Pretties for you !

Happy Birthday Bruce Lit !

Tout le monde il est content

Mille sabords ! Le blog a un an ! Le plus beau succès, le plus jouissif, le plus durable c’est d’entreprendre quelque chose sans rien en attendre. Rien n’était calculé dans cette histoire. Ni les audiences que je vous cacherais par coquetterie, ni les interviews, les radios, les Tvs, les journaux. Encore moins le courrier des lecteurs, les artistes qui viennent dire bonjour et un compte Facebook !

Bien sûr qu’il est fier le geek, et le pire danger de cet article est de sombrer dans l’autosatisfaction. Still ! entouré de mes fidèles lieutenant, on l’a fait !  400 articles en un an. Plus d’un article par jour voire plus. 50 articles en réserve. 3 heures de travail par jour.  Bruce Lit n’a pas de fond  secret, pas de sponsor, pas de pubs.  Nos bd on les achète, nos petits doigts sont cornés au fil des pages, nos amis, nos épouses nous découvrent hagards au petit matin hilares d’avoir écrit un article sur Rom. La mienne en tout cas. Et si le prix à payer c’est 6 mois de tendinite, Rock’nroll !

Parce que tout ça, c’est du travail, quasiment 24h24, 7 jours sur 7 même pendant les vacances, même à l’étranger, même dans les grandes joies ou les pires peines. Donc voilà, pour ceux qui s’intéressent à l’histoire du blog, here’s the whole story.

The Wall a posé la première brique....

The Wall a posé la première brique….

A l’origine

Le plus rigolo dans l’histoire en y repensant, c’est que c’est la musique qui est à l’origine _indirecte_ du blog. En 2008, malade, je cherchais à passer le temps à la maison. J’écoutais pour la milliardième fois Pink Floyd The Wall, et tout à coup me vint une pulsion incontrôlable : celle d’écrire sur le disque qui a flingué mon adolescence.  Après avoir visité le bac à sable de Wikipedia, je couche des lignes enflammées sûrement embarrassantes à lire avec le recul. Je ne le saurais jamais puisque dès le lendemain, le fruit de mon labeur avait été purement effacée. Outré, sa seigneurie Tringale jura mais un peu tard qu’on ne l’y reprendrait plus. Quelques mois passèrent….

Et puis au mois de juin 2008, j’écoutais l’album Pretties for You d’Alice Cooper au bureau ! Et je me suis dit : tiens et si j’écrivais 5 lignes sur Amazon. Ces 5 lignes furent approuvés par 6 lecteurs. Wow ! Je venais de décrocher le grâal ( je sais c’est navant , n’est ce pas…). J’embrayais sur les Xmen, la série 24, le Paradis Perdu de Milton ou les disques de Gainsbourg. Le virus était là, j’écrivais le plus souvent  dans le train sur mes genoux avec un notebook sans connexion internet. Les articles étaient copiés sur une clef USB, convertis en format Word avant d’être copiés sur Amazon. Punk ! Do it yourself !

Alice Cooper : la muse de Bruce Lit ?

Alice Cooper : la muse de Bruce Lit ?

En bref c’était l’éclate ! Amazon était un site qui permettait d’écrire sur tout ce que l’on aimait, de jouer au journaliste, d’être publié instantanément sous son nom (loin de l’anonymat wikipediesque) d’avoir le retour d’autres internautes. Vanité, je montais dans le classement d’amazon des meilleurs commentateurs pour finir dans le Top 50.  Et puis de sacrées rencontres : Présence, Tornado, Cyrille, JP Nguyen ont été débauchés ici. C’était passionnant pour un petit banlieusard du 93 de pouvoir mettre au monde des conversations imaginées pendant des années. Parce que les copeaux, je peux vous dire que parler des Comics Marvel à Epinay sur Seine il y a 20 ans, c’était aussi possible que d’inverser la courbe du chômage !

La contrepartie, c’est que je ne supportais pas les Votes négatifs, les insultes, les vannes, la chute d’un classement complètement bidon qui permettait à Amazon de me faire bosser à l’oeil.  J’apprenais de Tornado qu’une internaute y avait simulé sa mort pour remonter dans le classement.  Comme un bon fan de Roger Waters, je me sentais progressivement aliéné. En avril 2013,  je mis une journée à poster un article sur Benjamin Biolay. Amazon me le refusait ! En fait, il s’avérait que j’avais utilisé le mot enfoiré… Ce soir là ma femme  me fit la remarque : mais pourquoi tu ne crées pas ton propre blog, amazon c’est naze non  ?  ( presque une anagramme).

Snif, j'ai pas eu mon tableau d'honneur....

Snif, j’ai pas eu mon tableau d’honneur….

L’idée faisait son chemin, mais le travail que nécessitait la création d’un blog et sa maintenance me semblaient infranchissable comparé à la facilité à publier sur amazon. Et tout se précipita début janvier 2014. Mon épouse suivait une formation de Web Designer et devait créer un site web pour son école. Du coup, je lui donnais mes idées, elle les canalisait et les rendit belles. Elle a crée le blog de A à Z , le logo, l’ergonomie, le format, la police.

Aujourd’hui encore, c’est elle qui une fois par mois supervise les mille problèmes techniques qu’un blog occasionne. Bruce Lit c’est aussi côté coulisses des spams, des bugs, des serveurs saturés, 135 000 pubs de merde qui essaient de s’incruster sur mon joli blog. Et malheureusement ce bug de fabrication impossible à corriger sur la page d’accueil ( il manque trois cases de couvertures d’article à la une ).

Au boulot ! 

Et donc voilà ! Il m’est demandé d’écrire un manifeste sur ce que je veux que le blog soit. Je ponds un pavé dont il n’est conservé  qu’une phrase, celle devant résumer l’esprit du blog : De la culture Geek à la culture tout court !  Mis comme ça,  cela semblait un peu pédant, mais il s’agissait bien de faire un blog militant tendant à prouver que les Comics ne se résumaient pas à des charlots en collant qui se tapent sur la gueule ( même si Marvel en ce moment fait des efforts considérables pour ruiner ce postulat).

Bruce Lit Work in Progress

Bruce Lit Work in Progress

Je savais dés le départ que le blog s’appellerait Bruce Lit pour des raisons évidentes ( oui…c’est mon vrai prénom ).  La création du logo fut moins évidente : je voulais un panache de héros représentatifs de mes lectures de l’époque : Cyclope des Xmen, Tintin, Dash Bad Horse de Scalped et surtout l’agent Fujimoto d’Ikigami.  Mais très vite il était évident que les problème de droits de ces personnages risquaenit de cogner à ma porte tôt ou tard. Le logo tel que vous le connaissez fut amoureusement préparé par mon épouse : une paire de lunettes posée sur des bouquins. Je demandais à ce qu’elles soient fêlées et rouge en clin d’oeil à Scott Summers et voilà !

L’architecture de Bruce Lit devait être simple, il fallait être capable d’en faire le tour en quelques clics. J’avais en tête les blogs de Comixity et celui de Neault.  Celui de Pierre Serisier sur les séries américaines était également une référence.  Pas d’archives ! il fallait que les articles à la une apparaissent sur la page d’accueil, que les images choisies donnent envie de lire l’article. Les hash tags sont une suggestion des copains Mat Maticien, Tornado et Présence qui suivaient le projet de près.

A la recherche du bon Logo

A la recherche du bon Logo

Quleques articles copiés-collés d’amazon commencèrent à paraître sporadiquement début janvier 2014. Mais l’ergonomie n’était pas finalisée et surtout, comme vous pouvez le constater via le lien ci dessus, la mise en page était assez rudimentaire : des images gigantesques et placées de manière amateur ainsi que des des blocs de textes inégaux.  Je me perfectionnais doucement en souhaitant que le blog soit lancé symboliquement pour le 25 février, l’anniversaire de ma fille.

Damned ! Comme toujours Présence, l’homme qui lit tout avant tout le monde m’avait trouvé sur le net, si bien qu’il fallu réagir et Bruce Lit vint au monde 5 jours avant la date prévue !  Il fallait lui donner de la consistance; on parle ici de plusieurs articles publiés par jour pour que les rubriques ne soient pas vides. Mais très vite, il était évident que Bruce Lit serait plus intéressant s’il reflétait d’autres que les lectures que les miennes ! Je me rendais compte que sans contributeurs, Batman, DC, ou des auteurs majeurs que je déteste comme Grant Morrison ou Warren Ellis n’auraient pas droit de citer et que le blog tournerait en rond.

Les FF ouvrent le bal pour le blog ( cliquer pour l'article entier).

Les FF ouvrent le bal pour le blog ( cliquer pour l’article entier)

Voilà mes meilleurs souvenirs : ceux où, comme chez  Tintin, ce qui commença comme une aventure solo se transforma en une histoire collective dès le mois de mars 2014 !  Le premier article de Présence portait sur Adam Warlock. Celui de Tornado sur le film Watchmen. Matt et Maticien se vit baptisé ainsi en m’envoyant son premier article sur Logicomix et les mathématiques une matière abhorrée ! D’autres allaient venir : Cyrille M, Nicolas Giard,  Xabaris,  Le travail est simple ! les gars écrivent sur ce qu’ils veulent, m’envoient texte et images et je mets tout ça en forme avant de publier ça par thématique chaque semaine.  Pour les différencier de mes articles, chacun d’eux a une petite signature au début de chaque texte.

Les articles étaient publiés un petit peu au bonheur la chance. Et puis au fur et à mesure, le blog a trouvé son ton. Lors d’un  spécial Punisher rédigé par l’intégralité du staff de l’époque, je retins la logique éditoriale qui me convenait : publier les articles par thématiques et non plus par ordre de rédaction. C’est ainsi que des semaines spécial Batman, Superman, Garth Ennis ou Grant Morrison virent le jour.  On n’est pas fan de concept album pour rien…

Très vite, le blog sortit de sa confidentialité : les copains de Comixity nous faisaient de la pub ainsi qu’un certain JP Nguyen dont je n’avais plus de nouvelles depuis des années ! Je vendais également mon âme à Facebook  que je conchiais depuis des années pour en faire un outil de propagande de promotion !  La Brucelit Teamup naquit.  Je faisais le teaser du matin et laissait carte blanche à Présence et Tornado mes vieux compères pour poster ce qu’ils voulaient. Au point que parfois, la Teamup est schizo et qu’on ne sache plus qui écrit quoi !  Tornado y anima lorsque le temps le lui permettait Le Défi et Présence y publiait de belles images.  Le blog y rencontra de nombreux vrais amis et permit de contacter des auteurs pour les fameuses interviews de Cyrille.

La rubrique culte de Bruce Lit : le défi de Tornado, qui engendra par la suite la BO du jour

La rubrique culte de Bruce Lit : le défi de Tornado, qui engendra par la suite la BO du jour

La petite particularité de Bruce Lit consiste ( à mon sens ) en deux points : le blog ne s’intéresse pas aux nouveautés, à l’actualité, aux potins. Ce n’est pas ici que vous apprendrez que Spider-Man a été racheté par Hasbro ou le nom de la dernière actrice qui jouera Jessica Jones. D’autres sites font ça très bien, il m’arrive de les consulter fréquemment grâce à megaverse qui fait un boulot titanesque de référencement de tous les articles quotidiens paraissant sur les super héros.  Comixity  livre aussi un travail d’une belle qualité sur les sorties VF et VO de la semaine et j’ai en tête certains dossiers herculéens effectués par Marti.

Mais Bruce Lit  propose à ce que j’ai toujours recherché : des articles quotidien de fond, des liens à la culture générale, au cinéma, à la musique, la peinture,  la littérature ou… la psychanalyse. Tout ce que je voulais lire en tant que fan et ne trouvait que rarement. Avec les contributeurs nous avons toujours eu à cœur d’être un blog multifonctions où spécialistes et néophytes y trouveraient leur compte.   Tous nous avons à coeur de nous considérer comme des explorateurs ayant à découvrir les uns des autres. La fameuse enfance retrouvée à volonté chère à Baudelaire.

Et Mat Maticien introduisit les mathématiques chez Bruce Lit !

Et Matt et Maticien introduisit les mathématiques chez Bruce Lit !

J’ai toujours rêvé ce blog comme un site de rencontres. A ma connaissance, personne n’a encore rencontré l’âme sœur grâce à Bruce Lit….Mais la convivialité, l’humilité, la bienveillance et la disponibilité de tout le staff font partie intégrante de l’identité du blog. Tout comme l’amour de la musique !

Impulsé par Tornado, Le Défi proposait chaque jour une référence musicale ( et parfois cinématographique) en lien avec l’article du jour. Coûteuse en terme de disponibilité ( Tornado organisait à l’époque une séance de Chat) , la formule a évolué plus sobrement en la BO du jour qui permet de donner à chaque article une couleur particulière.

Bon...quand est ce qu'il s'arrête son article ?

Bon…quand est ce qu’il  conclue ?

Tes amis aujourd’hui, se sont tous réunis…

Le temps est venu de conclure. Je ne voulais pas écrire cet article.  Il m’aura fallu une semaine pour le finaliser et vous le livrer. Il m’est un peu pénible d’écrire l’histoire de ce blog au passé, alors que je n’y vois que de beaux lendemains. De parler de moi, alors que ce blog reste un effort collectif en constante interaction avec ses lecteurs.  Que souhaiter de plus ?  La même chose en mieux pardi ! Je ne suis pas fatigué les aminches  ! Plus de lecteurs, plus d’articles, plus d’interviews et de nouveaux contributeurs. Et ce dès la semaine prochaine. Et dans l’idéal je rêve d’avoir des contributrices pour évacuer les relents de testostérones. Et vous comme imaginez vous l’évolution de votre blog ? Voilà un dialogue qui m’intéresserait d’avoir avec vous.  Toute proposition est bonne à prendre !

Merci donc à toutes et à tous, you know who you are. La bougie est soufflée, la fête ne commence pas ! Elle continue !

Bruce- Février 2015
La carte de visite du blog, made in 2015

La carte de visite du blog, made in 2015

 

27 comments

  • Bruce lit  

    Je suis évidemment très touché par ce petit mot Stéphane. Si ce blog permet un oasis, allez employons les grands mots, de bienveillance et de convivialité ( sur le dos de ce pauvre Bendis), alors oui, je peux me sentir fier. merci !

    • Présence  

      A mon tour de souhaiter un bon et heureux anniversaire !

  • Marti  

    J’étais passé à côté de ce post, je vais répéter ce que j’ai dit sur Facebook : bon anniversaire, mais surtout bravo pour tout le travail effectué, c’est toujours un plaisir de lire un (ou deux, ou trois, ou quatre…) articles dès que j’ai le temps, avec des commentaires qui sont parfois presque tout aussi inintéressant !

    Et merci pour le petit coup de pub, promis dès que j’ai le temps prochainement je ressors des articles de fond, j’en ai notamment un concernant une polémique concernant deux des figures les plus éminentes des comics (un créatif et une créature) dont les recherches sont finies depuis des mois et qui attend juste que quelques jours s’offrent à moi pour en faire quelque chose.

    Longue vie à Bruce(tous ses contributeurs)Li(sen)t !

  • Bruce lit  

    Je ne peux qu’être ravi lorsqu’un article archivé continue d’exister loin du fleuve de nouveautés interrompues de Buce Lit 🙂
    Maintenant parlons chiffres : combien es tu payé pour Comxity, je t’offre le triple ( à lire ces lignes façon Obadiah Stane).

  • Frede  

    Et bien la voilà la petite-grande histoire de la naissance de ton blog. En tout cas , je lui souhaite une longue vie et qui sait peut-être deviendrais-je une chroniqueuse lorsque j’aurais amélioré mon écriture.

  • Le moustachue  

    Comme d’habitude je suis en retards très en retards ! Mais c’était super intéressant on a presque envie décrire une BD la dessus façon bakuman (comment ça j’abuse un peu ?) comment voir l’avenir de de blog …. Hum qu’il dure encore et encore ! Pour moi il continue et continuera a nous permettre de découvrir (pour nous néophyte) et nous rappeler , nous donnais envie de relire , de débattre entre deux avis divergents ! Fin bon continuer comme ça nous personnage qui sortons de l’œuf Avons besoin de votre culture accumulé depuis quelque temps !

    • Bruce lit  

      Merci Moustachue.
      C’est sympa de se se savoir lu aussi par des jeunots…..
      La culture oui on la cumule….du moment qu’on ne change pas non plus les accumulateurs….

      • Le moustachue  

        Le blog est aussi la pour que si un jour un besoin de changement se fait sentir toi comme nous n’en perdons pas une miette !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *