Le défi Nikolavitch : pourquoi Superman met son slip par dessus son pantalon ?

Le défi Nikolavitch  : pourquoi Superman met son slip au dessus du pantalon ?

AUTEUR: ALEX NIKOLAVITCHnike_0

Chaque mois, Alex Nikolavitch, traducteur, romancier, essayiste, scénariste et contributeur de Bruce Lit est mis au défi de répondre aux plus grandes énigmes de la culture comics. Aujourd’hui, celui qui a traduit The Boys où sont torchés les Super Slips répond à la question du jeune Bruce : 

Pourquoi Superman met son slip au dessus du pantalon ?

United colors of Calvin Kent

United colors of Calvin Kent ©DC Comics

Ah, l’éternelle question qui revient régulièrement, et que Superman a tenté d’esquiver depuis New52 et Man of Steel sans y parvenir, celle qui est à la base de tous les questionnements sur les super-slips.

Elle se décompose, en fait, en deux questions.
Pourquoi Superman porte-t-il son slip par-dessus le pantalon ?
Et
Pourquoi le slip de Superman est-il rouge ?
Et connaît des variantes selon les divers super-héros. Mais la Mère De Toutes Les Questions Super-héroïco-slipesques est là-dedans.
Comme tout mystère fondamental, la réponse est décevante. C’est comme quand La Pompadour demanda à Louis XV « qu’est-ce que c’est que cette histoire de Masque de Fer dont tout le monde parle ? », il lui répondit « je n’ai pas le droit de vous en rien dire, mais si je vous le confiais, vous découvririez que c’est en fait bien peu de choses. »

Un indice

Un indice

Vous êtes prêts ?

Go !
Alors, la réponse à la première question, c’est…
« Parce que ce n’est pas un slip. »
Je vous jure que c’est ça.
En fait, l’imagerie des premiers super-héros, que ce soit leurs costumes ou certains de leurs adversaires, provient directement des fêtes foraines, des « carnavals », de ce qu’on appelait les « side-shows », ces divertissements destinés à attirer le badaud vers le Cirque. Femmes à barbes, nains, frères siamois et autres fausses sirènes en faisaient les beaux jours. Mais l’un des personnages emblématiques, c’était l’Hercule de Foire, celui qui pétait des chaînes sur son torse, soulevait des trucs géants et éventuellement défiait les spectateurs sur le ring, celui qui parvenait à le battre empochant quelques dizaines de dollars.
Le costume de ces hercules ? Souvent des chaussures montantes de boxeur, un short en cuir, et un collant soulignant la musculature. Parfois, une cape. Ça ne vous rappelle rien ? Si ? Eh oui, Superman est costumé comme un athlète de foire. Et si, peu à peu, la taille du short s’est réduite à celle d’un slip, c’est que la mode sur les plages a changé. Assimilé aussi à un maillot de bain, le caleçon de Kal-El (oui, c’est bien un caleçon, sinon il s’appellerait Sli-El, c’est évident) est devenu un slip de bain réglementaire (je sais pas comment c’est à votre piscine municipale à vous, mais la mienne interdit les maillots trop longs).

Quand je vous dis que c’est un hercule de foire ?

Quand je vous dis que c’est un hercule de foire ?©

Et la deuxième question, c’est pareil.

Pourquoi rouge ? Tout simplement parce que le papier des comics était dégueulasse, et les modes d’impression approximatifs. Sur un papier bien poreux qui buvait bien l’encre, avec des presses fonctionnant sur le principe du benday ne permettant pas les dégradés (que le papier aurait de toute façon massacré), il fallait en rester à des couleurs bien vives, si possible primaires, contrastant les unes avec les autres. Un Superman avec un costume beige aurait eu l’air tout nu. Il lui fallait un costume de couleur vive. Et pour que son corps ne disparaisse pas sur la cape, de préférence un corps d’une couleur, une cape de l’autre. Et les accessoires du costumes se sont alignés sur la cape pour faire ensemble. Le costume gris clair et bleu-noir des premiers Batman cherchait à renverser la symbolique des couleurs, mais a gardé le même pattern de contraste exactement pour les mêmes raisons. Par la suite, ce sont des raisons du même ordre qui ont conduit Stan Lee a validé la couleur verte de Hulk, accident d’impression survenu après deux numéros de Hulk gris : ce vert lui conférait une identité visuelle et le faisait ressortir sur les pages (alors qu’assez souvent, chez Kirby, la couleur verte était l’apanage des costumes de méchants comme Loki, Maximus et Doom).
Voilà, en résolvant sous vos yeux ébahis le mystère fondamental du slip rouge de Superman, je sais que j’ai d’une certaine manière assassiné votre enfance. Mais c’est pour votre bien.

Par contre, pour le slip rouge de Sean Connery dans Zardoz, non, je n’ai pas d’explication rationnelle.

—–
La BO du jour : Tout ça pour un slip ?

17 comments

  • PierreN  

    Difficile de ne pas avoir à l’esprit le Flex Mentallo de Morrison en regardant la photo.
    C’est vrai que le vert (souvent marié au violet) est très souvent associé aux super-vilains (le Prowler, désormais un allié de Spidey, a débuté en tant qu’ennemi du tisseur après tout).

  • Tornado  

    Hahaha ! :D
    J’aurais répondu approximativement la même chose :
    1) Parce que c’était la mode
    2) Parce que les techniques rudimentaires d’imprimerie n’autorisaient que le noir et blanc et les trois couleurs primaires (Wonder Woman et Captain America sont ornés des mêmes attributs colorés et il faut attendre l’arrivée de Green Lantern pour avoir une couleur différentielle. Une couleur complémentaire. Roy Lichtenstein, en recopiant des vignettes de comics sous la forme de tableaux de grande taille, respectait scrupuleusement le principe, jusqu’à imiter la trame qui consistait à éclaircir les couleurs (en écartant les points rouges, on obtenait… le rose de la peau !)).

    Pour ce qui est de l’effet de mode, et bien que le fait de copier la tenue des Hercules de foire ne soit pas exactement une mode en soi, ça me rappelle Hergé qui affuble Tintin d’une culotte de Golf, alors la très grande mode dans les années 30. J’ai d’ailleurs toujours trouvé dommage qu’Hergé attende son dernier album (« Tintin & les Picaros ») pour ENFIN décider de changer cette tenue et d’offrir à son héros un bon jean des nouvelles générations…

    En tout cas j’ai bien ri et je trouve cette photo avec les hercules de foire à hurler de rire !!! :D

  • OmacSpyder  

    Et ainsi la petite histoire joignant les Hercules de foire à Superman rejoint la mythologie où Superman devient une déclinaison du demi-dieu Hercule du panthéon greco-romain.
    Il eût été intéressant d’éclairer en quoi le changement de costume partant de cette comparaison n’a pas pu évoluer durablement en dépit des années passées. Les attributs superhéroïques ont-ils à ce point besoin d’être soulignés?

    • Nikolavitch  

      Pour Siegel et Shuster, Superman devait être la déclinaison moderne des « surhommes des récits de leur enfance, Samson et Hercule ». on peut difficilement être plus clair.

      Le costume continuait à iconiser Superman, et une fois iconisé difficile de faire évoluer l’image. (c’est le même processus que la pipe recourbée et le chapeau deerstalker de Sherlock Holmes. Ils sont apparus après l’œuvre originale, mais se sont tellement iconisés qu’il est difficile d’en sortir)

  • Vindicator  

    Aussi drôle qu’instructif, merci :)

  • Présence  

    Voilà une explication claire et concise, avec preuves à l’appui ! Merci, à notre tour, nous pourrons briller en société, si jamais on nous pose la question.

    En fait, je me rends compte que je ne m’étais jamais interrogé sur cette particularité vestimentaire qui fait partie de l’apparence de base des superhéros DC.

  • Matt  

    C’est vrai que ça semble être une spécialité DC ce truc du slip par dessus. Batman, même combat.
    Je n’avais jamais pensé aux artistes de foire. C’est kitsch mais amusant comme anecdote.

    • Présence  

      C’est en écrivant ma réponse que je me suis dit que Spider-Man n’a pas basé son costume sur le même principe, ni Hulk. Parc contre, le costume rouge et jaune de Daredevil était conçu sur ce principe, ainsi que ceux jaune et bleu des X-Men, et les 4 Fantastiques portaient un slip par dessus leur costume bleu.

    • Matt  

      Ah oui les X-men du début.
      Je n’ai jamais lu de DD avec le costume jaune, et je n’avais pas trop fait gaffe aux costumes des FF puisque ça restait de la même couleur bleue. Et pour la chose, l’abomination, j’imagine que le slip est juste à pour éviter d’exposer leurs bijoux de famille à la vue de tous (s’ils en ont)

  • Jean-Paul Jennequin  

    Quelques rectifications à ton article :
    - Hulk était gris seulement dans son premier numéro. Il était vert dès le deuxième.
    - Le benday n’était déjà plus utilisé aux débuts Superman. Mon excellent camarade Guy Lawley a consacré plein d’entrées de son blog à la colorisation dans les comics. Je t’y réfère : https://legionofandy.com
    - Pour le slip rouge de Sean Connery dans « Zardoz », il existe une explication rationnelle : ce n’est pas un slip. C’est plutôt un genre de fundôshi japonais, en version rouge. Maintenant, si tu persistes à te poser la question du pourquoi, je te répondrai que c’est parce qu’il n’y a pas de raison qu’il n’y en ait que pour les regards concupiscents des mâles hétérosexuels dans nos belles productions hollywoodiennes. ;)

    • Bruce lit  

      Ahaha ! Un débat de spécialistes !
      Tout tombe en tout cas sous le sens avec cet article simple efficace. Comme j’aime !
      Je me rappelle avoir vu Zardoz au collège au ciné-club. Le prof nous avait introduit ça en disant : « c’est pas comme Star Wars, c’est intelligent »….Tellement que je n’y ai rien compris….

      • Jyrille  

        J’ai vu Zardoz. J’en ai un souvenir très vague, mais je crois pouvoir dire que c’est un navet.

    • Nikolavitch  

      merci pour les rectifs !

  • Jyrille  

    Bon sang mais c’est bien sûr ! J’aurai dû m’en douter.

    En tout cas Présence a raison, on pense fort à Flex Mentallo. Quant à Sli-El, ça m’a tué :)

    Et la BO, c’est le premier cd que j’ai jamais acheté. Cela fait bien longtemps que je ne l’ai plus. Je dois avoir les mp3, mais pas certain d’avoir envie de les réécouter.

  • Matt & Maticien  

    On parle chiffons et c’est passionnant. Encore un bel article instructif, efficace et agréable. Merci de répondre à une question que je ne m’étais pas posée ;)

  • Marti  

    On s’écharpe sur les Internets à propos du slip de Superman depuis 2011 mais personne ne pointe du doigt l’autre grand scandale : et le slip noir de Batman alors, hein ?! Celui-à a été renvoyé dans la penderie ni vu ni connu, sans que personne ne s’en émeuve !

    Quand on connaît l’explication du costume, on se dit que la traduction française de « Marc, Hercule moderne » dans Spirou en 39 n’était pas si mal trouvée… Par contre, un immigré qui s’appelle Marc Costa, je le vois plus arrivé en bateau qu’en vaisseau spatial, quoique dans les deux cas il doit craindre certains type de roches !

  • Eddy Vanleffe  

    Un gosse un fois a demandé pourquoi superman avait-il un slip….
    l’adulte lui a répondu; pourquoi, tu voudrais qu’il se balade à poil?

    Les slip font parti des symptômes « infantilisant » du medium pour le coup. ils disparaissent tous au cours de tous les redesigns actuels (Wolverine…même Iron Man avait unes sorte de slip en métal si on y pense)
    celui de superman était peut-être le bastion du genre…:)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *