Top 10 : 10 SANCTIONS POUR VOS AMIS

Top 10 : 10 SANCTIONS POUR VOS AMIS

Une checklist de l’enfer par : TORNADOthi_0

A écouter avec modération…

A l’heure de la dématérialisation et du téléchargement, je me rappelle qu’il fut un temps où l’on gravait soi-même ses propres CDs. Vous vous en souvenez ?
C’était une petite révolution car on pouvait alors se faire ses propres compilations, comme avec les cassettes, mais en mieux, avec un meilleur son et une approche plus directe, sans rembobinage, changement de face ni avance rapide et tout le toutim.
En ce temps là, je mitonnais alors ce que j’appelais tendrement mes CDs-sanctions : Des compilations destinées à punir mes amis en leur infligeant des chansons immondes ou inappropriées, que je leur offrais ou que je planquais pour les leur faire écouter à un moment opportun…
Une discussion qui m’emmerdait, un point de désaccord philosophique, artistique ou politique, des atermoiements qui n’en finissaient pas et c’était parti : Je lâchais la bombe sonore.
Par exemple, si vous n’étiez pas d’accord avec moi sur tel ou tel comics, parce que je pensais qu’il était infantile et que vous essayiez de faire passer les vessies pour des lanternes en m’affirmant que tel Kirby ou tel Englehart était de la trempe d’un Balzac : Paf ! je lâchais la bombe sonore ! (nierk nierk)
Cette bombe pouvait être lâchée à tout moment, au réveil pour être plus horrible encore, quand on boit son café en essayant d’émerger et de faire passer la gueule de bois. A l’heure de la sieste ou, parfois, en plein milieu de la nuit. Mais elle était plus redoutable encore lorsqu’elle était lâchée au moment où le contenu de la chanson entrait en résonnance avec le contexte, voire avec l’état psychique de l’ami visé…
Les dix titres qui suivent reviennent sur quelques souvenirs et vous allez voir que, lorsque vous me contrariez, je peux être un ami redoutable !

1. Paul Préboist : I LOVE VÂCHEMENT YOU

Si un ami venait chez moi pour chercher un peu de compassion et de réconfort parce qu’il venait de se faire larguer, au moment le pire où la panique prend le dessus sur tout le reste, qu’il était au niveau le plus bas, celui où l’on supplie à genou l’être aimé de rester, qu’on lui promet de devenir l’ombre de son ombre, l’ombre de sa main et l’ombre de son chien, l’idéal était alors de lui infliger un petit Paul Préboist des familles. De préférence en plein silence, histoire de briser la glace…
C’est à ce moment précis que je lui infligeais cela  :

Dans cette chanson, l’ami Préboist rentre dans le vif du sujet en commençant d’emblée par le refrain, ce qui rend le morceau plus redoutable encore lorsqu’on le repasse plusieurs fois dans la journée, à l’improviste…Aujourd’hui j’inflige ce titre à mon ami Bruce. Tout simplement parce que je l’aime beaucoup…

2. Charlie Oleg & le professeur Choron : FORMIDABLE

Si d’aventure quelques amis venaient diner chez moi et qu’ils osaient commettre l’erreur de partir dans des discussions sur le sens de la vie ou sur les fondements de la société, s’ils tentaient d’imposer leurs opinions politiques par quelques digressions interminables et s’ils s’exaltaient un peu trop, il n’en fallait pas davantage pour que je fasse tomber sur leur tête la sanction fatidique.
C’était donc le moment de leur infliger ceci  :

La chanson étant hautement intellectuelle (Ouais Ouais Ouais C’est Formidaaaableu ! répété 35 fois), elle est prompte à être diffusée dès qu’il y a la moindre tentative d’élever le débat, notamment lors de discussions enflammées sur le féminisme, l’émancipation de la femme, tout ça…
Tiens, d’ailleurs, j’en profite pour souhaiter la bienvenue à notre petite dernière, Kaori, en lui dédicaçant cette chanson…

3. Didier Barbelivien : C’EST D’QUEL CÔTE LA MER

Si jamais un couple faisait l’erreur d’en rajouter dans leur bonheur amoureux et qu’ils en faisaient des caisses dans la connexion fusionnelle en donnant l’impression que tout ce qui tourne autour d’eux n’existe pas et que vos efforts pour les recevoir passent totalement inaperçus ; si en plus ils passaient leur temps à se tripoter et à se bécoter sous une avalanche de bisous gluants et bruyants, vous pouviez être certain, alors, que j’allais mettre un terme à cette insupportable démonstration.
Tout simplement en leur infligeant cette chose :

Rarement paroles de chanson ont été aussi sibyllines, ridicules et incompréhensibles que dans cette bluette signée Barbelavie. A tel point qu’avec un copain, on avait écrit une lettre demandant au monsieur de nous expliquer le sens de ce texte. Il n’a pas répondu…J’inflige cette sanction à Eddy. Ça le changera un peu d’écouter du hard-rock…

4. Jordy : MA PETITE SŒUR

Si par malheur je tombais sur un couple qui attendait un second enfant, si le couple en question en faisait des tonnes en affichant un bonheur sans bornes et un sourire béat, s’ils faisaient bien attention à ce que tout le monde sache que l’univers tournait alors autour d’eux et de leur bonheur, et qu’en plus ils trainaient déjà un premier chiard qu’on exhibe telle la huitième merveille du monde ; ceux-là pouvaient bien faire partie de mes meilleurs amis, ils n’allaient pas pour autant échapper à la sanction qu’ils méritaient.
Et voilà donc ce qu’ils se prenaient sur la gueule :

Ce qu’il y a de bien avec cette merde chanson, c’est qu’elle peut donner des cauchemars et des pulsions infanticides à tous ceux qui, jusque là, aiment bien les petits enfants. Pour Patrick, qui y réfléchira à deux fois la prochaine fois qu’il pensera à rigoler en regardant un épisode de la saga Chucky…

5. Christian Vander : IF YOU GLORY THE ONE

Si, par hasard, des copains-de copains-de copains débarquaient chez moi en fin de soirée arrosée, à l’heure où tout le monde se mélange et où tu ne parviens pas à faire autrement que te retrouver nez à nez avec les gens les plus barbants du monde, de ceux qui t’expliquent le délire avec 4 grammes d’alcool dans le sang, ou au contraire ceux qui t’expliquent le délire en te regardant de haut car EUX ils n’ont pas bu une goutte d’alcool (c’est ceux-là les pires), il fallait bien les faire fuir, tout en faisant passer le message aux copains (les vrais).
J’aime d’autant plus Christian Vander qu’il a réussi à écrire, composer et interpréter cette chanson édifiante, celle que j’infligeais alors à mes amis par l’intermédiaire de leurs sinistres connaissances intrusives :

Si la richesse des paroles laisse songeur, l’interprétation de Vander toute en emphase lyrique Wagnerienne laisse également… songeur. Surtout parce que l’on perçoit bien que tout ça a été fait avec un sérieux et un premier degré assumé… J’inflige cette sanction à JP, notre comique maison. On va voir s’il aura encore envie de rigoler après ça…

6. Marc Aryan : GROSSES LUNETTES SUR UN PETIT BOUT DE NEZ

Allez savoir pourquoi, alors que je déteste le Punk, c’est toujours avec les punks que je me suis le mieux entendu. Dès le lycée, à l’internat, je me détournais de ceux qui ne juraient que par Lloyd Cole et autres fashion-victims emmerdatoires pour me lier avec ces crevards de punks et leur musique à la noix inécoutable (oui, parce que moi, à l’époque, j’écoutais juste Pink Floyd, ou de la musique de noirs…).
N’empêche que, quand tu traines avec ces mecs, tu en manges de la musique atroce, du Sex Pistols, du Dead Kennedys, du Buzzcocks, et toute cette foutue mélasse rock à deux balles jouée avec les pieds ! C’est alors que je recherchais patiemment une punition à la hauteur de leur outrage. La solution vint d’un vieux vinyle prenant la poussière dans le salon de mes parents : Au titre 11 d’un album intitulé OPERATION A CŒUR OUVERT, par Marc Aryan :

Marc Aryan, chanteur belge très apprécié des années 60/70, sorte d’Aznavour au rabais, qui s’en souvient aujourd’hui ? Et bien moi messieurs-dames, car ce brave homme a réalisé une œuvre qui était du pain-béni pour les CDs sanctions ! Avec une thématique récurrente : Se faire rabaisser ou rouler dans la farine par les femmes, quand les femmes en question ne sont pas juste des boulets qui font de sa vie un enfer (était-ce inconscient de sa part ou délibérément voulu, le mystère reste entier). Ecoutez certaines de ses pépites : VOLAGE… VOLAGE…, BÊTE A MANGER DU FOIN, TU AS BEAU ME DIRE, et surtout le sublimissimesque LA SEULE CHOSE QUE TU N’AS PAS RATEE DANS TA VIE C’EST MOI. Le fil conducteur est édifiant…

Ce titre est spécialement dédicacé à Cyrille, qui va me foutre ça dans sa checklist illico-presto !

7. Captain Beefheart : FROWNLAND

Restons entre mélomanes…
Vous avez tous vécu ce moment où l’un(e) de vos ami(e)s essaie de vous faire la leçon en vous expliquant -parce qu’il(elle) n’aime pas ça- que le rock c’est surfait, que c’est de la musique… ben… un peu pour les nazes, quoi ! Et que, contrairement au classique ou au jazz, ben… c’est un peu de la merde, quoi…
On a beau vivre dans un monde où il faut de tout pour faire un monde, où c’est la pluralité des goûts et des points de vue qui fait notre richesse, il n’empêche que certain(e)s méritent juste ça  :

En fait je ne mets que le premier titre de l’album TROUT MASK REPLICA, mais vous pouvez leur envoyer l’album en entier, plus c’est long, plus c’est bon !
Oui parce que Captain Beefheart a réalisé là l’album le plus troll de tous les temps. Et c’est un double-album !

Allez, Matt, écoute-moi donc ce miel pour tes oreilles…

8. Sébastien Roch : AU BAR DE JESS

Dans le même registre, vous avez sûrement eu des amis, aussi, qui ne jurent que par la grande chanson française et qui aiment bien faire la leçon à ceux qui écoutent des chansons plus légères, voire de la variété parce que ça c’est très très grave.
A ceux-là, il fut un temps où je leur sortais cette petite merveille de derrière les fagots, non sans leur avoir fait miroiter le fait que la jeune génération de l’époque pouvait encore pondre de très grandes chansons n’ayant rien à envier à Brassens et Cie :

Punaise qu’est-ce qu’il est énervant ce morceau quand même ! On a rarement eu autant l’envie de sortir la boite à gifles, non ?

Alors celui-là c’est un spécial dédicace pour Présence, car mon ami est si ouvert que c’en est difficile de lui trouver un truc qu’il va abhorrer. Allez ! avoue-donc que cette fois, c’est pas possible !

9. Jean-François Michael : CHOUANS, EN AVANT !

Alors je ne sais pas vous, mais moi j’ai toujours été exaspéré par les bobos bienpensants qui ne jurent que par Che Guevara et par les sacro-saintes révolutions. Hélas, on en a toujours des comme ça parmi nos amis (oui oui, je sais : on ne choisit pas sa famille mais on choisit ses amis. Mais le fait-est qu’on ne choisit pas forcément leurs idéologies avec, en tout cas pas moi, peuchère).
Bon, toujours est-il que ces gens et leur passion pour les révolutions, on devrait leur passer IL ETAIT UNE FOIS LA REVOLUTION de Sergio Leone en boucle, ils comprendraient alors peut-être qu’à chaque fois, après que tous nos êtres chers soient morts dans d’atroces souffrances (ce qui arrive invariablement dans ce genre de conflit), ça recommence exactement comme avant avec d’autres personnes à la place…
Bon alors pour le coup, il m’est arrivé, au beau milieu d’une discussion enflammée où j’entendais pour la millième fois qu’il nous faudrait faire la révolution pour changer nos méchants gouvernements, de passer cette sanction qui, si elle n’était forcément toujours comprise, me faisait vachement marrer :

Ahhh… J’adore l’air sérieux et engagé de ce J-François Michael qui nous chante les vertus du royalisme le point levé ! Ça me fait au moins autant rire qu’un article de Nikolavitch (et ce n’est pas peu dire, car ils sont vraiment rigolos ses articles) !
Cette chanson lui est dédiée, tiens…

10. Bouga : BELZUNCE BREAKDOWN

J’ai gardé celle-là pour la fin car elle est autant une sanction pour moi que pour tous ceux qui n’aiment pas le rap (ainsi êtes-vous vengés des 9 titres précédents). Mais je mets quiconque au défi de trouver pire horreur musicale et contenu plus inepte et ridicule que cet amas de boue sonore infâme. Il est d’ailleurs fort probable que Les Inconnus se soient inspiré de cette chose pour leurs clips de rap dans la cultissime TELE DES INCONNUS :

Cette torture sonore tous azimuts demeure tout de même mon arme fatale et j’aime l’infliger à tous ceux qui essaient de me faire croire que le rap c’est cool, que NTM c’est les Beatles, et que le hip hop c’est écoutable et que c’est de l’art.

Pour Omac, que je défie de filer une psychanalyse là-dedans, mais que je vais obliger à finir en psychiatrie…

Pour terminer, sachez enfin que les CDs-sanctions que j’offrais jadis contenaient facilement une centaine de chansons et de musiques plus abominables les unes que les autres. Je peux donc tranquillement vous écrire une dizaine d’autres articles comme celui-là… si vous le méritez !

Petit bonus pour la BO et c’est une dédicace du fond du coeur pour Edwige et Pierre  :

61 comments

  • Kaori  

    Ah la la !!!

    Il faut absolument que j’arrive à me caser des minutes en solo dans cette journée pour écouter ces merveilles !!

    Concernant le point 2, avant de lire la dédicace, j’ai repensé, horrifiée, au débat enflammé que j’ai eu avec les gars mercredi…. « Oh merde mais c’est moi ça… »
    Merci donc pour cette dédicace qui vient à point nommé !!! (Ce qui veut dire que c’est pas la première fois que ça m’arrive ???)
    Du coup maintenant je comprends mieux pourquoi tu ne participes jamais à ce genre de discussions !!!

    J’adore cet article qui me donne une toute nouvelle image de toi : le pote qui fait marrer la bande au moment où ils s’y attendent le moins, et je trouve ça génial !

    Maintenant, chaque fois qu’il me prendra l’envie irrépressible de me lancer dans un débat sociologique, je vais t’imaginer derrière ton écran, avec un sourire narquois, et je vais penser à « oui oui oui, c’est formidableuh ! ».

    Bravo (et merci encore) pour cet article 100% personnalisé. J’adore, j’adore, j’adore !!!

    • Bruce lit  

      @Kaori : on appelle ça de la synchronicité puisque l’article est prêt depuis 3 mois.

  • Nikolavitch  

    Donc, dans mon petit carnet noir…

    Tornado…

    « Fosse aux alligators », ça me semble pas mal.

  • Eddy Vanleffe....  

    J’ai écouté que la mienne pour l’instant et avant de me remettre à écouter du ABBA version metal, je dois avouer avoir adoré cette chanson pour un truc encore plus édifiant que tout: il ya les mêmes effets sonores que dans ALBATOR!
    si vous voyez le rapport vous pouvez envoyer vos réponses au Club Dorothée à la Plaine saint Denis…

    Merci Tornado…

    • Kaori  

      C’est normal, c’est Didier Barbelivien qui a composé le générique d’Albator 😉

      • Eddy Vanleffe  

        ouais si ça se trouve, il a récupéré des éléments pour faire ses génériques…

        • Kaori  

          Je crois qu’il a d’abord écrit le générique d’Albator,, avant de faire « la mer »… Ha ha !

  • Kaori  

    Ah bon sang j’adore, pas le temps d’écouter en entier et de commenter, donc « Je reviendrai »…

  • Bruce lit  

    C’est…encore pire que ce que j’imaginais…
    Pour l’instant je suis à parvenu à en écouter les 3/4 et , allez, je vais tenter de trouver des qualités à ces morceaux…
    Jordy : on est clairement dans une ambition de vouloir faire du Enigma avec un gamin. C’est tellement nul que c’en est surréaliste.
    Beefheart : toujours aussi éprouvant (je constate que Matt, toujours matinal n’a toujours pas réagi à sa dédicace…Il est peut-être évanoui ou KO debout avec un tel morceau. Tu n’y vas pas avec le dos de la cuiller, le pauvre). Je n’ai jamais compris l’adoration de cet album.
    Bouga : musicalement, la mélodie au piano n’a rien de honteux. Après, c’est effectivement la voix qui pose problème. Mais j’ai une telle détestation du rap que de toute façon même les meilleurs me font cette effet. Un lecteur nous fait remarquer que c’est Akhenaton de IAM qui a composé cette chose.
    Quant à ma dédicace, elle est particulièrement sadique car j’ai toujours détesté Preboist, ses yeux vitreux et globuleux et sa beauferie chez Sebastien. La vache, je donnerais tout pour voir la gueule de l’arrangeur du son qui a mixé le truc. Qui a écrit cette perle ? Ce qu’il y a de surprenant c’est que c’est plutôt arrangé musicalement. Il y a même un zeste d’érotisme, c’est juste monstrueux. Je préfère et de loin la reprise de Bourvil et Jacqueline Maillan de JE T AIME MOI NON PLUS.
    Vander : surprenant, on aurait tort de railler le CARUSO de Pagny après ça
    Chouans : il y a quand même un budget pour vêtir tout ce petit monde…

  • Manu  

    P***** de b***** de m****! Cet article tient du véritable génie ! Je ne sais pas encore si mon corps veut se prostrer silencieusement en position fœtal pour les prochains 24 heures, ou si je dois rigoler de façon hystérique façon Joker en pleurant de nerfs. Si j’étais maso j’en redemanderai……. Non, en fait non. Ça ira.
    J’ai vraiment rigolé en tout cas. Bravoooooo!

  • Jyrille  

    Ah ah ah ! Les CDs sanctions… Mais quel sadisme ! Jamais je n’ai fait ça à mes potes… Evidemment, comme toi, je faisais des compiles. J’en fait encore, mais maintenant ce sont des playlists, qui souvent font 50 titres, des fois 80… Comme tu dis, les K7 nous permettaient d’en faire sur 60 ou 90 minutes, les CDs sur environ 80, le meilleur format étant le 20 titres (je pense). Tiens, par exemple : trhansat.blogspot.com/2010/10/golf.html

    J’ai des cds qu’on m’a offert et totalement immondes. Au moins deux : le Roi de la trompette et Richard Clayderman plays ABBA.

    images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/510%2BDUh-K0L._SY355_.jpg

    Je n’ai pas retrouvé ma pochette d’un mauvais goût douteux pour le Roi de la trompette, c’est bête… Je vous ferai une photo !

    Je dois avouer que je ne connais presque rien ici : le Jordy, le Captain Beefheart (et encore, ça fait des années que je ne l’ai pas retenté), le Sébastien Roch je crois, et peut-être bien le Oleg et Choron. Pour les sanctions musicales violentes genre Vander ou Beefheart (tu as vu cette photo de Paris Hilton qui tient le vinyle de TROUT MASK REPLICA ? C’est tordant), je te conseille les derniers albums de Scott Walker : Tilt, The Drift, Bich Bosch, voire celui avec SunnO))) (que j’adore).

    youtube.com/watch?v=2Ih7KzKLLWA

    Si je te rejoins partiellement sur les Sex Pistols, je ne suis évidemment pas d’accord pour les Dead Kennedys et encore moins pour les Buzzcocks ! Ces types faisaient des chansons avec des accords MINEURS ! Tu imagines ? Un groupe punk ? Non, sérieusement, je n’ai plus que leur Singles Going Steady, bien fourni cela dit, et c’est la meilleure compile de singles de tous les temps. Quand j’ai fait écouter EVER FALLEN IN LOVE aux enfants, ils pensaient que c’était sorti il y a 5 ans…

    En tout cas merci pour la dédicace, je vais tâcher d’écouter ça rapidos ! Le nom de Marc Aryan me dit quelque chose, j’en suis sûr. En tout cas c’est pas de bol, j’aurai changé perso (aryen en anglais…).

    En tout cas chapeau pour l’article, drôle et décalé, tout ce que j’aime ! Le plus impressionnant, c’est que tu as un titre pour chaque situation trollesque. Respect ! Il va juste me falloir un peu de courage pour écouter tous ces titres…

    Dernière rigolade musicale de mon côté : COULEUR VODKA ORANGE. Je vous laisse chercher.

    • Bruce lit  

      Suite :
      C’est formidable : de l’auto-parodie honnête au moins. Certaines couvertures de Hara-Kiri, un magazine que je n’ai jamais lu sont tout bonnement hallucinantes. Impossible de poster ça dans le monde de Caroline de Haas désormais !
      Barbelivien : insipide, horrible. L’homme a pourtant écrit de bonnes chansons pour Marc Lavoine ou Christophe. Succès Fou, c’est lui.
      Sebastien Roch : je suis surpris, c’est franchement la moins pire du lot.

      • Tornado  

        Sébastien Roch ??? Ouh punaise ! J’ai une de ces envies de lui mettre des baffes à chaque fois que j’entends ça ! Dis-moi que tu l’as écoutée trop vite ! 🙁

    • Tornado  

      Ah ! Au fait : Pour le Jordy tu devrais écouter le morceau choisi dans l’article car à mon avis ce n’est pas celui que tu crois…

      • Tornado  

        (je voulais répondre à Cyrille en fait)

  • Tornado  

    @Kaori : Effectivement c’était prémonitoire car l’article a été écrit il y a un moment (mon premier TOP 10 !).
    J’aime bien chambrer les filles (en tout bien tout honneur). Au boulot, je n’ai quasiment que des collègues femmes et en ce moment, par exemple, j’aime bien leur mettre dans la tête une chanson qu’elles détestent (un classique !) de bon matin… 😀
    Sinon, régulièrement, à la pause déjeuner, je me mets en bout de table (à « la place du chef ») et je le leur fait systématiquement remarquer en leur disant qu’elles me doivent le respect puisque je suis le seul homme ! 😀
    Je fais pareil avec ma femme et, même si elle fait mine de s’en plaindre, je crains qu’elle m’aime en partie pour ça… 🙂

    @Eddy : Pour Albator, je n’avais même pas fait le rapprochement avec cette horreur chanson signée Barbelavie. Mais en même temps, je n’ai jamais vraiment été fan d’Albator et je n’en ai pas vu depuis des lustres. Mon cerveau a dû effacer cette référence !

    @Nikolavitch : Chouette ! Je ne sais pas si tu es au courant, mais j’adore les sauriens ! (je dis ça mais en même temps, ils me font bien flipper) 🙂

    @Bruce : Oh punaise, tu crois que Matt n’a pas survécu ??? 😀
    Alors je ne sais pas du tout qui a écrit cette perle chantée par Paul Préboist. J’attends ton commentaire sur les autres chansons 🙂

    @Manu : Alors que ça t’ai fait autant rire, ça me suffit déjà amplement ! J’avais peur en rédigeant cet article de ne pas trouver le bon équilibre. Et maintenant je suis rassuré et tout à fait satisfait ! Merci 😉

    @Omac : A flûte ! Je suis tombé à côté ! Ça n’était pas la bonne sanction pour toi !
    Il faut dire que j’avais un doute sur ce titre. Car si pour moi il représente la sanction ultime, j’avais effectivement peur que certains puissent lui trouver quelque chose…
    Pourtant, ce Bouga, là, dès qu’il prend la parole, c’est un cauchemar sur pattes, non ?
    Bah… Je crains que ma détestation du rap ne me rende pas assez objectif.
    Ça a été écrit par Akhenaton ? Je déteste I Am. Je déteste tout le rap français, NTM en premier lieu, et j’ai horreur du hip hop sous toutes ses formes. Le seul rap que j’aime, c’est celui qui entre en résonance avec le rock : Rage Against the Machine, quelques Red Hot Chili Peppers, les Beastie Boys, évidemment, voire le Lose Yourself d’Eminem et son intro à la guitare.
    Non, en fait, ce titre, c’est avant tout une sanction pour moi-même…

    @Cyrille : Alors ta playlist de 20 titres, je n’en connais pas la moitié !
    Perso dans mon I-phone, j’ai des checklists de plus de 400 titres. La plus longue est celle que j’ai nommée « Smooth », avec tous les titres de bossa nova et les musique d’Henry Mancini dont je raffole.
    Celle que j’ai appelé « Cool groove » dépasse les 300 titres, avec Aretha Franklin, Stevie Wonder, Al Green, Gil Scott-Heron, Marvin Gaye, etc. J’ai 6 checklists dédiées au rock, et elles font toutes plus de 200 titres. Etc. (Une quarantaine de checklists au total).
    Ton 2nd lien ne fonctionne pas.
    Pour le punk, c’était à prendre au 2nd degré, vous savez à peu-près tous que je déteste ce courant musical (et c’est vrai aussi que j’en ai suffisamment subi pendant des années pour savoir de quoi je parle !). 🙂
    Je vais essayer ton « Couleur Vodka Orange ». Quant à toi, tu me diras ce que tu penses de mon Marc Aryan (si toi aussi tes parents écoutaient ça, je me sentirais moins seul !). Mais… surtout, tu vas me le mettre dans ta checklist. c’est un ordre ! 😀

    • Jyrille  

      Pour mon lien qui ne marche pas, il faut mettre « https : // » avant… sans les espaces.

      Mes parents écoutaient pas mal de daubes mais pas ça, c’est sûr ! Tiens, je remets mon article sur le double blanc, j’en parle un peu au début… et peut-être que cela convaincra Présence de s’y mettre !

      trhansat.blogspot.com/2011/05/lalbum-blanc.html

      Tes playlists sont trop longues pour moi 🙂 J’aime conserver l’aspect album, même si cela dure 2H30… Je me fais des playlists par groupe souvent, parce que des fois j’ai envie de les écouter sans me taper tout un album. J’en ai deux sur le premier Clash et le premier Cure : ils ont des titres en commun dans leurs éditions UK et US respectives et d’autres non communes, comme ça, ça me fait pour les deux groupes un vrai premier album.

      Avec mon groupe, on reprend un titre de Gil-Scott Heron que j’adore, Lady Day and John Coltrane. C’est sur son premier album, une vraie tuerie. Mais je ne connais pas le reste. D’ailleurs je connais quelques titres par-ci par-là de Al Green, Sly etc… mais pas assez bien. J’ai le Otis Blue qui est une tuerie, le At Last! de Etta James (même sentence), quelques Marvin Gaye, James Brown, mais ce n’est pas assez. J’ai la BO de Dead Presidents qui est composée de tous cette frange soul, elle est top.

      Ma playlist Golf est peut-être encore téléchargeable (cf les hyperliens en bas de page). Si c’est le cas, foncez !

    • Kaori  

      Ça fait 13 ans que je suis dans le même groupe scolaire. Composé exclusivement de femmes.
      Il y a un an, on a appris qu’un HOMME était nommé dans notre école pour la rentrée. J’ai failli faire la danse de la joie 🙂
      Bon, concrètement, ça n’a strictement rien changé à ma vie pro (quoique, c’est un peu plus zen depuis qu’il est là), mais ça fait du bien aux élèves 😉

      • Matt  

        Pour avoir pas mal bossé dans des écoles primaires (et maternelles) comme technicien info, j’ai en effet remarqué que les mecs se font rares.
        Hum…y’en avait 2 dans une commune
        Un dans une autre
        Encore un dans une autre
        Un qui se baladait d’école en école comme remplaçant
        Et…je crois que c’est tout. Sur 15 communes. Bon parfois les écoles sont petites, c’était en milieu rural, ça allait de 12 classes à 3 dans les petites écoles.

        • Bruce lit  

          Imaginez votre serviteur chez les assistantes sociales…

          • Matt  

            Mais t’es patron toi. ça compte pas !^^

          • Bruce lit  

            ça n’a pas toujours été le cas.

        • Kaori  

          Ouais, jusqu’à présent, les hommes profs des écoles que j’avais côtoyés étaient soit remplaçants, soit directeurs proches de la retraite…
          Là c’est un « jeune » (= sans enfant, deuxième année d’enseignement) dont la compagne est à plusieurs centaines de kilomètres. Comme beaucoup de « débutants »….

        • Tornado  

          T’imagines comme je pourrais pêcho, si je voulais ! 😀

          • Tornado  

            (I plaisante) 🙂

          • Kaori  

            Ah tu me rappelles la bonne époque du collège où mon prof d’histoire de 4ème sortait avec une pionne (qu’il a fini par épouser et mettre en cloque, on a même vu le bébé du joli nom de Charles !) et où mon prof d’arts plastiques fréquentait ma prof d’histoire géo de 5ème. Ah les profs, notre soap opéra en live !

          • Tornado  

            Bon, ok, j’ai chopé ma femme au boulot… Mais depuis je suis fidèle ! 😀

          • Kaori  

            Ha ha, ce n’est donc pas qu’une légende 😉

  • Matt  

    Ah punaise mais c’est quoi ces machins ?…
    C’est quasi impossible de les écouter en entier, toutes !
    Il est horrible ce Tornado.
    Bon le message à comprendre, c’est quoi au final, que t’aimes pas parler de trucs sérieux sinon tu lâches une bombe ?^^
    Mais sinon captain machin là, il compose ça sérieusement en trouvant ça bien, ou il fait juste le troll ?

    Ce qui serait marrant aussi c’est quand même de relever les trucs qui ont été en tête du top 50 quoi…
    Parce que y’a des perles là ! Et techniquement des perles que beaucoup de gens ont donc aimé…
    Elles sont pas forcément pires que les chansons ici présentes (quoique…) mais elles rivalisent^^
    Je sais moi, un truc genre…ben…Hey oh de Tragédie quoi…par exemple… 😐

  • Matt  

    Vous savez quoi ? ça me fait penser à un sujet qui pourrait être marrant : les trucs pourris qu’on aime (oui faut aimer hein ! Sinon c’est pas fun.)
    Un peu comme les nanars pour les films quoi. Les plaisirs coupables. Les chansons ringardes, ou même les BD, séries TV, films qu’on sait plutôt nazes mais qu’on aime bien.

    • Tornado  

      Le message c’est que je suis plus rigolo en vrai que par posts interposés sur Internet ! 🙂
      C’est vrai, quoi. Quand on écrit, il manque l’intention dans la voix, les intonations, les sourires, les mimiques, les gestes, etc…
      Alors en soirée, entre copains, les discussions sérieuses deviennent vite… moins sérieuses 🙂

      Et bien voilà ! Tu as trouvé une idée de TOp 10 ! 😉

    • Jyrille  

      Sur FB, on avait tenu un challenge comme ça, où il fallait poster dix chansons un peu ringardes ou considérées comme telles qu’on trouvait super. On a tellement adoré que je fais désormais partie d’un groupe Bad Taste Challenge où on n’est pas limités par le nombre 10.

  • Matt  

    Tenez, j’aime bien cette émission youtube. Et ça fait peur les machins au top 50 quand même :

    https://www.youtube.com/watch?v=SgmjN1CcJuU&list=

    Bon le seul truc bizarre c’est qu’à cause du robot youtube qui fout des copyright dès qu’il y a un extrait de musique, le mec reprend lui même la chanson qu’il critique^^ Au pire écoutez-là à côté (ou pas hein…)

  • Kaori  

    1 – Paul Préboist : j’ai une tendre affection pour ce monsieur qui ressemblait énormément à mon grand-père (ou le contraire), sauf que mon grand-père avait un accent girondin auquel je ne comprenais rien !

    2 – Nan mais c’est inécoutable, mais ça me fait bien marrer. J’imagine quand tu balances ce truc en pleine conversation. J’adore.

    3 – Didier Barbelivien : ça fait partie de mes trucs inavouables. Mes parents avaient des best-of et l’album Vendée 93, comédie musicale avant l’heure, inspirée du roman de Victor Hugo. Album que j’aimais beaucoup, donc… Il aime bien les histoires de tambour, parce qu’il y avait une chanson qui s’appelait « la petite fille au tambour », déjà… Par contre, c’est hyper protégé, impossible de trouver une vidéo…

    4 – Jordy : Argh… J’ai détesté cette période, et j’avais plus de peine pour ce gosse exploité par ces parents que de la haine. La chanson est horrible. Et Jordy était mignon. Mais argh, je déteste cette instrumentalisation des gosses. Je ne peux pas aller au bout !
    Sympa comme punition pour les parents insupportables 😉

    5 – Ça fait vraiment fuir les parasites ? Là encore, je me marre. Ça fait musique d’enterrement… Bon je ne peux pas aller au bout non plus…

    6 – Marc Aryan : bon sang, j’ai réussi à aller au bout. Tes parents ne t’ont pas gâté, Tornado… Remarque, moi c’était Sardou et Johnny…

    7 – Captain Beefheart (déjà, j’adore le nom) : on croirait mes cousins et moi quand on s’amusait avec l’orgue électronique…. Moments d’anthologie. On aurait pu sortir un album en fait.

    8 – Ah… Cricri d’amour… La « bonne » époque… Christophe Rippert et son amour de vacances ou Manuela et son « Oui mais maman c’est moi qui chante » (euh je ne me rappelle parfaitement de la chanson, mais pas du titre !). Le bar de Jesse, je ne l’avais jamais écoutée, je trouvais ça trop horrible comme intro. Oh, et du coup après, on se tape le générique d' »Hélène et les garçons » et Les Musclés… Ah, AB Productions et ses « acteurs-chanteurs »… Et j’ai honte, mais y avait des morceaux que j’aimais bien…

    9 – Chouans : ah mais ça s’écoute, en fait ! Plus que le reste en tout cas…

    10 – Ah ce titre… Le seul que je connais de ta top-list.
    Je me rappelle de ce clip. Je crois que je détestais le titre, que je trouve plus écoutable aujourd’hui. Je crois effectivement reconnaître des gars de I AM (que j’aimais bien…)

    Sinon oui j’avais aussi des CD compils. Mais c’était surtout des singles. Des trucs dont je n’aurais jamais acheté l’album.
    Mais jamais il ne me serait venu à l’idée d’offrir une compil pour se venger lol.

    Bonus : il est magnifique ton Marc Aryan, on dirait vraiment un mix entre Balkany et Austin Powers !!!
    Oh mon dieu les paroles… ça met de bonne humeur pour la journée !!!
    Je cherche toujours à savoir si c’est du premier ou du second degré…

    • Tornado  

      Marc Aryan : Il fut un temps où, avec mes amis, on cherchait tout ce qui existait de ce type. C’est du pur, du vrai, du tragique… premier degré ! 😀 (d’ailleurs mes parents écoutaient ça sans aucun recul, aucun, et ça me faisait flipper quand j’étais gosse. Alors que dans le même temps j’adorais les albums de Julio Iglesias qu’ils écoutaient aussi en boucle ! C’est un signe ! (que c’est trop bizarre en fait, Marc Aryan )).

      Heu… Bouga… Vous êtes combien à trouver que cette horreur n’en est pas une ???? 🙁

      • Matt  

        Bouga…j’aime pas du tout, mais…c’est pas forcément pire que d’autres trucs que j’ai entendu. Genre les machins de Black M, maitre Gims, tous ces trucs…

        • Jyrille  

          A priori il y a bien pire que ce titre en rap français. J’ai des potes hyper pointus là-dessus. On me souffle Hamza, La Sauce. Le clip vaudrait le détour. J’ai pas essayé encore (tout comme les titres du jour d’ailleurs…).

  • JP Nguyen  

    Bon, je suis déçu. Ma chanson dédicace est nulle.
    Ah, il paraîtrait que c’est le principe.
    Je suis peut-être atteint d’un syndrome de bienveillance Présencien mais, sur les deux que j’ai essayées, je n’ai pas été plus choqué que ça.
    Marc Aryan : oui, un Aznavour-wannabee, avec une touche de ridicule (« petit bout de nez » en choeur, il faut oser) mais au niveau sonore, ça agresse moins que le gars qui écoute sa zique à donf dans sa caisse (y’a pas de justice, ces mecs là ne se bousillent donc pas les oreilles ?)
    You glory the one : des paroles faciles à retenir
    Bon, j’ai manqué d’appétence pour tester le reste (je connaissais déjà le Bar de Jess, quelconque mais pas horrible).
    Non, pour moi, il faudrait mettre un truc qui avait été posté en commentaire sur un article Star Wars : la chanson VF du générique Star Wars, par René Joly :
     » Là-bas, dans les étoiles. La guerre passe. Comme un soleil… »
    Là y’a du level…

    • Matt  

      Ah oui « dans les étoileeeuuh ! » ^^

  • Présence  

    J’ai tout écouté, et il n’y a finalement qu’un seul morceau où j’ai failli arrêter avant la fin : Ma petite sœur de Jordy, sa nature préfabriquée mettant à rude épreuve ma tolérance auditive. Il y a en eu un autre pour lequel j’ai eu une réaction épidermique incontrôlable : Didier Barbelivien, il est au-dessus de mes forces de m’intéresser à sa chanson, mais je l’ai écoutée jusqu’au bout. Avec ces 2 titres, l’effet sanction a joué à plein sur moi. 🙂

    Dans cette sélection, il n’y avait qu’un seul titre que je connaissais déjà : Frownland, de Captain Beefheart. En réécoutant cette chanson sortie du contexte de l’album, j’ai mieux compris pour quelle raison je l’avais trouvée difficile d’écoute : tous les musiciens jouent sciemment de leur côté en opposition aux autres pour tester la limite de la cohésion. C’est intéressant intellectuellement, mais éprouvant.

    Paul Préboist, Charlie Oleg & le professeur Choron : je suis bien content d’avoir pu découvrir ces chansons, carrément punk dans leur esprit. Paul Préboist en crooner est une provocation inouïe, un monsieur au physique et au phrasé en totale opposition avec les canons des interprètes de bluettes pop, et pourtant réussissant à vendre sa camelote. Pareil pour Choron effectuant un commentaire sur l’absence de qualité de la musique d’Oleg le roi de la muzak à l’orgue. Je suis sensible au second degré contenu dans l’intention, au défi au bon sens, et au pied de nez aux lois du marketing, et tout aussi content d’avoir pu les écouter en me disant que je n’aurais pas à le faire une deuxième fois. 🙂

    Christian Vander : n’ayant jamais eu le courage de me plonger dans Magma, c’est l’occasion d’écouter un titre solo. Euh, une seule écoute me suffit également. Je rapprocherais ça des envolées lyriques d’Arielle Dombasle qui sont également au-delà de ma zone de plaisir musical.

    Sébastien Roch : j’aime bien le son de sa guitare sèche, pour le reste ça reste insipide à mes oreilles, mais pas plus idiot qu’autre chose. Au cours des années, j’ai fini par me rendre compte que mon esprit retient souvent des refrains ou des bouts de phrase crétins de chansons pop qui ne m’ont pas forcément plus, mais dont l’évidence (phrase simple ou intonation en phase avec mon état d’esprit) fait que je prends conscience que ça exprime exactement mon ressenti ou mon émotion.

    Jean-François Michael : sympa comme mise en scène, comme texte racontant une histoire, en gardant à l’esprit que je ne peux pas croire un seul instant qu’il ajoute foi à ce qu’il raconte. Je ne vois que le travail d’un interprète, d’un professionnel mettant du cœur à l’ouvrage. Bouga : ça ne me parle pas plus, mais ce n’est pas inécoutable, je suis resté jusqu’à la fin. Je peux comprendre l’intention de vouloir positiver sur l’environnement dans lequel on a grandi, ou plutôt que les personnes de son entourage.

    Marc Aryan : je suppose qu’il aurait fallu que je constate la notoriété de cet artiste pour pleinement apprécier sa forme de ringardise. Du coup, l’écoute du premier titre (Grosses lunettes sur un petit bout de nez) ne m’a pas touché dans un sens ou dans l’autre. Par contre, le second est énorme. Il vient d’entrer dans mon panthéon des meilleurs refrains et je l’ai intégré comme blague à sortir à un interlocuteur en mode vantard. Excellent : ce qu’il y a de plus réussi dans ta vie, c’est moi. J’ai hâte de me retrouver dans une situation où je pourrais sortir cette réplique, et j’ai déjà un ou deux collègues en tête. Il va falloir pour que je me retienne de ne pas le faire à ma femme car son sens de l’humour ne correspond pas au mien… mais la tentation est forte. 🙂

    • Présence  

      Je n’ai pas pu résister à la curiosité d’aller consulter la page wikipedia de Marc Aryan. Elle s’avère bien trop courte, mais avec une phrase ahurissante dans sa dureté.

      Après s’être familiarisé avec la musique et avoir écrit ses premiers textes, il part vers Paris pour tenter de dénicher un éditeur. Là, personne ne veut de lui.

      • Tornado  

        Et ben voilà… En fait j’aurais dû inverser la sanction entre toi et Eddy… Et vous le faites exprès tous de prétendre que Bouga c’est pas atroce ??? 😀
        Ta petite analyse vite fait bien fait du titre de Captain Beefheart est hyper bien vue. Quand on pense qu’il a consacré un double album à cette expérience !
        Quant à Magma, je te rappelle que tu avais essayé d’écouter Mekanik Destruktiw Kommandoh ici même, et que tu avais accroché. A mon avis, tu aimerais très certainement une partie de leur discographie, qui n’a rien à voir avec ce titre-sanction de Christian Vander ! ^^

        • Présence  

          Oups pour Magma. Il faut que je recommence.

    • Tornado  

      Ahaha ! Je suis extrêmement ravi de voir que cette perle surréaliste qu’est cette chanson -La Seule Chose Que Tu N’as Pas Ratée Dans Ta Vie C’est Moi- aie trouvé un nouveau fan ! Elle le mérite tellement ! 😀
      Quand j’habitais à Lille, avec mon colloc, il y a eu un moment où on se la repassait en boucle. Quelle rigolade !
      A cette époque, à Lille, il y avait la mode des soirées « Face B de 45 tours ». Dans ce contexte, on avait réussi à faire de Marc Aryan un must ! 😀

    • Kaori  

      Je me suis marrée toute seule ce matin en t’imaginant en train de sortir cette phrase à un de tes collègues 😀

  • Matt  

    Tiens à propos du petit commentaire (plus oui moins) à mon égard sur la critique du rock/metal tout ça…le jour où j’ai entendu quelques chansons d’un groupe de metal qui me plaisaient (Lacuna Coil), je me suis encore heurté à des fans de death metal qui disaient que « peuh, c’est du metal gothique ça »
    oookay…
    Ben je vous emmerde hein^^ (pas vous, eux…enfin, on se comprend)

    • Eddy Vanleffe....  

      AAh Matt, comment fais-tu?
      t’es quand même du genre à rencontrer un skinhead à la fête… de l’Huma^^ t’as pas de bol.
      J’ai fréquenté un bar de metalleux et j’ai eu 95% de contacts ouverts, tolérants avec pleins de conseils (dont un groupe mongol, il fallait le trouver…)
      oui, tu vois on y trouve aussi des gars très bloqués sur un truc ou un autre je suppose, mais ils ne parlent pas ils aboient et je ne leur parle pas particulièrement…
      J’ai connu Lacuna Coil à leurs début au moment ou je découvrais Within Temptation, Nightwish ou The Gathering… je t’en conseille l’écoute d’ailleurs parcimonieuse…de belles voix et une tendance à vouloir imiter parfois la bo de film…(il me semble que Nightwish a fait une fausse BO de film pour un projet qui n’est pas sorti…)

      • Matt  

        C’est là aussi que les étiquettes et les sous genres m’ont gonflé. J’ai découvert qu’il y avait 30 types de rock ou de metal et que les adeptes de chaque se tapaient aussi sur la gueule…houlàlà…
        C’est des dogmes religieux en fait la musique^^ C’est pour ça que j’aime pas en parler.

        • Eddy Vanleffe....  

          oui enfin ils ne se tapent pas sur la gueule… ils en rigolent la plupart du temps… je n’ai jamais eu l’impression de vivre au milieu des barbares…
          c’est un peu comme les fan de naruto et one piece, ils se vannent mais ça reste bon enfant…

          • Tornado  

            @Matt. Rien ne n’était adressé dans le sous-texte. En revanche, j’ai pensé à toi pour le morceau car je souhaitais que chaque morceau soit une vraie sanction sonore pour chaque ami visé ^^
            Je n’ai pas réussi à chaque coup.

            Pour rebondir à ce que dit Eddy : C’est effectivement souvent bon enfant. Il faut juste que ce ne soit pas condescendant. Personnellement je n’aime pas qu’on me donne l’impression que je suis un trouduc parce que j’écoute ou que je n’écoute pas tel ou tel truc adoubé par une intelligencia qui, au fond, ne s’y connait pas plus que moi.
            On peut se vanner et rentrer dans des désaccords tout en respectant son prochain.
            Après, des dogmes et des clans, tu en trouves partout. En rock tu as les fans des Beatles VS ceux des Rolling Stones, en comics tu as ceux de DC contre ceux de Marvel, etc. Et la plupart du temps, tout le monde se côtoie dans les mêmes manifestations…

          • Matt  

            « Personnellement je n’aime pas qu’on me donne l’impression que je suis un trouduc parce que j’écoute ou que je n’écoute pas tel ou tel truc adoubé par une intelligencia qui, au fond, ne s’y connait pas plus que moi. »

            Oui voilà.
            Évidemment que personne ne se trucide à coups de baïonnette^^ Mais si c’est pour se faire regarder de haut, non merci.
            Et même s’ils s’y connaissaient mieux que moi en fait, ça changerait rien^^ Un grand chef cuisinier n’aurait pas raison de me dire que j’suis bête d’aimer les frites sous prétexte qu’il cuisine mieux que moi et qu’il sait ce qui est bon. Déjà parce qu’on peut aimer la bonne bouffe ET la malbouffe, aussi raisonnable ou déraisonnable que ce soit.
            Même un nutritionniste, il aurait surement raison de dire que faut pas trop en bouffer pour ma santé, mais pas que j’suis bête d’aimer^^
            Les arguments à la « ouais mais là on sent l’influence de machin, et c’est du sous-truc, ils se sont inspirés de bidule sans reprendre la force et la profondeur des accords de mes couilles, t’écoutes de la soupe mec » ben je supporte pas !

          • Matt  

            Et si ça peut vous rassurer, moi les défenseurs des comics old school qui comparent ça à du Victor Hugo, je les connais pas^^
            On croise juste pas les mêmes gens.

  • Jyrille  

    Allez, je m’y mets ! Je n’ai coupé aucun morceau même si j’en ai eu souvent envie.

    Paul Préboist : c’est terrible, on dirait du bon Charlots totalement massacré. C’est marrant, c’est Delon et Dalida.

    Oleg et Choron : je connaissais en effet. Je trouve ça absolument génial : c’est parfaitement dans le ton de Hara-Kiri de détourner la beauferie française, les flonflons et la fête de village dans un enrobage de mauvais goût et un esprit provocateur, absurde, en se moquant de la chanson dans les paroles mêmes.

    Barbelivien : musicalement, c’est supportable. Les accords de fin au synthé rappellent Le Sud de Nino Ferrer… Ca passerait parfaitement bien au supermarché. Mais tu as raison, je n’ai pas compris les paroles.

    Jordy : effectivement je ne la connaissais pas. Et c’est absolument horrible. Première vraie sanction !

    Vander en solo : je me demande si ça passerait bien au supermarché aussi… c’est assez ridicule mais pas horrible. Pas plus que Meat Loaf… Non, pour ce cas de figure, je te l’ai déjà dit, il te faut Scott Walker ! Tu as écouté mes liens au fait ?

    Marc Aryan : mine ! she’s mine ! La mienne ! C’est The Love Boat et Charlie’es Angels ! C’est ultra kitsch ! Et je me rends compte que je l’ai déjà entendue… C’est superbe, fantastique, c’est énorme. Quel courage pour faire des paroles et des choeurs de ce niveau. ULTRA RESPECT MAN !

    Beefheart : dans la lignée de Scott Walker donc, puisque comme dit Présence, on s’y attache à ne pas faire sonner les instruments ensemble. Apparemment, il fallait six mois de formation à tout nouveau musicien qui voulait intégrer le groupe. Dans le même genre, il faut écouter l’album PHILOSOPHY OF THE WORLD des Shaggs. Une histoire incroyable : lesculottees.blog.lemonde.fr/2016/06/20/the-shaggs-rock-stars/

    Pourtant, le titre est assez court pour être intéressant. Le problème, c’est qu’au final c’est un double album, donc insupportable sur la longueur.

    Roch : elle passe au supermarché non ? C’est nul, totalement premier degré, mal réalisé, mal chanté, mal mixé, paroles débiles, l’horreur. Deuxième vraie sanction.

    Jean-François Michael : un adepte de Sardou ? Ou alors sorti de son contexte, on dirait une comédie musicale ? C’est très daté mais pas honteux.

    Bouga : ça c’est parce que tu n’aimes pas le rap. Ce genre de gimmick au piano était très commun dans les années 90, il suffit d’écouter la BO de REQUIEM FOR A DREAM de Clint Mansell pour s’en apercevoir. Cette dernière a d’ailleurs été reprises à toutes les sauces, comme intro de concert, comme reprise de metal… Bon ici les paroles n’ont pas vraiment d’intérêt, c’est de la musique de supermarché. J’aime pas.

    Marc Aryan le retour : c’est démentiel, cette refonte du Comme d’habitude de Claude François. Je pleure de joie. Ca pourrait être un titre des Charlots.

    • Kaori  

      Ah la BO de Requiem for a dream…
      Et ça m’évoque aussi le titre Clubbed to death de Matrix Reloaded. Bien meilleurs que Bouga.

      Jean-François Michael, au début avec son nom, j’ai cru que c’était une parodie, un peu comme Jean-Michel Apeuprès…

      Entre les Jean-Pierre François, Franck Michael et Frédéric François, je ne pensais pas qu’il y en avait un 4ème… On dirait un mix des trois !!!

      Pour Sébastien Roch, il ne passait pas au supermarché, juste tous les mercredis après-midi et samedis matin sur TF1 dans les émissions d’AB…

      • Jyrille  

        Je ne connais pas la BO de Matrix Reloaded…

        • Jyrille  

          Merci !

        • Jyrille  

          Ah mais bien sûr ! Je me souviens maintenant. Elle était pas déjà dans la BO de Matrix ?

        • Kaori  

          Euh, c’est possible… c’est mon homme qui est fan de musiques de films.

    • Tornado  

      @Cyrille : J’avais essayé tes liens mais ça marchait pas. Après j’ai perdu le fil. Je vais essayer de les retrouver car depuis c’est sur une autre page…

      J’ai encore raté la sanction pour la bonne personne, zut ! J’aurais dû t’infliger Cette endive de Sébastien Roch !
      Et moi je pleure de joie de trouver encore un autre fan de Marc Aryan et de cette perle sublime qu’est LA SEULE CHOSE QUE TU N’AS PAS RATEE DANS TA VIE C’EST MOI !!! 😀

      • Jyrille  

        Tr casse pas je t’envoie un mp ce soir…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *