1000 !

Article #10001000_0

EDITO :

1000 articles en 4 ans.
Un par jour quoiqu’il arrive.
De la forme et beaucoup de fond.
Des interviews, des artistes et des expos.
Une page facebook schizophrène entre Présence et moi.
Tous les groupes FB qui relaient inlassablement.
Et ma formidable équipe:
Présence notre maître à tous,
Tornado le fougueux,
JP Nguyen figure d’artiste,
Cyrille M et son humble sagesse,
Patrick 6 et sa chantante écriture,
Stéphane et ses révoltes justes,
Matt & Maticien le génie fou,
Pierre N et son érudition,
Mattie Boy et sa passion du débat,
Omac Spyder et son divan psiotique
Nikolavitch et son talent surhumain.
Sans oublier les réservistes : Jord, Nicolas, Sonia, Thierry, Lionel et Xabaris.
Et pour ces Mille et une vies de Bruce Lit,
laissons la paroles à nos lecteurs,
célèbres et inconnus,
c’est encore eux qui en parlent le mieux.

-Bruce

Go Figure ?

Lorsque j’écrivais dans Scarce et Mangazone, au siècle dernier, j’étais loin d’imaginer qu’un jour, un outil aussi formidable qu’internet existerait pour cartographier le terrain de nos passions. Dans Bruce Lit, la génération suivante de passionnés explore les territoires de l’imaginaire en images (et en sons) avec un éclectisme toujours croissant.
JP JENNEQUIN,
Obi-Wan de Scarce 
Béthy Pageur

Traducteur d’enfer

 

Diantrebouffre! Ça commence à compter, mille. Bon, d’accord, à plusieurs, c’est un peu plus facile que tout seul. Mais quand même: mille! Ça commence à compter, mine de rien. De tout, des comics, des films, des bédés, des animes? Et pas loin de mille occasions de s’enthousiasmer, de chipoter, de découvrir, de se souvenir, de s’indigner et de perdre du temps sur Internet. Tout un coin d’Internet colonisé, auquel se référer en cas de doute. Reste plus qu’à attaquer les mille suivants, pourquoi s’arrêter en si bon chemin?
PATRICK MARCEL,
Ami de la poste,
des pieuvres
et des pythons,
Traducteur de Game of Thrones

 

Ah ouais, mille Bruce Lit, quand même. Ça en fait une sacrée tripotée, quand on y pense. Et puis c’est pas mille fois trois lignes, c’est qu’ils sont conséquents, les articles ! Et il n’y a pas que du super-slip (quoique j’aime bien : ça me permet de me tenir au courant de ce qui se passe, vu que je n’arrive plus à accrocher aux gros events), mais aussi plein de trucs sur les films, la musique, les bouquins… Enfin bon, pas la peine que je joue les aboyeurs de foire, si vous êtes ici, tout ça vous le savez déjà. Et puis les articles sont funky. Pas autant que si on était sur Kareem Abdul Jabbar Lit, mais il se trouve que Bruce s’appelle Bruce et pas Kareem Abdul Jabbar. Il ne fait pas d’efforts. D’ailleurs, s’appeler Bruce quand on déteste Bruce Wayne… Mais je digresse.
La millième de Bruce Lit, donc. C’est un truc qui devrait nous réjouir (on n’a plus l’âge des Grande Peurs de la Millième, hein) parce qu’on se dit que les mille suivantes devraient couler toutes seules, vu que la machine est rodée ! Alors voilà, je ne lève pas mon verre à la millième, parce que tout le monde le fait, là, mais plutôt aux mille prochaines, par Crom !
ALEX NIKOLAVITCH,
Le gars d’à côté,
Batman,
Romancier, traducteur,essayiste, conférencier,

 

A titre personnel, Bruce me fait chier : sa présence sur le net et un certain site de vente en ligne est une tentation dont il difficile de ne pas succomber. Si, avant de parler d’une BD sur mon pitoyable blog, je fais un tour chez Bruce, je me sens con et suis tenté de répéter servilement ce qu’il en dit. La plupart du temps, je ne lis pas son analyse pour ne point être influencé. Et me sens encore plus con après coup. Du coup je me rabats vers des Astérix et autres Lucky Luke.
« Bruce Lit » n’a de douteux que le jeu de mots, le reste c’est du caviar balancé sur la toile sans autre forme de procès. Des résumés aussi complets qu’exigeants, et invitant le lecteur à sortir de sa zone de confort pour se confronter à un art bien plus subtil que je ne pouvais l’imaginer.
LE TIGRE,
Jaloux Zébré,
Amateur de cornflakes au détriment de son transit,
Blogueur sauvage et beau

tigre_0

Découvrir ce qu’on appelait autrefois la contre-culture.
Remplir son appartement de livres, de disques, de magazines, de films
Une fois qu’on a tout, recommencer l’accumulation sous forme symbolique (= faire des critiques, des listes, des encyclopédies…)
Et réaliser que c’était exactement le rôle d’Homère il y a trois mille ans.
Merci Bruce Lit.
SERGE LEHMAN,
Euh…Ouah !
Scénariste de la Brigade Chimérique,
L’homme Truqué

 

Hello Les Bruce Lit; L’occasion m’est donné de m’exprimer aujourd’hui. Ainsi, j’en profite pour dire tout le bien que je pense de ce blog! Tu es ma rosée matinale, mon inspiration lunaire, ma… Heu non !
Je vous remercie pour tous tes articles et votre grand sens de l’analyse fouillée. Je passe toujours un bon moment à vous lire chez moi, dans les transports en commun ou pendant mes pauses au travail.
Que je sois d’accord ou pas, je suis sensible à ces argumentaires bien détaillés.
Je te remercie également de ta présence dans mon groupe de comics sur facebook. Toi et quelques autres ami(e)s contribuez à transmettre la connaissance pour tous.
Maintenant, je vous souhaite de continuer aussi longtemps que vous pourrez.
Et quand vous serez trop fatigués pour le faire, j’espère que la science aura inventé la bonne technique de cryogénisation qui pourra vous garder au frais jusqu’à une époque lointaine où vous pourrez gagner votre immortalité… Voilà pour ma déclaration tordue et longue vie à vous !
LEO VARGAS,
ami des fleurs,
administrateur du groupe Marvel DC

 

Millième numéro qu’on Lee de Bruce.
C’est Kung même Fu ?!
Longue vie, et pourvu que ça dure!
MAR-VELL,
porteur de tee-shirt
Les Chroniques de Mar Vell

 

Je pense que la lecture la plus approfondie qu’on ait faite d’une de mes BD est celle de Terminus, qui se trouve sur ce blog.
Bruce Lit est un site qui « donne à comprendre » plus qu’il ne donne à voir. Qui revendique une lecture subjective, personnelle et personnalisée, qui truffe sans vergogne ses articles de spoilers, sans pourtant gâcher le plaisir de la découverte, ou de la redécouverte.  Ici, j’ai redécouvert les comics, leur intérêt et leur richesse. J’ai découvert des machins improbables et passionnants dont j’ignorais l’existence. J’ai découvert des lecteurs pour qui il n’y a pas de frontière entre fiction et réalité. Pour qui la fiction est un vrai point de repère, une échelle de valeurs applicable au quotidien le plus trivial, un soutien dans les moments compliqués, une inspiration dans les moments importants. En fait, je réalise que je viens sur ce site quand j’ai besoin de me prendre un shoot de passion sincère. Ne serait-ce que pour ça : « Longue vie à Bruce Lit ! ».
OLIVIER BOCQUET,
Chef de gare du Transperceneige.
Son petit Frnck avec Brice Cossu au dessin vous attend dans les bacs

 

Pour Bruce Lit, Josselin Billard a fait la grosse commission...

Pour Bruce Lit, Josselin Billard a fait la grosse commission…

Bravo à Bruce d’avoir monté ce blog et rassemblé autour de lui des intervenants aux avis aussi divers et intéressants. Grâce aux avis amazon de Présence, Tornado ou toi, Bruce, j’ai développé ma culture comics et ma passion n’a fait que grandir depuis. Je vous suis, d’une certaine manière, un peu redevable pour ce que je suis aujourd’hui. Bon anniversaire et longue vie à Bruce Lit !
FLORENT DEGLETAGNE
Fanboy vaillant,
Monsieur Bliss !

 

« Mon rêve, c’est de ne plus travailler le soir et le week-end. Je pense que je vais y arriver en 2016. » Voilà ce que je racontais à Bruce Tringale à l’été 2015, quand il a eu la gentillesse de s’intéresser à mon projet de manga « L’équipe Z », alors en préparation. On est en mars 2017, et je suis toujours au bureau, dans la nuit de vendredi à samedi. La pendule indique 2h22 du matin (véridique). On ne peut vraiment pas me faire confiance. Contrairement aux chroniqueurs de Bruce Lit : même quand je ne suis pas d’accord avec eux, je trouve toujours leurs arguments intéressants. Et ils savent me donner envie de découvrir une série ou un auteur. Alors, pour rendre hommage à ces travailleurs acharnés du partage culturel, je n’aurai qu’un mot : merci !
EDMOND TOURRIOL
Croit que le travail rend libre,
Scénariste de l’Equipe Z et traducteur de Walking Dead.

 

J’associe « Bruce Lit » à une voluptueuse caresse proche de mon organe génital au petit matin ! Et quand je pense que c’est fini, la douce vibration reprend encore et encore titillant ma zone pubienne !
Pourquoi tant de sensualité me direz-vous ? Et bien, je suis inscrit sur la page Facebook de Bruce lit et chaque matin, notre bon Bruce diffuse sa nouvelle chronique par ce biais au moment même ou je suis dans le train avec le smartphone dans la poche de mon pantalon. Et c’est bien simple, vu que l’appareil est sur vibreur, c’est comme si j’avais une application sex-toy free style !!
Après mon émoustillage ferroviaire, je me plonge dans la lecture de ces articles toujours complets, riches culturellement et avec une bonne dose de dégoût pour des gens bourrés de talent et qui nous apportent du bonheur comme Mark Millar, Grant Morrison ou Charles Soule.
C’est donc détendu du kiki mais avec le poil hérissé que j’arrive à mon premier changement de transport ce qui est un étrange état d’esprit mais qui donne un goût particulier a mon début de journée.
Par ailleurs, ce n’est pas la seule combinaison exotique que m’inspire ce blog. En deux mots : odeur de papier et de saucisson ! Charcuterie et médiathèque , entre Bibliothécaire et garçon-boucher !
C’était par une nuit sans lune que je me rendais dans une lointaine commune de banlieue Parisienne qui dans sa médiathèque organisait des bacchanales geek et plus particulièrement une soirée débat sur les Comics ! Les chips frelatées côtoyaient des tranches de saucissons Justin Bridou et les gobelets en plastique s’entrechoquaient en d’étranges sarabandes avinées !
Et la siégeant comme sur un trône, LE Bruce accompagné d’un sombre inconnu des amateurs de comics Alex Nikolavitch ! Durant cette soirée nimbée des fragrances sauciflardesques , les deux compères nous abreuvèrent de leur savoir et de leur avis ( plus ou moins judicieux ) et ce fut un ravissement de voir a quel point la salle pourtant composé d’une assistance disparate entre les passionnés et les néophytes était captivée !
En toute fin de soirée , je rejoignais l’ami Bruce pour lui serrer la main et discuter brièvement avec lui , ne pouvant pas m’éterniser . Et c’est bien mon seul regret concernant cette soirée. Alors voilà pour moi c’est tout ça Bruce Lit , des passionnés qui titillent ma fibre d’amateur de comics, m’instruisent, me font rire, me font me révolter, me rappellent à quel point le temps d’avant c’était bien et combien ce qui nous attends sera aussi passionnant , et bien d’autres choses encore mais qui ne peuvent être exprimés ici sans tomber sous le coup de la loi ! Alors Hail to the glorious reviewers et bon Millièmiversaire à l’équipe !
MICHEL DRAGNIR TORK VELON,
Voyageur sensuel,
A dit 3 gros mots dans la même phrase : Millar, Morrison et Soule…
Blogueur et administrateur sur Facebook

Le porte bonheur de Eric Liberge demande à Bruce d'arrêter de crâner...

Eric Liberge demande à Bruce d’arrêter de crâner…

1000 ? Et bien je souhaite à Bruce et ses contributeurs 1000 post supplémentaires sur le blog…ça garantie 1000 likes supplémentaires sur Facebook de ma part! … Félicitations Bruce Lit à ton équipe et à toi.
KIT_FISTO,
Serial reviewer pour lescomics.fr,
Liker en série sur le Facebook du blog

 

Depuis quelques années, ma moitié tient, souvent à bout de bras, un petit blog sur la littérature jeunesse sans prétention. C’est devenu une passion et presque une drogue d’être bloggeuse.
Comme j’aime les passionnés, je l’encourage comme je peux.
J’ai tenté moi-même à me lancer dans l’aventure et j’ai réalisé qu’il fallait beaucoup de temps mais aussi beaucoup beaucoup beaucoup d’idées…
Pendant cette période, je ne lisais quasiment plus et c’était un peu le comble pour un pseudo bloggeur de comics^^
Du coup, j’ai jeté l’éponge.
J’ai surtout réalisé en découvrant votre blog, qu’il ne fallait pas seulement être passionné, pas seulement posséder une certaine « culture ». Il fallait surtout d’énormes qualités pour rédiger un article. Du talent aussi bien au niveau du fond que de la forme.
C’est certainement dans ces deux registres que vous m’impressionnez le plus.
Vous avez tous un niveau d’analyse, d’argumentation qui me surprend à chaque fois. Le travail fourni à chaque article est phénoménal.
L’idée n’est jamais d’être en accord total avec vous, ni d’avoir les mêmes goûts (d’ailleurs, ils s’opposent régulièrement), mais vous arrivez toujours à tenir une démonstration qui donne matière à réflexion sur ses propres certitudes.
En complément des articles, c’est surtout les échanges et les commentaires sur ces derniers qui prolongent leur intérêt. Parfois presque plus intéressant que l’article lui-même, plus intéressant que les avis de chacun, c’est le rapport personnel d’une personne avec le sujet qui rend vos articles uniques.
Allez, pour que vos chevilles restent bien proportionnées, il ne faudrait pas que je fasse que des éloges, ce serait trop louche
Je suis moins conquis par les articles « lynchages ». C’est juste personnel, même quand mon avis va plus ou moins dans le même sens, je ne suis pas sensible aux dénigrements trop « radicaux », même les plus argumentées. Peut-être parce le net peuple assez d’ondes négatives déjà comme cela. Mais bon, il en faut pour tout le monde bien entendu.
Enfin, pour finir, vous avez tout de même réuni une brochette de contributeurs/bloggeurs exceptionnels, tous très talentueux dans les domaines cités en plus d’être des (très ?) vieux « geeks ». Je me retrouve un peu chez chacun de vous sur le dernier point
Presence, mon image spirituelle le talent en plus, celui qui arrive souvent à psychanalyser mes pensées par procuration.
Tornado, mon divergent depuis qu’il a revendu les X-men de Byrne^^
Bruce, comme moi mais pour des raisons différentes n’arrive pas lâcher les x-men
JP, le boat people (sigh !), comme si nous avons été « dans le même bateau » depuis tout ce temps…
Patrick, avec qui je partageais la piste de danse sur The Cure^^
Je suis désolé de ne pas être capable de citer toute l’équipe.
Il s’avère qu’avec une parution quotidienne, des articles de plus de 2 lignes et des échanges tout aussi courts^^, je ne peux pas malheureusement vous lire régulièrement.
Je ne sais pas comment vous faites d’ailleurs pour maintenir un rythme et un niveau aussi élevés alors que toute l’équipe, vous semblez avoir votre boulot, votre vie de famille, vos activités et vos lectures.
Donc merci à la fine équipe, chapeau bien bas pour ce blog d’une richesse inégalée.
Longue vie à Brucelit !
WILDSTORM,
Born to be storm,
Blogueur doté d’un ego disproportionnel à sa comicsthèque.

 

Je fais partie de ces dizaines de gourmands anonymes qui picorent des articles de «Bruce Lit» en se léchant les babines ! Sans bruit, ne laissant aucune trace de notre passage, nous sommes nombreux à nous délecter de la prose proposée en ces lieux.
Le site est comme un pot de confiture laissé ouvert dans la cuisine de notre enfance : Nous y entrons en douce, à pas feutrés, plongeant une cuillère ou deux dans la marmite sucrée qui bouillonne, et qui peut même s’avérer parfois amère ou salée. Mais cela ne nous empêche pas de revenir quelques jours plus tard, pour replonger avec délice dans les saveurs de la maison de Bruce.
Il faut dire que le taulier a su s’entourer d’une fine équipe de cuisinier ! Chacun a sa spécialité, son propre tour de main, mais tous œuvrent de concert à créer une ambiance chaleureuse, pleine d’humour, d’érudition et d’humilité. Un cocktail gagnant qui fait de cet endroit une adresse à recommander à tous les gourmets !
D’autant plus que désormais vous pouvez trouver sur la carte 1000 plats différents ! De quoi ripailler pendant des jours et des jours! Ah, j’ai les crocs !!! Aaaaaa table !!!
FLORENT BULLES
Fils de Jean Luc Petitrenaud
Membre de TGS TV et Youtubeur

Le plus croquant des super-héros :Léguman par Stanislas Gros

Tout a commencé il y a quelques années, alors que je m’ennuyais comme un rat mort au boulot et que je zonais en conséquence sur internet, notamment sur un certain site de ventes en ligne après une dure journée de travail très productive au service de l’Etat et du grand peuple de France. C’est au cours de ces pérégrinations, que je suis tombé un jour sur des commentaires d’un certain Présence. Des commentaires qui étaient en réalité des critiques en bonne et due forme, certaines des plus détaillées, pensées et construites que j’ai pu voir. Comme chaque personne qui s’attelle à critiquer une oeuvre le sait, il faut savoir dépasser ses sentiments personnels pour regarder objectivement le travail fourni, ses qualités et ses défauts. C’est ce que faisait Présence avec force de détails, toujours sur un ton respectueux des auteurs et de l’oeuvre, mais sans complaisance non plus.
Ce fut donc avec un certain plaisir que je m’aperçus rapidement que le monsieur avait signé un nombre plus que respectable de critiques, ce qui me promettait quelques heures de distraction au boulot, pas mal de lecture lors de mes temps libres si rares, tant je suis dévoué à mon travail…Mais très vite, j’ai remarqué un autre détail…Certaines personnes venaient fréquemment commenter les critiques de Présence…et on retrouvait souvent les mêmes, répondant aux doux noms de Tornado (que j’identifiais donc comme un fan de Red Tornado, parce qu’il en faut aussi) et Bruce (ah un autre fan de Batman ((n’oubliez pas que lorsqu’on est un fan de comics et un nerd en général, on a tendance à tout passer sous le filtre de nos références personnelles…)).
Je découvre très vite que Bruce est un fan des X-Men (ohhhh une âme soeur !!!) que je reniais rapidement quand je découvris la triste vérité : le monsieur avait en effet l’outrecuidance d’avoir plus de culture que moi-même en matière de mutants. Et pour ajouter l’insulte à l’injure !!! il écrivait mieux sur les X-Men que je pourrais jamais le faire !!! incisif, pertinent (et impertinent) passionné, amoureux d’une certaine époque, intelligent. Bref, à la lecture de ses critiques, on se souvenait pourquoi on aimait les X-Men.
Ce ne fut donc pas une surprise quand j’appris que la petite équipe, qui était devenue de facto une petite communauté en réalité, allait monter son propre site. Suite logique quand on est animé par une passion certaine, accompagnée d’un professionnalisme avéré et continu. Par contre, la surprise est venue quand Bruce a appelé des contributions pour fêter …les 4 ans du site et le 1000e article publié. La source de la surprise ? mais où sont passées ces 4 années ??? non mais sérieusement ???? qu’est-ce qui s’est passé !!! il me semble que c’était encore hier que je découvrais les critiques de Présence, Bruce et Tornado…
Passé le coup de vieux, on salue bien haut le travail accompli, la sueur versée, l’argent qu’ils m’ont fait dépensé en plus, puisque outre les comics, je suis aussi depuis quelques 20 années un lecteur de manga (oui, je suis vieux…) et que quand la joyeuse bande a commencé à parler mangas, ils m’ont fait découvrir des perles et creuser mon budget. Aujourd’hui donc, je vous remercie, les gars. Oui, merci. Merci pour le travail, merci pour vos analyses toujours fines et bien construites, merci pour avoir contribué à transformer mon compte en banque en hémophile atteint du virus ébola en phase terminale, qui vient de se trancher les veines…
Et pour ceux qui y pensent fortement, oui, on finira par se faire ce crossover inter-sites, à faire pâlir Marvel d’envie de ne pas y avoir pensé avant nous ! En attendant, vous m’excuserez, mais j’ai des articles à écrire, des livres à terminer, des yeux à finir de tuer …
DARKSEID SAM,
Fossoyeur de la fonction publique,
Chroniqueur de l’impossible pour Comixity

 

Beaucoup de choses vont par mille. Les pattes. Les lieues. Les nuits (en trichant un peu). Les feuilles qui se croisent dans un mouvement de vent brumeux dans un poème de Benoit Poelvoorde. Les personnes qu’on ne peut tromper qu’une fois (ou est-ce l’inverse ?). Ou encore les millions de mille sabords, comme dans ce remarquable article sur Tintin qui fut l’un des premiers (le premier ?) des maintenant mille publiés par Bruce et toute sa clique. Et quel article ! Mêlant analyse littéraire et véritable réflexion historienne, Tornado remettait l’œuvre d’Hergé dans son contexte et en expliquait les coulisses, de la très décriée visite du Congo à la poétique recherche au Tibet. Après ce superbe texte, une autre surprise m’attendait : les commentaires, où le sujet était discuté, expliqué, débattu, toujours avec intelligence et bonne entente. Et c’est comme ça à présent sur 999 autres pages traitant de comics, de BD, de mangas et de tout ce qui va avec de près ou de loin. Pour moi, Bruce Lit c’est aussi la rencontre d’abord virtuelle de la trinité Bruce/Tornado/Presence de la longue liste de collaborateurs qui les ont rejoint puis la rencontre autour d’une table d’un ami avec qui nous avons discuté plusieurs fois pop culture, boulot, famille et société (mais avec des bifurcations constantes vers nos passions même lorsque nous parlions des sujets les plus graves). Mille articles, c’est peut-être aussi mille rencontres inachevées, de lecteurs silencieux qui n’ont pas osés venir se faire connaître en donnant leur avis. Souhaitons-leur d’avoir mille occasions de plus dans les années à venir.
Beaucoup de choses vont par mille. Les articles de Bruce Lit, mais aussi les merci qui vont avec !
MARTI,
Professeur de Poney
Érudit de chez Comixity

 

Un blog érudit sans être chiant, bien écrit sans se vouloir professoral, une bande de passionnés qui sait mettre en valeur le temps passé à réaliser nos albums, longue vie à Bruce Lit!!!
Love and Fuck.

NICOLAS OTERO,
Rape him !
Auteur de la remarquée biographie de Kurt Cobain

 

Du déchirement dans le choix des sujets, une torture pour les recherches, une souffrance pour la rédaction & la mise en page. 1000 fois l’équipe de Bruce a subi les affres de la passion Geek. Mais le sadique en moi ne peut que leur souhaiter de continuer encore longtemps ce calvaire pour notre plus grand plaisir.
Long Live The Bruce Lit Team
SIM THEURY
Punisher sadique,
Chasseur de perles pour Unspoilled Comics

 

Mon très cher Bruce,
Cette lettre de la part d’une épouse délaissée, Moi, par son mari. Alors permet-moi ces quelques plaintes :
Le temps que passe mon cher et tendre à travailler sur les articles du blog s’étend, s’allonge, s’écoule, bref, s’éternise. Et cela tout au long de l’année.
D’abord il y a eu un été, pendant lequel Tornado devait écrire un article à une heure précise tous les soirs. Et quelle était cette heure ? 19h… l’heure de l’apéro. Et l’apéro, chez nous, c’est sacré !
Puis il y a eu un hiver, tu sais, les longues soirées d’hiver non pas passées à veiller au coin du feu mais à laver, nourrir et cajoler nos enfants. Et qui c’est qui s’y colle parce que Monsieur a du boulot ? C’est bibi ! Et d’entendre : « Euh… c’est pas ma faute, c’est Bruce qui me harcèle ! »
Alors voila, tu comprendras, mon cher Bruce, qu’il va falloir trouver une solution. Je ne vois que deux possibilités. Soit tu rémunères mon cher Tornado et je n’aurai plus à râler puisque ce sera pour la bonne cause, soit tu m’embauches moi ! Parce que moi aussi j’ai du talent et que pendant que je t’écris, c’est lui qui s’occupe des gosses !
Bon, et bien je n’ai plus qu’à me plonger dans les millions de BD dont il est question sur « Bruce lit » et on se voit lundi pour mon premier jour ?
Juste une question pour commencer : C’est quoi une BD ?

Allez sans rancune mon petit Bruce, et longue vie à « Bruce lit » !!!
PS : Et de ton côté, ta femme râle-t-elle aussi ou as-tu vraiment trouvé la femme idéale ???
Mme TORNADO,

Contributeur chez Bruce Lit : un lourd tribut à payer contre une gloire virtuelle ! Ici, la famille Tornado en pleine Final Crisis....

Contributeur chez Bruce Lit : un lourd tribut à payer contre une gloire virtuelle !
Ici, la famille Tornado en pleine Final Crisis….

Wayne… Banner…. Campbell… Lee… Springsteen… Est-ce qu’il faut s’appeler Bruce pour figurer parmi les meilleurs ?
Et Tringale ? Avec sa campagne anti-Bendis et anti-Millar, on pourrait imaginer que ce positionnement cache l’envie du clash, du buzz à tout va… Le bougre a beau être manichéen, il sait au moins argumenter et s’entourer d’une paire de snipers servant sa cause à la perfection. Bruce Lit a une ligne éditoriale, qu’on l’aime ou pas, c’est elle qui fait que l’on revient sur le site et que l’on veut découvrir le prochain coup de cœur ou titre qui se fera fracasser. Alors que toute une nouvelle génération d’amoureux du comics est prête à en comprendre les origines ou les récits fondateurs, Bruce Tringale fait un travail de pédagogue notable et pointilleux. Pour tout ça et parce que je ne partage pas toujours le même point de vue, Bruce Lit figure comme un incontournable des sites comics et pas un simple déversoir de news venant de sites US.
MICKAEL GEREAUME,
Sévère mais juste,
Boss de Planète BD,
Animateur de Radio,
Cocréateur du must have Kirby & me

 

La vie d’un monstre captif, forcé de travailler pour une lesbienne hystérique n’est pas toujours facile… Heureusement, je peux parfois me détendre en parcourant les articles de Bruce Lit !
Bruce Lit (D’ailleurs ça répond à la question de savoir si Bruce Lit en passant, manifestement oui !) c’est un de mes sites favori, pour son éclectisme déjà : Là où plusieurs sites spécialisés comics se bornent à commenter l’actualité (En gros de parler de Batman chez DC et des derniers films Marvel Studio), chez l’ami Bruce on parle parle par thématiques variées, décortiquant nos chers funny comics de façon iconoclaste, pertinente et souvent juste. Car si il y a bien une chose que l’ont ne peux pas retirer à Bruce, c’est ce souci de toujours bien faire et ça, ça fait bien plaisir.
Et puis, en parcourant le site, on se rend vite compte que Bruce ne fais pas que lire : Avec son équipe, il regarde aussi des films, des séries et écoute de la musique, variant ainsi les thèmes et prouvant à de maintes reprises que l’on est pas forcément obligé de parler de comics et que l’on peut rester intéressant et pertinent quelque soit le thème, du moment que l’on est passionné, car oui, c’est aussi et surtout un véritable passionné le Bruce !
Bruce Lit c’est un site dont le moteur est la passion et ça se ressent à chaque article et pour tout ça, je dis un gros merci à Bruce et son équipe ! Longue vie les amis, puisse la route être encore bien longue.
JAY LORDINATOR
Esclave au paradis,
N’aime que les vendredis
mais publie les jeudis de l’angoisse sur The Lesbian Geek

jay_0

Une petite théorie de l’évolution
Avril 1974, je viens d’avoir 9 ans et mon grand frère me ramène mon tout premier exemplaire de Strange, le n° 52. En couverture, Iron Man et La licorne aux prises avec le Mandarin.
Et là, c’est le choc, je découvre l’univers Marvel de plein fouet, enfin, l’univers Lug et les héros du mensuel le plus hallucinant que les seventies pouvaient imaginer.
Je suis totalement perdu car je prends les histoires en plein milieu mais je tombe immédiatement amoureux de Jean Grey, alias Strange Girl.
La quête vient de commencer… Une quête, et je ne le découvrais que bien plus tard, qui n’aurait jamais de fin. L’univers Marvel, puis l’univers DC via les publications Sagédition et Arédit-Artima deviendront mes compagnons d’une vie.
Evidemment, je claque tout mon argent de poche dans des revues illustrées et autres magazines de sup’héros les années qui suivent.
Rentrée scolaire 1978, j’arbore fièrement le T-shirt Superman The Movie que ma sœur m’a ramené de New York. Les ennuis commencent, les quolibets et les railleries des camarades de classe m’obligent à ranger le t-shirt au fond d’un placard.
Décidément, dans l’esprit des gens sérieux, les super-héros, c’est naze ou pour les « petits ».
Combien de fois j’ai entendu dire que ça ne durera pas, c’est un truc d’initiés qui ne passera pas la décennie.
Mais tant pis, je persiste et je continue à acheter mes magazines préférés.
Fin 1985, saoulé des retards de publication entre les sorties VO et VF, surtout pour les X-Men qui sont devenus ma passion absolue, je saute le pas chez mon libraire de magazines de SF et je laisse tomber Strange et consorts pour me mettre définitivement à la version originale avec Uncanny X-Men #201.
Dix ans plus tard, les hasards de la vie me conduisent à prendre la tête de cette même librairie.
1996, je suis à NY pour la troisième fois de ma vie avec un collègue de l’époque, je porte un t-shirt avec le sigle de la lanterne de Green Lantern, un mec me fait signe : « Hey mec, c’est Green Lantern, c’est cool… ».
On sent que le changement est en route, les mentalités évoluent aussi en France : les comics c’est de la BD aussi et les super-héros, c’est « cool ». Au-delà des super-héros, les genres se diversifient et finalement, le comics US devient aussi, parfois plus, varié que la BD franco-belge.
20 ans plus tard, l’industrie hollywoodienne puise allègrement ses ressources dans la terre fertile des comics.
Ce n’est pas seulement cool, c’est aussi du gros business.
43 ans après avoir découvert Strange et les super-héros Marvel, je reste contaminé et je vois quotidiennement des filles et des garçons parler de comics.
Des gens comme ma propre fille ou l’équipe de Bruce Lit, qui vivent cette passion de manière aussi pure et sincère qu’un gamin de 9 ans qui découvre Iceberg pour la première fois.
43 ans plus tard, les geeks ont gagné mais ils ne s’en glorifient pas, ils continuent de débattre avec fougue sur les nouveaux costumes des X-Men ou les pouvoirs de Magnéto…
Semper Fi !
OLIVIER JALABERT,
Icefan,
Ancien manager d’Album Comics
Directeur du label Glénat Comics

 

Je dois admettre que je suis de moins en moins de blog comics/manga/franco belge pour la simple et bonne raison que les blogs se sont multipliés et que le temps me manque cruellement. Pourtant il y a des vétérans que je suis et que je prends plaisir à lire encore et toujours!
Bruce Lit clairement en fait partie!
Alors une excellente continuation à eux, le chemin est long et semé d’embûches mais quelle belle route!
ROBIN MOULARD
Batman et…
Administrateur de Pause ta Review
Rédacteur en chef pour Comicsovore

 

Je vais être tout à fait honnête, des blogs proposant des compte-rendus de lecture et autres critiques de comics, j’en connais pas mal et beaucoup apparaissent sur mon fil d’actualité sur Facebook. Alors au début, Bruce Lit pour moi ce n’était qu’un super jeu de mot. Et puis un jour je me rends compte que sous les belles images postées, il y a la BO du soir. Et quelle BO ! J’ai l’impression d’être à la maison avec mes disques à moi. Du rock 70’s, du psyché, du metal… du Zappa, du Pink Floyd !
La première étape de ma relation avec Bruce Lit était alors de cliquer sur les liens en commentaire et d’apprécier le bon son.
La curiosité m’a ensuite poussé à aller de voir avec quelles lectures ce cher Bruce accommodait ces écoutes et non pas l’inverse, paradoxalement. Je me suis alors rendu compte que ses billets étaient de véritables analyses beaucoup plus profondes que je ne l’imaginais initialement, tant au niveau des oeuvres elles-mêmes que de leur contexte.
Alors, comme c’est avec la musique que Bruce m’a amené à son blog sur les comics, je me suis dit qu’au lieu de proposer un dessin de super héros quelconque devant un mur de pochettes de disques, j’ai fait l’inverse et ai griffonné David Gilmour de Pink Floyd avant un mur de comics. Chacun ses priorités !
Et si je puis me permettre un conseil de lecture parmi les 1000 billets du site, je vous invite à vous ruer sur le billet intitulé Dark Floyd ainsi que sur les autres articles de la semaine consacrée aux pochettes de disque et aux liens entre la musique et la bande dessinée.
JULIEN HUGONNARD-BERT,
In Floyd he trust,
Encreur pour DC Comics (Injustice)
et Dark Horse (Star Wars)

dav_0

Il parait qu’il y aurait un anniversaire chez Bruce ! ?! Une histoire d’articles, ou de nombre…1000 me dit-on. Bravo, belle performance pour un site qui devient incontournable.
Je dois faire une confession :
sur le papier (le comble pour un site internet) ce genre de site n’est pas ma tasse de thé. Je suis en effet porté sur le dessin, la narration, le graphisme…et ma tendance naturelle consiste donc à user mes vieux yeux sur des sites ou blogs précisément axés sur ces points. Mais l’âge aidant, la raison fait son chemin et il m’a semblé au moins aussi intéressant, ou en tout cas complémentaire, d’aller voir vers des lieux plus éloignés de ma zone de confort. Et c’est là qu’intervient Bruce Lit. Un site qui parle de tout, et qui en parle bien.
Je ne sais plus du tout comment je suis tombé dans ce chaudron de culture. Probablement en suivant un lien de lien…
Toujours est-il que je suis un lecteur régulier depuis quelques temps déjà, même si je ne lis pas tout. Je pioche, parcours, survole, ou lit attentivement, selon les thèmes et l’humeur, comme je le ferais avec un bon vieux zine papier tenu par des passionnées érudits. Tous les sujets ne me parlent pas mais les apports sont toujours là, et la flamme des rédacteurs pousse à s’intéresser.
Pour quelqu’un qui, comme c’est mon cas, est terriblement mal à l’aise pour parler scénario, histoires…c’est un plaisir de lire sur ces sujets, et d’apprendre. Films, Musique, Comics, Franco Belge….l’équipe de rédacteurs est suffisamment hétéroclite pour toucher à tout.
Chez Bruce, le taulier sait donner l’impression d’être dans un bar confortable, tamisé ou éclairé aux néons selon les jours, avec un groupe de blues ou de Hard rock en fond sonore selon l’ambiance voulue. Un bon verre de Whisky à la main, entouré d’amis ou de connaissances ayant des centres d’intérêts variés mais tous tournés vers une forme de culture et de partage. La vie. Un peu virtuelle certes, mais la vie. Il ne me reste plus qu’à souhaiter que Bruce Lise encore longtemps.
PHIL CORDIER,
John Romiteur,
Scarceur d’argent,
Blogueur pour Phil & co (entre autres)

Bruce Lit nous livre son 1000ème article…
1000 articles ! Vous rendez-vous compte ?
1000 articles, c’est combien d’heures de lecture ? 1000 articles, c’est combien d’heures d’écriture ?
1000 articles, cela révèle une véritable passion, une immersion, un envoutement pour les comics comme à nulle autre pareil
Imaginez un peu la connaissance, la masse d’informations que doit avoir assimilé l’auteur pour accoucher d’un aussi grand nombre de chroniques….
Et le fruit de son travail, qu’en fait-il ? Il nous l’offre, il nous le donne, nous le fait partager gratuitement, n’attendant rien en retour que de faire découvrir au plus grand nombre cette passion pour cette art parfois si mésestimé…
Aussi, à l’occasion de l’anniversaire de cette 1000ème parution, je tiens à remercier Bruce Lit pour son fantastique travail, que nous espérons encore pouvoir dévorer pendant très longtemps
On se retrouve pour le 2000ème ?

SAM SPADE
Subit les assauts quotidiens de Bruce Lit sur son groupe
Libraire en ligne pour Attilan Comics

Bruce et sa croisade anti-bendis : un vrai barbu par Mattie Boy !

Bruce et sa croisade anti-bendis : un vrai barbu par Mattie Boy !

Bruce Lit, voici un nom plutôt prometteur : un mec qui proclame son amour pour la lecture dans le titre de son blog méritait attention. Lorsqu’on plonge dans le monde de Bruce, on s’aperçoit vite que l’homme ne fait pas que lire : il écoute des musiques plutôt éclectiques et regarde des films ou séries sur grand ou petit écran. Avec Bruce, les choses sont claires : pas question de s’enfermer dans un genre ou un aspect de la culture. Tout est lié, et dès que vous lisez un article sur le blog de Bruce, il vous amène inévitablement un tombereau de références dans tous les domaines et vous fait inévitablement progresser dans votre cheminement personnel.
Mais attention, Bruce, c’est un nom mais c’est aussi toute une équipe dont les opinions se confrontent, s’enrichissent et se complètent. Chez Bruce Lit, vous pourrez voir un chroniquer capable de disserter sur l’apport des Chevaliers du Zodiaque, de vous coller l’âne Trotro en tête d’article, de vous faire revivre le début des Cure ou de faire du Cyclope des X-Men le nouveau James Dean. Tout est possible avec eux tant que vous le faites avec autant de sérieux que d’autodérision. Une atodérision menée de main de maître par Jean-Pasacl Nguyen et son Figure Replay qui met en scène des figurines de super héros dans des situations improbables.
Ayant un temps rejoint l’équipe, je ne saurais trop les remercier pour leur accueil chaleureux et l’attention qu’ils ont porté à mes rares articles. Bruce est celui qui m’a permis d’écrire sur celle qui m’a fait aimer les comics : Jean Grey. Chez Bruce, la barre est haute et l’on ne peut faire autrement que de tout tenter pour hausser son niveau à l’égal de celui des autres membres de l’équipe. Bruce Lit, c’est une école d’exigence et je leur sais gré de cette belle expérience. Car en plus, on est rarement d’accord Bruce et moi sur nos lectures, malgré notre réconciliation ponctuelle sur Death of Wolverine ! Bruce est un lecteur exigeant, il sait que les comics ont fait de nous des gens meilleurs, que nos lectures nous forment et nous font grandir : il veut des héros et des récits à la mesure de ses attentes, des héros positifs, porteurs de valeurs dans lesquelles il peut se reconnaître, c’est pour cela qu’il aime les héros droits comme Scott Summers ou Rick Grimes, des personnages qui courent vers l’Absolu. C’est pourquoi, Bruce peut s’emporter d’une haine sans bornes contre ceux qui pourraient abimer ces modèles : détester Millar, Bendis ou Soule, ce n’est pas une posture, c’est un cri d’amour pour ces personnages qui nous ont tant façonnés.
Enfin, Bruce Lit, c’est l’endroit où l’on peut disserter des heures sans être pour autant d’accord mais en se respectant, en se grandissant les uns et les autres, une sorte de salon littéraire et philosophique du XXIe siècle dans tout ce qu’il peut avoir de meilleur. C’est une fierté d’avoir pu faire partie de cette magnifique équipe à laquelle je souhaite de conserver cet état d’esprit et à qui je donne rendez-vous pour le 2000ème billet !
SONIA SMITH
Déserteuse,
Blogueuse trizophrène pour
Comics have the Power,
Les Comics.fr
Archive et culture pop

 

1000 numéros pour Bruce Lit, l’occasion de découvrir que cette charmante équipe ne parle pas de matelas et de sommiers, mais bien d’oeuvres littéraires du meilleur goût !
Bruce Lit, c’est de la balle, c’est Brandon qui le dit !
CHRIS STUPNICKI
Aussi beau qu’une balle pour ComiXrays et les Comics.fr.

 

Quand on arrive au monde en 1981 date de sortie ciné de New York 1997, Evil Dead, Excalibur et bien sûr Les Aventuriers de l’arche perdue (bon ok je fais l’impasse sur Condorman),  on peut dire avoir été bercé par la culture pop.
Cinéphile avant tout mais surtout dévoreur de comics dans l’enfance principalement avec les publication LUG mais aussi SEMIC donc Titans, les héros de mon enfance furent Spidey (facile de s’identifier à ses problèmes d’adolescent, les responsabilité inhérentes à ses pouvoirs mais surtout son manque d’argent de poche), Wolverine/Serval pour son coté bestial et également cet alcoolique, infirme mais néanmoins playboy milliardaire Tony Stark.
Enfance marvelesque donc mais les turpitudes de la vie d’adulte font que je me suis évadé de cet univers au début des années 2000 au profit d’un emploi alimentaire, d’un loyer à payer, des impôts/taxes et une vie amoureuse en dent de scie.
Ayant donc loupé l’arrivé de Marvel Ultimate (et c’est pas forcément un mal, je suis afficionados des classiques j’avoue), j’ai redécouvert le support papier en 2008 avec l’arc Civil War.
Mon passé m’a également rattrapé puisqu’à l’aube de mes 30 ans j’ai retrouvé mon amour du lycée avec qui je vis aujourd’hui et forme une famille recomposée avec ses enfants. Enfants à qui j’enseigne forcément les préceptes de cette culture pop;  et lors de questions de ces deux petits monstres, pour combler mes lacunes nous trouvons réponses chez BRUCE LIT, le blog qui casse des briques.
Le blog qui poste un article par jour avec une équipe éditoriale au top, alors Hail Bruce Lit !
VINCENT CORSIEZ,
Amoureux,
Organsiateur de l’IAE
Chaperon de Bruce pendant 3 jours et 2 nuits

 

Super blog ! Il ma permis de découvrir beaucoup d’auteurs, de BD, de groupes grâce a la bo du jour et de mangas. En tant que jeune lecteur le blog me permet de me couper du monde pour lire et découvrir. J’attends avec hâte les prochaines chroniques.

MAEL MOCELIN,
Padawan,
15 ans,
Plus jeune lecteur à ce jour
Mot de la fin !

FIN

Mieux qu’une scène post-générique, les coulisses du blog vues par notre Gambit : Stéphane Maillard Peretti !page01page02page03page04page05

1000-6

——

#1000 !
Pour le millième article de Bruce Lit, la crème de la crème a répondu présent ! Scénaristes, dessinateurs, encreurs, traducteurs, blogueurs, youtubeurs et « simples » lecteurs, retrouvez les tous pour un numéro exceptionnel : le vôtre !
Avec en prime, une BD signée Leo Swampy, toi aussi viens goûter ton Happy Mille !

La BO du jour : La crème de la crème pour notre millième article

63 comments

  • Seb  

    Ouah ! Mais c’est une superproduction ce numéro spécial.
    Je suis arrivé un peu avant le spécial shoah, je me suis demandé clairement ce qui se passait ici, qui était qui, qui faisait quoi avant de me rendre compte que j’étais accro à ce blog.
    Merci et gardez la foi :) :)
    La bd est géniale, on sent que vous êtes de vrais amis.
    Seb

  • Jyrille  

    Bruce, tu avais raison : ce numéro déchire tout ! Je suis épaté et très ému de lire les émotions et les pensées des lecteurs de ce blog, en un mot de leurs retours. Je suis d’accord avec eux : la passion est le premier moteur, l’envie de partage et celui de la discussion ensuite, et enfin, le credo que la pop culture, qu’elle soit sous forme de bd, de film, de série, d’exposition ou de musique, est importante et transmet des valeurs autant qu’elle est capable de changer le monde, de le rendre meilleur. Et cela, sans dénigrer qui que ce soit, mais bien en mettant en avant nos goûts. Moi-même, je découvre souvent des oeuvres dont je ne connais rien ou dont je n’ai jamais entendu parler, ou encore dont j’avais une idée vague voire fausse. Ce site est une référence pour moi, je suis heureux de voir qu’elle en devient une tout court.

    Je vais donc simplement remercier tout le monde, toutes les personnes qui ont touché si juste dans ces textes honnêtes, drôles et sincères. Et ajouter que les dessins sont superbes et la bd extrêmement drôle. Je ne citerai personne car vous êtes tous formidables.

    Ah, un dernier truc : je suis très fier de mon fils, mais il fait encore des fautes de syntaxe : pourrais-tu corriger son temps en ce qu’il doit être, du tant ?

  • Tornado  

    A relire la BD de Stéphane, je ne m’en lasse pas ! C’est, dans un autre genre, aussi bon que les Figure Replay de JP ! Il pourrait relayer l’ami JP sur les weekend blancs de ce dernier, non ? (je le sens stresser d’ici ! :D )

    • Jyrille  

      Je suis d’accord. Les détails sur les livres, les cds, les doigts en trophée, le vaisseau spatial entre Strar Trek, Objectif Nul et le Porteur de Authority, les vannes à chaque case, c’est vraiment hilarant !

      • Matt  

        Dis Jyrille, c’est toi le fan de jeu de rôle ?

        • Jyrille  

          Oui :)

        • Bruce lit  

          @Matt : Cyrille à écrit l’article le plus ambitieux du blog sur Donjons. Musicien, Leo à choisi de le représenter avec une guitare.

          @Tornado, Omac et Matt: déjà que mon Xman est gay et là,vous me transformez en femme…Je me sens aussi fatigue que dans le dessin….Et flatté aussi. Ça ne me pose aucun souci d’être la femme de votre bande de brutes.

          Guys,je viens de rencontrer Gary Erskine ! On a pris l’apero ensemble, il m’a dessine un Va d’or et on a parlé de Ennis et Morrisonavecqui il a bossé.
          On a bien cause aussi avec Julien , le dessinateur de Gilmour. Mais quelle journée !

      • Bruce lit  

        Quand même, dans la pile de Cd, on peut sauver le Pink Floyd et le Olfield. Pour le reste….

        Prince les cha’sons que j aime de lui, on peut les compter sur ,es doigts d’une main : Kiss, Girls ans Boys, Myname is Prince, Sexy MF, et Cream

        • Jyrille  

          Houla, y en a plein d’autres magnifiques. Sometimes it snows in April, 1999, Purple Rain, Dirty Mind, Sign o the times… Il y a bien 10 albums de Prince parfaits. Ceux de Dirty Mind à Lovesexy.

          • Bruce lit  

            Ah oui Sign. …
            En fait tous ses titres rock. Quand c’est trop funk, psyché, ou jazz, je ne le supporte pas.
            Hère we go again. ….

          • Tornado  

            J’ai réécouté toute sa discographie l’an dernier. Ouf… C’est quand même assez indigeste après Love Symbol. Et tout comme Bowie, aucun album ne me plai en entier. Et je constate que, finalement, on ne garde que les tubes en mémoire, mis à part quelques exceptions.
            @Bruce : Sexy Mother F. est vachement funky, non ?

          • Bruce lit  

            Oui, tout comme Kiss. Mais ça reste supportable.

          • Jyrille  

            Toute sa disco, Tornado ? Ben bravo parce que moi, à part ses trois derniers albums sortis après 2010, j’ai toute sa disco, et je n’ai pas encore fini. J’ai tous ses maxis, ses lives, ses quadruples albums, et je ne me suis fait que les maxis, ça représentait déjà plus de 120 titres. Il me reste 25 albums à écouter sans compter les trois derniers, donc.

            Perso, dès Diamonds and Pearls je trouve que c’est moins bon.

          • Tornado  

            Alors, quand je dis toute sa disco, ce ne sont que les albums studio. Je n’écoute quasiment jamais les albums live (je sais, tu es fan ! :) ), ni les maxis, ni les démos.

            Anecdote : J’écoute la disco de Prince et il meurt juste après. J’écoute la disco de Bowie… et il meurt juste après. Je ne l’ai pas fait exprès. Faut-il que j’arrête ? :(

          • Matt  

            ça m’a fait ça alors que j’étais en pleine période Ray Harryhausen. Je me refaisais des films, j’en découvrais d’autres, je me procurais le documentaire « le titan des effets spéciaux » via le site mad movies parce qu’il n’était, à l’époque, pas disponible ailleurs (en tous cas rien sur amazon ou autres sites connus, contrairement à maintenant)…et alors qu’il ne faisait plus du tout l’actualité depuis longtemps, hop il meurt.
            Oups…

          • Jyrille  

            Ah ben bravo ! Moi, sans mort, ça m’est arrivé pour la séparation de REM. J’en écoute de temps en temps. Le jour là je m’écoute du REM le matin, deux ou trois albums, et le soir on apprend qu’ils se séparent…

          • Bruce lit  

            si quelqu’un pouvait se dévouer pour écouter l’intégrale de Celine Dion, Pagny, GArou, Fiory, Bruel….

          • Tornado  

            Tu es dur, là. Enfin… tu es dur pour nous et nos oreilles, par pour les vedettes en question…

        • Bruce lit  

          Une chronique Stephanoise ? Moi ça me va, qu’en pense l’intéressé ? Leo, tu es réapparu dans le nuage de tags. Restes y.

        • Leo le vengeur masqué  

          Tu regretteras ce commentaire, Bruce.

          • Leo le vengeur masqué  

            Y a pas un problème avec les commentaires, au fait, les gars?

          • Bruce lit  

            j’ai mis un filtre Stéphane. A chaque fois que tu changes de nom, il faut que j’approuve. On a été attaqués par des spams russes il y a quelques jours. That’s why.

          • OmacSpyder  

            @ Leo et Bruce : Moi je vote pour! Ces dessins sont vraiment très drôles!

    • Leo du Stéfoufou  

      Ben… ça pourrait me forcer à retourner au dessin. Donc c’est une bonne idée.
      Dès que je suis dans mon appart’. (ou peut-être avant si JP est dans le caca, ou si Bruce demande. Les chèques sont à envoyer à ma boite au lettre personnelle ^^)

  • Lone Sloane  

    Un grand big up à vous tous pour le travail fourni et le plaisir aussi. Et à Bruce pour avoir eu l’énergie, le talent et la curiosité nécessaires pour s’entourer de personnalités aussi diverses que passionnées, le résultat fait plaisir à lire et invite souvent à la découverte. A vous lire bientôt pour de nouvelles 1001 nuits sous le règne bienveillant de Bruce Lit.

  • Marti  

    En plus du bonheur de lire vos articles, celui d’avoir été appelé à participer cette célébration aux côtés d’acteurs professionnels du « milieu » comme de confrères passionnés rajoute ume binne tartine de joie.
    Merci pour ces moments !

    • Bruce lit  

      Merci à toi Marti.
      Ce numéro Mille marquera l’histoire du Blog. Et il était normal que nos potes de la boutique d’en face y figurent (replay).

  • Vindicator  

    Les Comics c’est grand, et Bruce Lit est son prophète :)
    Merci !

    • Bruce lit  

      Ahem…c’est gentil ça VIndicator. C’ets ma barbe sur le dessin de Mattie Boy qui te fait dire ça (note à Mattie : je te l’avais dit qu’elle était encore trop longue (la barbe) ).

      • Matt  

        Nope, tu ne me l’as pas dit après mon second envoi^^

        Tant pis, c’est le Bruce négligé barbu maléfique là, c’est tout.

  • Tornado  

    @Bruce : La barbe, tu dors avec dessous, ou dessus la couverture ? ;)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *