Fin de saison 8

Fin de la saison 8

Un bilan porté sur l’épaule de BRUCE LIT

Illustrations de JP NGUYEN

Voilà, c’est fini !
Depuis 8 ans, Bruce lit a à cœur de publier un article par jour sur la culture comics/manga/Bd et cinéphile. Beaucoup ont parfois du mal à suivre le rythme mais tout ceci ne diffère pas tellement d’une page culture que vous liriez dans votre quotidien préféré.

Bruce Lit c’est un rendez-vous, un espace de rencontre voire de lien social en plein COVID, d’interviews d’artistes renommés, oubliés ou émergents, de discussions et d’échanges. C’est aussi le journal de bord de l’équipe qui permet une photographie fidèle de notre état d’esprit du moment.


Pour moi, c’est encore bien plus avec cette anecdote : le 06 juin au matin, j’ai un accident et me démet l’épaule droite. S’ensuit une épreuve éprouvante de 4 heures où souffrances physiques et psychologiques vont se conjuguer au participe très chiant.

Symboliquement, c’est une descente aux enfers toutes proportions gardées : passer du ciel ouvert au camion des pompiers puis le hall des urgences, le sous-sol de la radiologie, le bloc puis, enfin l’inconscience, est une experience un peu mystique où chaque étape nous éloigne de la vie quotidienne : celle entouré de sa famille, de ses amis et de ses lecteurs pour n’être qu’un numéro sous des néons blafards. Passer du signifiant de la vie à l’insignifiant d’un soigné.

Mon épaule est déboîtée, la souffrance quasi-intenable. Se lever, marcher, bouger sa main tout ceci demande à être réfléchi, pensé, anticipé et il faut supporter de voir ce corps qui m’abrite depuis si longtemps, tordu, difforme, cassé.

La manœuvre des internes échoue. Malgré le gaz anesthésiant qui n’agit pas, malgré ma tentative de me réassurer avec le courage d’un Frank Castle ou de Matt Murdock, je hurle à la mort comme jamais lorsque l’épaule est déboitée une seconde fois, cette fois par l’équipe médicale.
La limite entre le fantasme (être brave et fier envers et contre tout) et la réalité (se sentir écartelé et paniqué par cette souffrance qui ne veut pas s’éteindre) est franchie. La honte de ne pas être si fort que l’on pensait, de ne se sentir qu’un bout de viande enragée qu’il faut calmer, traduire le regard paniqué de l’équipe autour de moi qui a sous-estimé l’ampleur des dégâts.

Du coup : anesthésie. C’est pire : la réaction à la morphine est désastreuse. Des hallucinations se produisent instantanément. Je vois mon corps fondre comme du sucre après une goutte d’eau, sensation apparente à celle d’une mort imminente. Tout est noir, vide, neutre. Le sentiment de n’être qu’une flammèche de vie qui ne doit pas s’éteindre.

Il me faut de nombreuses minutes pour me rendre compte que cette masse devant moi est mon corps, que ces chiffres qui défilent, c’est juste une pendule.
Je tente de parler mais je ne reconnais pas ma voix. Je fais une pause de quelques secondes puis retente de prononcer mes certitudes pour me sentir en vie. Lorsque j’y parviens enfin, je m’entends enfin pouvoir dire le nom de mes enfants puis celui de mon blog, de la Bruce Team et même la thématique Xmen qui vient de s’achever.

J’arrive à rire. Faiblement, douloureusement mais je me sens enfin vivant et c’est à ça que j’associe cette petite entreprise qui nous rassemble depuis presque une décennie. Être vivant. Aimer ou détester, qu’importe mais ressentir, réfléchir, analyser et communiquer, c’est ce qui fait notre identité chez Bruce Lit et c’est tout ce dont j’ai été privé ce matin là. Les couleurs reviennent, l’espoir enfin d’aller mieux et les jours passent cruels sans que je puisse écrire autrement que dans la douleur.

Le plaisir est revenu avec beaucoup de travail pour retrouver cette motricité et surtout l’impatience de continuer cette aventure. Bruce Lit, c’est une pulsion de vie !

Ce qui est sûr, c’est que la saison 9 arrivera dès septembre. C’est le moment de faire une haie d’honneur à Manu, qui nous quitte pour se consacrer à ses projets personnels et sa chaîne Youtube autour de la musique. Toute l’équipe salue sa bonne humeur, sa simplicité et son authentique gentillesse.

Pour le remplacer, la candidature de JB s’est imposée d’elle-même. Très actif sur Facebook, JB partage avec toute l’équipe et commente chez Bruce Lit depuis quelques années. Son expérience de blogueur pour TOP COMICS est également un élément déterminant pour réinstaller un peu de comics mainstrean en léger recul cette saison au profit du cinéma, du rock et du francobelge.

Tout le reste de l’équipe reste inchangée et toutes les rubriques (FIGURE REPLAY, LE DEFI NIKOLAVITCH, LA LOI DES SERIES et le BULLSHIT DETECTOR) reconduites. Merci également à Présence, Cyrille, Kaori et Eddy d’avoir participé à transformer la page Brucelitleblog en véritable experience interactive.
Merci à tous lecteurs visibles et invisibles d’avoir permis cette petite aventure en experience de vie imminente et nous nous retrouvons en septembre après quelques semaines de calme et de rediffusions !

Ps : quelqu’un aurait un senzu ?


La BO de fin de saison est chantée par la déesse de la vie


54 comments

  • David  

    Wow, j’avais compris que ton épaule déboitée fut une épreuve mais à ce point… Je suis d’autant plus ravi que tu ailles mieux.
    Bravo à toute l’équipe pour ces nombreux articles. Une saison de plus qui s’achève. Hâte de vous lire en septembre.

    • Bruce lit  

      Tu seras bien sûr invité David à jouer les guests en début de saison et même après.

  • Jyrille  

    Un vrai faux FR pour clotûrer la saison, une super idée ! Bon il y a un problème dissociatif entre le texte (torturé est le mot) et les images (tordant est le mot) mais ça reste une bonne idée !

    J’ai adoré la dernière image avec les gestes techniques, pour le reste, je crois que samedi soir – dimanche matin restera une des meilleures vannes tous FR confondus.

    La BO : elle ne me manquait pas elle, mais oui, merci à toutes et tous pour toutes vos attentions, vos réflexions, votre culture, votre bon humeur, vos partages ! Bienvenue à JP et bonne chance à Manu !

    • Bruce lit  

      Torturé moi ?
      Tout à fait et pas seulement à cause des médecins.
      La BO tu préférais Shakira ?

      • Jyrille  

        Largement ! Je déteste ce morceau de A l’anis, Mauricette.

  • Eddy Vanleffe  

    C’est vrai que BRUCE LIT c’est une oasis où on nous casse pas les couilles avec le covid et autres sujets de société toutes les 5 secondes…
    On peut donc discuter de manière sereine de nos passions qui n’ont pas changées depuis des années…
    Je suis évidemment triste de dire au revoir à Manu… on avait parlé de bosser un peu ensemble, on a pas eu le temps mais qui sait, un petit aparté peut être cool à l’avenir.
    Je suis aussi carrément emballé d’accueillir JB, je vais me documenter deux fois plus avant d’écrire sur un comics maintenant… ^^
    vivement la saison 9…

    les gags de JP font encore une fois mouche (ciné-kwannon..la vache!)

    • Bruce lit  

      Ouais, chier les vacances !

  • Kaori  

    Quelle fin de saison ! Une épreuve de manga à elle toute seule ! Tu as vaincu le boss final, et tu vas te remettre comme tout bon chevalier.

    Cet article donne un impression très particulière, je rejoins Jyrille : il vaut mieux lire le texte d’une traite puis les images ensemble, parce que ton texte ne donne pas envie de rire ^^ . Cela dit, j’approuve cette mise en lumière de la pulsion de vie que représente le blog !
    Super numéro de FR, très drôle (j’ai une préférence pour le Captain Britain et l’Euro…)

    La BO : aoummmmm… J’adore. Ce clip est magique. Elle y dégage une telle sérénité, une telle paix intérieure… Je suis fan… Elle est tellement magnifique dans le plus simple appareil… Et pour une personne pudique comme moi, cela ne suscite qu’admiration !

    • Bruce lit  

      C’est effectivement lors de la mise en forme que je me suis rendu compte de la dissociation entre le texte et l’image. Obligé car Jp n’a pas eu d’indication sur ce que j’allais produire.
      LA BO : j’aime bien Alanis, spécialement en acoustique, j’ai toujours trouvé que sa production surchargeait ses chansons.

  • Kaori  

    Ah mais oui, je manque à tous mes devoirs !

    Je suis ravie de poursuivre l’aventure dans cette équipe, ravie d’accueillir JB dans nos rangs.
    Manu, tu restes dans le coin je le sais. Rien ne vous empêche de faire un team-up, Eddy et toi 😉 .

    Bel été et bonnes vacances à tous !

  • Tornado  

    Excellente idée que de contrebalancer le drame par les gags crapules de JP et de ses figures ! Perso j’ai trouvé ça super ! 🙂

    On se retrouve à la rentrée. C’est chouette d’accueillir un autre spécialiste en comics quand une partie de la team a plus ou moins cessé d’en lire ces derniers temps. Avec des zozos comme moi qui écrivent sur complètement autre chose, on devrait trouver un équilibre assez intéressant.

    La BO : Je n’ai jamais écouté cette chanteuse. Très belle chanson pop-rock.

  • Présence  

    Bon, j’ai fait comme pour une BD : j’ai regardé les images avant le texte. 🙂

    Quand je pense qu’une figurine de Cable a été maltraitée pour montrer son bras disloqué comme le tien : je me demande s’il n’y a pas lieu d’en appeler à une association de protection des figurines pour maltraitance ? 😀

    Page 1 : ça m’a trotté dans la tête avant qu’un de mes neurones ne s’active… Sine qua non : total respect.

    La blague visuelle avec Death/La mort : énorme, très drôle, merci beaucoup pour ce fou-rire.

    Mes blagues préférées : le magnum (évident après coup), la coupe colonel, les diables rouges pour Hellboy (même si je n’ai aucune idée de quelle équipe il parle, à la maison c’est madame qui regarde le football), le Brexit pour Captain Britain, le sombrero.

    Le texte : courage chef, bonne rééducation et peut-être plus si affinité avec le chirurgien. Bruce Lit comme une pulsion de vie : belle formule.

    • Kaori  

      Les Diables Rouges, ce sont les Belges, si je ne m’abuse !

      • Jyrille  

        En effet.

      • Eddy Vanleffe  

        OUAIIIISSSS!!!!

        • Tornado  

          Coup de pied de coin inclus ! (faut connaitre) 😀

          • Eddy Vanleffe  

            Et c’est GOAAAALL!

    • Bruce lit  

      J’aimais bien Cable dans les années 90 lorsque Nicieza a commencé à lui donner une personnalité puis Jeph Loeb. Par la suite le personnage s’est avéré limité.
      Merci à JP d’avoir entendu ma demande concernant ce personnage.
      Et Merci à tous d’avoir lu cette impudeur qui aurait pu avoir et qui aura peut-être une conséquence sur le rythme des articles. Tout dépendra du processus de guérison encore long.

      • Présence  

        Pour Cable, j’ai été convaincu par l’argumentaire d’Alex Nikolavitch (et par l’article d’Artemus Dada sur son blog) : j’ai commandé l’intégrale Soldier X de Tischman, Macan et Kordey.

  • JB  

    Une explosion finale en terme d’émotions ! Je suis impatient de commencer la nouvelle saison 🙂

    • Bruce lit  

      Et moi donc.
      Hope you survive the experience.

  • JP Nguyen  

    @Présence : sois rassuré, après le shooting, j’ai remis l’avant-bras gauche de Cable en place !

    @Bruce : content d’avoir pu t’épauler dans la confection de cet article de fin de saison. Je te souhaite de poursuivre ton rétablissement.

    @tous : pour ce FR, j’aurais voulu en faire plus, mais c’est déjà pas si mal, et comme ça, il me reste un peu d’idées en réserve pour la rentrée ! (tiens, par exemple, j’ai une idée FR pour accueillir JB…)
    Bel été à tous !

  • Michel.  

    Longue vie à ce blog et tous ceux qui l’animent.

    • Présence  

      Merci beaucoup pour ce joli soutien.

  • Manu  

    Je suis dégoûté j’avais écrit un immense pavé, et la technologie m’a trahi, faisant tout disparaître dans l’oblivion. Donc je reprends tout. ( Raclage decorges de circonstance avant un discours)

    • Manu  

      – Tout d’abord je voudrais remercier Bruce pour m’avoir laissé l’espace de m’exprimer. C’était un moment fort agréable. J’en profite d’ailleurs pour lui témoigner toute ma compassion par rapport à ce qu’il a vécu. Pour avoir moi-même passé quelques moments identiques aux siens dans d’autres circonstances je ne peux qu’être d’accord avec lui : même si on tente de s’identifier à des super-héros, quand la douleur devient trop forte, on se sent faible et honteux. Mais on continue d’aller de l’avant et le temps fait son oeuvre.
      – Ensuite bravo à JP pour cet ( comme toujours) excellent figure Replay et des jeux de mots qui me poilent autant.
      – merci a toutes et tous pour les échanges d’avis et le temps pris pour lire mes articles
      – bravo pour l’arrivée de JB qui va assurer comme une bête et être bien plus prolifique que je ne l’ai été
      – promis je reste présent pour vous lire tous… Et si je peux je dégagerai du temps pour passer en guest ( si J.Jonah Bruce me laisse passer le perron de la porte)
      – et pour une fois, je partage mon opinion sur la BO du jour. Comme vous le savez, je respecte complètement les goûts et les ressentis de tout le monde. À titre personnel ce titre est absolument nullissime ( oui j’ai vais pas de main morte). Pourquoi donc? Parce qu’on est typiquement dans ce qui allait être produit dans les années 2000 : production exagérément brillante, voix traitée avec auto-tune ( subtilement), rythme et couleur sonore déshumanisés et « quantizés » à mort, instruments trop mixé en avant, et pour finir, encephalogramme plat sur l’âme et l’intention de la chanson… Ah je vous l’avais dit de ne pas me demander mon avis hein? Hahaha…

      Portez vous tous bien surtout. Bizzz

      • Bruce lit  

        Le gars, il a plus rien à perdre alors il critique la musique du patron. C’est de bonne guerre pour toutes les fois où j’ai vomi sur Queen et Van Halen. Mais en fiat je suis d’accord : c’est surproduit et surjoué.
        Maintenant la chanson est bonne et quand Alanis fait la même en acoustique, c’est une autre couleur https://www.dailymotion.com/video/x5wusas

          • Tornado  

            La vache ! Je me disais bien que le refrain m’était familier (je mettais ça sur la probabilité d’avoir écouté la chanson à la radio (bien que n’écoute jamais la radio mais peut-être dans les magasins)) ! Celle version-là je la connais par coeur et je n’ai même pas fait le rapprochement ! J’écoute tellement de choses que mes oreilles sont confuses (ou confites) !
            Merci Présence de me rappeler que j’écoute régulièrement cette chanson en fait, raison pour laquelle elle m’a accroché direct ! 😀

          • Bruce lit  

            Voilà, ça t’apprendra à tout écouter en dématérialisé ! Les notes de pochettes, ça sert à ça aussi, na !
            Le point commun entre Alanis et Gims ? Le rappeur a fait un duo avec Sting et Alanis reprend joliment son King of pain : https://www.youtube.com/watch?v=EzJTH67cv8E

          • Bruce lit  

            Je n’ai pas compris ton histoire de carottes.
            C’est une très belle reprise que je connaissais déjà puisque tu m’as filé le CD !

          • Présence  

            Le premier couplet

            How ’bout getting off of these antibiotics?
            How ’bout stopping eating when I’m full up?
            How ’bout them transparent dangling carrots?
            How ’bout that ever elusive kudo?

            Wikipedia :
            Steven Wilson who jokingly changed the line « How about them transparent dangling carrots » to « How about changing a line ’cause it don’t make sense ».

            https://en.wikipedia.org/wiki/Thank_U

          • Présence  

            À la réflexion, je présume que Morissette évoque les carottes (par opposition aux coups de bâton, dans l’expression la carotte ou le bâton) pour nous faire avancer ou obéir, comme une image métaphorique, c’est-à-dire des éléments tellement intégrés à la société qu’ils en deviennent subliminaux ou implicites, et donc invisibles ou transparents.

          • Jyrille  

            Même la version de Steven Wilson, beaucoup plus écoutable, ne me fait pas aimer cette chanson.

            Il fallait mettre Led Zep et pis c’est tout.

  • Tornado  

    Ahahahah ! Manu qui se lâche en dernière ligne droite ! 😀
    C’est complètement surproduit, c’est vrai. mais parfois on s’en fout si c’est de la variété ou du pop-rock mainstream qui joue sur l’émotion. J’adore Robbie Williams pour ça par exemple. Ça ne joue pas dans la même cour que les auteurs, c’est tout. Mais c’est quand même pas du Bruel, du Pagny ou du Maitre Gimms qui ne sont là que pour faire du fric en se faisant passer pour des artistes ! Là au moins on sait qu’on est juste dans la variété et, dans le genre, c’est juste de la bonne ! (et je dis ça alors que je ne n’avais jamais écouté sérieusement cette chanteuse avant ce matin) 🙂

    A bientôt Manu ! 🙂

  • Jose Maniette  

    Bon courage dans cette épreuve de l’épaule, ça me touche d’autant plus qu’en décembre 2019 il m’arrivait de bon matin de me viander salement en scooter en allant au travail. Double fracture bien méchante au bras, urgences, opération dans la foulée… Bon, de mon côté les médocs m’ont bien relaxé et l’expérience fut plaisante, alors c’est déjà ça, mais la suite c’est deux mois pour me servir d’un bras correctement (le bon, en plus) et de « je tape au clavier avec le gauche et ensuite avec le droit et un seul doigt ».
    Bonnes vacances, et bonne saison 9 à l’avance, pour un des rares espaces critique de grande qualité.

    • Bruce lit  

      Un message qui touche au coeur et au corps de la part du rédac’ chef de Univers Comics.
      Merci collègue !

  • Zack  

    Shalom monsieur Bruce.
    Votre post sur facebook m’a convaincu de sauter le pas de la timidité pour vous remercier avec votre équipe de vos coups de gueule et de vos discussions animées. Vous êtes un juste.
    Merci pour vos convictions et bon rétablissement.
    Bonnes vacances les bruce lit !

    • Jyrille  

      Merci Zack et bravo d’avoir sauté le pas !

    • Présence  

      Sois le bienvenu Zack. Merci pour ton gentil message.

    • Bruce lit  

      Bonjour Zack.
      Tes compliments me touchent profondément. Les membres de l’équipe pourront témoigner de mon obsession pour le traitement de la Shoah et quand je vois ce genre de fadaises, je me dis que ce n’est pas de trop.
      Parfois, ne tombons pas dans l’excès inverse et utilisons les mots à bon escient. Il serait injuste de me qualifier de Juste. C’est un mot très fort qui ne s’applique pas à mon existence. Je ne sais pas ce que c’est que risquer ma vie pour protéger des enfants promis à la mort. Non vraiment, je suis très mal à l’aise avec ça, être un homme sympathique et vaguement honorable suffira, ok ?
      Mais merci du vote de confiance.

      • Zack  

        Votre modestie vous honore.

      • JB  

        Plus sérieusement, belle initiative de montrer le ridicule de certains discours.

  • Zack  

    🙂
    Tiens, c’est prévu des boutons emojis chez bruce lit ?

    • Présence  

      Je vote pour l’ajout de boutons emojis sur le site.

      • Jyrille  

        Moi aussi.

        • Bruce lit  

          Suis pas plus fan que ça d’emojis. Ca vous apporterait quoi de plus ?
          (Déjà Présence, créé toi un avatar quoi…)

          • Nikolavitch  

            mais on fait COMMENT, cornecul ?

          • Jyrille  

            Alors il y a quelques classiques avec
            : + )
            : + D
            ; + )

            et sinon il faut faire comme Tornado et les copier depuis Facebook.

  • Nikolavitch  

    Il sait même pas se remboiter l’épaule comme le premier Mel Gibson venu. la preuve est faite, notre Jonah J. Monsieur Bruce est maitenant un Danny Glover. C’est le temps qui passe et fauche la jeunesse tel le moissonneur les blés aux jours chauds. Bref.

    Une année de plus donc sur Bruce Lit, avec les moments de poilade et de pleurs, car ainsi va la laïfe, ainsi que disent les jeunes de nos jours. Merci à tout le monde de nous apprendre des trucs, à Bruce de me donner l’occasion de résoudre pour vous les mystères de l’univers, à Matt d’emballer les choses avec style, à toute la bande en somme.

    Que la torpeur estivale vous soit douce et reposant, que Crom veille sur vous en ces temps intéressant, et à tout bientôt !

    • Bruce lit  

      A bientôt pour de nouveaux épisodes de l’amour vache et le Niko est dans le pré…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *