Get well soon…

Death of Wolverine par Charles Soule et Steve Mc Niven

Berk ! Il coule de partout ! J'aurai dû ramener mes gants...

Berk ! Il coule de partout !  Et en plus, ce crétin n’a pas rentré ses griffes !©Marvel Comics

Death of Wolverine est une mini série de 4 épisodes publiée par Marvel en 2014 censée racontée la fin de Wolverine.

Notre article dévoile des moments clés de l’intrigue, notamment la fin,  mais tout est écrit dans le titre….

« Ah Logan ! Toujours la même danse ! Et tu n’as jamais vraiment appris les pas, n’est ce pas ? ».

Voici une tirade célèbre de Magnéto durant l’arc Fatal Attractions durant lequel il extirpait l’adamantium de Wolverine, empalé vivant par son squelette. Sans doute expérience la plus traumatisante pour le Canadien après l’horrible expérience Weapon X. Poussé à l’extrême, le healing factor de Wolverine défaillant le rendait pour la première fois vulnérable, et osons le dire, intéressant !

Sous la plume de Larry Hama, Wolverine en moins de de 40 épisodes ( une éternité pour les fans hardcore du mutant) découvrira ses griffes en os, fera l’expérience de sa mortalité et régressera à l’état d’animal sauvage avant de retrouver le chemin de la rédemption et bien sûr de l’adamantium. Plus tard chez Alan Davis, on apprendra que le healing factoor est indispensable à sa survie; avec tout ce métal,  Logan souffrirait d’un empoisonnement du sang. Enfin, Il succombera face à un cavalier d’Apocalypse : Death ( euh…long story…).

Wolverine mort....Mais non c'est une blague, euh, un skrull !

Wolverine mort….Mais non c’est une blague un skrull !©Marvel Comics

Bref, ce n’est pas aux vieux singes qu’on apprend à faire la grimace et le coup de la mort de Wolverine, personne n’y croit : ni les nostalgiques des années 90, ni les néophytes qui en débarquant à peine dans l’univers Marvel savent que Wolverine comme Batman ou Spider-Man ne peut pas mourir. Pas avec le pognon qu’ils représentent. Au fil des decennies,  une relation ambivalente d’amour et de haine s’est nouée entre lecteurs et créateurs. A l’inverse des morts de Gwen Stacy, Jean Grey, Elektra ou Captain Marvel, le lecteur d’aujourd’hui sait que mourir pour un super-héros, c’est l’équivalent d’un arrêt maladie.

A des années lumières de la culmination d’une histoire dramatique dont la mort serait l’apothéose, la mort d’un héros est souvent l’occasion d’un plan marketing sinistre visant à vendre plus de papier pour sa résurrection, à grand renfort de cover alternatives et tout le saint cirque ( ici, on en dénombre une cinquantaine). Il ne s’agit pas de pousser la complainte du vieux con. Dc et Marvel sont strictement à égalité là dessus. Et on ne lit plus de comics si l’on n’accepte pas cette règle du jeu.

Griffes en os et costume étrange...Variant cover par Joe Quesada

Griffes en os et costume étrange…Variant cover par Joe Quesada©Marvel Comics

On peut même ajouter que certaines résurrections sont parfois bien amenées et viennent réparer des décès complètement inutiles. D’autres fois, les scénaristes savent tirer leur épingles du jeu comme Dan Slott avec son Superior Spider-Man dont tout le monde savait le retour au statu quo inéluctable. Wolverine c’est encore autre chose. De son vivant, notre héros a déjà été assaisonné à toutes les sauces. Bourgeois, soldat, samourai, ronin, tueur de la CIA, psychopathe, animal, vilain, Xman, vengeur et professeur d’école, Logan a déjà été tout ça et c’est déjà trop pour un seul personnage.

Voilà longtemps que celui-ci a perdu son aura. Tout ( et souvent n’importe quoi ) a été raconté sur le mutant le plus populaire du monde. Le rebelle est entré dans le rang et est devenu franchement ennuyeux et surexposé. Cette mort, donc, non seulement personne n’y croit mais elle est plus que salutaire. Car l’histoire a prouvé que les Xmen se débrouillaient très bien dans les années 90 sans le griffu, certaines de leurs meilleurs histoires s’étant déroulées sans lui. Et beaucoup se souviendront de l’inquiétant Sabretooth qui prit sa place transformant la X-Mansion en sanctuaire de l’Hanibal Lecter mutant.

Logan a bien besoin qu’on lui remonte le moral….©Marvel Comics

Ce long préambule étant fini que vaut t’ elle cette mort ?  Bien loin de celle Captain America abattu comme un chien à la fin de Civil War, Logan bat un nouveau record…Celui de la mort la plus pourrie jamais contée pour un personnage Marvel….Inconnu au bataillon, Charles Soule pond une histoire en quatre épisodes à l’action lénifiante, sans aucune progression dramatique, sans scène anthologique digne de l’aura du personnage et -sacrilège- sans aucune émotion ! Steve Mc Niven fait ce qu’il peut au dessin, il s’applique pour les expressions de visages traduisant la fatigue et la determination de Logan, rien n’y fera.

Donc voila….Logan a perdu son  healing factor. Reed Richards lui recommande le repos forcé le temps qu’il puisse trouver comment le lui rétablir. Logan en décide autrement. Il sait que la nouvelle de sa vulnérabilité va se répandre comme une trainée de poudre et que les plus grands tueurs du monde vont vouloir lui trouer la peau… Alors que la logique le pousserait à attendre peinard l’antidote miracle protégé par les plus grands super héros du monde ( euh…les Xmen et les Vengeurs…), voilà qu’il choisit de s’isoler sur une île deserte…

Arrive alors un Nuke ventripotent, ennemi historique de  Daredevil  et qui affronta le griffu dans Wolverine Origins de triste mémoire. Logan lui met une bonne branlée sans sortir les griffes ( le healing factor ne peut plus renfermer ses plaies ) et apprend qu’un contrat sur sa tête a été passé à Madripoor.  Toujours seul, il y affronte successivement Sabretooth ( deux pages ), Viper son ex-femme ( une page de mauvais dialogue), Lady Deathstrike ( une page)  Kitty Pryde possédée par Ogun ( deux pages) .

Il découvre que le commanditaire de ce contrat n’est autre que le Dr Cornelius qui participa à l’expérience Weapon X et s’est mis en tête de créer, comme ça, parce que la retraite c’est chiant  de nouvelles armes X… Logan arrive dans un complexe ultra secret gardé par 6 pauvres mecs ( véridique !) qu’il trucide. Arrivé juste au moment crucial, Logan sauve les pauvres cobaye en sortant une dernière fois ses griffes. Et comme il est con comme ses pieds papy Logan, il éventre le container d’adamantium en se mettant juste en dessous sans réaliser que le métal liquide va lui tomber dessus…

Voilà, je suis entré !©Marvel Comics

Tel un Terminator il parvient à tuer Cornélius ( pourtant mort pendant les années 90, mais on n’est plus à une connerie près…) avant de mourir statufié face au soleil couchant… Oui, cher lecteur, tu as bien lu, ces dizaines de lignes résument le scénario  pardon , le script de 100 pages de cette histoire que tout le monde aura oublié dans 10 ans… Les X-men n’apparaissent pas à l’exception de Kitty, Sabretooth continue d’être pathétique et Logan meurt sans panache dans un épisode vulgaire de commande.

Même l’amateur de tripailles et de baston sera lésé puisque il n’y a quasiment pas de sang tout au long de l’histoire ( bon sang suis-je vraiment en train d’écrire ce que j’écris ?? ). Le lecteur de Wolverine 100 où Logan regressait à l’état sauvage et étripait le fils de Cable malgré le Comics Code Authorithy rigole doucement en pensant au sang, à la furie et au drame de cette époque…Tout juste pourra t’on se réjouir de voir Viper façon dominatrice SM tenant Victor Creed enchaîné à ses pieds… McNiven soigne ses décors, mais il faut supporter son Wolverine: grand, beau, épilé.

Bien… Logan profite bien de ton arrêt maladie. Je ne sais pas comment tu survivras à tout ce bazar et à vrai dire je m’en tamponne le coquillard… Marvel, ne s’est même pas donné la peine de te donner une dernière bagarre digne de ce nom. Cette histoire personne n’y croit : ni l’éditeur, ni les lecteurs et encore moins l’apprenti scénariste qui tâcheronne ici…Toi le rebelle, l’anti héros par excellence, tu es devenu le symbole inconscient de Marvel. Quoiqu’il arrive, rien ne vieillira jamais,  tout reviendra à la normale…Comme ton healing factor…

Bon rétablissement…

Je vous lavais dit

Un coup de soleil carabiné !©Marvel Comics

37 comments

  • Tornado  

    Cette histoire je la boycotte complètement !
    Même pas je la lis, même pas je la feuillette. Et puis surtout, SURTOUT ! Même pas je l’achète !

  • Erik 5  

    Par l’Adamantium tu es né, par l’Adamantium tu périra, et le lecteur avec toi…d’ennui.

    Très bon article, qui résume bien le marasme ou se trouve Marvel (tout comme DC) actuellement. A coup d’event qui se succèdent, de morts qui se veulent emblématiques et qui ne font même pas lever un sourcil, nous sommes arrivé dans une période creuse qui rappelle les très mauvaise 90’s et la « Mort » de Wolverine en est l’emblème. Des covers « collectors » comme si il en pleuvait, un scénario qui tient sur un timbre poste, un héros sacrifié sur l’autel de la rentabilité et des dessins, certes beaux, mais vides, aussi creux que le scénario, un comics d’apparence…A cinq Dollars, ce qui revient à payer plus cher les quatre numéros, qu’un TPB.

    Mais, bon, ce n’est pas comme si Marvel en avait quelque chose à faire, là ou dans les 90’s, Marvel était au bord de la banqueroute et qu’est arrivé un Avi Harad, apportant un nouveau souffle, avec l’arrivé de véritables auteurs (souvent Britanniques), retrouvant un sens et une profondeur depuis une décennie disparues, aujourd’hui, Marvel grâce à sa branche Cinéma, est en position de force…et paradoxalement de grandes faiblesses.

    Ayant prit le partis de rattaché, coute que coute, son univers de papiers de celui des salles obscures, leurs comics on perdus toute créativité et toute originalité, devenant la vitrine publicitaire de Blockbusters sans réelles profondeurs…Triste époque.

    • Bruce lit  

      Bonjour Erik
      C’est une stratégie aussi cynique qu’incompréhensible… Ca y’est ! Le monde entier ne parle que de Super Héros. On peut dire que Wolverine est aussi célèbre que le Christ… voir plus que les Beatles….Pourquoi ne pas faire coïncider le succès des films avec des comics d’excellence qui pourraient faire enfin vendre du papier ?

  • nicolas giard  

    En effet, Bruce, c’est vraiment n’importe quoi. Le Wolverien des Années 90 valait bien mieux.

    Allez les gars, pour nous consoler, voiçi mon TOP 10 des meilleures histoires de Logan :

    Wolverine by Frank Miller et C. Claremont

    Weapon X par Barry Windsor Smith

    Wolverine : Assassin par Mark Millar et John Romita jr

    Wolverine 75 , l’épisode de l’adamantium

    Dark Phoenix Saga, particulièrement l’épisode 133 dans les egouts de l’hotel du Club des Damnés

    Essential Wolverine vol. 1-2 par Chris Claremont,
    Larry Hama et Marc Silvestri, un sacré run, que du fun.

    Marvel Premiere : Proteus, dans laquelle Wolverine prend uen sacré raclée aux mains de Proteus et nous revele sa vulnérabilité.

    Wolverine : Old Man Logan

    Wolverine & the X-Men Omnibus

    Là y’a de quoi lire !

  • Tornado  

    – Wolverine Assassin par Millar : J’ai trouvé ça extrêmement surfait. Je l’ai revendu après seconde lecture. C’est quand même vachement creux avec tous ces ninjas qui font office de chair à canon factice. Un scénario cousu de fil blanc. Non, décidément, je n’arrive pas à comprendre son succès.

    – Essential Wolverine vol. 1 : Le run de Claremont : Une de mes pires lectures Marvel. Du comics old-school complètement neuneu (avis personnel). Revendu illico. Du coup, je n’ai jamais lu le run de Larry Hama, qui a plutôt bonne réputation.

    Il me reste :
    – Wolverine by Frank Miller et C. Claremont
    – Weapon X par Barry Windsor Smith
    – X-Île de Bruce Jones
    – Old man Logan de Millar
    – Logan de B. K. Vaughan

    • Jyrille  

      Le Wolverine de Miller et Claremont est excellent.

  • Bruce lit  

    Concernant le run de Larry Hama, je suis + mitigé. C’est clairement le run de référence sur la série Wolverine. Avec Silvestri, c’est de l’aventure échevelée qui a un peu vieilli. Le projet Shiva, tout ça avait compliqué les choses sur les vrais-faux souvenirs de Logan. Je préfère nettement la période Adam Kubert. Le Sabretooth avec Texeira aux crayons est un classique. Tout comme le combat contre Creed juste avant Apocalypse.
    Mais les histoires que je préfère restent celle où Logan a de vrais interactions avec les X-men. Toute la partie des griffes en os. Le fameux épisode 100 où il devient animal, sans nez, sans adamantium. Tout le monde s’attendait au retour au statu quo et vlan, il balance autre chose. Le retour à l’adamantium a marqué pour moi la fin de mon intérêt pour ce personnage increvable.

  • Bruce lit  

    La mort de Captain Marvel est un vrai chef d’oeuvre qui transcende les genres et les publics. Et qui réussit à me toucher alors que Captain Marvel et ses sagas cosmiques ne m’ont jamais intéressé.

  • Xabaris  

    Effectivement, « la mort d’un super héros » donne plutôt le sourire que la larme a l’oeil.

    Je vais écouté ton conseil / chronique et ne pas acheter ce Wolverine…et même ne pas le lire vu que ton résumé m’a suffi ^^

    malgré cela je ne peu pas m’empêcher de pensé que tu es tout de même trop influencé par ta haine des héros SUPERSTAR.

    Ne me dis pas que c’est une coïncidence que les deux héros que tu détestes le plus sont justement les GRANDES STARS de DC et de Marvel eheheh

  • Bruce tringale  

    @Xabaris

    Je ne hais pas Batman, il m’indiffère totalement nuance….
    Wolverine : Il s’agit d’avantage de l’exploitation qui en est faîte que le personnage en soi.
    Je pars du principe qu’il n’y a pas de mauvais personnages mais de mauvais scénaristes. C’est comme en musique.

  • Jyrille  

    J’ai bien ri pendant la lecture de cette chro ! Et superbe titre, j’aime beaucoup.

    • Bruce tringale  

      C’est plutôt rigolo à écrire aussi.

      • Nicolas  

        Get well soon.. Plain d’ironie mordante

  • JP Nguyen  

    Je suis d’accord avec Bruce sur le côté bidon de cette mort mais pas sur le fait que Wolverine n’a été intéressant qu’à partir de Lethal Attractions. Quand il était simple membre des X-Men sous Claremont, le personnage avait déjà des scènes/épisodes sympa.

    • Bruce lit  

      Fatal Attractions Jp 😉
      Je n’ai pas eu bcp de temps aujourd’hui et j’ai baclé mes réponses. Pbe d’internet et de serveur ( je suis bon pour une soirée maintenance…).
      Je me suis mal exprimé : Wolverine dans son volet rédemption est très bien chez Claremont même si toute la saga Patch m’indiffère au plus haut point.
      Je pense d’avantage à tous les crossovers des 90 avec le Punisher, Jim lee, Alan Davis….
      J’aime à rappeler aux néophytes que Les Xmen avaient bien vécu sans Wolverine.
      Je ne suis pas un fanatique de la mini série non plus avec Miller.

  • sam331  

    Telllllllllllleeeeeeeeeeeeeeeement d’accord avec toi !!! 4 épisodes où le scénariste se contente de faire le tour de l’univers traditionnel de Wolverine, sans trop se forcer, sans montée en puissance.

    Tout cela ressemble à une tournée pour touriste ou pour vieux lecteur nostalgique qui deviendrait sénile et ne pourrait prêter attention au contenu vide digne du néant de l’histoire.

    Les motivations de Cornelius sont risibles, le fait que Wolverine envoie chier tout le monde plutôt que de demander un coup de main incompréhensible et ses guest star permanents tapent juste sur le système. Allez va que te balance Viper, Sabtertooth, Deathstrike, Ogun et Kitty dans le même épisode !!! on s’en fout si c’est juste pour deux pages !!!

    Tout cela pour une histoire dont tout suspens a été annihilé dès le départ puisqu’on en connaît la conclusion sans lire le bouquin.

    Ai-je gueulé sur le prix ? ah non : 5$ le XXX d’épisode !!!! 20 $ pour l’ensemble de cette XXX de XXX dans le XXX avec le XXX dans le XXX.

    Marvel s’est bien chier dessus avec cette mini. Et alors que tout le monde ne cesse de me rabâcher que Soule avec ses 8 séries mensuelles est un très bon scénariste, je reste toujours dubitatif.

    • Bruce lit  

      Oui, tu as raison de mentionner les prix plus chers qu’en TPB. C’est à se demander pourquoi n’est pas incluse une noisette de vaseline…

  • Présence  

    Je n’avais aucune envie particulière de lire cette histoire… mais les images me font vraiment envie (sans rire).

    • Bruce lit  

      Les Irakiens se sont pris des missiles dans la tronche pour moins que ça M.Présence !

    • sam331  

      Malheureusement, Présence a raison. McNIven fait du très bon travail sur cette mini.
      C’est juste que le scénario ne lui donne pas grand chose à faire…

  • Stan FREDO  

    J’ai lu cet « arc » en VO via un abonnement auprès de mon comic shop unique et préféré. J’ai trouvé :
    – un McNiven en meilleure forme
    – un Wolverine qui ressemble sympathiquement à notre Chabal national avec plus de 30 cm de moins en hauteur
    – un Wolverine qui a perdu son facteur auto-guérissant (comment, je sais pas parce que j’ai pas lu ce qu’il fallait mais tout de même je trouve ça bizarre, déjà)
    – un Wolverine qui, finalement, en a marre de traîner son CV d’assassin/meurtrier/tueur en série et sa menace permanente de départ en vrille. Et ça, ce n’est pas forcément une mauvaise idée, franchement
    – un développement du pitch, plutôt pas trop mal amené pour une action en « service commandé » par l’actionnariat majoritaire, en tout cas pour qui – comme moi – a impassé totalement ou presque sur le Marvel des années 1980 et 1990 tant les dessins de cette période étaient hideux dans 90 % des cas.
    Dire que ces 4 comic book consacrés à la mort de Wolverine étaient essentiels, ou même nécessaires, serait très exagéré. Dire qu’ils sont exécrables l’est peut-être aussi. Au final, s’il fallait comptabiliser, « à la fin du jour », les « arcs », « events » et « crossovers » dont on peut se passer, il ne nous resterait pas grand-chose à lire…
    Charles Soule vient de chez DC Comics. En tout cas, il y était pas longtemps avant de signer cet « exploit » pour la Maison des Idées. Ce qui me fait penser que cela fait un moment qu’on n’a rien lu de chez DC Comics via Bruce Lit depuis un moment….

    • Bruce lit  

      Oui Stan…C’est pas faute de relancer les gars. J’ai du Superman/ Batman en réserve par Dave Gibbons… Vertigo, c’est presque du DC non ?
      Je ne connaissais pas ce Charlie Soule….Et je ne vais pas non plus me jeter sur ses autres travaux.
      Oui, il y a plusieurs séquences où Logan montre son usure, sa volonté d’en finir et un peu d’espoir, mais tout ça reste trop diminué dans un best of de situations obligatoire du canadien….

  • Patrick McGoohan  

    Je n’ai pas encore lu cette histoire mais curieusement après avoir lu tes lignes je n’en ai plus tellement envie :)) Ah ben voilà ! Brucelit qui ne donne plus envie de lire des comics ! Le monde à l’envers en somme 😉

  • Bruce  

    Ben si je te fais faire des économies et te rend du temps de cerveau disponible.

  • Le moustachue  

    Je commente avec beaucoup de retards mais vue que je reçois le format kiosque 1 an après on va dire que je suis dans les temps … Je n’est lue que le dernier tome de la série , c’était ma première histoire de wolverine et je me suis demandé si c’était normal que la mort d’un personnage aussi adulé par la fanbase Marvel ai une mort qui ne me fasse rien ressentir , au début je me suis dit  » tu na pas lue le début c’est normal…. » puis je les relue une seconde fois et une seconde fois je fus déçu …. De beau dessin mais un dénouement sans réel enjeux manquant de réalisme …. Wolverine mort pour sauver trois cobaye qui comme lui furent maltraité par un scientifique psychopathe ? Non ça manque de crédibilité presque de logique … Un personnage qui dans l’imaginaire collectif est un tueur , un antihéros mais aussi l’un des personnage les plus charismatique de la BD américaine ne peut pas mourir aussi simplement ça manque de réalisme dans sa fiction …. Alors j’ai pensé que je perchais se personnage sur le haut du podium Marvel mais qu’il ne le méritait peut être pas ? Puis j’ai lue wolverine et les X-Men t01 …. Cette « introduction » a wolverine ma juste permis de lire une autre de ses aventure pour découvrir le Vrai Wolverine. Verdict une introduction a wolverine qui donne envie dans lire plus par sa mauvaise qualité ….

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *