Guerre Secrète

    
Walking Dead T19 – Ézéchiel  par Kirkman et Aldlard
wd

Hokuto Negan !

Au bout de 19 volumes , Robert Kirkman nous rend la tâche difficile! Lorsque l’on a loyalement chroniqué presque tous les épisodes depuis sa sortie , que dire de plus ?

Tout simplement que Kirkman maîtrise son univers sur le bout des doigts ! A chaque fois qu’un volume est moins bon , on aimerait pouvoir jouer les Cassandre et annoncer aux fans éplorés la fin de leur série vouée à la tyrannie d’une ignoble industrie capitaliste !

Mais cette marche vers la guerre restera sans doute parmi les grands moments de la saga!
Très bavard , il rappelle à quel point la psychologie des personnages est travaillée , dans un premier temps au détriment de l’action . Maggie a enfin droit à une séquence sur la tombe de Glenn , qui aborde de manière originale le travail de deuil dans un monde où les morts reviennent à la vie !

Et puis Kirkman prend trois épisodes pour installer pour chaque personnages les enjeux du conflit à venir : Rick recrute ses soldats pour une expédition punitive contre Neggan . Sa communauté lui répond au cas par cas et chacun a une réaction rationnelle : les va t’en guerre , les lâches, les indécis et les guerriers usés . C’est très cohérent et il faut avoir lu la série dans son intégralité pour en apprécier la saveur.

Kirkman se permet même l’élégance de l’auto parodie via le personnage d’ Ezekiel qu’il avait présenté de manière grandiloquente dans le précédent volume et dont il brosse le portrait avec beaucoup d’humour .

Enfin après beaucoup de dialogues vient l’action inattendue et insoutenable ; on était un peu peinards avec nos amis qui ronronnaient et voici venir Neggan de manière imprévisible .Comme toujours , ce psychopathe est d’excellente humeur et semble devenu indispensable à la série : malin comme un singe , vicieux et brutal , il semble mettre un point d’honneur à déjouer les plans les plus subtils .

Pourtant Neggan n’est pas un psychopathe post apocalyptique ordinaire : Kirkman met en scène un individu qui accueille l’apocalypse avec un détachement chaleureux mais aux remarques pleines de bon sens et doté d’un sens de l’observation hors du commun.Ceci lui confère une autorité et un charisme indéniable et change du cinglé assoiffé de sang pour calmer son ego.

Face à lui , les événements vont se déchaîner et la vie de nos héros va encore être mise sur la sellette . Et Kirkman de conclure avec un cliffhanger réussi et drôle. Pour l’édition française , on se demande bien pourquoi Delcourt nage en plein contresens : Le titre original « Préliminaires de Guerre » étant traduit par… »Ezechiel »…avec un le portrait de …Neggan !

walking-dead

Rick Hunter !

Avec une tension à couper au couteau , une violence inattendue alternant avec des intrigues secondaires pleines de finesses et de psychologie , cette guerre secrète est un véritable cadeau de noël avant l’heure . Décidément les fans de cette série n’ont aucune raison de décrocher et de ne pas continuer à se multiplier comme des zombies affamés…d’une suite ! Encore et encore

6 comments

  • jyrille  

    Vachement beau ce site ! J’adore la mise en page et tout. Et évidemment tu as raison pour ce nouveau WD. Comment fais-tu pour avoir toujours la bonne remarque ? Tes capacités d’analyse de et d’observation m’épatent.

    • Bruce lit  

      C’est justement le système de notation qui me permet de me demander ce que je vais écrire et comment ! Merci de la visite !

  • Présence  

    Je note que ce post date du 05/01/14, soit un mois et demi pour préparer ce site. Quel boulot !

  • Présence  

    Avec trois ans et demi de retard, je viens en fin de rattraper les débuts du blog. :)

    Je viens de terminer la lecture de ce tome et c’était le plus fort de toute la série jusqu’à ce jour. Effectivement Ézéchiel acquiert de l’épaisseur en répondant aux interjections de Michonne et Negan fait preuve d’un à propos aussi malin que sadique. Merci Bruce pour cette découverte.

    • PierreN  

      C’était le tout premier article c’est ça ?

      • Bruce lit  

        Oh mon dieu….
        oui…..
        Que de souvenirs… Cyrille qui découvre le site. Ma typographie à la masse. Et Tornado, l’homme des dingosdossiers qui me plaint du travail de mise en page.
        Tout change comme dirait Gaiman !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *