Get well soon…

Death of Wolverine par Charles Soule et Steve Mc Niven

Berk ! Il coule de partout ! J'aurai dû ramener mes gants...

Berk ! Il coule de partout !  Et en plus, ce crétin n’a pas rentré ses griffes !©Marvel Comics

Death of Wolverine est une mini série de 4 épisodes publiée par Marvel en 2014 censée racontée la fin de Wolverine.

Notre article dévoile des moments clés de l’intrigue, notamment la fin,  mais tout est écrit dans le titre….

« Ah Logan ! Toujours la même danse ! Et tu n’as jamais vraiment appris les pas, n’est ce pas ? ».

Voici une tirade célèbre de Magnéto durant l’arc Fatal Attractions durant lequel il extirpait l’adamantium de Wolverine, empalé vivant par son squelette. Sans doute expérience la plus traumatisante pour le Canadien après l’horrible expérience Weapon X. Poussé à l’extrême, le healing factor de Wolverine défaillant le rendait pour la première fois vulnérable, et osons le dire, intéressant !

Sous la plume de Larry Hama, Wolverine en moins de de 40 épisodes ( une éternité pour les fans hardcore du mutant) découvrira ses griffes en os, fera l’expérience de sa mortalité et régressera à l’état d’animal sauvage avant de retrouver le chemin de la rédemption et bien sûr de l’adamantium. Plus tard chez Alan Davis, on apprendra que le healing factoor est indispensable à sa survie; avec tout ce métal,  Logan souffrirait d’un empoisonnement du sang. Enfin, Il succombera face à un cavalier d’Apocalypse : Death ( euh…long story…).

Wolverine mort....Mais non c'est une blague, euh, un skrull !

Wolverine mort….Mais non c’est une blague un skrull !©Marvel Comics

Bref, ce n’est pas aux vieux singes qu’on apprend à faire la grimace et le coup de la mort de Wolverine, personne n’y croit : ni les nostalgiques des années 90, ni les néophytes qui en débarquant à peine dans l’univers Marvel savent que Wolverine comme Batman ou Spider-Man ne peut pas mourir. Pas avec le pognon qu’ils représentent. Au fil des decennies,  une relation ambivalente d’amour et de haine s’est nouée entre lecteurs et créateurs. A l’inverse des morts de Gwen Stacy, Jean Grey, Elektra ou Captain Marvel, le lecteur d’aujourd’hui sait que mourir pour un super-héros, c’est l’équivalent d’un arrêt maladie.

A des années lumières de la culmination d’une histoire dramatique dont la mort serait l’apothéose, la mort d’un héros est souvent l’occasion d’un plan marketing sinistre visant à vendre plus de papier pour sa résurrection, à grand renfort de cover alternatives et tout le saint cirque ( ici, on en dénombre une cinquantaine). Il ne s’agit pas de pousser la complainte du vieux con. Dc et Marvel sont strictement à égalité là dessus. Et on ne lit plus de comics si l’on n’accepte pas cette règle du jeu.

Griffes en os et costume étrange...Variant cover par Joe Quesada

Griffes en os et costume étrange…Variant cover par Joe Quesada©Marvel Comics

On peut même ajouter que certaines résurrections sont parfois bien amenées et viennent réparer des décès complètement inutiles. D’autres fois, les scénaristes savent tirer leur épingles du jeu comme Dan Slott avec son Superior Spider-Man dont tout le monde savait le retour au statu quo inéluctable. Wolverine c’est encore autre chose. De son vivant, notre héros a déjà été assaisonné à toutes les sauces. Bourgeois, soldat, samourai, ronin, tueur de la CIA, psychopathe, animal, vilain, Xman, vengeur et professeur d’école, Logan a déjà été tout ça et c’est déjà trop pour un seul personnage.

Voilà longtemps que celui-ci a perdu son aura. Tout ( et souvent n’importe quoi ) a été raconté sur le mutant le plus populaire du monde. Le rebelle est entré dans le rang et est devenu franchement ennuyeux et surexposé. Cette mort, donc, non seulement personne n’y croit mais elle est plus que salutaire. Car l’histoire a prouvé que les Xmen se débrouillaient très bien dans les années 90 sans le griffu, certaines de leurs meilleurs histoires s’étant déroulées sans lui. Et beaucoup se souviendront de l’inquiétant Sabretooth qui prit sa place transformant la X-Mansion en sanctuaire de l’Hanibal Lecter mutant.

Logan a bien besoin qu’on lui remonte le moral….©Marvel Comics

Ce long préambule étant fini que vaut t’ elle cette mort ?  Bien loin de celle Captain America abattu comme un chien à la fin de Civil War, Logan bat un nouveau record…Celui de la mort la plus pourrie jamais contée pour un personnage Marvel….Inconnu au bataillon, Charles Soule pond une histoire en quatre épisodes à l’action lénifiante, sans aucune progression dramatique, sans scène anthologique digne de l’aura du personnage et -sacrilège- sans aucune émotion ! Steve Mc Niven fait ce qu’il peut au dessin, il s’applique pour les expressions de visages traduisant la fatigue et la determination de Logan, rien n’y fera.

Donc voila….Logan a perdu son  healing factor. Reed Richards lui recommande le repos forcé le temps qu’il puisse trouver comment le lui rétablir. Logan en décide autrement. Il sait que la nouvelle de sa vulnérabilité va se répandre comme une trainée de poudre et que les plus grands tueurs du monde vont vouloir lui trouer la peau… Alors que la logique le pousserait à attendre peinard l’antidote miracle protégé par les plus grands super héros du monde ( euh…les Xmen et les Vengeurs…), voilà qu’il choisit de s’isoler sur une île deserte…

Arrive alors un Nuke ventripotent, ennemi historique de  Daredevil  et qui affronta le griffu dans Wolverine Origins de triste mémoire. Logan lui met une bonne branlée sans sortir les griffes ( le healing factor ne peut plus renfermer ses plaies ) et apprend qu’un contrat sur sa tête a été passé à Madripoor.  Toujours seul, il y affronte successivement Sabretooth ( deux pages ), Viper son ex-femme ( une page de mauvais dialogue), Lady Deathstrike ( une page)  Kitty Pryde possédée par Ogun ( deux pages) .

Il découvre que le commanditaire de ce contrat n’est autre que le Dr Cornelius qui participa à l’expérience Weapon X et s’est mis en tête de créer, comme ça, parce que la retraite c’est chiant  de nouvelles armes X… Logan arrive dans un complexe ultra secret gardé par 6 pauvres mecs ( véridique !) qu’il trucide. Arrivé juste au moment crucial, Logan sauve les pauvres cobaye en sortant une dernière fois ses griffes. Et comme il est con comme ses pieds papy Logan, il éventre le container d’adamantium en se mettant juste en dessous sans réaliser que le métal liquide va lui tomber dessus…

Voilà, je suis entré !©Marvel Comics

Tel un Terminator il parvient à tuer Cornélius ( pourtant mort pendant les années 90, mais on n’est plus à une connerie près…) avant de mourir statufié face au soleil couchant… Oui, cher lecteur, tu as bien lu, ces dizaines de lignes résument le scénario  pardon , le script de 100 pages de cette histoire que tout le monde aura oublié dans 10 ans… Les X-men n’apparaissent pas à l’exception de Kitty, Sabretooth continue d’être pathétique et Logan meurt sans panache dans un épisode vulgaire de commande.

Même l’amateur de tripailles et de baston sera lésé puisque il n’y a quasiment pas de sang tout au long de l’histoire ( bon sang suis-je vraiment en train d’écrire ce que j’écris ?? ). Le lecteur de Wolverine 100 où Logan regressait à l’état sauvage et étripait le fils de Cable malgré le Comics Code Authorithy rigole doucement en pensant au sang, à la furie et au drame de cette époque…Tout juste pourra t’on se réjouir de voir Viper façon dominatrice SM tenant Victor Creed enchaîné à ses pieds… McNiven soigne ses décors, mais il faut supporter son Wolverine: grand, beau, épilé.

Bien… Logan profite bien de ton arrêt maladie. Je ne sais pas comment tu survivras à tout ce bazar et à vrai dire je m’en tamponne le coquillard… Marvel, ne s’est même pas donné la peine de te donner une dernière bagarre digne de ce nom. Cette histoire personne n’y croit : ni l’éditeur, ni les lecteurs et encore moins l’apprenti scénariste qui tâcheronne ici…Toi le rebelle, l’anti héros par excellence, tu es devenu le symbole inconscient de Marvel. Quoiqu’il arrive, rien ne vieillira jamais,  tout reviendra à la normale…Comme ton healing factor…

Bon rétablissement…

Je vous lavais dit

Un coup de soleil carabiné !©Marvel Comics

37 comments

  • Matt  

    Eh, au final les gars…il reste mort pour l’instant le griffu non ?^^ Bon ok il y a X-23 et Old man Logan maintenant…mais bon, le Wolverine 616 semble rester mort.

    Quelqu’un a lu la série de Paul Cornell quand il perd son facteur guérisseur ? Je sais que c’est publié dans les mêmes revues que Wolverine & the x-men de Aaron. Mais j’imagine que personne ne lit les kiosques VF.

    • PierreN  

      J’ai lu les kiosques à l’époque et j’ai trouvé cela pas terrible, même Alan Davis est en petite forme au dessin, ce qui est assez rare pour être mentionné.

      • Matt  

        OK, merci pour l’info.
        Et j’en rajoute : la série WOlverine de Rucka datant de 2003 ? Quelqu’un l’a lue ? Bien ou pas bien ?

        • PierreN  

          Pour ce run je n’en sais rien, il faut demander à Eddy, notre expert attitré pour tout ce qui concerne les oeuvres de Rucka.
          Darick Robertson est au dessin, c’est déjà un bon point (je suis très fan de cet arc où Castle lui tire dans les valseuses avant de l’écraser avec un espèce un camion à benne où je ne sais quoi).

          • Matt  

            Ouais c’était marrant (pour du Ennis) même si le Punisher est toujours trop fort dans ses propres séries. Depuis quand Wolverine est si nul ?^^

          • Bruce lit  

            J’ai commencé hier l’omnibus (lit) de Wolverine par Aaron. Pour l’instant, c’est tout bon. Et Pierre, je te laisse l’exclue de la review.
            @Matt : je n’ai pas lu cette histoire où il perd son healing factor. Je ne sais même pas comment il s’y est pris.

          • Matt  

            J’ai déjà « get Mystique » de Aaron dans la collection hachette donc je ne pensais pas prendre l’omnibus tome 1 (surtout que c’est cher). Mais bon si la série « weapon x » vaut le coup, faut voir…
            Quelqu’un a lu cette fameuse série de 2010 de Aaron qui va sortir ?

          • Matt  

            Hum…en fait je ne vois plus ces omnibus sur les cheklist des sorties. Panini aurait-il annulé le truc ? Enfin bref…

            Tiens par contre en octobre sort un deluxe « amazing x-men » du même Aaron consacré à Diablo…à l’époque ou il est mort. Euh…je ne sais pas ce que ça vaut mais comme c’est du même Aaron qui à cette époque gérait la série « wolverine & the x-men », qui sait ? ça peut être sympa. Et expliquer comment Diablo revient parmi les vivants.
            Une énième résurrection certes, mais l’article ne dit-il pas que les résurrections « sont parfois bien amenées et viennent réparer des décès complètement inutiles » ? (z’avez vu comme je reviens au sujet de l’article dans mes longs hors-sujet, hein ?)

          • PierreN  

            « Quelqu’un a lu cette fameuse série de 2010 de Aaron qui va sortir ? »

            Oui et c’est très bien, en particulier l’arc  » Wolverine Goes to Hell ».

          • Matt  

            Ok merci, je vais choper ça en kiosque je pense alors. Je ne sais pas si l’omnibus 2 va sortir et cet arc est publié dans 5 petites revues pas chères.

  • Eddy Vanleffe  

    Houlà je suis loin d’être un spécialiste de Greg Rucka. j’aime pas trop le bonhomme en lui même. je le trouve assez imbu de lui même.
    Mais il sais écrire de bons comics sur Wonder Woman ou sur Batman, Batwoman il est vraiment impec.
    Son passage à Marvel ne lui a pas laissé un souvenir impérissable. notamment sur Wolverine qu’il trouvait assez monolithique et sur lequel il n’y avait de son propre aveu que trois ou quatre histoire à raconter.
    c’est aussi un truc que Robertson n’a pas hyper kiffé. il voulait le dessiner à la Byrne mais sortie du premier film oblige, on lui a demandé de le modeler sur l’acteur du film.
    du coup quand on lit des échos des artistes pas trop fiers de leur boulot, on est refroidi pour lire le run en question.

    J’ai lu par contre le début du run de Cornwell et c’est indigent à lire et je suis indulgent…c’est le début de l’intrigue qui voit mourir Wolverine et franchement on le voit perdre son pouvoir parce que l’éditeur voulait qu’il perde son pourvoir et le remplacer rapido…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *