Figure Replay 52 : Rumble in the Jungle and other tales

Figure Replay 52 : Rumble in the Jungle and other tales

Par : JP NGUYEN

Sur Bruce Lit, pour faire une pause humoristique entre deux rafales d’articles, les figurines de super-héros prennent la pose sans se prendre au sérieux. C’est Figure Replay, rubrique écrite et réalisée par JP Nguyen.

Le 30 octobre 1974, à Kinshasa, Mohammed Ali défiait Georges Foreman dans un combat de boxe devenu légendaire, « The Rumble in the Jungle ». Plus de 20 ans après, en 1996, un excellent documentaire intitulé « When We Were Kings » reviendra sur ce match très spécial. Et presque 44 ans plus tard, un humoriste en manque d’inspiration reprendra ce titre pour l’utiliser dans le 52ème numéro d’une loufoque rubrique nommé Figure Replay.

Puisqu’on est parti sur la boxe, filons la métaphore… Avant chaque numéro, il y a comme une tentation de raccrocher les gants, avec la peur de disputer le combat de trop… Combien de punchlines a-t-on encore en réserve ? Plusieurs semaines d’articles à passer en revue, tiendra-t-on la distance ? Certaines thématiques sont intimidantes, fera-t-on le poids ?

C’est le paradoxe de FR. Je stresse beaucoup à concevoir toutes les saynètes dans ma tête, je crains parfois de me répéter, de m’épuiser et pourtant, quand je rentre dans le match, quand je photographie puis que je mets en page, cela me procure un certain apaisement, comme si je rentrais en transe. Si certains calembours s’avèrent être des pétards mouillés, d’autres venus de nulle part explosent subitement et les pages défilent, m’amenant l’air de rien jusqu’au douzième round.

La figure allégorique reste imparfaite. Il n’y a pas de coups à encaisser et personne en face à mettre KO. Il n’y a aucun titre à gagner. Aucune espèce sonnante et trébuchante à convoiter, et ce, malgré les talents de bateleur de Don Bruce, qui s’y entend à faire de la pub pour chaque numéro. Le côté positif, c’est qu’on ne risque pas de se faire casser la figure (quoique, certaines poses acrobatiques présentent quelques dangers) !

Alors pourquoi je continue ? Parce que cela m’amuse et rajoute une précieuse touche de fantaisie dans ma vie. « Fly like a butterfly and sting like a bee ». Une nouvelle fois, pour ce numéro, j’ai essayé d’adopter la devise d’Ali, en papillonnant à travers les récents articles du blog pour vous aiguillonner de quelques calembours. Ceux-ci feront-ils mouche ?

Go Figure !fr52_covfr52_01fr52_02fr52_03 fr52_04 fr52_05 fr52_06fr52_07 fr52_08 fr52_09 fr52_10 fr52_11 fr52_12fr52_13 fr52_14 fr52_15 fr52_16 fr52_17 fr52_18fr52_19 fr52_20 fr52_21 fr52_22

—–

//////

 

La BO du jour :

Courage ! Vous êtes bientôt sortis de la jungle, terrible jungle…

37 comments

  • Fab_5  

    S’est de la bonne FR lol.

  • Bruce lit  

    puisque c’est Morrison, un mec dont il n’est pas proche, le vrai avis de Bruce est exposé : il n’aime pas et reproche plein de trucs à l’auteur^^
    Dieu m’en préserve ! Je n’ai aucun ami comme lui : arrogant, présomptueux, mégalo, prétentieux et…et…Non, ce mec c’est pas possible :)

  • Jyrille  

    Splendide ! C’est étrange JP, tu dis que tu as peur de perdre ton mojo et ton inspiration et pourtant cette édition est très roborative ! Tu as brillamment fait le tour de tous les sujets. Je ne comprends pas tous les calembours, mais « Toi, gênes » et toutes celles sur l’ére m’ont bien fait marrer. En général, les jeux de mots sur « ère » marchent toujours sur moi.

    C’est la première fois que tu sors tes figurines ? La production devient pharaonique ! Les décors de pirates et de Elric et Conan se fondent parfaitement bien. Encore un sacré boulot abattu !

    Mais j’ai préféré deux choses totalement différentes : la première planche entre Elric et Conan, avec un humour que tu n’avais pas souvent développé jusqu’à maintenant, et les détournements de romans et de couverture de magazine. Les jeux de mots sont trop forts et ça marche toujours sur moi ces parodies.

    Enfin la BO est un grand classique, j’aime énormément.

  • Jyrille  

    Ah et « l’ego lasse » est top ! Je n’ai pas saisi « Herc récusé »… Et bravo pour bélîre, mot inconnu au bataillon pour ma part.

  • JP Nguyen  

    Merci Cyrille. Pour le shooting en extérieur, j’avais fait ça dès… FR numéro 2, pour la scène entre Indiana Jones et Poison Ivy. J’avais récidivé ponctuellement mais c’est la première fois que je fais une scène aussi longue.
    « Herc récusé », c’est le calembour approximatif pour… Erekosë, l’un des champions éternels…

    • Jyrille  

      Aaaaahhh ben oui… Jamais lu non plus. Je ne me souvenais pas d’autres FR en extérieur, ce doit être la longueur de la scène qui m’a fait dire ça.

      En tout cas pour Hawkmoon c’était super bien vu.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *