L’histoire abrégée…(Bullshit Detector : St Seiya, le film)

Saint Seiya- Legend of the sanctuary de Keichi Sato

Un coup de gueule de BRUCE LIT

Ce billet explique pourquoi il ne faut pas voir ce film ! Il contiendra en conséquence des Spoilers.

Première publication le 31 décembre 2014.
Mise à jour le 27 février 2015
Dernière MAJ le 09/03/19

Seiya à genoux implore le pardon des fans

Seiya à genoux implore le pardon des fans

Bien ! On va faire bref, parce que à ce stade, le rédacteur de ce blog a une lourde responsabilité : sauver des vies innocentes et /ou suicidaires du carnage à 9 millions de dollars que constitue l’adaptation cinéma des Chevaliers du Zodiaque !

Alors voilà : c’est l’histoire de Saori Kido qui découvre le jour de ses 16 ans qu’elle est la réincarnation d’Athéna. Comment le sait t’elle ? Et bien, elle est attaquée en voiture  par une espèce de pieuvre en armure qui la traite d’usurpatrice ! Survient alors un type, Seiya prétendant la défendre. Il dégaine un porte clé, d’où sort une armure (oui…). D’autres méchants arrivent, ses 3 autres  potes débarquent aussi : voilà pour la scène d’introduction….On ne se demandera pas comment toute ce petit monde se retrouve au même endroit, au même moment, le même jour, parce que de ce côté, le matériel original n’était pas irréprochable non plus….

Le premier quart d’heure passé, on se dit que ce n’est vraiment pas terrible : le premier combat et la chute du Sagittaire sont illisibles de confusion. Les explications sont tellement carabinées qu’honnêtement, le type qui découvrirait la saga aujourd’hui ne comprendrait rien aux explications fournies en trois minutes chrono.

Alors que tout ce petit monde qui se connaît à peine reprend ses forces, les voilà cette fois attaqués par un Chevalier d’Or ( le Lion), qui les invite au Sanctuaire ( le haut lieu des Chevaliers d’Athéna)  pour prouver que Saori est vraiment la déesse qu’elle prétend être.Il reste alors 60 minutes aux chevaliers de Bronze  pour traverser les douze maisons du zodiaque et battre le grand Pope.

Il ne s’agit pas de confronter le matériel original au reboot ! En moins de 90 minutes, le spectateur sait qu’il n’y aura pas d’entrainement des Chevaliers, pas d’intrigues secondaires concernant la soeur disparue de Seiya, pas de tournoi pour introduire les personnages, pas de flashbacks pour montrer les relations de haine entre Saori et Seiya durant leur enfance, ni de séquences sur l’évolution progressive d’un Pope psychotique. Mais tout de même ! Adapter de manière si désinvolte la plus grande histoire des Chevaliers !

Elle fait envie, hein la première scène ?

Par le bouffon de Pégase !
Source : Japon Pratique  
© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee

Sans voir le film, je savais que l’entreprise était immédiatement vouée à l’echec. Parce que l’affrontement contre les Chevaliers d’Or était la fin d’un cycle !  Durant une cinquantaine d’épisodes, la hiérarchie entre castes de chevaliers  avait été établie : nos amis avaient difficilement pu battre les chevaliers d’Argent qu’ils étaient confrontés à des demi-dieux pour un combat perdu d’avance ! Il y avait cette course contre la montre insupportable : 12 heures pour battre 12 chevaliers !  Nos amis tombaient les uns après les autres, se sacrifiaient, souffraient  beaucoup, portés par des musiques épiques et bouleversantes.

Ikki était privé de ses 5 sens, Hyoga enterré vivant dans un cercueil de glace, Shiryu perdu aux royaumes des morts, Shun, le doux pacifiste montrait un potentiel de destruction terrifiant et lorsque Seiya aveugle, son armure détruite, pauvre zombie humain dévasté par une journée de combat assénait le coup fatal au grand Pope, les gamins étaient à genoux devant la télé excités et terrifiés à l’idée que ses efforts furent vains !  Parce que les Chevaliers malgré les défauts de la série originale, c’étaient des personnages attachants, charismatiques et une intrigue passionnante.

La version 2014 piétine tout ça ouvertement ! Seiya est devenu un pauvre bouffon odieux.  Hyoga et Shun sont muet. Ikki apparaît 5 minutes montre en main. Shiryu est le seul qui a gardé un peu d’aura et la classe de son modèle 2D. Lorsqu’il explique aux Bronzes ce qui les attend au sanctuaire, ils l’interrompent en lui rétorquant  : ouais, ouais, on la connait ton histoire, on va se battre quoi  !

Deathmask pousse la chansonnette !

Inutile de se demander pourquoi le chevalier du Bélier porte des lunettes, Aiolia du Lion un piercing à la lèvre ni pourquoi Milo du Scorpion est devenu une femme.  Ce ne sont que des détails qui n’amènent rien à l’histoire. Tout comme les armures qui sortent d’un porte clés ou la téléportation directe vers le sanctuaire…

Par contre, le fan ne peut que se révolter contre le traitement infligé à ses héros et l’insulte de son intelligence ! Les Chevaliers passent directement au temple du Lion sans passer par celui des Gémeaux. Hyoga terrasse Camus dans le temple du Verseau avant que son corps soit retrouvé dans celui du Sagittaire.  Le Chevalier du Poisson apparaît 10 secondes avant d’être tué par le Pope. L’affrontement titanesque entre la Vierge et Ikki n’a pas lieu, puisque Shakka se balade entre les temples et que l’on finit par ne plus savoir qui est où….

Pire ! C’est la personnalité même des personnages qui est dénaturée ! C’est ainsi que le terrifiant Deathmask du Cancer accueille Shiryu dans son temple en lui chantant  une chanson façon Broadway, accompagné en choeur par les visages de ses victimes !

Au final sur les 12 combats du sanctuaire de la saga originale, le film n’en propose que 5 ersatz : le Taureau, le Cancer, le Lion et le Gémeaux et le Capricorne. C’est bordélique, moins bien animé qu’une quelconque cinématique de PS3 et scénarisé par un je-m’en-foutisme affligeant. Tous les éléments qui firent le succès de la série ont été retirés pour n’être remplacés que par du vide !

Seiya en 1986 contre le grand pope....

Seiya en 1986 contre le grand pope….

Par le bouffon de Pégase !

Le même en 2014….
© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee

Cette fumisterie est une sorte de version abrégée qui donne envie de fuir la salle et se repasser l’animé de 1986 ! Les héros n’ont aucune personnalité,  les Chevaliers d’Or sont stupides, Saori se ballade de temple en temple vaguement fatiguée par sa blessure. Pas de tension, pas de drame, les tentatives d’humour sont lamentables. Et le combat final contre Saga est affreux à regarder, celui ci se transformant en une gargouille incompréhensible.

Vidée de toute substance, chorégraphiée par des combats pathétiques et des personnages méconnaissables, cette adaptation des Chevaliers du Zodiaque est certainement ce qu’il y a de pire en matière de cynisme et de mépris. On peut reprocher beaucoup aux adaptions Marvel, mais au moins il y subsiste la préoccupation de coller à l’oeuvre initiale. Ici, n’importe quel fan-fiction fauchée sur Youtube peut supplanter cette déjection sans âme.

Si Masami Kurumada, le créateur de la série était mort, on pourrait dire qu’il se retournerait dans sa tombe. Ce n’est pas le cas ! Kurumada est vivant et a bien autorisé l’abattage d’une licence qui aura autant morflé ces dernières années que les armures des chevaliers !   Fuyez !

Allez ! cassez vous !

Bon les gars, vous pouvez prendre votre Stairway là et ne plus revenir ? Merci…
Source Allo Ciné
© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee

18 comments

  • JP Nguyen  

    Mode benêt : « Alors, si j’ai bien compris, t’as pas aimé, c’est ça ? »

    Je comprends plutôt bien ton point de vue même si je n’attendais pas grand chose de cette adaptation 3D.
    Dans une bande annonce, j’ai aussi vu Hyoga essayant de rattraper dans ses bras ses camarades qui tombent, pour finalement se raviser et se mettre en garde en les laissant s’écraser…
    Tentative d’humour pas très bien vue vu le contexte supposé de duel homérique…
    C’est dingue de dépenser autant de fric pour une adaptation « esthétique » et se fourvoyer autant sur l’esprit de l’oeuvre originale…

    En cherchant les videos, j’ai aussi vu une annonce d’une série animée classique prévue pour 2015 : Soul of Gold, consacrée aux chevaliers d’or et au Lion en particulier, semble-t-il. Ca pourra pas être pire… non ?

  • Jyrille  

    Je n’y connais rien en Chevaliers du Zodiaque mais cette adaptation m’a rout l’air d’avoir eu une production chaotique.

  • Bruce lit  

    @JP :j’abandonne définitivement cette licence ! Pour ma part Seiya meurt à la fin d’Hadès avec tous ses copains et basta !

    • Kaori  

      QUOI ???? Ah non hein !! C’est quoi cette manie de toujours tuer les persos pour les faire « finir en beauté »…
      Je boycotte Hadès dans ce cas !

      • Bruce lit  

        Hadès est magnifique Kaori.
        La fin a été invalidé par la suite, hélas, où Seiya survit à ses blessures.

        • Kaori  

          Rah oui mais quand même… Je ne sors jamais indemne lorsque je vois mes personnages préférés mourir.
          Faut vraiment que ça soit bien amené. Et encore. Je réfléchis à un film ou une série ou un dessin animé où j’ai pu me dire « Il est mort, mais qu’est-ce que c’était beau ! ». Et pour l’instant, rien ne me vient.
          Je sais que toi tu es plutôt Team « ils sont morts, laissez-les morts », mais moi non. Je trouve qu’on en bouffe déjà assez, de la mort, alors si il pouvait rester un monde imaginaire où on pouvait être épargné, ça serait pas mal.
          Je pense que ça a à voir avec notre propre façon d’appréhender la mort, mais ça, c’est un autre débat…

  • sam331  

    Grand dieu des mangas et anime, mais qu’ont ils fait ????
    Allons nous leur pardonner ?
    MMMmmm, au vu de ton analyse je dirais non !!!

    On ne ne chie pas ainsi sur les oeuvres de notre enfance !!! en fait il est possible qu’ils se soient inspirés de tous les reboots américains de films adorés dans les années 80 que nous avons eu récemment et qui étaient en général de sombres daubes faisandés balancés à la gueule du spectateur.

    Ce film partait mal dès le départ, avec des visuels qui font quand même saigner des yeux. Mais au vu de ton analyse, on a plus la version pour gamins de 5 ans attardés q’une vraie adaptation.

    Quant à Kurumada, vu comment il a laissé exploiter son oeuvre ces dernières années, étant donné qu’il s’est lui même pillé sans vergogne avec Next dimension, je dirais qu’il en est à un stade où son attitude est « oui, oui je signe, filez moi le pognon !!! ». Il est bien loin l’auteur qui clamait des valeurs dans ses oeuvres…

  • mlle prudence  

    Ufff ! Moi la séquence du karaoke au temple du Cancer m’a achevée j’ai plié couverture….. et bien vite …..au temple du sommeil…….

    • Bruce lit  

      Bonjour Prudence ,
      Le temple de Morphee ? Un bonne idée de Crossover avec Sandman ?

  • AnusHorriblis  

    Seiya ne meurt pas à la fin d’hades, pufff, au contraire, il se dirige vers le royaume de Zeus où il recevra (et ses petits copains) l’absolution pour enfin devenir un chevalier apaisé, retournant vivre au sanctuaire avec des armures de bronze devenues 1000 fois plus puissantes que les armures d’Or elles-mêmes, car elles ont reçu le gène mutant X par l’intermédiaire du sang déversé sur elles lors de leurs reconstructions successives..

    • Bruce lit  

      Ouais, j’ai entendu parler de cette saga… Ce qui n’explique pas pourquoi dans ce cas le cosmo de Seiya s’éteint totalement, ni qu’Hadès, pas le dernier des charlots, leur prédit leur mort lors de l’effondrement de son royaume. Je veux dire, il est quand même fait référence à plusieurs reprises lors d’Hadès à quel point il est difficile d’y accéder mais visiblement très facile d’en sortir en pleine débâcle ? No way…

    • Saorie-Athena  

      Ce n’est pas vrai, il s’agit d’une fanfiction (une fin parmi tant d’autre choisi par des fans)

      En fait, il y a un autre Saint Seiya, Saint Seiya Next Dimension, qui n’est adapté qu’en livre, où on apprend que Seiya est dans un coma léthargique (il ressent les choses sans être pour autant « là », « son âme n’est pas de son corps » en quelque sorte) et qu’il n’a plus que trois jours à vivre avant que l’essence de l’épée d’Hadès n’atteigne son coeur. Athéna a mis un sort sur les chevaliers afin qu’ils ne retrouvent pas le sanctuaire, seulement Shun y arrive et va aider Athéna à sauver Seiya. Ils vont se rendre au sanctuaire d’Artémis, sur le mont Olympe, qui lui dit d’aller voir Chronos. Celui-ci va les envoyer 200 ans plus tôt, aux origines qui relient Pégase à Hadès. Mais Athéna se trouve être devenue un bébé et n’est pas avec Shun, et ce dernier doit la retrouver avec l’aide de Tenma, le chevalier de Pégase de l’époque. Ainsi commence toute une nouvelle série de Saint Seiya, fait par l’auteur de l’original, où ils doivent à nouveau gravir les escaliers du Sanctuaire (x’D)

  • Cédric D  

    Je suis exactement du même avis que toi… ce reboot est vraiment un échec sur toute la ligne.
    On sent qu’il a été fait dans l’unique but d’attirer un public « jeune ».
    Je ne suis pas forcément réfractaire aux reboot, mais là c’est vraiment trop. Hyoga le badguy à la moto, Seiya le « comic relief »… et tout ça au détriment du scénario (qui est quasi inexistant).
    Enfin, tout ça pour dire que j’ai pas aimé non plus.

    • Bruce lit  

      Hyoga…. Il est pas non plus avachi sur un canapé en train de consulter son i-Phone chez Saori ? Sans doute envoie t’il des SMS à sa maman…

      • Cédric D  

        Ahah c’est clair.
        ça ou alors il met à jour son statut Tweeter:
        « Demain grosse baston au sanctuaire ! #YOLO »

        • Bruce lit  

          Con comme il est dans le film, il est capable d’avoir envoyé son Tweet à Camus….

  • Biggy  

    Voilà qui fait envie :(

  • Bruce Lit  

    L’envie de ne pas avoir envie…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *