça me va tout à fait.

        Twilight, j’ai lu la saga plusieurs fois. Mais pas du tout pour le côté vampire. Surtout que je préfère les loups-garous et la communauté indienne, dans cette saga. Non, là-dedans, les vampires n’ont rien d’intéressant ou de fascinant.

        J’aime les films de vampires depuis l’enfance, depuis Vampire vous avez dit Vampire, je crois. Et j’ai beaucoup d’Anne Rice dans ma bibliothèque (8, je viens de compter).

        Je trouve les vampires beaucoup moins effrayants que les morts-vivants. Et ils ont quelque chose de fascinant.

        • Matt  

          Alors regarde Entretien avec un vampire (t’as déjà du le faire), Aux frontières de l’aube et Byzantium. Des films de vampires qui ne font pas peur mais qui ont des vampires comme persos principaux, avec la souffrance et les obligations que ça entraine. Très bons films^^

          Bien sûr qu’ils sont moins effrayants. ils ne sont pas là pour faire peur visuellement.

          • Kaori  

            Vampire vous avez dit vampire était quand même assez flippant…

            Entretien avec un vampire : c’était un de mes films cultes durant mes années collège.

            Par contre je n’ai pas vu les autres.

            Le premier me tente bien : années 80 + Adrian Pasdar…..

            Deuxième : Neil Jordan (Entretien avec un vampire) : ouais, ça devrait le faire !

            Merci pour les conseils.
            Y a plus qu’à trouver ça, maintenant !

    • Tornado  

      Hahaha ! C’est rigolo ça ! Chez moi c’est l’inverse : Ma femme = fan totale de zombies. C’est elle qui m’a imposé 8 ans de Walking Dead (TV) avant que je ne mette mon véto. Et c’est encore elle qui m’a fait franchir le pas et mater tous les classiques de Romero et Fulci que je refusais de voir de peur de flipper ma mère… :D

      • Kaori  

        Ha ha ha, Tornado, je te découvre sous un nouveau jour, monsieur « Dark » ;-).

        En vérité, je suis hyper impressionnable. La saison 1 de TWD m’a fait faire des cauchemars atroces ! J’ai mis beaucoup de temps à bien vouloir accepter de continuer la série (au moins deux ou trois ans…)
        Après, je ne sais plus si c’est toi qui disais qu’on doit finir par s’habituer… Doit y avoir de ça, car j’ai pu regarder les 7 saisons suivantes sans trop de mal (certains épisodes m’ont quand même pas mal perturbée, entre la gamine cinglée et l’hôpital, et Noah, y a eu des trucs durs à encaisser… j’ai pas toujours bien dormi…).
        La saison 8, j’ai été vachement surprise de la fin. On regardera la suite, mais je me demande vraiment à quoi ça va ressembler. Mon homme a été hyper déçu de la scène finale, qui gâche tout ce qui s’est passé avant. Mais bon, à voir. J’ai même accepté de regarder FTWD…
        Y a encore pas mal de moments où je regarde ailleurs, quand même… Par contre, je suis moins impliquée par rapport aux persos. On sait qu’ils peuvent tous crever (à part peut-être Rick), la question c’est quand et comment…

  • Bruce lit  

    Rhhaaaa
    Je te soupçonne d’être un peu sadique Mattie Boy pour chroniquer des films qu’il est possible de se procurer nulle part avec un bO rock en plus !
    On parlait hier de la culture VHS. Si le support ne me manque pas, les Video Club, si. Tout ceci a disparu, ce lieu où nous avons forgé une partie de notre culture cinématographique avec tous ces films de mauvais gouts.
    Pour ta remarque sur les Zombies, la série KINGDOM est assez originale puisque elle propose de revisiter le mythe Zombie dans la Coréé Moyen Ageuse. Les costumes sont époustouflants et surtout les Zombies vont avoir un impact sur l’économie et la politique du pays. On espère une saison 2.

    • Matt  

      Ah si tu trouves le DVD pourri de base un peu partout.

      Le chat qui fume devrait rééditer le DVD simple plus tard. Ils le font avec « la longue nuit de l’exorcisme » de Fulci par exemple qui était sorti en combo DVD/blu-ray mais est épuisé depuis. Le DVD seul ressort en mai. Ils feront surement ça pour le retour des morts vivants.
      Après va voir l’interview que j’ai mise, c’est un petit éditeur, c’est pas leur faute s’ils font des petits tirages à 1000 ou 2000 exemplaires. les blu-ray coutent super cher à produire.

      Ou sinon y’a un idiot qui passe son temps à te filer des films récemment. peut être qu’il pourra te le filer. Mais il veut une augmentation à force^^

      • Bruce lit  

        Mais il veut une augmentation à force
        Rien du tout !
        Continue comme ça et je t’impose la review de TANGUY 2 qui sort aujourd’hui…

        • Matt  

          Ouuuh, toi t’es un vil ingrat, fais gaffe !^^

  • Jyrille  

    Je n’ai jamais vu ce film. De l’époque, je n’ai vu que Le jour des morts-vivants. En voyant la première BO, j’ai pensé à Evil Dead 2 et House mais ils doivent être postérieurs. En tout cas tu donnes bien envie ! Je note dans un coin pour une prochaine fois. Merci pour ma culture !

    Je suis content que tu aies cité The Long Tomorrow avec Moebius :)

    La BO : je ne connaissais pas. On sent un peu l’influence de Carpenter… et de John Williams ^^

  • Jyrille  

    Sinon j’ai oublié de demander : le dessin de la jaquette, c’est du Corben ?

    • Matt  

      J’en ai aucune idée^^
      Mais je ne pense pas.

      Bon ben décidément…je suis le seul à avoir vu ce film. C’est fou ça. Vous étiez ou dans les années 80, les vieux ?^^

      • Kaori  

        Alors moi dans les années 80, j’étais au Club Do et sur La Cinq.

        C’est mon frangin qui ramenait les films d’horreur à la maison, qu’il regardait avec ma mère (jamais compris le délire…). Tous les Freddy, Halloween, Malédiction et cie.
        Mais pas de film de zombies, non…

        Et sinon, années 80 en film = Goonies, Indiana Jones, Gremlins, Star Wars…

    • Présence  

      @Jyrille – L’affiche a été réalisée par un certain Carl Ramsey (merci wikipedia).

  • Matt  

    Pour info, il y a eu des suites. Enfin…des « fausses suites » qui portent des numéros mais sont d’autres histoires qui n’ont rien à voir.
    Le 2 est naze.
    Le 3 est de Brian Yuzna et est une sorte d’histoire d’amour trash entre un humain et sa chérie morte dans un accident de moto qu’il ramène à la vie en lui faisant inhaler le gaz. Le concept est sympa, bien violent et un peu triste. Et Yuzna gère les effets spéciaux artisanaux dégueux.
    par contre…ça flirte un peu avec le nanar au niveau du projet militaire qui sert de toile de fond. Une base militaire dans laquelle tu peux entrer comme dans un moulin a comme projet au début du film d’utiliser des zombies comme soldats en les contrôlant via une drogue ou des exosquelettes. Pourquoi c’est le projet le plus con jamais imaginé ? Ben…vu qu’il suffit aux zombies de griffer un humain ou de le mordre pour que ce dernier se change en vampire, si tu lâches une armée comme ça dans une bataille…ok tu contrôles TON armée, mais celle en face ?^^ ça devient des zombies incontrôlables.
    Bref le film se regarde bien mais ce truc militaire est hilarant de bêtise^^

    • Matt  

      Ah oui et la fille zombie, pour calmer sa faim et ne pas tuer son chéri s’auto-mutile. C’est assez hard comme truc^^
      Et évidemment elle va avoir du mal à se contrôler malgré tout au fil du film. Donc suicide des amoureux à la fin.

    • Matt  

      hum…je voulais dire « se change en zombie », pas vampire.
      Pfiou je fatigue moi après toutes ces discussions^^

  • JP Nguyen  

    Bon, les zombies et moi, vous savez ce que ça donne, donc je réca-pépète pas…

    Du coup, n’ayant pas grand chose à dire sur le film, je relèverai un seul détail, en début d’article :
    « De quoi ? Mattie-Boy qui parle de zombies alors qu’il n’aime pas trop ça ? Eh oui, mais il ne va pas parler de n’importe quel film. »

    Fais-gaffe, Mattie-Boy, en causant de toi à la 3ème personne, tu risques de te « Alain Deloniser » !!! ;-)

    • Matt  

      Ouais c’est pas pour toi je pense. Même si là c’est plus une comédie, il faut aimer le genre horreur quand même^^

      « tu risques de te « Alain Deloniser » !!!  »

      Nous sommes 2 dans ma tête alors ça peut arriver^^

  • Tornado  

    Ayé, vu le film…
    Hélas, je pense que je l’ai vu trop tard. Je ne suis pas vraiment rentré dedans. Sans la nostalgie qui va avec, le film parait un peu banal et bordélique, à présent qu’il a du être pompé et pillé par une armée de plagiats.
    Mais sinon tu as raison sur tous les points : Le ratio Comédie/horreur est vraiment bien équilibré et tous les exemples que tu donnes font mouche en les relisant.
    C’est bizarre, à le découvrir aujourd’hui, je trouve que le film fait à la fois kitsch, classique et moderne ! Je pense le revoir un de ces quatre. Je l’apprécierai peut-être mieux en le revoyant maintenant que « l’idée que je m’en faisais » a disparu.
    Ma femme, qui n’avait pas revu le film depuis 30 ans, a répété plusieurs fois « mais c’était pas comme ça », « c’était pas celui-là », avant de s’endormir ! :D

    • Tornado  

      Depuis 30 ans depuis une vingtaine d’années… (je vais me faire engueuler moi si je commence à vieillir ma chérie)… °O°

    • Matt  

      Ah c’est sûr que le découvrir maintenant je me rends pas compte.
      Tu sais que j’en ai ras le bol des zombies moi^^ Justement parce qu’ils n’ont fait que repomper les Romero ou celui-ci qui était le premier film de zombies en mode « comédie »
      Donc c’est sûr que le voir après cette vague de trucs de zombies…ça ne doit pas faire pareil.
      Mais je le trouve bien cool quand même^^

      C’est pareil dans ce film les zombies parlent et courent, alors que soi disant c’était une nouveauté de les voir courir partout dans « 28 jours plus tard »…
      Enfin bref…pour son ambiance punk/rock il reste quand même à part je trouve. Et rigolo.
      T’as supporté la BO alors ?
      Et le thème principal que j’ai mis en BO du jour, tu le trouves pas chouette ? Il a des sonorité de musique d’horreur mais en mode rock n’ roll.

    • Matt  

      Et la première fois que je l’ai vu…le zombie qu’il ont appelé Tarman me faisait peur^^
      En fait il a davantage un look rigolo avec ses gros yeux mais je craignais les squelettes petit…et mettre des yeux dans les orbites d’un crâne me terrifiait.^^

    • Kaori  

      Alors, au final, on ne saura jamais si c’était le vrai film culte de ta chérie ?

      • Tornado  

        @Matt : La musique, je l’ai trouvée insupportable en elle-même. Mais sur les images ça faisait son effet. D’ailleurs en parlant de punk, mon passage préféré est celui où le chef des punks, absolument imbuvable, se fait bouffer la tronche en premier ! :D
        Ta BO est très bien en effet. Comme tu le décris :)

        @Kaori : C’est ça : le mystère reste entier ! :D
        Elle va faire des recherches sur internet, elle a dit !

      • Matt  

        Ouais « Suicide » le nom du chef de gang je crois^^ T’as remarqué le bruit de pomme croquée quand il se fait bouffer la tête ? C’est subtil mais ça fait un joli « crunch » ^^

  • Présence  

    Si ça peut te rassurer, je n’ai écouté que Cramps dans la liste de groupes figurant sur la BO. Parmi les autres, je ne connais que The Damned de nom.

    En voyant le titre du film, je me suis dit que ça devait être la suite de Night of the living dead : la lecture de l’article m’a rapidement détrompé. :) En allant consulter sa fiche wikipedia, je me suis aperçu que j’ai vu un film qu’il a écrit : Total Recall.

    Du coup, voilà un article qui participe totalement à élargir ma culture zombie.

  • Tornado  

    J’ai revu « Vampires Vous Avez Dit Vampires » et même « Vampires Vous Avez Dit Vampires 2″ (celui-là je ne l’avais jamais vu). J’ai passé un excellent moment. C’est plus du tean-movie 80′s qu’un vrai film d’horreur. Il y a un versant comédie assumé sans trop en faire. Et surtout moult références au Dracula de Stocker (dans les deux films) qui en font un spectacle de très bonne tenue, malgré la légèreté du script (surtout le deuxième). A l’époque ça devait vraiment être un vent de fraicheur car il y a un tas d’idée qu’on retrouvera dans Entretien Avec un Vampire et le Dracula de Coppola.
    De la très bonne série B. Une sorte de mélange entre le Dracula de Coppola et SOS Fantômes, avec une bonne louche de teen movie.

    • Kaori  

      J’adorais le 2 quand j’étais jeune ! Il me faisait délirer ! Par contre, ça fait vraiment très longtemps que je les ai vus. Contente de voir qu’ils n’ont pas si mal vieilli :-). Le premier est quand même un peu plus flippant. Le deux, avec le vampire en rollers, n’avait plus rien d’effrayant !

      Tu dis qu’on voit les influences qu’ils ont eu sur « Entretien avec un vampire ». Je m’interroge, car le roman d’Anne Rice date des années 70 (remarque, Dracula, c’est pire ;-) ). Mais c’est vrai qu’il est très différent du film (dialogues et pas de mise en scène). Il faudrait que je revois les deux films pour m’en rendre compte. Tu penses à quoi ?

      As-tu vu le remake, avec Colin Farell (ou Farrel, je sais jamais) ? Moi non, je préfère rester sur l’original.

      • Tornado  

        Non, ce n’est vraiment plus flippant du tout ! :)
        Ils ont vieilli, mais bien. Comme une bonne série B à l’ancienne, kitsch mais bien foutue pour l’époque, et surtout très sympa dans l’esprit.
        Pour l’influence, je sais bien que Bram Stocker et Ann Rice ont écrit leurs bouquin avant. Non là je parle des films : Il y a des idées visuelles qui annoncent les films de Coppola et de Jordan, comme par exemple les créatures hybrides (même look que dans le Coppola) ou les vampires dandy et modernes qui ont la classe, mais qui crèvent de manière violente, comme dans Entretien…
        Idem : Je n’ai pas forcément envie de voir le remake. Ou alors pour lui-même, à l’occasion.

        Sinon j’ai aussi revu Les Prédateurs de Tony Scott (avec Deneuve et Bowie). Là, c’est très différent : Ambiance malsaine et sans humour. Très noir. Mais aussi pas mal de points communs avec l’univers d’Ann Rice (La Reine des Damnés, par exemple).

    • Kaori  

      Merci Bruce :-).

      Le FR de JP m’a inspiré ;-).

  • Tornado  

    Ouh punaise ! Je viens de revoir « Mestema The Dunjeonmaster ». J’avais vu ça quand j’étais ado et jamais revu depuis. Alors là, c’est de la série Z de chez Z ! Du nanar pur et dur. Ça dure 1h15 et ça semble en durer le double ! :D
    Il y a bien quelques scènes sympas, dont une à la Harryhausen. Mais bon. Faut vraiment être un fan de nanar comme moi pour pouvoir s’infliger ça ^^

    • Matt  

      Bon tu nous fais un article sur Starcrash ou Barbarella un jour ?^^

      • Tornado  

        Ben j’ai déjà fait Flash Gordon, ça suffit pas ? :)

        • Matt  

          Ben justement continue ^^

  • Tornado  

    Voilà, j’ai enfin vu House II ! C’est vraiment du n’importe nawak ce film ! :D
    Mais c’est très sympa. J’ai commencé à accrocher avec le diplodocus qui traverse la forêt vierge. Ensuite, on lâche complètement l’attachement au réel et on s’éclate, un peu à la manière de Jack Burton.
    Ce n’est pas du tout un film d’horreur par contre (alors qu’il était vendu comme ça à l’époque, raison pour laquelle je refusais de le voir !). Mais quand je veux me replonger dans l’ambiance des 80′s pour une bonne série B, c’est exactement ce genre de film que j’ai envie de voir ! :)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *