Un collège fou, fou, fou !

Wolverine and the X-men volume 1 par Aaron, Bradshaw et Bachalo

VO : Marvel

VF : Panini

Première publication le 4 juin 2014- Mise a jour le 06 mai 2015  

Enfin traduite en français, Wolverine and the Xmen a été unanimement reconnue comme la meilleure serie X de la décennie. Elle a l ‘avantage de contenir un début et une fin.

Un comité d'accueil chaleureux !

Un comité d’accueil chaleureux !© Marvel Comics

Suite au Schisme avec Scott Summers , Logan ouvre une école contre toute attente : la Jean Grey Academy. Et contre toute attente la décision du psychopathe le plus célèbre des comics n’est pas irrationnelle. De Kitty Pryde à Jubilee en passant par Sam Guthrie et Katie Power, le canadien a souvent servi de mentor et de père de substitution à de jeunes ados paumés.

Jason Aaron signe ici la meilleure histoire des Xmen depuis Grant Morrison et Scott Lobdell. Il s’entoure d’ailleurs du créateur de Generation X, l’increvable Chris Bachalo qui partage aussi la même nationalité que Wolverine.

Merci Mr Aaron ! Merci de nous vendre cette histoire pleine de fraîcheur et de second degré. Et pourtant profondément ancrée dans le background des Xmen. Merci de réduire les Xmen à cinq individus : Wolvie , Kitty , Bobby Drake, Henry Mc Coy et Husk.

Merci d’enfin tenir compte de la continuité des personnages de rappeler que Kitty est très attachée à Logan,que Husk a été membre de Génération X, qu’outre son potentiel de mutant alpha enfin déployé ici, Bobby Drake a son diplôme de comptable et un sens inné de la justice. Seul un lecteur assidu des années 80’s pouvait s’en rappeler !  Il faut quand même bien connaître la série pour en apprécier les nuances délicieuses ! Merci de mêler à ce background respectueux du pognon astronomique des fans, des personnages récents comme Kid Gladiator ou Genesis apparu dans Uncanny X-Force.

Le comptable de l'école se bagarre !

Le comptable de l’école se bagarre !© Marvel Comics

Quel régal !  Le point fort de Grant Morrison qui avait transformé Wetchester en Campus est enfin réutilisé. Merci de mentionner Jumbo Carnation et   Quentin Quire dudit Morrison. Merci de désacraliser Wolverine et de l’humaniser enfin en le rendant fou de trac le jour de l’ouverture de l’école. Merci de l’intelligence du scénario qui introduit des vilains ridicules mais potentiellement dangereux.

Le club des damnés version mineurs est un délice. Ce sont des gosses diaboliques que Wolverine ne peut pas décapiter quand même. Alors que les Xmen ont toujours dû affronter leurs homologues : Club des Damnés, acolytes, Brotherhood, voici qu’à nos ados s’opposent des enfants ! Ce qui aurait pu être une catastrophe chez un autre scénariste sonne juste ici : tout est frais , irrévérencieux, immature, Punk !

Inauguration par Charles Xavier !

Inauguration par Charles Xavier !© Marvel Comics

Aaron réussit même le tour de force de nous ressortir Krakoa pas vu depuis 1975 ! Et ces nouveaux mutants sont irrésistibles : Un intello brood ( ! ) , la réincarnation d’Apocalypse et bien sûr l’odieux Quentin Quire .

Si Bachalo continue de fournir des planches d’action souvent illisibles, son style cartoon correspond à l’ambiance joviale de la série. Même s’il n’est pas mon dessinateur préféré, il est légitime que le papa de Generation X soit remercié. Nick Bradshaw s’en sort très bien avec quelques détails fendards : un jeu de fléchette avec la photo de Cyclope et les scores de Bobby et Logan. Les couvertures sont superbes , ma préférée étant celle où Logan est molesté par sa classe et déchiquette le tableau. Une autre couverture parodie la fameuse cover de Spider Man de la mort de Gwenn Stacy.

Aaron se rappelle que les Xmen sont une Bd portant sur les conflits de générations et que les mutants représentent le mal être adolescent. A l’instar de Mark Waid sur Daredevil, il choisit de sortir nos mutants de la dépression qui les caractérise en livrant des aventures drôles, émouvantes et très efficaces. Le premier volume d’un run exceptionnel ! Un autre article excellent sur le sujet par les copains de Comixity : Wolverine et les Xmen 

Fraîcheur de vivre ! A fond la forme !

Fraîcheur de vivre ! A fond la forme !© Marvel Comics

31 comments

  • Tornado  

    @Matt : Cyrille le dit un peu entre les lignes quand même : Tous ces personnages et leur passé, leurs personnalités, pouvoirs et relations, il faut limite un doctorat en Marvelverse pour raccrocher les wagons, surtout avec des planches illisibles de Bachalo.
    @Bruce : Tu détestes les concepts science-fictionnels bétons de Warren Ellis et tu laisses passer tranquille des idées aussi youplalah que cette histoire de broods miniaturisés par un docteur alien ? On n’a effectivement pas la même grille de lecture !
    Mais c’est pas grave. Au moins, j’aurais essayé.

    • Bruce lit  

      Arf !
      Touché 🙂
      La bonne humeur de l’ensemble me fait oublier bien des choses.

      • Tornado  

        Est-ce que j’apprécie plus le concept des Xmen que l’équipe en soi ? Oui, totalement.
        Du coup, cette version Aaron m’apparait directement comme une parodie des X-men façon Morrison, et non comme une véritable histoire en soi. Parce que l’histoire en elle-même, hormis « Logan fonde son école Jean Grey », c’est du grand portnawak.

        Puisqu’on parle d’Ellis, mon énervement ici ressemble complètement au tien sur Shiprweck. Je me rends compte qu’on a exactement la même réaction sur des oeuvres complètement différentes, des auteurs à l’approche complètement différents, chacun adulé par une armée de fans.
        Mais c’est pas grave. Car on partage suffisamment de choses (à la louche Preacher, Punisher, Scalped…) pour pouvoir continuer à se comprendre ! 🙂

        • Bruce lit  

          Oh tu sais, tu peux y aller avec moi. Je ne me vexerais jamais face à quelqu’un qui traite de débile ce que j’aime. C’est pas comme si je les avait écrites ces histoires (elles seraient bien mieux d’ailleurs…).

          • Matt  

            ça va les chevilles là ?^^

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *