Il est pas frais mon poisson ? (Jaws 4)

Jaws 4 par Joseph Sargent

Cette fois, c est personnel....

Cette fois, c’est personnel….(sourire…)

1ère publication le 04/08/15- Mise à jour le 14/08/17

AUTEUR BRUCE LIT

Jaws 4 est le dernier film de la franchise initiée par Steven Spielberg en 1975.

Réalisé par Joseph Sargent en 1987,  le film valut au réalisateur de Mc Arthur, la sympathique récompense du Razzie Award du plus mauvais réalisateur de cette année.  Michael Caine avouera y avoir participé à titre alimentaire  pour tourner aux Bahamas….

Jaws 4 est donc le dernier film de la série , qui comme le montant des ASSEDICS aura vu son audience décroître après un Teen Movie  sympathique (Jaws 2), un film en 3D médiocre (Jaws 3) et ici une comédie burlesque familiale…..

Un requin en colère et qui nage de traviole (pouffe)... ©Universal Pictures France Source : IMDB

Un requin en colère et qui nage de traviole (pouffe)…
©Universal Pictures France
Source : IMDB

J’ai une tendresse particulière pour ce nanar. Je devais avoir une dizaine d’année lorsque le premier  Jaws passa à la TV sur Fr3. Je me rappelle que rien que le titre « les Dents de la Mer » me faisait peur. Je me souviens avoir été terrifié par ces femmes, ces enfants dévorés par un requin invisible au point de devoir à Steven Spielberg ma première insomnie infantile et une peur incontrôlée de rentrer dans l’eau ! Pour les Dents de la Mer 4, c’était différent, j’étais plus grand et l’ai vu en salle !

Il y ‘a deux manières de voir ce film. Celle qui consiste à n’y voir qu’une suite ratée d’une licence fructueuse. Soit, et c’est mon cas, comme une comédie perverse irrésistible qui pourrait fédérer les hommes quelles que soient leurs langues, religions ou origines !

Et donc, on apprend que Brody est mort face au requin dans le premier volet (moue narquoise ) ©Universal Pictures France – Source : Fletchtalks

Il y a effectivement un scénario profondément réjouissant qui, en défiant toute logique, multiplie les scènes d’anthologie. On apprend ainsi que Martin Brody (Roy Scheider qui a dû envoyer balader les producteurs ….) serait mort d’une crise cardiaque face au requin blanc du premier opus …. C’est ce qu’on appelle du révisionnisme, puisqu’ il apparaît dans les trois films en parfaite santé ( seulement au téléphone avec Michael dans le numéro 3 )  ! Tout ceci apparaît lors d’une belle séquence de Flash-back absurde puisque Elaine se rappelle d’événements auxquels elle n’a pas assisté !

Ensuite, on découvre que le requin, est comme dans le très beau  Orca doté de sentiments humains ! Ah ? mais c’est un poisson, non ? C’est doté d’émotions un poisson ?  Soit….
Papa Requin a donc décidé de venger l’honneur de sa famille massacrée depuis 20 ans par la dynastie Brody ! Ça tombe bien, voila Sean Brody, devenu Shérif d’Amity qui passe par là le soir de noël, c’est le moment de se faire les dents !

Lorraine Gary, veuve Brody, rescapée des autres films , comprend aussitôt qu’il s’agit d’une vengeance squalesque ( le mot n’existe pas mais tant pis ! ce film non plus ne devrait pas exister, non ? ) et supplie Michael, son océanographe de fils de sortir de l’eau des Bahamas. Face à son refus ( les risques du métier...), elle prend aussitôt l’avion pour le rejoindre suivie de près par le requin, qui comme tout le monde le sait est doté d’un GPS intégré pour traquer une cible partout dans le monde et sous l’eau !
Le squale doit avoir sniffé un max de coke aquatique et mangé beaucoup d’algues puisque le voila capable de passer des Etats-Unis  aux Bahamas en moins d’une journée…

Entre temps, la veuve Brody se fait allumer  par un gigolo en avion et décide de refaire sa vie avec lui, moins d’ une semaine après avoir enterré son fils cadet. Quant à Mario Van Peebles qui allait brièvement faire carrière en tant que réalisateur, il joue le ganja rasta un peu lourd mais sympa….

 Mario Van Peebles pète la forme même si  ça ne voit pas !  (crise de rires hystériques) /-                  ©Universal Pictures France -Source Mockery.com

Tout ce petit monde se retrouve finalement à l’eau, avec un animal qui parvient à choper un hélicoptère, à dévorer le bateau de Michael Caine mais n’arrive pas à dévorer correctement Mario Van Peebles qui ressort de ses mâchoires vaguement ensanglanté mais jovial en déclarant que la bestiole a mauvaise haleine.

Le film fera un four et sera raillé dans le monde entier. Bruce, le requin mécanique sera même nominé au Golden Raspbery Award pour le plus mauvais acteur de l’année !  Michael Caine se prendra lui aussi un Razzie Award dans les dents (de la mer), deux ans après Louis Gosset Junior pour Jaws 3.
Quant a la punchline censée faire flipper tout le monde (This time its personal), elle sera tournée en ridicule dans le deuxième opus de Retour vers le futur, le temps d’une séquence où apparaît sur un poster :  Jaws 19 filmé par Max Spielberg,  this time it’s REALLY personal !

La franchise prend l’ eau…. (Un slip de rechange, les copains ? Je ne me contrôle plus…)                                               ©Universal Pictures France  Source : IMDB

Débarrassé de la portée métaphysique du premier opus, Jaws 4 fera rire malgré lui et annihilera totalement la franchise.  Comme la saga des Griffes de la nuit, ce qui commença comme le plus grand Thriller depuis Psycho, s »acheva dans un comique troupier lamentable. Longtemps, j’ ai fait partie des inconsolables en deuil éternel de la franchise attendant désespérément Les Dents de la Mer 5 : A la conquête de l’espace …

Pourtant, aussi mauvais fut-il, non seulement Jaws 4 allait  devenir un film culte que je me repasse fréquemment comme certains mangent des pizzas devant Flash Gordon, mais paradoxalement, il allait également donner naissance aux nanars assumés comme Sharknado ! Comme quoi, comme les dents interchangeables du requin, lorsqu’un film coule, un autre est immédiatement près à prendre le relais…..

La relève....

La relève….

26 comments

  • Présence  

    Un animal qui parvient à choper un hélicoptère – Bin, c’est une requin avec des superpouvoirs, c’est pas compliqué.

    J’appelle de tous mes vœux un article sur Sharknado, dans ce site ! (et pourquoi pas The human centipede)

  • JP Nguyen  

    Côté nanars, je préfère les nanars d’action (ben ouais, bourrin même dans le nanar…)
    Mes références dans ce domaine sont Skeleton Man (un fantôme indien qui ressemble à Skeletor et qui tue des commandos) et un autre, dont le nom m’échappe, qui se passe sur une île avec du gaz explosif dans l’atmosphère, contraignant les héros et vilains à lutter au corps à corps…
    En nanar animalier, toutefois, je garde un souvenir ému de « Jurassic Tiger, le tigre aux crocs d’or » (rien que pour le titre, déjà…)

  • Bruce la machoire  

    « Les nanars de l’été » 2/3
    Youpi, c’est les vacances, la mer, la plage etc. Et pourquoi, il n’y aurait que TF1 pour diffuser ses nanars ( Angélique marquise des gendarmes de St Tropez), hein ?
    Voici le nanar préféré de Bruce Lit : Jaws 4 !!! Cette fois c’est personnel….

    La BO du jour : ainsi , les requins éprouvent des sentiments et vengent les leurs ? Un bébé requin amatrice de sucettes s’est même lancée dans la chanson ….https://www.youtube.com/watch?v=qCvw_tMFZ8E

  • Tornado  

    :D :D :D !!!
    Moi aussi je l’ai vu en salle à sa sortie !
    On était une bande de copains de 15 ans qui allaient au cinéma le mercredi après-midi. Et déjà, je l’avais trouvé tout pourri !
    N’étant pourtant pas un prodige de finesse, j’avais trouvé complètement hallucinante cette histoire de poisson vengeur, qui poursuit une famille qu’il juge coupable du meurtre de ses congénères, à travers le monde. Capable de les repérer, de les reconnaitre même s’il ne les a jamais vus et, comme le dit Bruce, doué d’un sens radar (un GPS avant l’heure) lui permettant de retrouver ses cibles dans n’importe quel endroit de la planète !

  • Jyrille  

    Je crois que je ne l’ai jamais vu. Tout comme Sharknado et The Human Centipede (en fait je n’ai aucune envie de les voir). Par contre j’ai vu Lucy, j’ai trouvé ça très sympa.

    Merci Bruce en tout cas pour parfaire ma culture !

    • Bruce lit  

      Je n’ai pas vu Sharknado, principalement parce que mon épouse n’apprécie pas ce genre de bêtise…. Mais il est sur ma liste avec ses suites (déjà 3 films) ! Un film de requins que j’avais bien aimé à l’époque et qui s’était fait descendre était Peur Bleue. « The Human Centipede » ? Connais pas ! Mais c’est celui qui le dit qui y est Présence ! Pour la rentrée seras tu capable de relever le défi de nous commenter ton « premier » film ?
      @ JP : Skeleton Man ? Jurassic Tiger ? Tornado, tu connais ?

      • Présence  

        Navré de te décevoir, ma requête était au premier degré. Je n’ai pas vu ces films, il est peu probable que je les voie et j’espérais vraiment pouvoir les découvrir par vos yeux, pour avoir l’air moins bête quand mes collègues les évoquent.

  • JP Nguyen  

    J’ai retrouvé le nom du film sur l’île explosive : US Seals II…
    Et sinon, Bruce, les champs du nanar sont vastes, il est impossible d’avoir tout vu (et pas forcément souhaitable non plus pour la santé mentale…)

  • Bruce Lit  

    Us Seals : WTF ?
    Je différencierai le nanar auto assumé (autrement dit la série z), du nanar accidentel comme Jaws4.

  • Tornado  

    Je ne connais aucun de ces nanars là… Sans doute sont-ils trop récents. Je me passionne davantage pour les vieilleries au cinéma, à l’inverse des comics.
    Mon top 5 :
    - Superman Contre les Femmes Vampires
    - Destination Planète Hydra
    - Night Of The Ghouls (un Ed Wood)
    - La revanche de King Kong
    - Flash Gordon

  • JP Nguyen  

    Jurassic Tiger est le titre français (!), en VO c’est Sabretooth (moins fun…)

    Pour US Seals II, je viens de voir qu’il était dispo en intégralité sur YT :
    https://www.youtube.com/watch?v=Hq_-jQBC77M
    Regardez au moins la scène de baston finale à 1h24min !

  • Matt  

    Je l’ai déjà dit mais les films volontairement mal foutus ne m’intéressent pas. Tous les films de la boite de prod « the Asylum » (les Sharknado, Mega shark vs giant octopus, atlantic rim et tous ces machins) ne me font pas rire mais me rendent tristes. Car c’est une sorte de glorification du nivellement par le bas.
    Je sais, on va me dire « et Pirhanas 3D c’est aussi une grosse connerie ». Eh ben j’y ai réfléchi…et c’est pas pareil ! Pirhanas 3D est un film con, oui. Une comédie débile assumée. Mais c’est bien filmé ! Les scènes gores sont bien dégueux et très réussies avec des effets en dur et pas des CGI dégueux ! Les acteurs ont des dialogues à la con mais semblent s’éclater à être cons.
    Bon les poissons en CGI sont moches;..mais auqnd on voit les CGI dégueux de gros blockbusters de chez DC, je ne pense pas que ce soit volontaire. C’est juste que ça coute du pognon et qu’il faut avoir du talent pour faire de jolis CGI. Mais pour le reste, le film est soigné par son réal Alexandre Aja.

    Dans les Sharknado, il n’y a rien de soigné, tout est dégueulasse à voir, le jeu d’acteur à chier, rien de visuellement réussi, mise en scène foireuse. Et vu le nombre de films à chier qu’ils produisent, the Asylum a certainement assez de pognon pour faire un truc plus soigné. Mais c’est pas le but. Le but est de produire en masses des faux nanars bien mal foutus qui ne demandent pas d’efforts parce qu’il y a un public pour ça. Pour moi, il y a bien trop de bons films à voir pour que je perde mon temps avec des productions aussi cyniques qui capitalisent sur le principe de « mal faire » un film.

    Jaws 4, jamais vu. Je ne sais pas dans quelle catégorie il faut le ranger. Si c’est aussi un truc volontairement débile ou si c’est pris au sérieux. Mais ça ne m’intéresse pas. J’ai déjà du mal avec les films comme « instinct de survie » ou n’importe quel film où les animaux se comportent n’importe comment ou sont conçus en CGI. Dans un film d’aventure à la King Kong ou Jurassic Park, ça passe (et encore…l’abus de CGI me gonfle aussi parfois) mais un film d’horreur avec un animal tueur censé faire peur, j’ai besoin de plus de réalisme. Les trucs comme Open Water, The Reef, Black Water sont davantage mes types de film sur une menace animale.
    On n’a pas les mêmes goûts avec Tornado là dessus, mais bon c’est comme ça^^

    En tous cas les « nanars » (ou plutôt grosses merdes commerciales cyniques) de « the Asylum », faudrait me payer pour que j’en vois d’autres que ceux que j’ai subis…

    • Bruce lit  

      Je suis d’accord.
      La nature du nanar c’est le film qui part en vrille alors que tout était là pour que ça n’arrive pas; ici Loraine Gary, actrice historique de la licence, le décor des Bahamas et Michael Caine quoi…Sans compter la décimation de la famille Brody.
      J’assimilerais ce que tu décris, ces nanars volontairement affligeants et dénué de toute « poésie » à ce que Tornado a souvent évoqué via le phénomène Skottie Young : une forme mignonne d’infantilisation et volontairement régressive qui dénature souvent le sujet.
      Tu as vu 47 meters down ? (je me rappelle plus) C’est vraiment pas mal.

      • Matt  

        Non, pas vu celui-là. J’ai vu The Reef par contre, qui ressemble (un peu trop ?) à Open Water. Par le même réal que le Black Water avec le croco que je t’ai montré. Il est bien, mais peut faire un peu redondant avec Open Water.
        J’ai lu la critique de darksidereviews sur 47 meters down, ça peut être sympa.

        J’ai regardé le « solitaire » (aussi nommé « en eaux troubles ») que Tornado m’a conseillé. Mais même si j’ai vraiment bien aimé les 2 premiers tiers du film, ça se termine en baston homme contre croco en CGI dans une caverne et j’ai trouvé ça bien trop « divertissement » ou « king kong style » pour un film d’horreur qui partait sur des bases réalistes. Même souci avec Instinct de survie ou ça se termine avec du WTF avec le requin qui bouffe du metal et devient suicidaire et fait n’importe quoi. ça dénote trop avec le principe réaliste de départ.
        Je ne suis pas un fan de cinéma social naturaliste, mais pour les films d’animaux dangereux, je crois que l’approche naturaliste me sied davantage^^ Justement parce que l’idée de départ n’est pas de créer un monstre géant mais de faire du suspense avec une créature réelle. Donc moins c’est over the top, mieux j’aime.

        • Bruce lit  

          The Reef est moins bien , oui. Il y a plus de personnages donc + de bodycount. Moins de suspense.

          • Matt  

            Mais de jolis plans sur de vrais requins quand même^^ Dans 47 meters down j’ai cru comprendre que c’était des requins numériques donc potentiellement capables d’agir n’importe comment^^

            Je sais plus ce qu’on voit dans Open Water. On en voit encore moins que dans The Reef je crois.
            Mais c’est vrai que le bodycount on se dit quand même que le requin a vraiment faim…
            Apparemment c’est tiré d’une vraie histoire (oui, je sais parfois c’est une fausse affirmation commerciale mais apparemment pas là) d’un gars qui se serait retrouvé à l’eau avec un cuisinier et une femme…et les 2 se seraient fait blesser à mort voire bouffés à 2h d’intervalle par un requin tigre.

            Là évidemment ils ont reprit le grand blanc parce que ça fait plus peur (même s’ils sont en réalité moins dangereux pour l’homme que les requins tigres justement^^). Et il y a 3 victimes, et pas 2. Peut être une de trop il est vrai pour l’aspect vraisemblable du film.

  • Bruce lit  

    Ah , je connaissais pas cette histoire. Je ne crois pas/plus que ce soit un grand blanc dans The Reef.
    Je ne sais pas s’il existe des espèces + dangereuses de requins pour l’homme. J’ai vu beaucoup de reportages avec des requins tigres plutôt peinards avec l’homme.
    Le grand blanc est surtout le plus connu. Qu’est ce que j’aimerais en voir une fois dans ma vie.

    • Matt  

      Je suis quasi sur que c’est un grand blanc dans The Reef. C’est le plus connu, c’est ce qui attire les foules depuis Jaws justement^^ C’est celui qui fait le plus « peur » avec sa tronche (alors que le requin marteau, pas trop…) Le requin tigre a une tête plus sympa aussi. Même si ça ne veut rien dire, les apparences comptent au cinéma^^

      Après les requins peuvent être tous peinards hein^^ Ce sont des animaux, ils peuvent être relax, ou même avoir peur de nous. Mais je crois qu’il y a eu davantage d’accidents avec des requins tigres. Mais dans tous les cas ça reste des cas isolés. Tout comme les gens, ou d’autres animaux, il y a des individus plus féroces ou couillons que d’autres^^
      Tiens une histoire d’un gars qui a eu la frousse de sa vie…mais qui n’a pas été attaqué^^ :

      http://www.lecourrieraustralien.com/un-plongeur-australien-nage-plusieurs-kilometres-poursuivi-par-un-requin-tigre/

  • Matt  

    Eh ben…
    J’aime les animaux et je ne suis pas du genre à penser que ce sont de méchantes machines à tuer…mais de là à plonger au milieu…faut pas être fou non plus quoi^^ Un accident peut arriver.
    Mais ça pourrait me tenter de faire de la plongée. Je suis en admiration devant les documentaires animaliers sur le fond des mers comme « le peuple des océans ». Bon en fait j’aime beaucoup de trucs dans la nature mais bon…disons que sous l’eau, il y a des trucs vraiment étranges qu’on ne voit pas tous les jours.
    M’enfin en vrai, je serais surement stressé là dessous…

    • Bruce lit  

      c’est sécurisé. Tu plonges au fond d’un récif avec ton guide. Et tu voies les bans de Requins Marteaux passer au dessus de toi. Tu ne saignes pas, tu ne paniques pas, ils te passent au dessus littéralement en toute indifférence. Je préfère cela aux nouvelles expéditions où tu donnes à bouffer aux requins de récifs : ils peuvent te mordre par accident et surtout ils s’habituent à la présence de l’homme ce qui n’est jamais très bon.
      Mes plus belles expériences restent cependant d’avoir pu observer en pleine nature les parades amoureuses de baleines à bosses à quelques mètres de mon bateau.

  • Matt  

    Je me suis découvert un certain intérêt pour les documentaires animaliers. La technologie permet des trucs de dingue quand même. Voir certaines bestioles de très près et des images vraiment dingues.
    ça n’impressionne peut être pas grand monde mais ça doit être un sacré boulot et ça doit prendre un temps fou pour recueillir les images qu’ils parviennent à filmer.
    Bon évidemment certains me diront que c’est toujours mieux d’aller y voir en personne. Moui…si on peut, si on a du bol, et du temps, et du pognon, etc.^^

    • Bruce lit  

      Les plus impressionnants restent les documentaires sur les fauves. ON ne se rend pas compte du temps effectivement pour avoir le gros plan d’une panthère.
      J’étais très friand de ça enfant avec mes parents. Avec 3 chaines, c’était quand même plus facile. Il aura fallu du temps pour découvrir hélas que les documents de Cousteau étaient et/ou truqués / maltraitants envers les animaux.

      • Matt  

        Ah…
        Moi je pensais plus aux trucs de Jacques Perrin ou quelques national geographic
        Sur Arte il y a de sacrés trucs aussi. Notamment un documentaire en 3 parties sur le Mississippi qui était très intéressant.

      • Matt  

        Il y a aussi les documentaires d’Alastair Fothergill. (la planete bleue, un jour sur terre, félins)
        Dans « la planète bleue » ou « le peuple des océans » il y a des images de créatures vraiment étonnantes. Notamment dans les grandes profondeurs où personne ne peut aller.
        Et puis pour les documentaires terrestres comme « un jour sur terre », comme je suis sujet au vertige, j’apprécie aussi des vues aériennes magnifiques que je ne pourrais pas supporter dans la vraie vie^^
        Le monde est grand, ce n’est pas à la portée de tout le monde de voyager partout ni d’avoir la chance d’être témoin de tout ce qui est enregistré sur ces films. Donc j’aime bien.

        • Bruce lit  

          Ah effectivement !
          Moi, j’aimais bien Ushuaia !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *