Replaylist (Figure Replay #23)

Figure Replay 23

1ère publication le 19/03/17. Mise à jour le 20/08/17

Par : JP NGUYEN

La thématique de l’époque était centrée sur la musique. 

Bruce Lit (beaucoup) et publie un article par jour, bien aidé par son gang de commentateurs… Mais de temps en temps, c’est bien de faire une pause. Et si on peut rigoler un peu, c’est encore mieux. C’est la raison d’être de Figure Replay, rubrique animée par JP Nguyen et sa collection de figurines.

La quinzaine du blog consacrée à la musique et aux pochettes de disques s’achève et pour finir en beauté, je vous ai préparé un FR un peu différent. Ne pouvant établir un lien exact avec tous les articles, j’ai choisi de traiter de musique en général. Et, pauvres de vous, lecteurs, il s’avère que je suis un gosse des années 80, biberonné au Top 50. Du coup, c’est principalement en piochant dans les tubes de l’époque que j’ai composé un classement spécial Figure Replay.

Vous m’excuserez de ne pas lister toutes les figurines utilisées dans ce numéro (dont quelques-unes ont été piochées sur le Net) et d’avoir utilisé quelques « stock-shots » issus de FR précédents, mais là, j’avais pas mal d’images à monter…

Pour me faire pardonner, je vous ai épargné quelques jeux de mots et les ai remplacés par des jeux, tout court. A noter que les 4 dernières images avec Storm et Abbey Road sont le résultat d’un Teamup de dernière minute avec Mattie Boy ! 

GO FIGURE !fr23_cov
fr23_01

fr23_02

fr23_03

fr23_04

fr23_05

fr23_06

fr23_07

fr23_08

fr23_09

fr23_10

fr23_11

fr23_12

fr23_13

fr23_14

fr26_20

fr_28fr_29 fr_30 fr_31

L’anti BO du Joker :

Qu'est ce qui faut pas chanter comme conneries édifiantes pour éspérer entrer un jour dans le TOP 50.

Qu’est ce qui faut pas chanter comme conneries édifiantes pour espérer entrer un jour dans le TOP 50

49 comments

  • Matt & Maticien  

    Excellent as usual suspect ! Mais comment fait il? Un petit faible pour « we à ROM  » qui m’a bien fait rire. Du très bon. Thanks

  • Bruce lit  

    Tiens Matt Maticien souffre de décalage horaire ? :)
    Profitez en les copains, il n’y aura pas de FR avant le 09 avril….Tout au mieux.

    J’avais envie de revenir sur cette histoire de TOP 50.
    Non, ce n’était pas mieux avant. Juste différent.
    Faut il regretter la France de Bézu, Licence IV ou de Jeanne Mas ?
    Je dirai que sans Internet, avec quatre chaînes de TV, le pays semblait moins morcelé, moins communautariste.
    La musique de ce fait semblait s’adresser à tous. Je dis bien semblait. Les conneries franchouillardes de « viens boire un petit coup à la maison, c’était dans tous les foyers. On chantait ça avec mes potes juifs, noirs ou arabes. On se disait pas c’est de la musique de blancs. C’était surtout de la musique de ballet brosse…
    Voilà ce qui me mettait mal à l’aise dans le débat sur l’article de Tornado et les musiques noires. J’adore voir des noirs jouer du rock. J’aimais quand Eminem faisait du Rap. Quand Amy Winehouse chantaît sa soul déchirante.
    Hier j’écoutais Mary Wright puis Smokey Robinson en voiture. Je me suis pas dit : »ah, ça se voit que c’est de la musique de noirs pour les noirs ». On ne peut renier leur influence, Nino Ferrer le chantait : « je voudrais être noir ».
    Mais je n’aime pas lorsque les communauté se forment alors que la musique à vocation à rassembler. La musique des Beatles, c’est celle de tous.
    Lorsque il s’est agi que désormais on écouterait que du R’nb et du rap en banlieue, que le rock était une musique de blancs, oui, je me suis mis à regretter l’époque du TOP 50 où au moins on parlait de conneries mais ENSEMBLE ! Ou Mickael Jackson ou Prince faisait danser les petits blancs aussi. Ou la musique de Charlie Parker, Miles Davis Louis Armstrong était dédiée à tous.
    C’est finalement la même chose que ce qui est parfois abordé avec le Marvel d’antan : les histoires et les scénaristes étaient sans doute moins bons techniquement qu’aujourd’hui. Mais elles avaient un côté fédérateur qu’elles ont perdu aujourdhui. Lorsque la musique a demandé de vivre dans un Ghetto pour être appréciée, quand il a fallu adopter des codes de banlieues que je trouvais ridicules (vivre habillé en jogging en dodelinant de manière ridicule avec un pantalon retroussé que sur une jambe), quand cette musique m’enfermait dans des cités que je voulais fuir, je me suis désintéressé avec le plus grand mépris.
    Je suis travailleur social dans la vie. Pour aider les putes ou les femmes battues à qui je viens en aide, je n’ai jamais songé à vendre mes fesses ou tabasser mon épouse pour mieux comprendre le truc. Il suffit d’écouter, d’imaginer.
    Bien sûr si tout le monde écoutait la même chose, ce serait vraiment chiant et tyrannique. Mais je n’aime pas l’idée autrefois inexistante que la musique s’adressait à une couleur de peau ou une classe sociale.
    Voilà mon opinion et je signale qu’à aucun moment je n’ai de doute sur les intentions de Tornado sur les musiques noires ou blanches. J’ai mis mon temps à le cogiter et tenter de l’écrire comme ça me vient.

    • Matt  

      Tout cela n’est pas faux, mais pour ma part je n’ai guère connu d’époque où tout le monde parlait des mêmes trucs cons ensemble sans débattre. Pour les films à la limite ouais. Les Gremlins, Sos fantomes, Chucky et tous ces trucs que tout le monde connaissait dans la cour de récré justement parce qu’il y avait peu de chaines de télé. Mais bon…ça n’a pas trop changé de nos jours au niveau des films.
      Ce que je vois c’est que les chaines en plus et le net m’ont permis de découvrir plus de choses sympas et d’échanger avec des gens qui partagent mes passions. J’étais un peu tout seul avec mes BD quand j’étais gosse. Alors je pense qu’il y a du bon même si ces évolutions ont évidemment renforcé également le communautarisme extrême avec la formation de « sectes » de fans qui prennent tout cela trop au sérieux.

      • Bruce lit  

        Je ne dis pas que tout le monde doit être d’accord Matt. On est pas chez les Invisibles ;) et ce serait très ennuyeux.
        Je répondais juste au débat plus haut sur le -en quoi c’était mieux avant. Je dis simplement que le pays était paradoxalement moins crispé. Que les menaces d’alors d’extrême droite contre lesquelles -Je te donne ou l’Azziza, ou encore Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux paressent désormais bien moindre que celles d’aujourdhui.
        Du temps où Desproges, Coluche, Bedos pouvaient plaisanter sur les couleurs de peaux et les religions sans être traînés devant les tribunaux ou risquer leur vie comme les gars de Charlie.
        Cette France là était celle du Top 50.

    • Matt & Maticien  

      C’est pas beau de se moquer ! Ma fille et mon boulot me jetlag ;)

  • Corinne  

    Fantastique !!!!
    Quel humour !!! J’ai rigolé pour la journée :). Je partage.
    Merci.

    • Bruce lit  

      Salut Corinne.
      Si l’humour de Figure Replay te fait poiler comme nous tous ici, tu peux trouver tous les épisodes ici.

  • Marti  

    Du génie, tout simplement, on croit être arrivé au meilleur gag de l’article et puis, paf ! un autre encore plus drôle ! Logan et DD, la sélection métal, le fameux groupe à découvrir… Merci pour ces moments où on rigole en chanson (dans sa tête) ! Quoique, j’ai quand même du Didier Barbelivien en tête maintenant, ça m’en fait une belle berceuse dites donc…

    • JP Nguyen  

      Merci Marti.
      Si ce numéro t’a plu, ne manque pas le Figure Replay 31 à la rentrée… Il devrait également pas mal parler aux personnes ayant des références liées aux années 80…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *