Begin Game (MARVEL ULTIMATE ALLIANCE)

MARVEL ULTIMATE ALLIANCE 3 : THE BLACK ORDER de Koei Tecmo & Team Ninja

Article de MATTIE-BOY

1ère publication le 16/09/19- MAJ je le 12/04/20

Aujourd’hui on va parler d’un jeu-vidéo : MARVEL ULTIMATE ALLIANCE 3 : THE BLACK ORDER, une exclusivité Nintendo Switch sortie en juillet 2019 éditée par Koei Tecmo et développée par Team ninja, un studio japonais responsable des sagas de jeux de baston DEAD OR ALIVE ou de beat them up NINJA GAIDEN.

La résurrection d’une vieille saga source :  jeuxvideo.com ©Koei Tecmo

La résurrection d’une vieille saga
source : jeuxvideo.com
©Koei Tecmo

Pour ceux qui ne sont pas trop familiers des jeux-vidéo, je vais faire un petit paragraphe sur l’historique de cette saga de jeux et le genre dont il s’agit. MARVEL ULTIMATE ALLIANCE 1 & 2, ainsi que X-MEN LEGENDS 1 & 2 sont des jeux sortis entre 2004 et 2009, développés à l’époque par Raven Software et Vicarious Visions. Il s’agissait de hack & slash (comme les jeux DIABLO), un genre de jeux où on bastonne du méchant certes, mais où il y a une forte dimension RPG (role playing game) ça veut dire que vos personnages (que vous voyez en vue de dessus en général, c’est aussi une caractéristique de ces jeux) évoluent, gagnent des niveaux, des pouvoirs, peuvent s’équiper d’accessoires qui les rendent plus forts ou résistants, etc. Donc ce n’est pas juste bourrin car si vous ne vous occupez pas d’améliorer vos persos, vous n’irez pas loin.

Les premiers jeux de cette franchise Marvel n’avaient pas de super notes (mais pas mauvaises non plus, juste moyennes, genre vers les 13 ou 14/20) mais les jeux ont eu une solide fanbase. Ce qui péchait en fait dans ces jeux c’était l’aspect technique du gameplay. On ne ressentait pas forcément les impacts des coups qu’on donnait, et c’était souvent le bazar à l’écran car on incarnait à chaque fois une équipe de 4 héros (1 seul jouable à la fois bien sûr, avec les 3 autres alliés qui sont joués par l’ordinateur jusqu’à ce que vous décidiez de prendre le contrôle d’un autre.) Donc imaginez 4 héros face à 50 ennemis et des tirs de lasers partout…et on est un peu perdu.


Le trailer du nouveau jeu

Cela dit la dimension RPG rattrapait tout de même les choses puisque c’était un vrai plaisir d’augmenter les pouvoirs des personnages, de constituer des équipes qui fonctionnent (on pouvait jouer qui on veut mais il fallait réfléchir un peu : 4 personnages qui ne volent pas et n’ont aucune attaque à distance, ça va être un peu dur parfois de s’en sortir avec eux.)

Voilà donc qu’après 10 ans d’absence de la franchise débarque ce MARVEL ULTIMATE ALLIANCE 3. Et grâce à Nintendo.
La formule n’a pas trop changé même si maintenant, l’aspect technique est plus soigné. On ressent les coups, les ennemis valdinguent partout, l’aspect RPG n’est pas oublié, etc. Après…il y a toujours quelques défauts de lisibilité à l’écran forcément, et le jeu est un peu répétitif (mais bon…c’est un peu le cas de tous les jeux de ce type).

L’histoire est un gros prétexte bien sûr. Thanos, aidé de son ordre noir (celui imaginé par Jonathan Hickman, avec Proxima Midnight, Corvus Glaive, Ebony Maw, Supergiant et Cull Obsidian), cherche les pierres de l’infini (eh oui encore !) Les gardiens de la galaxie vont réussir à les en empêcher mais les super vilains de la terre vont s’en emparer. C’est une histoire de crossover ou d’event assez simpliste. Mais pour un jeu, c’est presque requis pour rassembler plein de personnages à jouer, et pour leur opposer un challenge crédible. Imaginez 4 héros comme Hulk, Iron Man, Thor et Wolverine contre un personnage comme MODOK. Euh…ben MODOK se ferait aplatir. Alors on lui donne une pierre de l’infini et il peut devenir un boss costaud. Comme le bouffon vert, Magneto, etc. C’est simple mais efficace et on évite l’incohérence qu’un bouffon vert puisse résister à la force combinée de Hulk et Wolverine. Bon après…ça ne reste pas très cohérent que de simples mortels puissent lutter contre les pierres mais éh…c’est un jeu ! On ne va pas affronter un claquement de doigts !
Par contre là où le script est cool, c’est dans la façon dont l’histoire s’arrange pour connecter pas mal de lieux connus avec ingéniosité en fonction des évènements. Cela nous permet ainsi de visiter le Raft, Shadowland, la tour des Avengers, l’institut Xavier, la dimension noire de Dormammu, le Wakanda, Asgard, la cité d’Attilan, etc.

Les principaux vilains de l’histoire, les membres de l’ordre noir sont d’ailleurs assez classe et sacrément puissants. Le jeu nous fait croiser leur chemin plusieurs fois sans qu’on soit capable de les vaincre, ce qui annonce un combat difficile. Et la fin réserve aussi une petite surprise puisque vous combattrez le tout dernier boss du jeu…aux côtés de Thanos. La fin est vraiment épique et permet même à Thanos de briller en montrant son ambiguïté.
Les designs des personnages sont globalement inspirés des comics. Il y a juste un Nick Fury noir, une Nébula qui a le design des films GARDIENS DE LA GALAXIE, voire un Captain America, Black Panther et un Daredevil au look du MCU, mais le reste du casting fait beaucoup plus penser aux personnages de papier. Les costumes peuvent être un peu plus détaillés mais sont très fidèles aux comics.


Des méchants réussis

D’ailleurs parlons-en du casting. Pour l’instant il y a 36 personnages jouables. Je dis « pour l’instant » car de nos jours, il n’est pas rare que les développeurs sortent des DLC ou extensions (payants bien sûr) avec de nouveaux personnages. Et à l’heure où j’écris ces lignes certains ont déjà été annoncé (dont 2 gratuits quand même : Cyclope et Colossus qui seront sortis avant que vous lisiez cet article.) Mais déjà le casting de base est assez riche. Peut-être trop. Moi par exemple j’ai eu du mal à me trouver une équipe parce que je voulais jouer quasi tous les personnages. « Quel est le problème ? On ne peut pas ? » allez-vous me dire. Ah ben si on peut mais…dans ce genre de jeux, il vaut mieux se constituer une équipe et la garder jusqu’au bout du jeu.

Vos personnages gagnent des niveaux quand vous les jouez. Ils deviennent plus forts, plus résistants, et débloquent des pouvoirs. Si vous changez de personnage toutes les 10min, vous ne les jouerez jamais assez pour augmenter leurs niveaux.
Alors pourquoi autant de persos ? Bah…juste pour que chaque joueur puisse trouver son bonheur. Et offrir de la rejouabilité aussi pour refaire le jeu avec d’autres persos. Mais vous n’êtes pas censés les jouer tous dans une seule partie. D’ailleurs le jeu est plutôt bien conçu à ce niveau puisque dès que vous croisez un nouveau personnage (ils ne sont pas tous jouables dès le début. Par exemple Tornade débarque dans le chapitre 8), ce dernier sera au même niveau que votre équipe. Imaginez que vous jouez une équipe d’Avengers ou chaque membre est au niveau 14, vous croisez Daredevil, hop il sera au niveau 14. Cela permet ainsi de changer de personnages en cours de jeu si vous le souhaitez, mais seulement avec les derniers arrivés.
« Donc en gros il faut trouver rapidement une équipe qui ne change plus ? » C’est un peu ça oui. Si vous avez du mal à en choisir seulement 4, il est aussi faisable de tourner avec 6 personnages si vous changez régulièrement pour que les 2 autres restent à peu près au même niveau. Mais pas plus.
« Ouais mais si on a envie de jouer avec Tornade dès le début du jeu, on peut pas ? » T’es pénible toi avec tes questions, tu sais ? Si, tu pourras ! Une fois débloqués, on peut utiliser les personnages dans les niveaux précédents, ou même attendre d’avoir fini le jeu pour relancer le mode de difficulté au-dessus qui permet de jouer dès le début avec tout le monde et des ennemis adaptés à ton niveau. Content ?

Le roster au moment de la sortie du jeu (d’autres personnages arriveront ensuite via DLC) J’ai beaucoup aimé Black Widow, Elektra, Storm, Psylocke, Gamora, Crystal, Diablo, Spider-man, Dr Strange, Venom et Ghost Rider. Vous voyez le souci quand il faut s’en tenir à 4 ? source :  superherohype.com ©Koei Tecmo

Le roster au moment de la sortie du jeu (d’autres personnages arriveront ensuite via DLC) J’ai beaucoup aimé Black Widow, Elektra, Storm, Psylocke, Gamora, Crystal, Diablo, Spider-man, Dr Strange, Venom et Ghost Rider. Vous voyez le souci quand il faut s’en tenir à 4 ?
source : superherohype.com
©Koei Tecmo

A noter un changement dans la manière d’augmenter les statistiques de vos personnages. Dans les précédents jeux, à chaque fois qu’un personnage gagnait un niveau, il fallait aller lui attribuer des points de force, de vitalité, de résistance, d’énergie, etc. Ainsi qu’augmenter leurs pouvoirs.
Cela pouvait devenir fatigant, car même si c’est une mécanique classique tout à fait bienvenue dans un jeu où l’on incarne un unique personnage, ici on en joue 4 à la fois (voire plus si on a du mal à se décider.) Donc on pouvait se retrouver à passer des heures dans les menus à augmenter les statistiques de chacun.

Dans ce 3ème opus, c’est un peu différent. Les points de statistiques de type force, vitalité (barre de vie), énergie (pour utiliser les pouvoirs) sont communs à l’équipe et indépendants des personnages. Donc en gros même si vous changez de personnage, les bonus de statistiques s’appliqueront au nouvel arrivant.


Le trailer des X-men

Il y a aussi les attaques synergiques. Ce sont des attaques qui combinent les pouvoirs de plusieurs héros. En gros 2 personnages vont lancer ensemble une technique puissante, et selon qui vous jouez, elles peuvent se combiner de façon intéressante. Par exemple si vous utilisez Tornade et que vous lancez une attaque synergique avec Ghost Rider, Tornade peut créer un tourbillon et Ghost Rider « l’enflammer » pour créer un tourbillon de feu qui fait encore plus de dégâts. Attention, tous les personnages n’ont pas forcément de possibilités de faire des attaques synergiques avec tout le monde (Scarlet Witch est par exemple un personnage assez puissant, qui peut même soigner les alliés, mais a très peu de possibilités de synergie.) Mais ça fait partie du fun du jeu de découvrir ça par soi-même.

Le style de combat est assez simple avec un bouton pour une attaque légère, un pour une attaque forte, 4 attaques puissances (ou « pouvoirs ») à débloquer, une attaque « extrême » et les attaques synegiques dont je viens de parler qui sont les mêmes 4 pouvoirs mais combinés. Mais vous ne pourrez pas bourriner sans réfléchir un minimum. Certains ennemis costauds ainsi que les boss ont des jauges d’endurance. « c’est quoi ça ? » Eh bien la jauge d’endurance, c’est une jauge sensible à certaines attaques et qui, une fois vidée, provoque un déséquilibre de l’ennemi. Lorsqu’il est déséquilibré, il est possible de lui en mettre plein les dents et les dégâts sont bien plus importants. Seulement le déséquilibre va durer 2 à 3 secondes. L’astuce est donc de lancer une grosse attaque puissante, de type synergique au moment du déséquilibre. Ainsi l’ennemi va passer en état de choc, à moitié assommé. Et là vous aurez plutôt 10 secondes pour le savater sans qu’il réagisse. Mine de rien, cette astuce peut considérablement raccourcir le combat et vous sauver la mise. Et cela demande de réfléchir un minimum aux attaques à lancer et à économiser votre énergie nécessaire aux grosses attaques.

Tornade et Star-lord font une attaque synergique en combinant feu et vent source : gamekyo.com ©Koei Tecmo

Tornade et Star-lord font une attaque synergique en combinant feu et vent
source : gamekyo.com
©Koei Tecmo

Parlons des personnages jouables maintenant. Comme vous avez vu j’ai mis un petit scan pour vous les montrer, c’est plus simple que les énumérer. Certains personnages moins connus sont de la partie et sont plaisants à jouer : Crystal par exemple, que je ne pensais jamais jouer parce que je ne connais pas plus le personnage que ça, a des pouvoirs élémentaires de feu, d’eau/glace, de vent, de terre, assez chouettes à utiliser. C’est un personnage qui se joue plutôt à distance et qui peut voler. Elektra a également la super classe. A côté vous avez les personnages de corps à corps comme Gamora ou Black Widow qui ont tout de même quelques attaques distantes avec leurs flingues. Elsa Bloodstone est de la partie aussi, tirée de l’équipe NEXTWAVE de Warren Ellis. Wasp, Psylocke, Ghost Rider sont aussi jouables et c’est assez plaisant de voir qu’ils ont leur place auprès des héros plus populaires. Même si bien sûr on n’échappera pas à Cap, Iron-man, Thor, Wolverine, Deadpool ou même aux personnages tout pourris récents Miles Morales, Spider-Gwen et la miss Marvel musulmane.

Il est possible de jouer quelques vilains comme Magneto, Loki ou Venom (Elektra dans une moindre mesure aussi…) mais il faudra d’abord les affronter avant qu’ils rejoignent notre camp face à une plus grande menace. Il ne sera pas possible cela dit de jouer les irrécupérables comme le bouffon vert, Mystique, Ultron et ceux qui sont trop tarés.


Trailer de Crystal

Visuellement le jeu est plutôt joli. Attention, ce n’est pas bluffant de réalisme mais ce n’était pas le but. Le style graphique adopte une approche très comics ou dessin animé justement pour coller au matériau de base. Cela permet aussi d’éviter les ralentissements car la Nintendo Switch n’est pas la console la plus performante du marché (puisque qu’il s’agit d’une console hybride pouvant être portable, et donc avec un hardware forcément plus limité par son design compact.)

Le jeu propose tout de même un peu de mise en scène stylisée malgré le fait que le style ne s’y prête guère. J’entends par là qu’en général un hack & slash en vue de dessus, ça ne permet pas vraiment de mises en scène cinématographique. Mais à quelques occasions, notamment dans le niveau Shadowland, le jeu passe en vue de côté dans une pièce sombre et nos personnages sont presque réduits à des ombres vaguement éclairées par les fenêtres en arrière-plan tandis que des vagues d’ennemis arrivent, et on a l’impression d’assister à un combat en ombres chinoises très classe.
Il n’y a rien à dire sur les performances du jeu. Même quand ça pète de partout et qu’on ne comprend plus rien à ce qui se passe, il n’y a quasiment pas de baisse de framerate (ça ne « rame » pas.) En défauts je dirais que…ben voilà, parfois ça pète un peu trop de partout et on ne sait plus trop ce qui se passe à l’écran. Le jeu propose malgré tout un mode de caméra « héroïque » (que je préfère) qui reste plus proche du personnage actif (celui que vous contrôlez) afin d’être moins distrait par ce que font vos alliés. Mais lors de certains passages, elle repasse automatiquement en plan large car c’est nécessaire à votre survie (comme lors d’un combat de boss.)


Piégés dans la salle des dangers, en mode « caméra héroïque »

On pourrait aussi trouver à redire sur les nouveautés. Assez peu nombreuses, le jeu se contente d’améliorer ce qui a été fait il y a plus de 10 ans. C’est plus percutant visuellement, plus accessible et moins laborieux d’améliorer les personnages, plus lisible (malgré ce que je viens de dire, il est tout de même plus facile de voir ce que l’ennemi prépare pour esquiver, notamment contre les boss, que dans les anciens jeux où on se mangeait assez souvent les attaques dans les dents faute d’avoir vu ce qui se passait.) Mais c’est vrai que le jeu est presque trop fidèle à ses prédécesseurs au niveau des mécaniques de gameplay très similaires. Ça n’en reste pas moins plaisant mais il fallait le mentionner.

Le jeu comporte tout de même comme petite nouveauté des Infinity trials : des missions pour gagner de l’expérience (ça peut aider à monter les niveaux de personnages.) En général ces missions réutilisent des décors ou des boss déjà croisés dans le mode histoire du jeu, mais réclament certaines conditions pour être accomplies (par exemple vos coups de base font peu de dégâts, et il faut surtout utiliser des attaques synergiques.) Rien d’extraordinaire mais ça permet de « grinder » un peu comme on dit (en gros gagner de l’expérience et monter de quelques niveaux pour se sentir plus à l’aise contre un boss un peu trop costaud.) Surtout que le jeu constitue un challenge parfois ardu (je pense notamment au boss Dormammu qui requiert une façon très spéciale pour le vaincre qui le rend assez difficile.)

Concernant les musiques, elles sont de bonne facture. Et les doublages anglais (jeu uniquement en VOST) sont de très bonne qualité, à part peut-être Nick Fury qui parle comme un cliché de rappeur black. Mais les autres sont à fond dans leur rôle : Gamora, Black Widow et Elektra sont sévères, Spider-man et Rocket amusants, Venom et Ghost Rider inquiétants, Wasp et Crystal plutôt charmantes, Magneto et Daredevil solennels et calmes, Elsa et Psylocke un peu fanfaronnes, etc. Bref en gros les voix ont de la personnalité.

En bref, c’est un jeu que je trouve réussi, très fun à jouer surtout pour les fans de Marvel qui ont droit à plein de personnages aux gameplays suffisamment variés (même si quelques-uns se jouent de la même façon), mais qui ne prend pas trop de risques, sans doute pour s’assurer de la fidélité des fans de la première heure. Ne vous y trompez pas, je considère que c’est le meilleur jeu de la saga, grâce aux ajustements techniques plus modernes qui corrigent l’aspect un peu brouillon des précédents. Mais peut-être que les développeurs auraient pu aller plus loin car on a tout de même le sentiment que ce jeu aurait pu sortir il y a 5 ans. Enfin…il y a 5 ans, il y avait encore des problèmes de droits complexes qui auraient empêché les X-men d’être de la partie (anciennement propriété de la FOX, depuis rachetée par le tout puissant Disney.) Donc ne boudons pas.


Wanda, tes solutions sont souvent…problématiques.

——

Le MCU, ok , mais on ne parle jamais des adaptations video ludiques des super héros Marvel. C’est donc Mattie Boy qui s’y colle avec Marvel Ultimate Alliance 3 où il est possible d’alterner la nouvelle garde de super-slips avec l’ancienne. Le test chez Bruce Lit. 

La BO du jour :

82 comments

  • Matt  

    DLC X-men sorti. Nouveaux persos : Cable, Gambit, Phenix, et…Iceberg^^

    Pour Bruce :

    https://www.youtube.com/watch?v=Ft_qW4UHwzE

    Il est juste excellent Iceberg^^
    Son attaque ultime est très chouette

    • Bruce lit  

      Impressionnant !
      Ils ont renouvelé ses attaques. Et surtout importé ses coups des jeux Capcom.

      • Matt  

        C’est le plus réussi des 4.
        Phénix est chouette aussi.
        Gambit sympa. Sans plus.
        Et Câble…bon…j’aime pas le perso alors je m’en fous un peu. Il est jouable on va dire^^

        Du coup maintenant il y a pas mal de X-men : Cyclope, Colossus, Psylocke, Diablo, Wolverine, Tornade, Magneto, Phenix, Iceberg, Cable, Gambit.
        Bon évidemment moi…j’aurais pas dit non à Rogue, Kitty, le Fauve (qui est présent mais non-jouable) ou à Emma qui n’a jamais été intégrée à un jeu.
        Mais bon hein…ça devient déjà ridicule le nombre de personnages prévus (les 4 fantastiques doivent arriver aussi) alors ne nous plaignons pas.

  • Matt  

    J’aurais préféré Rogue ou Emma Frost à la place de ce naze de Câble mais bon…

  • Matt  

    Bon au final ils nous ont proposé un épilogue avec un nouveau morceau d’histoire dans le DLC des FF

    https://www.youtube.com/watch?v=0ai7XAKbP5c

    Je ne suis pas un gros fan des FF mais les persos ont des pouvoirs cool.
    Et avec tout ça, plein de costumes gratos pour plein de persos^^
    ça fait plaisir d’avoir les costumes classiques des gardiens, le Astonishing de Cyclope…ou la version punk de Storm ! Yeah !^^

    Au final au début ça faisait mal au cul de payer 20€ pour 4 personnages…mais les 20€ garantissaient aussi les ajouts futurs. Donc maintenant un bout d’histoire et 15 personnages en plus (Blade, Moon Knight, Morbius, Punisher, Iceberg, Cable, Gambit, Phenix, Cyclope, Colossus, les 4 FF et…Doom)

    Tout le monde s’en fout je sais…sauf peut être Bruce par curiosité^^

    • Bruce lit  

      Ah oui j’ai vu passer ça la semaine dernière. Ce sera l’occasion de rediffuser ton article ce WE.

      • Matt  

        Phénix est complètement pétée^^
        Elue meilleur perso de tout le jeu. Elle a des pouvoirs qui rendent le jeu plus facile. Genre elle place une zone de feu au sol qui cause des dégats (ça c’est que dalle à la limite) mais les dégats infligés sont convertis en énergie pour tous les membres de l’équipe, ce qui donne quasiment de l’énergie illimitée pour spammer des pouvoirs pendant le temps d’effet de la zone de feu.
        Son attaque extrême cause de gros dégats (ça aussi à la limite c’est que dalle…) mais un effet caché : ça active une résurrection d’un allié si jamais il meurt (même s’il est encore en vie au moment où tu lances l’attaque de Phénix, s’il meurt plus tard, paf il reviendra à la vie)
        Et globalement elle est efficace avec n’importe quels membres d’équipe.
        Bon…histoire de ne pas la rendre trop forte, elle est assez fragile si elle se prend des dégâts. Mais elle est assez dingue pour booster l’équipe.
        Colossus, Cyclope et Iceberg sont pas mal puissants aussi.

        • Bruce lit  

          Je l’avais déjà jouée dans CIVIL WAR, Phénix, il y avait déjà le truc résurection.
          Tiens, puisque on parle de Phénix, tu avais joué les jeux St Seiya ?

          • Matt  

            Nope, jamais eu la console qu’il faut

      • Matt  

        Comme c’est un jeu où le but est de former une équipe efficace, il y a des personnages qui sont surtout utiles pour rendre l’équipe puissante et qui ne sont pas très efficaces seul (mais bon…on ne peut jouer avec un seul perso que dans certains modes défi)
        Cyclope, Star-lord, Colossus sont peut être les persos les plus efficaces s’ils sont joués seuls.

        Aucun personnage n’est pourri cela dit. Seulement certains sont plus limités. Dr Strange est hélas un des pires. Les raisons ? Il ne peut utiliser de synergie qu’avec un seul de ses 4 pouvoirs. Et toutes les animations de ses pouvoirs le laissent dans une position immobile…ce qui est une invitation à se faire taper facilement par les ennemis^^
        Il reste jouable, ce n’est pas une horreur, mais pour le sorcier suprême c’est un peu la loose^^
        Scarlet Witch c’est un peu la même chose. Elle fait de bons dégâts mais elle n’a quasi pas de synergies, du coup comme pour Strange il faut lui donner de bons alliés. Sinon ils sont peu efficaces.
        Je n’aime pas le Punisher non plus parce que ses attaques ne touchent pas facilement les ennemis…

      • Matt  

        En fait les persos qui sont funs à jouer « seul » (même si techniquement on joue quasi tout le temps avec 3 alliés) se sont ceux qui peuvent avoir des synergies avec…eux-même.
        Euh…je m’explique.
        Wasp peut lancer une tornade…et lancer ensuite un pouvoir électrique dans la tornade pour la changer en tornade électrique.
        Star-lord peut faire ça aussi avec le feu.
        C’est assez cool parce que quand on joue en solo et que nos 3 alliés sont contrôles par l’ordi (et qu’ils font parfois de la merde du coup^^), il n’est pas toujours facile de lancer une synergie si l’allié n’est pas proche de nous. Si ce con se balade à l’autre bout du champ de bataille, tu peux pas trigger une synergie.
        Du coup pouvoir lancer une synergie avec 2 pouvoirs du même perso est assez cool.

        • Frego Li  

          Star-Lord, il peut faire toute les synergies à lui tout seul : il lance un cyclone, et ensuite ses 3 pouvoirs sont fait de glace, d’électricité, et de feu. il suffit alors de choisir à quoi l’ennemi n’est pas immunisé. de plus, son pouvoir électrique est rapide à lancer et part à 360 degré. en gros : il est le personnage le plus synergique de tout le panel. et l’un des plus cheaté. Storm, Crtystal, la Guête peutvent générer une tornade, et ensuite lui coller une synergie (glace pour Storm, tout pour Crystal, électrique pour la Guêpe). Mais Crystal est plus lente que Star-Lord, plus fragile. Le Gardien de la Galaxie est plus intéressant que l’Inhumaine.
          Colossus est archi-cheaté, car à part les flammes du Phénix (que l’on affronte parfois), il a une capacité « rempart ». donc, non seulement rien ne porte atteinte à sa vie, mais en plus il renvoie les dégâts. Accompagné de Jean Grey, qui permet de régénérer l’endurance, il peut tenir tout ce qu’il veut en temps. Et si vous lui avez collé des iso qui en font la cible (deux suffisent), il devient un tank, ce qui fout la paix aux autres, qui ont tout loisir de dps. L’ennui, c’est qu’il se déplace peu rapidement, Colossus. Mais Cap America reste immobile. Cable aussi. Seule la Chose avance, et à bonne allure derrière son morceau de sol arraché (et qu’il peut envoyer ensuite) : protecteur et générateur de dégâts.
          Phénix, on en parle même pas, cela a déjà été dit : elle régénère l’endurance. dans les tableaux de score mondial, il est rare qu’elle ne soit pas de la party.
          Thanos Infini (à ne pas confondre avec le 1er Thanos que l’on peut débloquer dans le jeu) : il est sur-cheaté aussi. il n’a aucun iso qu’on peut lui mettre (mais là, ça aurait été de la triche), mais il a un pouvoir lié à la Réalité, qui fiat surgir du sol des piques rouges et parfois enferme les ennemis. Avec ça, tu butes du mob, ou du boss très rapidement. et comme il est quand même costaud question vie et défense, il peut te vider une map très rapidement. sinon, pour recharger l’endurance, son attaque puissante fait ça parfaitement, surtout que cela le téléporte sur l’ennemi, et lui assène un coup.
          Spiderman (peter parker): il a un pouvoir assez cheaté, lorsque se lance en hauteur et lance des toiles à 360 degrés. avec 2 ou 3 isos qui augmente les dégâts de 31% lorsque l’ennemi est entravé (quelle que soit la source du dégât), les vies des ennemis fondent vite vite. Storm fait ça aussi, le contrôle de foule. Très utile d’en avoir un dans sa party, comme type de pouvoir.
          spiderman (miles morales) : a un pouvoir bien cheaté, qui ressemble dans l’effet à ceux des colossus/wolverine/black panther/psylocke car il fonce sur l’ennemi (en étant lui, invisible donc non-contrable). A spammer ce coup, très très vite l’ennemi entre en état de choc. Et sa vie baisse ensuite très vite.
          Cyclope est puissant par un pouvoir, rayon constant, qui fait du dégât majeur et continu : la vie des boss baisse fortement et régulièrement. Tout en étant à distance, et si la cible bouge, le rayon se poursuit tout en pouvant se décaler. Un peu l’effet de l’assassin/mono-cible, comme Miles Morales etc
          La Femme Invisible : très intéressante pour ses billes de protection, elle crée aussi des murs qui ont un peu le même effet que Thanos Infini. Et donc non seulement empêche les ennemis d’avancer, de heurter, mais ils prennent cher en dégâts.
          Le reste des personnages est correct, mais dans l’ensemble leurs pouvoirs se ressemblent (mono-cible pour certains, multi-cibles pour d’autres, mêlée ou à distance). Seule la question de la synergie (pas toujours utile dans ce jeu, sauf sur certains défis où la seule source de dégât est la synergie) rend le jeu unique. Mais sur un jeu comme (feu) Marvel Heros Omega, c’était plus sophistiqué, créatif, recherché. Aucun super-héros n’avait de pouvoir qui en finalité ressemblait à un autre. Et les choix de builds, également de boosts des éléments d’armure (gants, pantalons, torse, etc) permettait d’en faire des personnages uniques (on pouvait avoir un Cap America uniquement tank et heal, toujours utile dans une party ou un défi où la santé ne se régénère pas) ou alors en fighter de mêlée, avec du bon dps. On pouvait jouer SPylocke en mélée, à distane, ou de manière hybride. Idem pour Deadpool.
          Bref, maintenant que je l’ai poncé : il est bien sympa, n’atteint pas des sommets, et se retrouve assez vite ennuyeux.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *