Lone Mutant & Cub

Jubilé : un feu d'artifice de chair et d'émotion

Jubilé : un feu d’artifice de chair et d’émotion©Marvel Comics

Première publication 24 octobre 2014- Mise à jour le 28 février 2015

AUTEUR : NICOLAS GIARD

Cette chronique  parlera d’une des jeunes mutantes les plus originales et les plus attachées aux valeurs d’intégration sociale des X-Men, un brin de fille qui a su évoluer et malgré bon nombres d’épreuves et de tribulations, éviter le côté obscur de la force pour devenir une X-Woman accomplie et une jeune maman épanouie. Je veux parler de Jubilation Lee, alias Jubilee.

Jubilee, une orpheline sino-Américaine dont les parents ont périt dans un accident de voiture (en réalité un meurtre déguisé) a appris très tôt a se débrouiller seule, ne comptant que sur son instinct  pour survivre. Elle développe un courage immense face aux épreuves de la vie et dans sa solitude une soif d’être entourée de gens à aimer et qui l’aimeraient en retour, comme cette chronique va le démontrer.

Jubilee fait sa première apparition dans Uncanny X-Men 244, juste après Inferno, une saga pour le moins brûlante qui vit la mort de Maddelyne Pryor et le retour  d’Illyana Raspoutine des New Mutants au statu de petite fille. A cette époque les X-Men étaient stationnés dans l’outback Australian. Lors d’une soirée de détente, les x-women partent faire la java dans le centre commercial de Hollywood dans lequel vivait Jubilee.

La curiosité perd le chat.. mais pas Jubilé !

La curiosité perd le chat.. mais pas Jubilé !©Marvel Comics

Après une courte bataille au cours de laquelle Tornade, Psylocke, Malicia et Dazzler neutralisèrent le Mutant Squad, une équipe de chasseurs de mutants mâtinés de Ghosbusters, Jubilee saute a pied joint dans le portail téléporteur de Gateway qui lui permet de quitter le centre commercial où elle ne sent plus en sécurité pour se retrouver dans la ville-fantôme habitée par les X-Men.

Quelques années plus tard, ayant rejoint la Génération X de Sean Cassidy, elle réalisera que Gateway lui avait ouvert ce portail dans le but justement de lui faire intégrer les X-Men et d’aider Wolverine. La courageuse Jubilé va observer les X-Men de loin, n’osant pas se joindre à eux pour finalement assister aux tortures infligées par les Reavers à Wolverine qui deviendra son mentor. Laissé seul à agoniser sur une croix, Wolverine captera la présence de la jeune mutante et se décidera a lui demander son aide, ce qu’elle fera, cachant le x-man dans les souterrains de la ville abandonnée, jouant les infirmières et aidant son nouvel ami à reprendre des forces.

Pas d’heures pour les braves

Pas d’heures pour les braves©Marvel Comics

Après avoir réglé le sort des Reavers, Logan et Jubilé vont s’embarquer pour l’Asie du sud-est, plus précisément Madripoor, créant une équipe assez unique à l’époque des X-Men, une équipe tenant du lien père-fille et de Batman & Robin : Logan vêtu de noir et Jubilé de jaune et rouge rappelant le duo dynamique de la distinguée concurrence. A Madripoor le duo va tomber sur Psylocke, transformée en Lady Mandarin.

La confrontation entre Logan et son ex collègue va le conduire aux portes de la folie, mais c’est Jubilé qui sauvera la situation en faisant sauter le manoir du méchant de service et Psylocke retrouvera la mémoire, se joignant au duo malgré la méfiance instinctive de la fille spirituelle de Logan. Jubile se limitera d’elle-même dans l’utilisation de ses pouvoirs, de peur de causer trop de dégâts avec ses ‘plasmoides instables’ (chez nous, des feux d’artifices !)

Leur mission suivante les conduira à Génosha, libérer les New Mutants capturés et Jubilé montrera l’étendue de son savoir-faire, murissant et gagnant en confiance dans ses capacités d’aider ses nouveaux amis. Elle ira même en remontrer à Rictor et Boomer des New Mutants.

Lorsque les X-Men dispersés se réunissent pour une mission dans l’espace à la recherche du Professeur Xavier, Jubilé montre combien elle est digne des X-Men en suspectant que Xavier est remplacé par un imposteur Skrull.

Jubile_05

Manipulée par le roi d’ombre©Marvel Comics

Mais c’est pendant la mission sur Muir Island, contre les manipulations du Roi d’Ombre qu’elle subit un choc violent : passée de l’autre côté elle affronte Wolverine et une fois le Roi vaincu par Xavier, elle pleure de soulagement après avoir affronté sa propre part de ténèbres. Logan lui demandera de quitter les X-Men, sachant pertinemment que des choses bien pires l’attendent au tournant mais Jubilé n’en démordra pas : Logan est son équipier, ils sont fait pour bosser ensemble, il est hors de question qu’elle abandonne le navire. Têtue, la môme.

Et en effet son aide va se révéler précieuse en tant que membre non officel de l’Equipe Bleue dont font partie Logan et Psylocke : contre les ninjas de la Main, contre Sabretooth et plus tard contre Cylla Markham des Reavers, le Silver Samurai, les Brood et Mojo. Elle gardera la tête sur les épaules, contant sur son instinct de survie et sur Wolverine, son guide spirituel. Finalement c’est le Professeur Xavier, sans doute conscient qu’elle n’est qu’une mineure, qui lui enjoindra de rester plus souvent à l’hôtel Xavier pour se concentrer ses ses études.

Un atout précieux pour l’équipe

Un atout précieux pour l’équipe©Marvel Comics

Fine-mouche, lorsque Xavier est victime d’une tentative de meurtre par Stryfe, c’est elle qui pointe du doigt le fait que personne ne sait de quoi Stryfe a l’air et qu’il pourrait être Cable sous son masque.

Et plus tard, au cours d’une partie de roller-skate improvisée, elle aide le Professeur à voir la vie sous un jour plus gai. En fait avec cette scène, Scott Lobdell permet à Jubilé de mûrir un peu, d’évoluer et de voir ce prof donneur d’ordres sous un jour humain.

Jubilé tire un patin à Xavier !

Jubilé tire un patin à Xavier !©Marvel Comics

Lors d’une brève remontée dans le temps, Logan et Jubilé vont découvrir que ses parents  ont été assassinés. Ivre de colère, Jubilé manquera de tuer les deux responsables, pour découvrir qu’elle n’a rien d’une tueuse et qu’elle ne veut pas la mort de ces deux pauvres types.

Cette épreuve assez lourde lui permet d’en apprendre plus sur elle-même et de gagner d’avantage en maturité, à la grande fierté de Logan.

Épreuve après épreuve, Jubilé grandit un peu plus : elle fait face au deuil avec la mort d’Illyana Rasputin pour qui elle cachait son affection puis au départ de son mentor, atrocement mutilé par Magneto.

Logan la quittera en lui laissant une lettre dans laquelle il lui témoigne son amour et sa fierté, en lui recommandant de toujours faire confiance à Xavier, et de bien garder la tête sur les épaules.

Deuil sur deuil, éternelle abandonnée...

Deuil sur deuil, éternelle abandonnée…©Marvel Comics

Malheureusement, Logan aura eut tort au sujet de Xavier : le Professeur, perdant toute faculté de raisonnement, va accueillir sous son toit le pire serial killer de l’histoire des X-Men, Sabretooth, pendant négatif de Logan, dans un espoir de le réhabiliter . Sabretooth mettra une ambiance à la Silence des Agneaux dans le manoir, créant des tensions entre divers membres de l’équipe et infligeant un traumatisme terrible à Jubilé qui croit sa dernière heure venue isolée avec le monstre.

La fameuse goutte d’eau qui fait déborder le vase : Jubilé réalise qu’à 15 ans elle n’est peut-être pas vraiment prête a assumer seule son rôle d’X-Man, chose que va très bien comprendre Sean Cassidy, futur professeur de Génération X.

A peine remise de son épreuve avec Sabretooth, voilà que les Phalanx attaquent et s’en prennent à la génération suivante des élèves de Xavier, que Jubile, ira secourir en compagnie de Cassidy, Emma Frost sortie de son coma et de Sabretooth menotté.

La crise terminée, Cassidy exauce le vœu de son élève de sortir du monde des X-Men pour l’accueillir dans la nouvelle école du Massachusetts dans laquelle elle s’intègrera, entourée de jeunes de son âge. Ses adieux avec les X-men sont très émouvants.

Elle devient la vétérante des X-Men, aidant les jeunes de Génération X du mieux qu’elle peut. Suivra une touchante réunion avec son vieux partenaire victime d’une régression génétique depuis la perte de son adamantium.

Logan confortera Jubilé dans sa décision de rejoindre Génération X, l’encourageant de son mieux.

Logan confortera Jubilé dans sa décision de rejoindre Génération X, l’encourageant de son mieux.©Marvel Comics

C’est cette force transmise par Logan qui va aider Jubilé pendant les crises déclenchées par Onslaught, Bastion et pendant l’affaire des 12 Mutants d’Apocalypse.

Finalement, l’école de Sean Cassidy fermera ses portes et les jeunes mutants livrés à eux-ême après l’arrêt de la série. Jubilé va décider qu’il est temps qu’elle vive un peu pour elle-même et s’essayera comme actrice à Hollywood malgré les avertissements de son copain Skin (le mutant élastique de Gen X).

L’aventure tournera court et finalement elle rejoindra l’organisation X-Corps, acceptant son destin d’X-Woman  prédit par Gatetway. Suivront quelques mésaventures mélodramatiques (pour ne pas dire foireuses) qui viendront a bout de la patience des lecteurs et de Jubilé elle même.

Quand la Scarlet Witch pique sa crise, Jubilé fut parmi les millions de mutants privés de pouvoirs mais trouva assez de force en elle pour aider d’autres mutants à gérer la perte de leurs attributs paranormaux. Quand je disais qu’elle en avait cette petite !

Pendant la Civil War, Night Trasher recrute Jubilé  parmi la nouvelle mouture des New Warriors en l’équipant d’un costume et de pouvoirs artificiels. Mais c’est Jubilé qui va fortifier cette nouvelle équipe, créant entre ses membres des liens forts, comme ceux existant entre membres d’une même famille.

Car la famille est la préoccupation souveraine de Jubilé : que ce soit avec Logan, les X-Men, Génération X ou les New Warriors, elle est devenue le pivot,  leur âme, leur dose de vitalité et de fraîcheur, l’élément qui les soudent.

Après la dissolution de l’équipe, Jubilé partira sur Utopia retrouver le premier amour de sa vie, son mentor Logan. Après une aventure désastreuse à San Francisco, Jubile  mutante deviendra un vampire dans un moment très What the Fuck ?

I’m sexy, I’m bitchy, I’m not at all Jubilee !

I’m sexy, I’m bitchy, I’m not at all Jubilee !©Marvel Comics

C’est avec l’aide des X-Men qu’elle va s’en sortir une fois de plus, sa vraie famille, pour finalement devenir une mère lorsqu’ elle va adopter un petit garçon pendant une aventure en Europe. Elle nous révèle un instinct maternel qu’elle-même ne soupçonnait pas mais qui finalement ne surprend pas au regard de sa personnalité et de ses capacités affectives.

Elle saura concilier sa vie de super-héros et sa maternité pour ne penser qu’a protéger son fils, avec l’aide des étudiantes de Wolverine qui s’improvisent baby-sitter.

Sur son nuage maternel…

Sur son nuage maternel…©Marvel Comics

Elle obtient une merveilleuse récompense lorsque, pendant l’aventure Battle of the Atom, elle se retrouve face à Shogo devenu adulte et super-héro lui-même qui la remercie pour ce qu’elle a réussit à faire de lui : un homme heureux et épanoui. Et c’est Logan qui lui fait un autre cadeau en lui achetant la maison de sa jeunesse afin de lui assurer un toit sur la tête pour les jours difficiles.

Cette adoption, qui semble de prime abord surprenante aux lecteurs, marque le moment le plus important de sa jeune vie : la gamine rebelle qui jadis sortit Wolverine des griffes des Reavers a mûri, affronté quantité d’épreuves en sortant chaque fois plus forte, chaque fois plus digne de l’enseignement de Wolverine et de Xavier. Voila qui achève le portrait d une X-Woman des plus attachantes.

De la génération X à celle des biberons !

De la génération X à celle des biberons !©Marvel Comics

 

11 comments

  • Bruce lit  

    Ton superbe article me rappelle quand dans la majorité des histoires de Lobdell que j’adore, Jubilee y joue un rôle pivot. La fin de Xcutionner, la mort d’iLlyana, son départ de l’école ou le face à face avec Sabretooth.
    Anecdote : En 1999, dans la nuit de noël, mon chat vivait ses dernières heures : cancer. Pendant ses dernières 24 heures il fallait se résoudre ou pas à le piquer…
    J’étais effondré et le peu que j’ai dormi, j’ai re^vai cette nuit là de….Jubilee. Elle était douce , me consolait et me disait que tout irait bien !
    Ca n’a pas doté mon chat d’un facteur guerisseur mais se faire consoler par un personnage fictif c’est pas banal hein ?
    Et je reconnais tout à fait ma Jube dans ton portait !
    Et c’est qui cette histoire de vampire ?

  • nicolas giard  

    Merci pour tes compliments, Bruce.
    Effectivement c’est pas banal de se faire consoler par un personnage fictionnel !

    En ce qui concerne l’histoire des vampires, c’est une invasion de vampires a San Fransisco qui a déclenché la transformation de Jubilé, laquelle a un bref temps savouré son status de tueuse assoiffée de sang, basculant dans le coté obscur et c’est Logan qui l’a tiré de ce mauvais pas grace à une transfusion sanguine, son pouvoir auto-guérisseur lui permettant de combattre les effets nefestes du vampirisme.

    Jubilé reste un vampire, mais a retrouvé sa vraie personalité.

    • Présence  

      Dans la première histoire des X-Women par Brian Wood (Primer), Jubilé emmène Shogo sur les lieux des batailles, par vraiment comme une mère bien attentionnée, mais plutôt comme une écervelée inconsciente du risque pour son fils adoptif.

      • Nicolas  

        Elle est en train de le ramener d’Europe lorsqu’a ce moment les x-women sont ataqués par les méchants de service. C’est pas sa faute. Juste un concours de circonstances.

        • Présence  

          J’ai revendu ce tome depuis belle lurette, mais il me semble me souvenir qu’elle remmène Shogo au pied de l’immeuble où se déroule le dernier combat, vers la fin du tome. Et puis confier un bébé à un vampire, c’est logique, rationnel et rassurant (là, c’est plus la faute de Brian Wood que de Jubilee).

  • Patrick McGoohan  

    Je me rappelle d’une case très drôle (pourtant dessinée par Silvestri que je déteste) ou Jubilé assise regardait Psyloche et Miss Marvel debout à coté d’elle… coup d’œil à droite sur la poitrine de l’une, coup d’œil à gauche sur la poitrine de l’autre, puis coup d’œil d’œil dans son propre décolleté… et là mou dépitée et gros nuage noir au dessus de sa tête :)) Enorme :))

    • nicolas giard  

      Tiens je ne me souvenais pas de ça ! Je regarderais dans mon X-Men Omnibus.

  • Marti  

    Je me rends compte à travers cet article que je n’ai lu que de mauvaises histoires sur ce personnage, ayant commencé les X-Men au début des 2000’s je l’ai rencontré au travers de l’arc de Joe Casey où apparaissait X-Corp puis j’ai appris à la connaître dans l’inénarrable run de Chuck Austen, puis je l’ai revu dans les autres séries de très haute volée comme celle où elle devient vampire… La seule bonne chose que j’ai pu lire d’elle reste la série New Warriors post-Civil War… dont je n’ai pu lire que le premier arc puisque c’est le seul sorti en VF ! La série de Brian Wood où elle adopte Shogo partait bien, ce sont d’ailleurs les meilleurs épisodes de Battle of the Atom, mais étrangement elle part totalement en vrille une fois le crossover passé au point que je la laisse tomber… avec l’arrivée de G. Willow Wilson sur le titre je vais sans doute m’y remettre, peut-être aurons-nous à nouveau une Jubilee à la hauteur de son mérite !

    Vivement le jour où j’aurais le temps et l’argent d’acquérir les X-Men de Lobdell et Nicieza ou Generation X…

    • Nicolas  

      Le meilleur de Jubilé est dans les episodes de Claremont et Lobdell, y compris Génération X. Puis tu peux faire l’impasse jusqu’à la série X-Men de Brian Wood.

      • Présence  

        J’avais bien aimé son attitude dans Generation X, où elle regardait les autres de haut, ayant l’expérience d’avoir été un vrai X-Woman.

  • Nicolas  

    On est moins verbeux et moins chiants à lire, j’espere mdr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *