Melting Potes !

Last man  4 à  8 par Vivès, Salanville et Balak

Last Génération

C’est moi ou la distribution a totalement changé ? ©Casterman

VF : Casterman

Last Man est un manga à la française écrit et dessiné par Bastien Vivès, Salanville et Balak (‘connais pas leurs prénoms) . Le sens de lecture reste européen.

Chaque volume est riche en bonus : autocollants, carnets de bord, couvertures alternatives faites par les lecteurs. Il est indispensable de lire la série dans sa continuité pour l’apprécier. Les premiers volumes ont été chroniqués ici.

La série a obtenu le fauve de la meilleure série à Angoulême en 2015.

On s’était quitté un peu fâchés avec le Last Man de Bastien Vivès et  ses copains. Après un début prometteur, la saga semblait s’engouffrer dans un melting pot de situations invraisemblables pendant le volume 3.
Pourtant, à la suite des recommandations de mes bibliothécaires préférées, j’ai été bien avisé de persévérer, car votre serviteur était à deux doigts de passer un côté d’une grande histoire.

Le ton se durcit, les personnages s’épaississent, la violence est souvent présente, les combats font de vrais dégâts, et nom de Dieu, ce volume 6 qui se termine sur un Twist déjà culte, digne de Walking Dead !  Les auteurs baladent leurs personnages entre la ville, la campagne, des cités aux identités très marquées et un saut dans le temps de 10 ans au début du volume 7 renouvelant intégralement la distribution !

Cest moi où Rihard Aldana à droite) ressemble à sy méprendre à Negan de Walking Dead à gauche )

C’est moi ou Aldana (à droite) ressemble à s’y méprendre à Negan de Walking Dead (à gauche ) ? ©Casterman/©Image Comics

Pour aimer Last Man, il faut finalement accepter le gimmick de la série : la quête de la copine/copain disparu; les volume 3 à 4 mettent ainsi en scène la recherche de Richard Aldana, le dur au coeur tendre, mélange de Mad Max et de Han Solo par Marianne et Adrian Valba, les héros de la série. Une fois cette quête accomplie, c’est au tour d’Aldana de se mettre en quête de son jeune ami. Mais quoi ? après tout, en quoi ce procédé serait honteux, la quête initiatique étant propre au genre.

Ce qui frappe à la lecture de Last Man, c’est cette double sensation contradictoire : la première est la maîtrise de tous les codes portés par les Shonen : des attaques puissantes à base de Ki, des grosses brutes terrassées par un petit garçon au visage angélique, l’anti-héros moralement ambigu racheté par l’innocence des héros et rattrapé par son passé de crapule.
La seconde, c’est la maestria des auteurs : oui, ces codes sont des poncifs, mais Vivès et ses copains les utilisent pour aller là où ils veulent. Et le chemin parcouru en moins de 7 volumes est tout simplement fabuleux !

Cest moi où Aldana parle pas pour les enfants ?

C’est moi ou Aldana parle pas pour les enfants ?©Casterman

Ce qui commença comme un manga mignonnet et plein d’humour façon Dragon Ball est désormais ancré dans une certaine tristesse qui évoque parfois le Bone de Jeff Smith. Tout et si bien que même le lecteur le plus aguerri se surprend à se laisser balader dans des histoires bien troussées, haletantes, totalement imprévisibles et bien dialoguées. Oui, à cheval entre Comics et Mangas, Last Man fait désormais partie des lectures où tout peut arriver !

En 7 épisodes, les auteurs dotent Last Man d’une mythologie propre au potentiel désormais illimité  où l’on commencerait avec l’innocence de A New Hope, passerait par la case du désespoir absolu de la Revanche des Sith avant l’arrivée d’une nouvelle génération avec le Réveil de la Force !

Cest

C’est moi ou Marianne est trop sexy ? ©Casterman

Il ne faudra pas attendre de Last Man de messages subliminaux, ni de sous-textes philosophiques. Voici du divertissement pur mais au sens le plus noble du terme, celui qui permet de s’attacher à des créatures de papier, celui qui fait tourner les pages frénétiquement, celui qui nous fait jouir lorsque, à chaque fin de volume, on bénit les dieux du neuvième art de posséder l’histoire suivante !

Et surtout de remercier Vivès, Salanville et Balak de n’être pas que des récitants et de ne pas faire dans le fan service pour vendre leur licence dans le marasme éditorial français que l’on sait. Tout y respire au contraire la fraîcheur, l’enthousiasme, l’ambition et le plaisir de surprendre son public.

Cest

C’est moi ou Tomie semble sortir de 100 Bullets©Casterman

Quant au dessin de Vivès, il intègre des décennies de mangas, son style propre européen voire parfois le comics via le personnage de Tomie toute droit sortie des crayons de Risso. Tous ses personnages ont une identité visuelle affirmée et un langage corporel individuel, notamment Marianne Velba sensuelle et décidée, peut-être la héroïne la plus intéressante de ces dernières années en Franco Belge. Le découpage et la fluidité des mouvements est remarquable.

Brillante revisitation de 30 années d’art populaire, Last Man transcende les frontières et les genres avec ses personnages haut en couleur et ses rebondissements bien calculés (sans être aussi épuisants que disons…XIII ? Aie ! frappez pas, c’est juste l’archétype de la série où l’on ne comprend plus rien à la longue….aie ! bon j’ai rien dit, XIII c’est génial ! Aie !! si ! si ! XIII fera bientôt la une de Bruce Lit !…pff…) ; un exercice de style à la fois respectueux et indépendant de ses aînés.  Que l’on est prêt à suivre désormais en toute confiance. En BD ou prochainement en dessin animé !

sq

C’est moi ou la mutante Sabra a intégré le casting de Last Man ? ©Casterman

10 comments

  • Bruce lit  

    Le FB (très matinal)
    Nous aussi, on sait faire » ! 2/6
    Où votre serviteur se réconcilie avec « Last Man’ de Vives, Salanville et Balak, peut-être le Manfra le plus excitant du moment compilant sans copier le meilleur de Dragonball, Ken, St Seiya, Star Wars Xmen ou Walking Dead. La preuve ici:

    La BO du jour; Difficile de se séparer de Marianne Velba une fois sous le charme fou de la petite boulangère de la Vallée….Et pourtant….https://www.youtube.com/watch?v=cZI6EdnvH-8

  • JP Nguyen  

    Je n’ai pas lu grand chose de Vives et… les dessins ne m’attirent pas vraiment, désolé.

    En réponse aux questions posées dans les légendes : oui, c’est toi, Bruce 😉

    Sans rancune et bonne journée à tous !

  • Jyrille  

    C’est vrai qu’il y a un peu de Risso dans le scan où tu te poses la question… Bon je vais en parler à mon fils pour qu’il y investisse. Comme ça on en profitera tous. Surtout que j’ai de l’affection pour Vivès qui a su avoir un trait reconnaissable rapidement. Il est devenu connu trop rapidement mais c’est mérité : Polina était très réussi.

    • Cathy  

      Pour décrire Polina, le seul truc qui me vient à l’esprit c’est chef d’oeuvre. Sérieusement, il y a une maîtrise graphique et narrative de fou. C’est l’album qui m’a réconcilié avec Vives (avant Last Man bien sûr). Je te le conseille donc chaudement !

  • Cathy  

    Contente que tu nous aie écoutées et que ça t’aie plu. Last Man, c’est typiquement la série que j’ai sous estimé au départ, je ne m’attendais pas à ce qu’elle m’emmène là où m’a emmené le tome 6. J’ai encore des frissons en pensant au twist final de la saison 1, une des plus belles scènes que j’ai lu récemment (même si quand même, fait chier !). Et j’aime beaucoup l’évolution du personnage de Christo Canyon aussi. Autant Vives m’a beaucoup énervé sur ses premiers albums, autant maintenant il a atteint son rythme de croisière, et c’est très bon.

    • Bruce lit  

      Le FB du soir:
      Nous aussi, on sait faire » ! 2/6
      Tomes 4 à 8 de Last Man, de Vives, Salanville et Balak. Un divertissement de haute qualité, qui a assimilé les conventions du genre pour mieux les mettre à profit (et puis Tomie et Marianne sont trop craquantes).

      @Tornado: Tomie, can you hear me….Personnellement, les femmes à gros seins n’ont aucun effet sur moi. J’aimes les beauté discrètes et naturelles. Marianne a plus de classe….
      // Ton article sur XIII: euh, il en est question non à la fin de l’article 😉

      @Cathy: Pour peu, tu vas presque me convaincre de relire Transmetroplitan…..En tout cas, tu as eu raison de me pousser à redonner une chance à Last Man ! La preuve qu’il est possible de produire un pur divertissement sans se sentir idiot ou aliéné…Merci Cathy ! C’est toujours un plaisir d’être guidé dans ses lecteurs par une femme !

      @Matt: les volumes de Last Man ne sont pas donnés: 12€50 pour du manga, même haut de gamme, c’est presque le rpix des Deluxe. Tiens ! je finis le sommet des Dieux qui est aussi une lecture incroyable !

  • Présence  

    Ton enthousiasme transparaît bien au travers de ton article. Je continue quand même à éprouver des difficultés avec ce rendu graphique un peu esquissé, étoffé par des aplats de gris qui, à mes yeux, ont du mal à cacher le manque de substance des dessins. C’est vraiment un repoussoir pour moi, même si je sais d’expérience que la narration graphique peut s’avérer excellente, indépendamment de l’apparence des dessins.

  • Matt  

    Bon je ne savais pas trop où parler de ça, donc je vise un article récent du chef.

    J’ai simplement pensé à une chose qui serait sympa je trouve. Loin de moi l’idée de vouloir soumettre des requêtes concernant la gestion du blog hein, mais simplement je laisse échapper une idée.

    La liste de lecture sur les X-men des années 90 ajoutée en fin des derniers articles X-men m’a fait penser, et peut être ne suis-je pas le seul dans ce cas, que ce serait très sympa d’avoir des articles de ce type épinglés sur le blog, sans avoir à aller fouiller loin en arrière.
    Des sortes de guides de lectures, ou des liste de lectures recommandées, votre best of en fonction de tel ou tel sujet, ou un best of comics indé, manga, etc.
    Je ne dis pas ça pour faire « moderne », mais juste pour faciliter parfois la navigation. Bon je suis conscient que ce n’est un site bourré de fonctionnalités mais par exemple, si vous connaissez, Neault le faisait sur son blog UMAC (et le fait peut être encore, mais je ne suis plus trop le blog depuis qu’on ne peut plus y laisser de commentaires)

    Il y avait des trucs du genre « best of marvel » ou « best of hors marvel » etc. Juste des recommandations avec un petit commentaire qui renvoie un lien vers l’article consacré à la BD. Comme le « bonus lit » des X-men quoi.

    Bon vous y avez surement pensé, et peut être que vous avez une bonne raison de ne pas le faire, mais c’était une idée comme ça.

    • Bruce lit  

      Salut Matt,
      Tiens une doléance ?
      La pause estivale arrive bientôt en juillet. C’est le moment de réfléchir à de nouvelle idées. Ma femme va bientôt entrer en congés maternité, ce qui sera aussi l’occasion pour elle de bosser sur le blog (sa création). Je voudrais notamment créer un trombinoscope de la team et pas seulement ma pomme.
      Pour ton idée de best-of, je pensais que les balises en fin d’articles + les hyperliens suffiraient mais pourquoi pas. Ce que je sais, c’est que le bonus lit des Xmen m’a demandé pas mal de boulot de synchronisation et de choix d’images différentes. Qu’en pensent les autres gars ? hé ho ? vous êtes là ? Et puis les lecteurs ??

      //Neault: Sa décision de se couper de tout commentaire est incompréhensible, car pour ma part, 50% de l’article est complété par vous, les lecteurs. Ce n’est pas de la démagogie ! Je préfère un article commenté mais peu visité que l’inverse. Neault a été clairement un modèle et une inspiration. L’un des premiers blogueurs et avec un talent d’écriture indéniable. Il m’arrive de temps à autre d’aller sur sa nouvelle adresse et certains articles, notamment celui très personnel sur le cancer sont très émouvants. J’ai même jeté un oeil à sa BD qu’il vient de sortir.
      Mais, je n’oublie pas que l’homme peut aussi être hargneux.Il a été odieux sur FB avec Cyrille sur un article (300) en vomissant sur le plus gentil, pacifique,humble, timide de mes potes…Un peu comme le vieux Gainsbourg qui insulta Catherine Ringer morte d’admiration pour lui. C’est en partie ma faute, comme un padawan, je cherchais le débat avec celui que je considérais comme un maître. Il est possible de ne pas être d’accord sans traiter l’autre de merde… En tout cas, pas chez moi, même si le mec touche sa bille. C’est con et minable de sa part. Et surtout très décevant…

      • Jyrille  

        Je ne connais pas bien ce Neault mais j’écris forcément mieux que lui.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *