Superior Kick Ass

 

Hit Girl par Mark Millar et John Romita Jr

Vous en reprendrez bien une tranche ?

Vous en reprendrez bien une tranche ?©Marvel

Alors que le deuxième opus des aventures de Kickass en avait déçu plus d’un, voici que Millar corrige le tir pour cette mini série mettant en scène Hit Girl. Cet épisode se situe entre l’épisode 1 et 2. Et à bien des égards est supérieur à Restez Groupés!

Bien sûr tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série sont là : Hémoglobine à profusion, langage outrancier, violence gratuite et comportement d’enfant à donner aux adhérents de famille de France l’envie de rétablir la peine de mort.

Pourtant Millar donne à Hit Girl et Kickass d’avantage d’épaisseur psychologique. Mindy est une enfant inadaptée qui va apprendre à soigner comme Clark Kent ou Bruce Wayne sa double identité ; c’est un loup qui, pour faire plaisir à ses parents, doit faire semblant de se comporter comme un agneau .

hg_5

Un vrai super héros doit savoir défoncer les fenêtres !©Marvel

De l’autre côté , Millar multiplie et met en parallèle les clins d’oeil sarcastiques aux entraînements de Super Héros : Dave s’exerce à entrer par les fenêtres en balançant la vanne qui tue comme Spider Man.De son côté Red Mist part s’entraîner dans un monastère foireux, gavé d’images de Batman Begins où des moines de pacotille lui font cracher les billets pour s’acheter des bagnoles de luxe.

Millar retrouve ainsi le juste équilibre qu’il avait perdu pour le volume 2 entre l’épaisseur des personnages et la parodie grinçante de l’industrie qui l’emploie. Pourtant une tendresse certaine de l’auteur pour ses personnages transparaît, si bien qu’ils peuvent accomplir les pires des atrocités avec l’aval des lecteurs amusés . Millar retrouve ainsi la recette compliquée lui permettant de satisfaire le geek amateur d’ultra-violence et les vieux briscards fans de Comics… C’est à se demander pourquoi il n’a pas commencé par raconter cette histoire plutôt que de tout faire à l’envers.

Mindy de retour à l'école !

Mindy de retour à l’école !©Marvel

JrJr continue d’être au sommet de son art: Mindy est à la fois sous ses  crayons à la fois angélique et infantile , perverse et pure, violente et douce. Rien d’étonnant à cela lorsqu’on se rappelle que le vétéran de la Marvel a crée le personnage de Typhoid Mary du même acabit. Contre toute attente, et alors que Millar ne figure pas parmi les meilleurs dans mon musée imaginaire, Hit Girl est un surprise de taille dans la carrière d’un auteur irrégulier ne cachant pas son auto complaisance. Véritable suite du mémorable Kick Ass 1, les personnages ne font pas de la figuration et autour d’une intrigue resserrée, ils ont tous quelque chose à accomplir avec des situations secondaires irrésistibles.

Millar doit mainteant conclure cette série à la plus grande angoisse du lecteur : parviendra t’il à conserver cette verve pour Kickass 3 ou sombrera t’il dans l’humour régressif un peu bébête de Kickass 2 ? Panini, du fait de ces 5 épisodes, n’a pas pu charcuter ces épisodes comme à son habitude ; tout est là y compris des couvertures alternatives de toute beauté de Jock , Geoff Darrow et une parodie irrésistible d’Elektra Assassin par Monsieur Sienkiewicz.

Mindy Assassin !

Mindy Assassin !©Marvel

10 comments

  • Présence  

    Rien que pour la dernière image, ce commentaire devait exister.

  • jyrille  

    Encore une analyse très juste. 100% d’accord, et la dernière image est effectivement très classe.

    • Bruce lit  

      Je savais que ça vous plairait !

  • Jord Ar Meur  

    Bien les commentaires qui disent que ce commentaire est bien et qu’il devait exister rien que pour la dernière image (très bien je dois l’avouer). De cette façon, je n’ai pas besoin de lire le reste.

  • Présence  

    @Jord – Il y a certaines images dont la puissance d’évocation est irrépressible, c’est le cas de cette Hit-Girl dessinée par Bill Sienkiewicz qui joue sur 2 seconds degrés.

    Pour commencer, Sienkiewicz s’autoparodie lui-même en plagiant une couverture qu’il avait réalisée pour la sérier Elektra Assassin.

    http://3.bp.blogspot.com/-2_HVyTJxS_w/UGXwKogLfyI/AAAAAAAAxCI/kWLpWpcspHU/s1600/Hit-Girl-Assassina.jpg

    Ensuite, le commentaire de Bruce(que j’ai lu en entier) permet de saisir que Sienkiewicz traduit la nature parodique de Hit Girl par cette représentation exagérée, en particulier avec une arme à feu tellement hors de proportion qu’elle ne serait pas manipulable par un être humain normal, et qu’elle en provoquerait la chute en avant (du fait du déplacement du centre de gravité).

    • Bruce lit  

      « Ensuite, le commentaire de Bruce(que j’ai lu en entier) » Purée ! encore heureux !!!

  • Jord Ar Meur  

    Merci aussi Présence (je connaissais l’image). L’arme d’Elektra pourrait aussi défier la gravité (Gotlib et son Newton ne sont pas loin), mais on voit qu’elle est plus ancienne car elle a le droit de fumer. Le dessin de « Sienkiewicz » de « Hit -Girl » a en plus l’avantage par ton lien d’avoir la totalité de l’image. Moi j’aime bien les petites images de Bruce et les commentaires marrants dessous. J’en ai pour toi, Bruce, si tu veux, du genre : « J’ai dit à ma femme que j’avais envie de la tuer. Elle m’a dit que j’avais besoin de consulter un spécialiste.
    J’ai donc engagé le Punisher », « La seule fin heureuse que je connaisse,… C’est la fin de semaine… », « Quand tu t’adresses à « Hit Girl », il faut un sujet, un verbe et un compliment », « Il ne faut pas boire au volant, il faut boire à la bouteille » ou « Beaucoup de gens sont en vie seulement parce qu’il est illégal de les tuer. » Bon, je blague, j’ai lu ton commentaire et il est très intéressant surtout que je ne connais « Hit Girl » et « Kick Ass » que par les films.

  • Nicolas  

    Bon article Bruce, merci, tu m’as donné envie de le lire. Je fonce sur Book Dep !

  • Julien  

    J’ai bien apprécié Hit-Girl, mais pour le coup il se positionne vraiment comme une histoire de « super-héros » et pas comme le Geek qui veut faire comme si…
    Mindy c’est un monstre quand même ! XD

    Mais c’est vrai que l’histoire est agréable à suivre et se place comme une bonne « suite » de kick-ass, avant le 2… ^^

    • Bruce lit  

      Tu as aimé le 2 Julien ? Ce que j’en pense ici
      Mindy : Je suis très partagé sur ce personnage. A la fois elle instaure une ultra violence caricaturale qui va dans le sens du too much façon Millar qui n’est pas réputé pour sa délicatesse. Mais d’autre part, sa présence est un Deux Ex Machina assez agaçant.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *