The X-times, they are a changin’ (Hommage à Grichka Bogdanoff)

Focus : Temps X

Un article d’ ALEX NIKOLAVITCH

Dessin d’ED ILLUSTRATRICE

Iconographie : BRUCE LIT

1ère publication le 3/01/22 – MAJ le 14/08/22

Un peu plus près des étoiles.
©Ed Illustratrice

Cette épidémie n’en finit pas de balayer le monde, emportant au vent mauvais les âmes de ses victimes tel un cavalier de l’apocalypse jamais repu, mais qui n’est pas pour autant la famine. Peut-être bien que je me mélange dans mes métaphores (et métaphore avant de sortir, il fait pas bien chaud quand même, malgré le Groenland qui fond).
Dernière victime en date, Grichka Bogdanoff, et au moment où j’écris ces lignes, son frère Igor n’est pas tiré d’affaire.

Les Bogda, pour moi (« bogdan » en russe signifie « brillant, lumineux », ce qui explique peut-être leurs costards de l’espace en peau de mylar ou d’albal), c’est le souvenir déjà trop lointain de samedis après-midi où, avec mon grand-frère, on essayait de pirater un peu de temps de télé pour regarder Temps-X, puis ses diverses déclinaisons ultérieures. Dans un décor de science-fiction, Igor et Grichka parlaient du futur, à l’époque où je pillais les VALÉRIAN à la bibliothèque et où je lisais tous les ASIMOV sur lesquels je parvenais à mettre la main, après avoir mis en coupe réglée tous les romans jeunesse relevant du genre, dont les JARVIS de Christian Léourier, récemment réédités et complétés, et faut lire ça, c’est top, c’est hors sujet mais fallait que ça sorte. Quarante ans que j’attendais la suite de ce truc.

Bref, les Bogda, pour les gens de ma génération, surtout férus d’imaginaire, c’est un truc assez marquant. Des personnages qui ont eu leur importance dans le décor mental de plein de fans de SF. Pensez donc : en ces temps bénis, l’an 2000 s’annonçait comme l’âge des possibles, LES DOSSIERS DE L’ECRAN pouvaient faire des sujets sur la pollution ou le contrôle social et passer des films d’anticipation, et L’AVENIR DU FUTUR permettre des débats enflammés. Sternberg, Klein, Goimard et Curval pouvaient être invités à APOSTROPHES. Mais tout ça c’était la fin de soirée. Pour des minots d’une dizaine d’années et moins, ce n’était pas toujours envisageable. Alors que Temps-X, si. Et tant pis si les extraits des transformations du LOUP GAROU DE LONDRES avaient de quoi secouer à cet âge-là (oui, j’étais jeune et impressionnable, mais c’était y a longtemps, y a prescription, foutez-moi la paix) (LE TRIANGLE DU DIABLE et HOLOCAUSTE 2000, vus en cachette vers la même époque, m’ont terrorisé) (revus 20 ans plus tard, ils m’ont fait beaucoup rire. Qui a dit que les exorcismes sont une chose sérieuse ?)

Bref, Temps-X, c’était de la SF, accessible, mise en scène par des passionnés (et pas les vieilles barbes des DOSSIERS DE L’ECRAN), causant aussi bien des films que des bouquins, des technologies émergentes que des risques de l’avenir. C’était cool. Bien sûr, la mise en scène du truc a très vite vieilli, les costumes en alu sont devenus une sorte de gag visuel ou de cliché, tout comme les échanges de type « tout à fait, Grichka », et le « réalisme » étriqué des années 1980 a fini par renvoyer dans les marges toute réflexion imaginative sur l’avenir. Les Bogda étaient passés à autre chose et le monde autour d’eux aussi, à moins que ce ne soit l’inverse. La SF elle-même s’est adaptée vers cette époque avec l’émergence du CYBERPUNK. De toute façon, Dick venait de mourir, Herbert n’en avait plus pour longtemps et Asimov recyclait sans fin les succès de sa jeunesse. Les Bogda tentaient de lancer DOCTOR WHO en France, mais ça avait capoté ; ils publièrent aussi quelques nouvelles de SF, plutôt sympathiques.

Vaisseau ionique de douzième génération à immersion hyper spatiale

La Terre a continué sans fin sa course autour du Soleil, les années ont continué de passer, certains futurs annoncés par la fiction se sont réalisés, et d’autres ont été oubliés. On n’a pas eu la voiture volante, mais on a JUDGE DREDD et ROBOCOP, c’est déjà ça, va-t-on dire.

Férus de science, les Bogda Brothers ont repris des études et soutenu des thèses en maths et en cosmologie, que les spécialistes de ces sujets ardus qualifiaient, lorsqu’ils étaient bienveillants, de « hautement spéculatives », ou de « franchement discutables » quand ils mordaient un peu plus fort. Il faut dire que l’avant Big-Bang est un terrain sur lequel les physiciens chevronnés ne s’aventurent qu’avec un grand luxe de conditionnels et de précautions oratoires. Le Barnum perpétuel des Bogda, annonçant voir le « visage de Dieu » dans les équations, avait de quoi faire grincer quelques dents (lorsque Hawking parlait de découvrir la « pensée de Dieu » de la même façon, c’était en matière de métaphore et de boutade, semblait-il. Rien de tel chez Igor et Grichka). Il est de toute façon très, trop facile, de faire de la mauvaise science par excès d’enthousiasme, et on aura toujours un reste de sympathie pour les bateleurs qui nous font rêver.

La mauvaise science, c’est ce qui en aura tué un, et envoyé l’autre à l’hôpital, dont on lui souhaite de tout cœur de s’en sortir. L’attrait pour la SF et l’imaginaire rend perméable à bien des spéculations philosophiques et ésotériques visant à réenchanter un monde souvent étouffant, parfois au prix d’un discours sapant les fondements de la science et de la médecine, au moment où nous en avons le plus besoin.

Un bout d’imaginaire qui achève de s’en aller, à un moment où notre futur à tous est entre les mains de gens à l’imagination inquiétante, méticuleusement occupés à réaliser les cauchemars de la SF des années 1970.
X ou pas, puissiez-vous vivre des temps intéressants.

Un peu de pub pour les copains ?
©Huggin&Munnin

La BO du jour

26 comments

  • Présence  

    Merci beaucoup pour cette rétrospective. Alors que j’ai dû regarder Temps X les premières années de diffusion, je n’en garde étrangement pas de souvenir. Pourtant j’étais très SF à l’époque avec un copain qui me prêtait tous les livres de la collection de son père, tous les J’ai lu.

    Plus j’avance dans l’article, plus je mesure mon niveau d’inculture en la matière : JARVIS de Christian Léourier ? Faut que j’aille demander à Google… Sternberg, Klein, Goimard et Curval : mais c’est qui tous ces gens-là ? Houla, faut vraiment que je mette à niveau.

    Superbe dessin d’Edwige, à la fois pour la ressemblance, à la fois pour la surimpression avec la Terre et l’espace.

    • Nikolavitch  

      Sternberg, auteur de Futurs sans avenir
      Goimard, l’ancien patron de Pocket SF
      Gérard Klein, pas l’instit’, fondateur’de la collection Ailleurs et Demain, et auteur des Seigneurs de la guerre, génial’roman au paradoxe temporel bien tordu
      Curval, grand auteur de SF français, toujours en activité

      Jarvis de Christian Léourier, c’était du planet opera jeunesse, devenu du Space op au tome 4, et ça balançait des concepts de dingue. Son cycle de Lanmeur, publié ensuite, lorgne parfois vers Le Guin

      • Présence  

        Merci beaucoup. Effectivement je ne connaissais aucun de ces acteurs et promoteurs de la SF en France.

        • Glen Runciter  

          Jacques Goimard a aussi écrit pas mal d’essais sur des auteurs de SF. Il existe trois épais volumes qui regroupent ses écrits. Un sur la Sf, l’autre sur le fantastique et enfin sur la Fantasy. Il est aussi un des architectes de la Grande Anthologie de la SF en 36 volumes.

          Gérard Klein a aussi écrit des essais sur la SF, on en retrouve une partie dans « Le livre des préfaces » qui collecte ses préfaces pour le Livre de Poche. Un peu plus ardu a lire que Goimard mais après cette lecture (1200 pages quand même), on a vraiment les bases pour bien appréhender le genre.

          Il y a aussi une intégrale de ses huit romans (courts) parus chez Mnémos sous le titre « Espace-temps K ». Il a aussi participé à la Grande Anthologie de la SF.
          Philippe Curval est, avec Michel Jeury, un des grands auteurs de SF français.

    • Jyrille  

      Pareil que Présence et comme toujours, j’oublie Ed et son beau dessin. Bravo Ed, un travail de commande fait incroyablement vite !

  • Bob Marone  

    Arf… Grosse nostalgie ! Pour ma part, j’ai surtout le souvenir d’une formidable porte ouverte sur plein de films merveilleux dont on entrevoyait quelques extraits au cours de leur émission (La Mouche 1re version, Them etc.). Mais il faut préciser que c’était par le trou de la serrure que l’on entrevoyait ces merveilles car, en ces temps pre-Internet, on en était bien souvent réduit à imaginer le reste du film ou à fantasmer sur ce qu’il devait être.

  • Surfer  

    Les frères BOGDANOFF ont cultivé mon émerveillement pendant mon enfance . Ils ont stimulé mon imaginaire et, quelque part, sont aussi responsables de mon intérêt pour les sciences et de ma formation scientifique.

    « La mauvaise science, c’est ce qui en aura tué un, et envoyé l’autre à l’hôpital, dont on lui souhaite de tout cœur de s’en sortir. L’attrait pour la SF et l’imaginaire rend perméable à bien des spéculations philosophiques… »

    Ils n’étaient pas vaccinés ! Un choix discutable qui malheureusement n’a pas épargné GRICHKA…
    Ce qui est paradoxal pour un homme de science !
    On va prier pour IGOR … À défaut de science on n’a plus qu’à s’en remettre à DIEU…

    Je profite de ce premier article de l’année pour vous souhaiter à tous une très belle année 2022, pleine de bonheur, de musique , de lecture de ciné et d’art en général !
    Mais surtout, ce qui est le malus important, prenez soin de vous….Vaccinez vous !!!!

  • Eddy Vanleffe  

    Les souvenirs qui me ramènent à TEMPS X remontent à ma prime enfance, là où tous n’est qu’un brouillard entrecoupés d’images en flash.
    je comprends à 100% la forte impression qu’on ressentit alors quand ils ont passé la scène de la métamorphose du LOUP GAROU DE LONDRES. ça ma bien nourri mes terreurs enfantines et cela pour le meilleur puisque je fus passionné depuis par le bizarre, la peur, l’indicible comme dirait l’autre….

    il doit y en avoir d’autres, mais je pense que c’est le premier hommage en bonne et due forme que je lis…
    partout je vois des blagues sur leurs mentons ou des commentaires haineux quant à leur statut vaccinal (dont ils n’ont pas fait propagande puisque c’est au décès de Grishka qu’on a appris qu’ils n’étaient pas vaccinés)
    je suis resté sidéré devant un tel manque d’empathie sur un mort. j’ai lu des choses vraiment obscènes et d’un irrespect total
    les non vaccinés doivent ils payer ce qu’on a jamais demandé aux fumeurs, alcooliques, drogués, mauvais conducteurs ou partouzeurs sans capotes?
    c’est d’une hystérie collective qui me fait horreur.
    j’espère qu’on retiendra autre chose d’eux… comme les défricheurs et les passeurs qu’il furent ensemble

    RIP Grishka

  • Tornado  

    Tout pareil que Présence : je ne connais aucun de ces auteurs de SF…
    Par contre je connais tous les films cités ! C’est bizarre : Tous ceux qui évoquent TEMPS X parlent d’un extrait du LOUP-GAROU DE LONDRES. Or, je m’en souviens parfaitement, c’était un extrait de HURLEMENTS que j’avais vu dans l’émission. Je m’en souviens comme si c’était hier. Y a-t-il eu les deux extraits ? Les gens confondent-ils ? Je m’en vais de ce pas égrainer les extraits disponibles sur Youtube (issus des archives de l’INA)…
    J’ai longtemps recherché ce (télé)film sur le diable qui était passé à la TV un dimanche après-midi de mon enfance. C’était effectivement LE TRIANGLE DU DIABLE. Je l’ai revu relativement récemment. C’est assez kitsch mais ça se laisse regarder si tant-est qu’on se remette dans le contexte (un téléfilm des années 70, avec des acteurs connus Mel Novak et Doug Mc Clure). Par contre je n’ai toujours pas revu la mini-série NOIRES SONT LES GALAXIES, autre traumatisme de mon enfance avec certains épisodes de la série LE VOYAGEUR. C’est là qu’on voyait des branches sortir du ventre des victimes extraterrestres ! 🥶
    Que de souvenirs…

    RIP Grishka.

    • Nikolavitch  

      Possible que ce soit Hurlements. En tout cas ça m’avait secoué

    • Eddy Vanleffe  

      Alors c’est marrant….
      quand à l’ère de la vidéo, je me suis regardé HURLEMENTS, une fois le film fini, j’ai eu la sensation d’avoir déjà vu la fin, tout en me disant que c’était impossible…
      mais pour LE LOUP GAROU DE LONDRES, j’en suis à 99% sûr. (je ne suis pas à l’abri d’avoir vu l’extrait dans une autre émission après tout) mais certains plans me sont indélébiles: ( la main qui s’allonge, le mec à poil, les poils qui poussent un par un… )
      donc à voir… il faut donc tout revoir sur le site de INA… ^^

  • Patrick 6  

    Ah ! Magnifique article en forme d’hommage, tout autant que de Madeleine de Proust, que de Retour vers le futur ! Il y a toujours eu beaucoup de polémiques concernant les frères Lumières (tu m’apprends la traduction), comme tu le dis des théories fumeuses, des thèses plagiées, une appropriation de découvertes télévisuelles faites par d’autres (Alain Carrazé pour ne pas le nommer), etc etc… Mais quoi qu’on en dise, pour toute une génération, les jumeaux stellaires ont contribué à faire connaitre Star Trek, Le Prisonnier (Le Prisonnier mec !), La 4eme dimension, etc etc… Rien que pour ça ils brilleront toujours dans mon panthéon personnel !
    Grichka un peu plus prés des étoiles…

  • Fletcher Arrowsmith  

    Aucune souvenir d’avoir regardé TEMPS X alors que c’était pourtant mon époque. Je n’étais pas porté tant que cela SF étant jeune bien qu’ayant suivi finalement des études scientifiques. Mais l’espace ne m’a finalement jamais tant intéressé que cela sauf le côté histoire et scolaire. Mes lectures de SF se sont pendant longtemps cantonnés à Barjavel ou H.G. Wells. Par contre grand intérêt pour les programmes Gemini ou Apollo à travers l’étoffe des héros. Et même quand j’ai tutoyé les frères BOGDANOFF avec 2001 de Stanley Kubrick c’est pour y voir l’objet cinématographique fascinant et pas le message philosophico cosmique derrière.

    Donc les Bogda restent pour moi deux frères qui ont marqué l’histoire du petit écran avant de s’afficher sur des tabloids ou dans des discussions de futurs beaufs pour leurs visages méconnaissables et pourtant reconnaissables de tous.

    J’ai conscience d’avoir peut être raté quelque chose. En tous cas le papier d’Alex reste, à ce jour, ma meilleure approche des frères BOGDANOFF.

    Bon rétablissement, fortement souhaité, à Igor.

  • Sidro  

    Tout comme Nikolavitch, je me rappelle de temps X avec mes grands frères. Et je me rappelle de la cassette audio du film Tron, dont les narrateurs étaient les frères Bogdanov. Un peu de tristesse de cette jeunesse qui disparaît.
    Sidro

  • Bruce lit  

    Un grand merci à Alex et à Edwige, le premier pour avoir pondu son hommage en moins de 24 heures après notre soirée ensemble et Edwige pour ce très beau portrait de Grichka un peu plus près des étoiles.
    Je suis de la génération TEMPS X et déjà la scifi me barbait. Sérieusement, « Vaisseau ionique de douzième génération à immersion hyper spatiale », je comprenais déjà rien. C’est un vaisseau spatial quoi…
    En revoyant le générique pour l’article, je me rappelle effectivement que c’était un OVNI dans le PAF français. De qui est la musique du générique d’ailleurs ?
    Je me rappelle de la transformation du loup garou mais, encore plus terrifiant, la scène de ShINING à la hache. Est-il également possible d’y avoir vu un truc sur les Gremlins ?
    Sur le physique des 2 monstres, il a contribué à leur propre légende et j’appréciais qu’ils puissent en rire avec ceux qui venaient les charrier dessus.
    Bien évidemment je ne lirai jamais leurs ouvrages ni tous les bouquins que tu cites. La scifi pour moi, c’est désormais prendre un café debout…

    • Eddy Vanleffe  

      Bon la BO doit être du Bruce…Bravo!
      et à Ed’ aussi pour la fondu aux étoiles évidemment

  • Jyrille  

    Merci beaucoup Alex pour cet article. Je trouve ta conclusion effrayante mais hélas bien réaliste. Je suis aussi un enfant des années Temps X, j’en ai très peu de souvenirs, par exemple je redécouvre le générique inclus ici, ça sentait bon le montage vidéo et la maquette faite avec des jumelles. Je me souviens surtout que j’y regardais THE TWILIGHT ZONE lorsqu’on l’appelait encore LA QUATRIEME DIMENSION. Pour le reste je te crois sur parole, et je crois bien n’avoir rien vu ou lu de ce que tu cites. Tu donnes plein de pistes au cas où j’aurais envie de m’y pencher, donc merci. C’est un très bel hommage aux jumeaux de l’espace dont je n’ai rien lu.

    La BO : bien cool ce titre.

  • Tornado  

    Mauvais hasard : Igor vient de mourir à son tour…

    • Bruce lit  

      Ce n’est pas la première fois que le blog affiche une étrange synchronicité : Wes Craven et Christopher Lee qui meurent le jour d’une publication les concernant.

  • JP Nguyen  

    Un article équilibré, qui rend hommage sans sombrer dans l’hagiographie. Triste d’apprendre le décès d’Igor ce jour.
    Je n’ai jamais regardé Temps X, ce n’était pas une case horaire où j’avais le contrôle du programme télé à la maison.
    Bel hommage à leur rôle de passeurs.

  • Ed'  

    Transportées par les vents du crepucule, deux étoiles inséparables se sont retrouvées aujourd’hui … RIP :-[

  • Kaori  

    Etrange synchronicité…

    Très bon article. Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de Temps X, du moins pas les mêmes que vous. A part LA QUATRIEME DIMENSION, dont le présentateur me filait les chocottes…

    Triste fin pour ces personnages aussi étranges que sympathiques, capables d’autodérision comme peu le peuvent. Je sais qu’ils étaient très critiqués dans la sphère scientifique. Mais ils auront au moins eu le mérite de faire rêver pas mal d’enfants.

    RIP les jumeaux 🙁

  • Bruce lit  

    Pour taquiner un peu Alex : pourquoi les Bodga gardent ton estime malgré les accusations d’arnaques intellectuelles en tout genre et pas Philippe Manoeuvre autre grand vulgarisateur du rock tiens ?

    • Nikolavitch  

      Mon estime, c’est un bien grand mot. Je rends hommage à ce qu’il ont été sans être dupe de ce qu’ils sont devenus.
      Manœuvre je l’ai jamais supporté (les journalistes rock me fatiguent de façon générale)

      • Bruce lit  

        Question de sensibilité donc. Les 3 ont fait les Grosses Têtes.

        • Nikolavitch  

          J’ignorais

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *