Fallout ! (Poets of The Fall)

 Top 10 Poets of the fall

Article de MATTIE-BOY  

Allez c’est parti pour un nouvel article sur un groupe de musique. Cette fois-ci le groupe finlandais POETS OF THE FALL.

 <em> Le groupe au complet </em>

 Le groupe au complet 

C’est toujours intimidant pour moi de parler musique, parce que je sais qu’en face j’ai des rats de bibliothèque en guise de collègues sur ce blog, qui ont étudié tous les groupes connus, leurs influences et ramifications, etc. Et que moi je suis le mec lambda qui entend des musiques dans un film, un jeu vidéo et qui se dit « ah tiens j’aime bien » sans chercher à savoir si le groupe s’inscrit dans l’héritage de machin ou truc. Et c’est parfois loin d’être des musiciens connus. Et je ne parle même pas du fait que tout le monde est fan de rock ici et que moi non. Du moins pas le rock brutal qui tâche. Le rock n’roll oui.

Donc que puis-je dire à part « écoutez ça, moi j’aime bien » en déroulant une playlist et mettre fin à l’article ? Ben…pas grand-chose. Mais je vais essayer.

Alors c’est quoi ce groupe ? Attendez je prends mon dico sur les genres de musique. Hum…alors ce serait un groupe de rock alternatif (quoi que ça veuille dire.) Il est composé de Marko Saaresto au chant, Olli Tukiainen à la guitare et Markus « Captain » Kaarlonen au clavier, et aussi à la production. Ils sont accompagnés également de trois autres musiciens pour leurs tournées : Jani Snellman, Jaska Mäkinen et Jari Salminen.

Leurs albums : Signs of Life (2005), Carnival of Rust (2006), Revolution Roulette (2008), Twilight theatre (2010), Temple of thought (2012) Jealous gods (2014), Clearview (2016), Ultraviolet (2018). L’album Alchemy est un best of de leurs 4 premiers albums.

Leurs albums : Signs of Life (2005), Carnival of Rust (2006), Revolution Roulette (2008), Twilight theatre (2010), Temple of thought (2012) Jealous gods (2014), Clearview (2016), Ultraviolet (2018). L’album Alchemy est un best of de leurs 4 premiers albums.

Je l’ai découvert en premier dans le générique de fin du jeu MAX PAYNE 2 aux alentours de 2003. Juste après une fin tragique où le héros du jeu ne parvenait pas à sauver la tueuse à gages Mona Sax, sorte d’amante/rivale qui veut venger sa sœur assassinée dans le premier jeu de la franchise, se lançait le générique avec la chanson LATE GOODBYE.

Et il s’avère que mon parcours de découverte de ce groupe est assez représentatif de la manière dont ces musiciens se sont fait connaître du grand public. Car c’est en effet grâce à Sam Lake (de son vrai nom Sami Antero Järvi), un ami de Marko et scénariste chez Remedy Entertainment, le studio de développement de Max Payne, qu’il a été proposé au groupe de composer une chanson dans un premier temps exclusive au jeu. De plus, Markus Kaarlonen étant un employé du studio de développement Futuremark, le groupe a eu l’occasion également de placer son titre LIFT dans une campagne publicitaire de 3DMark, le logiciel de benchmarking pour PC de la société utilisé dans le monde entier.

L’inclusion de chansons du groupe dans les jeux-vidéos ne s’arrête pas là d’ailleurs puisque leurs chansons WAR et THE POET AND THE MUSE seront insérées dans le jeu ALAN WAKE, à la radio (la radio dans le jeu…vous suivez ?) THE POET AND THE MUSE est même une chanson dont les paroles ont été écrites spécifiquement pour donner des indices au joueur.max_0

Mais bref…de mon côté, ayant apprécié la chanson LATE GOODBYE, ma curiosité piquée, je suis allé jeter un œil dans les crédits du jeu pour savoir qui chantait. Et même si LATE GOODBYE n’est pas vraiment dans mon top 5 (mais ça tombe bien, on fait un top 10 !) de mes chansons préférées du groupe, déjà la voix de Marko Saaresto m’avait plu. Une voix assez douce et chaleureuse. Du coup même quand il se casse un peu la voix volontairement, on obtient ce mélange étrange de timbres de voix qui va du doux au grinçant avec harmonie. Je préfère ça à la voix de certains chanteurs qui donnent l’impression d’avoir juste la gorge défoncée par un abus de tabac.

Quant à la musique en elle-même, j’apprécie son côté plus symphonique que certains autres groupes de rock. Parce que ouais…au grand désarroi de mes collègues, je n’aime pas la musique dissonante à base de bruits bizarres, de cris, de voix brisées qui hurlent et de grattages frénétiques de guitares électriques. Je suis un enfant du classique à la base, j’aime les symphonies de grands compositeurs, j’aime les musiques orchestrales de films ou de jeux-vidéos. Donc j’ai tendance à préférer ce qui est mélodieux. Il y a des musiques dissonantes, pesantes et peu mélodieuses que j’apprécie pour l’ambiance qu’elles instaurent, mais elles ne fonctionnent avec moi que comme accompagnement d’autre chose. Des images souvent. Un film quoi. Mais à écouter seule, non.

Alors on va me dire que je suis pop, ou mielleux, ou vieux ou je ne sais quoi…mais je m’en fous (enfin…ne le faîtes pas trop quand même, ou ça va dégénérer dans les commentaires…)

Et encore une fois, comme pour LES COWBOYS FRINGANTS, je dois avouer être attiré par les musiques qui cultivent une sorte d’ambiance de spleen. POETS OF THE FALL a composé un certain nombre de chansons sur des histoires de chagrin, de monde triste, de lendemains incertains. Rien de forcément très innovant vous me direz, c’était déjà le cas du Blues depuis des lustres. Mais encore une fois, cela convient très bien à leur musique et à la voix douce-amère du chanteur. Attention j’ai bien parlé de spleen et pas de dépression sévère.

Je vais donc vous proposer une dizaine de titres de ce groupe et vous pourrez vous faire votre avis.

Commençons par une chanson aux allures engagées puisqu’on peut comprendre les paroles comme une critique contre la pollution.

Dans leurs clips (souvent assez soignés d’ailleurs), on pourra noter une tendance à la mise en scène de dystopies. Cependant on ne peut pas dire que le groupe fasse beaucoup de chansons engagées, ou alors de manière implicite. Dans la suivante que je vous propose, c’est plutôt une chanson sur les choix de vie. Le clip par contre renforce le côté « critique anticonformiste » d’un système oppressant.

Bon, vous savez si je vous parle des paroles, ce n’est pas pour suggérer que c’est ce qui importe le plus. Je peux très bien ne rien comprendre à une chanson et l’apprécier (même si j’aime bien me renseigner quand même sur le sens pour être sûr que je n’ai pas affaire à des chansons racistes ou très bas de plafond.) Sauf qu’avant la fin de cet article, je vais finir par vous énoncer ma liste de courses tant il m’est difficile de trouver autre chose à dire. Je ne sais pas parler technique alors que vous dire de plus à part « écoutez celle-là » ? En l’occurrence vous pourrez y entendre la voix de Marko monter dans les aigus et retomber dans des tons de basse plus chaleureux.

Le groupe fait aussi parfois des chansons plus posées (ce qui n’est pas pour me déplaire), même si le thème ici ne semble guère joyeux.

Et voici donc Late goodbye, la première chanson du groupe que j’ai entendue dans le générique de fin du jeu Max Payne 2.

Allez des chansons d’amûûûûr maintenant. Enfin…dans le style du groupe. Donc ça cause plutôt des chagrins, de la perte, mais il y a de l’espoir, ce ne sont pas des chansons visant à déprimer. Bref du spleen j’ai dit.

La suivante parle de faire son deuil, tourner la page.

La suivante « War » parle de la guerre…et de la paix…et c’est Tolstoi qui l’a écrit. Ah non attendez ! Je reprends. C’est donc une des musiques qui était incluse dans le jeu-vidéo ALAN WAKE.

Alors des épinards, des œufs, du jambon…hein ? Ah mince c’est pas fini. Euh…je vous avais dit qu’on en arriverait à mes courses. Alors…la prochaine est THE BALLAD OF JEREMIAH PEACEKEEPER, l’histoire d’un gardien de notre paix et chasseur de cauchemars sur des accords de musique de western.

Et enfin voici certainement ma chanson number one, celle que je préfère. Les accords de guitare, la voix, l’aura globale du titre m’accroche complètement. Même le clip a la grande classe.

Et voilà pour ce petit tour d’horizon avec mes commentaires peu inspirés. En espérant au moins vous avoir fait connaître un groupe, que ce soit votre type de musique ou non. Je reste incapable de vous parler des riffs, de sonorités ceci ou cela, je ne comprends rien au vocabulaire de la musique. Quant à parler des émotions que les chansons suscitent en moi, je crois ne pas être bien plus doué pour parler de ça. Terrible, n’est-ce pas ? Le grand bavard Mattie qui ne sait pas quoi dire. Mais c’est ainsi. Je compte sur votre indulgence, n’oubliez pas que la BD a souvent été considéré comme le parent pauvre de la littérature, les comics de super héros comme le parent pauvre de la BD réservé aux attardés sans aucun goût, donc je compte sur votre ouverture d’esprit pour ne pas reléguer cette musique au rang de truc de variété de mauvais goût (et paf, z’avez vu comme je me protège et vous donne le rôle de méchants, ô futurs détracteurs ?)

70 comments

  • Eddy Vanleffe  

    A y est! j’ai écouté…
    Je trouve ça très très bien… vraiment sympa un peu dans la lignée de Rasmus mais je préfère ces poets….
    LIsses? à quoi bon vouloir se faire passer pour des poètes maudits si on en est pas? Non ils jouent franc jeu dans leur registre…
    mais quand même bien pêchus et plus ambitieux qu’on pourrait croire…
    Il y a un coté Joker dans ce groupe… ils sont bien plus accrocheurs qu’on aurait pur l’escompter…
    Je ne joue jamais aux jeux, donc j’arrive comme une pucelle et je ne peux être influencé.

    • Matt  

      Ah ben cool^^
      Je me sens moins seul. ça en fait 2 qui trouvent ça bien (enfin… »sympa » pour Tornado, mais c’est déjà ça^^)

      Je ne connais pas Rasmus
      Un côté Joker ?

    • Matt  

      Bon, et la voix du chanteur elle marche sur toi ou pas ?^^

      • Eddy Vanleffe  

        Pas de problème avec ce chanteur…il chante bien… il monte sans forcer cool…
        J’adore vraiment Choice Millionnaire, je peux écouter ça au kilomètre…
        Locking up the sun est vraiment super aussi..
        les chansons calmes sont vraiment mélancoliques mais c’est vrai qu’en ce domaine je cherche des trucs plus sombres encore… (Genre Xymox)

        Rasmus c’était un groupe rock qui a eu beaucoup de succès avec In the Shadows, on a le cd à la maison et il est un peu dans ce mouvement là…

  • Matt  

    Bon glabalement les meilleurs albums pour moi :

    Carnival of rust
    Jealous gods
    Clearview

    Il y a évidemment de bons titres dans les autres mais je parle en tant qu’albums (vous aimez bien qu’on parle par albums je crois^^)

    Et le dernier albums j’aime pas trop, à part False Kings et Sweet Escape. Ils font trop de chansons avec des sonorités électro

  • Kaori  

    Bon, ça y est, première écoute.
    J’aime bien, c’est sympa.
    Pas de coup de foudre ou de coup de cœur, faudra donc que je réécoute pour voir si ça m’emballe ou pas.
    J’ai bien aimé WHERE WE DRAW THE LINE.
    Sinon, ça fait musique d’ambiance, un peu comme le néo prog de Tornado, je peux écouter ça tranquillement.

    Pour le « propre », je crois voir un peu ce que veulent dire les copains. C’est très bien produit, très perfectionné, rien n’est laissé au hasard. Du coup, ça ne dépasse pas. Pas de rature, d’énergie supplémentaire. Un peu trop parfait, et du coup un peu lisse.

    @Bruce j’aime bien ton titre de Starsailor !

    @Jyrille : mais ils étaient super jeunes, les « The Calling » !! Je voyais un groupe et un chanteur plus « mûr », avec la voix du chanteur… Une espèce de chanteur brun, ténébreux… Pas un petit minot tout blond ! Rigolo !

    • Matt  

      Je comprends pas trop le concept de reprocher que ce soit trop méticuleusement fait.
      Moi c’est comme ça que je bosse aussi^^

      Mais bref…au moins t’as pas trouvé ça horrible^^

  • Matt  

    Pour la curiosité, cette chanson a été composée exprès pour le jeu Alan Wake et raconte en somme l’histoire du jeu :

    https://www.youtube.com/watch?v=zZiYFFDGoh0

    Moins intéressante musicalement peut être, mais c’est marrant comme concept, je connais peu de cas de musiques composées pour fonctionner avec une intrigue de jeu.

  • Vindicator  

    Du coup un article sur la trilogie MP ca serait top

  • Matt  

    Bon alors…les rares qui ont apprécié (Eddy ?), vous avez tenté d’en écouter un peu plus ?
    On n’a pas forcément le même top 10, peut être que d’autres chansons que je n’ai pas mises ici marcheront mieux pour vous.

  • Tornado  

    … Pas trop eu le temps.
    On met ça de côté, une semaine passe et puis… hop ! un autre Top 10 à écouter ! On ne s’en sort plus ! ^^
    (d’ailleurs, nombreux sont ceux qui n’ont pas terminé mon top 10 sur le Prog (mais en même temps y avait que des titres d’1/4 d’heure)…) :D

    • Kaori  

      @ Tornado : :D c’pas faux, je crois en effet n’avoir toujours pas fini d’écouter tous tes titres :p .

      • Tornado  

        Ben c’est dommage, dans un Top 10, le meilleur est toujours à la fin ! :)

        • Kaori  

          Je m’y remettrai, promis. Mais avant je veux finir mon prochain top 10 et faut que j’évite de m’éparpiller, pour ça !

        • Matt  

          En fait tout va trop vite sur le blog^^
          Bon c’est cool de pouvoir parler et échanger sur des nouveautés tous les jours, mais disons que je suis très content quand rien ne m’intéresse durant 1 semaine ou 2. ça permet de respirer.
          Car quand tout m’intéresse, t’as l’impression de remplir une liste de trucs à lire ou voir, encore et encore…et au final tu fais des piles sur les étagères comme Tornado^^ Et tu lis et regarde rien…parce que tu zappes sur un nouveau truc le lendemain, et si ça t’intéresse aussi, tu perds ton intérêt (ou du moins ta focalisation) sur le truc de la veille.
          Moi j’avoue qu’en ce moment j’arrive plus à suivre.
          Dès que j’ai une semaine chargée, des occupations en dehors du taf, des rendez-vous, de la famille qui débarque…j’arrive plus à tout lire ici^^

          • Bruce lit  

            La trêve hivernale commence demain Mattie.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *