Interview R.L Comics

INTERVIEW menée par :  CYRILLE M

Au mois de décembre 2014 au hasard des amis Facebook de Bruce Lit, je recevais un mail de jeunes geeks ! Ceux-ci m’envoyaient des Web-Comics à lire. C’était la fin d’année, la rédaction du Bilan 2014 me demandait beaucoup de boulot, mais je promettais à Cédric Delarbre éditeur de RL Comics de revenir vers lui dès que j’aurais plus de temps.

Et puis comme la rubrique Presse est dédié à donner un coup de pouce à des artistes qui en veulent, quoi de plus naturel que de proposer à Cédric de l’aider dans cette entreprise audacieuse : des Comics internationaux édités in France et publiés sur Internet. Comme au bon temps de l’interview de Gregory Mardon, je dépêchais le trop rare Cyrille M qui une fois de plus s’est enquit de sa mission avec brio.  Pour ceux conquis par cette interview, il est possible de lire gratuitement les previews des trois séries ici. rl_01

Cyrille M : Bonjour Cédric ! Comment et pourquoi as-tu décidé de te lancer dans l’édition ?

Simplement parce que je suis fan de comics depuis que je suis tout petit. J’en lis énormément, principalement en VO, et je suis impressionné par le nombre de bons comics qui n’arrivent pas jusqu’à nos frontières. Et étant donné que j’ai fait pas mal de petits jobs de traduction, l’idée me trottait dans la tête depuis un petit moment. Il fallait bien que je finisse par sauter le pas.

Quelles sont les contraintes administratives et légales de ce type d’édition ?

Honnêtement, c’est ça le plus compliqué quand on commence. Il y a un nombre incalculable de démarches à faire, et c’est très compliqué d’être bien aiguillé. Entre les demandes d’ISBN, les démarches pour avoir le statut de micro-entrepreneur, et surtout l’administration qui n’est pas vraiment habitué à ce genre de demandes et qui ne savent pas trop dans quelle case vous mettre… c’est un vrai dédale administratif. Heureusement, dans mon cas j’ai eu la chance d’avoir été contacté par Fred Wetta qui a eu la gentillesse de me « coacher ». Il a pu répondre à mes questions et m’aider un peu à savoir par où commencer. rl_02

Comment avez-vous choisi les séries ? Etait-ce ardu de convaincre les auteurs ou éditeurs étrangers ?

En fait ça a été plutôt simple. Les trois séries qu’on publie étant des séries indépendantes, on est entré directement en contact avec les auteurs, et ils ont tous dit oui. On a pu avoir les séries qui nous avaient tapé dans l’œil du premier coup, et les auteurs n’ont pas eu peur de confier leurs séries à une petite maison d’édition qui débute. Je pense qu’on a eu pas mal de chance sur ce coup, je ne sais pas si ça se passera comme ça à chaque fois…

Comment as-tu déniché ces séries ? As-tu des sites de références ?

Non je n’ai pas spécialement de sites de référence. C’est un peu au petit bonheur la chance. On lit beaucoup de comics indé en VO, et parfois on tombe sur une petite perle.

rl_03

Les Chiennes de guerre en cloque ! Une cover du papa de Tony Chu !

Tu traduis toi-même les séries, est-ce une nécessité ou un choix pour le lancement du site ? En ce qui concerne les traductions directes sur le dessin, comme l’excellente couverture de Rob Guillory (je suis pressé de voir celle de Glenn Fabry sur le second épisode de Les Chiennes de Guerre en Cloque !), comment procèdes-tu ?

Je fais la traduction moi-même par choix. En fait je crois que c’est ma partie préférée. D’ailleurs, je suis content que tu aies remarqué le boulot que j’ai fait sur la couverture des Chiennes de Guerre #01 parce que j’y ai passé un bon moment.

Pour ce genre de pages, il n’y a pas vraiment de secret, il faut juste y passer du temps. Je me sers d’un logiciel de retouche d’image et j’efface le texte en faisant en sorte que ça ne se voit pas. Je fais du graphisme et de la retouche photo en amateur depuis pas mal d’années, donc je suis à peu près à l’aise avec ce genre de petites retouches… mais ça n’empêche pas que parfois je passe des heures sur une seule page.

Il est vrai que les tablettes et les smartphones ont presque remplacé les ordinateurs, mais pour autant les livres restent des valeurs sûres. Je pense notamment à Les autres gens, qui a commencé par être un site payant sur internet puis s’est développé en format papier tout en continuant sur la toile.

As-tu l’ambition d’éditer tes séries en livres à plus ou moins long terme ?

Oui, j’adorerais éditer les séries au format papier. Pour être franc, le problème c’est le budget. On est une toute petite maison d’édition, et le format papier coûte beaucoup plus cher que le digital. Mais si tout se passe bien on y viendra.

Y a-t-il plusieurs formats de téléchargement proposés ? Existe-t-il une version spéciale pour les smartphones ?

Les séries sont uniquement disponibles en PDF, parce que je pense que c’est le format qui posera le moins de problèmes. On a hésité à proposer aussi une version CBZ, mais j’ai peur que les gens qui ne passent pas par un logiciel de lecture aient des soucis pour ouvrir le fichier.

rl_04

L’ouverture des Sorcières de Westwood

Quelles sont les modalités et les tarifs ?  Est-il possible de ne choisir qu’une seule série ou de choisir un panel ?

On propose tous les numéros au format US, à 1.99 Euro l’unité, en passant par la plateforme de vente Selz. On peut donc sans problème n’acheter qu’un seul numéro d’une seule série, ou toutes les essayer.

J’ai aimé lire les trois séries. J’ai une remise si je prends tout ?

Ahah, bien sûr, je peux bien faire ça pour toi ! Plus sérieusement, on n’a pas prévu de « Bundle » ni de « Season Pass » pour nos séries… Mais on est disponibles, si jamais quelqu’un nous envoie un mail en demandant gentiment, on peut s’arranger. (Je devrais peut-être pas dire ça, je prends le risque de me faire harceler de mails pour avoir un rabais, là !)

Les trois premières séries s’adressent à un lectorat adulte, mais ont d’autres points communs : un humour particulier, un amour des pulps et des aventures fantastiques avec des héros inédits. Il est clair que les séries sont des comics, les fameuses vingt-deux pages mensuelles. Est-il prévu de varier les genres dans l’avenir ?

Oui, on est ouvert à tout. L’essentiel c’est juste que la série nous plaise. On ne se met pas de restriction de genre ou de lectorat. Le but c’est principalement de faire découvrir de bonnes séries.

As-tu l’impression de faire revivre le feuilleton papier tel qu’il paraissait dans les journaux des XIXème et XXème siècles ?

Ahah, je n’irais quand même pas jusque-là, on n’a pas de si grandes ambitions, mais c’est vrai que le concept peut paraître un peu similaire.

rl_06

Les sorcières de Westwood ( c’est écrit sur la couverture !)

Les sorcières de Westwood est un comic espagnol entre Desperate Housewives, Guillermo del Toro et Pedro Almodovar. Penses-tu éditer des auteurs d’autres pays, voire des mangas qui seraient possiblement édités au format comic ?

Pourquoi pas, mais il faut quand même que la série ait été publiée en anglais, car je ne parle pas d’autres langues… C’est le cas pour les Sorcières de Westwood. El Torres (l’auteur de la série), publie ses séries en premier lieu pour le marché Américain. Mais oui, si l’occasion se présente, pourquoi pas ?

J’ai parfois l’impression que le format numérique ne donne pas toute sa dimension à ces comics. N’as-tu pas peur que les lecteurs ne se détachent rapidement de ces bds ? Vite lues, hop on passe à autre chose sur son smartphone, un jeu ou un autre divertissement ?

C’est un risque, effectivement. C’est d’ailleurs un peu dans l’ère du temps. On prend, on lit, on jette. C’est un peu le cas pour tout, que ce soit la musique ou les films. Après, personnellement je suis un gros collectionneur de numérique aussi. J’ai une bibliothèque numérique bien remplie et bien rangée. J’imagine qu’il y a d’autres personnes qui font la même chose. Et puis il faut avouer que ça prend moins de place.

rl_05

En cloque, mode d’emploi !

Des conseils musicaux pour lire ces séries bien déjantées ?

J’adore cette question ! Je fais de la musique depuis au moins quinze ans, c’est mon autre passion en dehors des comics ! Alors, pour Les Chiennes de Guerre, je conseillerais Atari Teenage Riot… Bon j’imagine que tout le monde n’a pas ça dans ses CDs, dans ce cas-là, un album des Ramones devrait faire l’affaire. C’est une série bien « punk » à mon avis.

Pour Les Sorcières de Westwood, je conseillerais le groupe Goblin. Genre la BO du film Suspiria. Y’a rien de mieux pour se mettre dans une ambiance horrifique ( je confirme, une putain de BO superbement composée à la fois psychédélique et précurseur de morceaux indus façon NIN Ndlr) . Et pour Doc Unknown, je partirais sur un truc plus Jazzy. Genre du Billie Holliday ou du Frank Sinatra.

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Merci aux lecteurs d’avoir pris le temps de lire cette interview, ainsi qu’à Cyrille et à Bruce pour vous être intéressé à mon projet. J’espère que je n’ai pas été trop soporifique… Continuez de lire des comics, et on se retrouve bientôt sur le site de RL-Comics ou sur Bruce Lit.

Doctor Punch

Doctor Unknown

11 comments

  • Bruce lit  

    Longue vie à RL Comics ! C’est formidable de pouvoir travailler avec des articles internationaux de cette trempe. Et surtout, lorsque l’on sait la vie impossible que notre pays réserve à aux auto-entrepreneurs, c’est un acte de foi et de passion assez touchant ! Bravo les gars et mer-Cyrille pour cette nouvelle interview fluide !

  • Présence  

    Une interview intéressante et informative, qui soulève bien d’autres questions.

    L’idée d’avoir mis le lien pour les téléchargements est pertinente, mais j’aurais bien rajouté le lien du site.

    http://www.rl-comics.fr/

    Ma curiosité insatiable me pousse à poser d’autres questions. Par exemple et en vrac :

    – Combien de personnes compte la structure RL Comics à l’heure actuelle ?
    – Comment se négocient les contrats avec les auteurs, ou avec leur maison d’édition papier VO ?
    – EN tant que micro-entreprise, est-ce que Cédric Delarbre a recours à d’autres prestataires pour les aspects techniques de la mise en ligne, ou du paiement ?

  • Marti  

    Interview très intéressante, bonne chance pour votre entreprise !

  • Yuandazhukun  

    Oui un grand bravo à ceux qui ont le courage de s’investir pleinement afin de faire découvrir de nouvelles et belles choses ! Les questions de Présence sont très pertinentes cela m’interesserait également de connaitre la réponse !

  • JP Nguyen  

    Honnêtement, les séries actuellement au catalogue ne sont pas trop dans mon trip… En revanche, du peu que je vois, il y a un vrai travail : traduction, retouches et lettrage soigné (choix dans les polices de titres traduits). Alors bonne chance à RL Comics : je leur souhaite de durer et de trouver de nouvelles pépites !

  • Jyrille  

    Merci à Cédric d’avoir répondu à mes questions et à Bruce de m’avoir permis de faire cette interview ! Les questions de Présence sont pertinentes et intéressantes, j’aurai aimé y penser. Mais après avoir lu les comics, j’avais très envie de parler des goûts et de la vision artistique car c’est ce qui m’importe le plus. Même si je suis très curieux de la nature d’une telle entreprise.

    En tout cas ce fut un plaisir et je suis prêt à recommencer dès que possible !

  • Patrick 6  

    Des gens qui publient El torres moi je dis chapeau !
    Bravo et bonne initiative (en espérant un jour le passage au format physique)

    • Cédric D  

      Merci. El Torres a bien trop peu d’exposition en france à mon gout. C’est vraiment un auteur que j’adore. Je ne peux rien promettre pour le format physique, mais moi aussi j’espère =)

  • Cédric D  

    Merci à tous, que ce soit pour l’interview ou pour les retours.
    @Présence: Pour répondre à tes question, officiellement je suis tout seul à m’occuper de RL-Comics… officieusement, j’ai un ami, Julien, qui fait tout avec moi. Il m’aide à la correction, la relecture, s’occupe de la page Facebook, et bien d’autres choses.
    Pour ce qui est de la négociation, tout dépend des cas et des contrats qui ont été signés en amont avec les maisons d’éditions. Pour les 3 séries qu’on publie, j’ai pu voir directement avec les auteurs. Fabian Rangel (l’auteur de Doc Unknown) est indépendant, et en ce qui concerne Les Sorcières et Les Chiennes de Guerre, les auteurs ont leur propre maison d’édition (Amigo Comics pour El Torres, et Fried Comics pour Clay Adams et Alexandre Philippe)
    Et enfin, pour ta dernière question, pour l’instant, mis à part le fait de passer par la plateforme Selz pour ce qui est de la vente des comics, tout le reste est fait par nous, avec les moyens du bord…

  • Tornado  

    Bonne chance à vous R L Comics !
    Rien que pour un truc comme « Les Sorcières de Westwood », je vous soutiens à fond.

  • Matt & Maticien  

    Merci pour cette interview passionnante. Cette initiative me parait intéressante et riche.
    A faire connaitre. Merci à Cyrille et à RL comics.
    Je salue le cran de son fondateur. Longue vie à RL comics

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *