Un diamant sans crapaud (Garulfo)

Garulfo par Alain Ayroles et Bruno Maïorana

1ère publication le 30/03/15- Maj le 11/08/18

VF: Delcourt

Prince, princesse et grenouille revisités dans une BD pas mièvre du tout

Prince, princesse et grenouille revisités dans une BD pas mièvre du tout © Delcourt

AUTEUR : JP NGUYEN

Cet article couvre l’intégralité de la série Garulfo, BD en 6 tomes parus entre 1995 et 2002, écrite par Alain Ayroles, dessinée par Bruno Maïorana et mise en couleurs par Thierry Leprévost.

La série comporte deux cycles : le livre premier se déroule sur les tomes 1 et 2, le livre second sur les tomes 3 à 6.

Coâ ? coâ ? coâ ? Vous ne connaissez pas Garulfo, ce petit bijou de la BD française qui pastiche intelligemment les fables et les contes de fées ? Voilà une lacune qu’il vous faut réparer.

: Couverture des éditions intégrales des deux livres

Couverture des éditions intégrales des deux livres© Delcourt

En deux cycles concis, cette série vous narre
Les hauts-faits d’une grenouille éloignée de sa mare
Dans le livre premier, elle prendra tour humain
Avant de retourner chez ses frères batraciens
Dans le livre second, elle échangera de place
Avec un prince fort beau mais dépourvu de classe
L’improbable duo enchaînera les prouesses
Pour (re)gagner l’amour de reinettes et princesses

A la première lecture, cette histoire de grenouille m'avait fait un effet bœuf

A la première lecture, cette histoire de grenouille m’avait fait un effet bœuf© Delcourt

Euh, oui, on peut dire ça comme ça. Garulfo, c’est effectivement le nom d’une grenouille qui veut devenir humain et qui devient prince grâce à l’enchantement d’une sorcière. Ayant fait l’expérience de la condition humaine, il retourne à sa mare. Par la suite, afin d’enseigner l’humilité à l’imbuvable prince Romuald, la sorcière le transforme en grenouille alors que Garulfo prend à nouveau ses traits.

Pour rompre le charme, la grenouille devra obtenir un baiser de la princesse Héphylie. Garulfo et Romuald auront fort à faire pour parvenir à leur but et croiseront sur leur route le chat botté, le petit poucet, la méchante sorcière et l’ogre, autant de figures mythiques.

Une BD qui revisite les contes, est-ce que ça vaut le coup ?
Et bien, je vous le dis tout de go, Garulfo, c’est bien.
Oui, c’est bien.
Bon, je vais un peu développer…

 L'homme est un loup pour l'homme et le loup… un loup pour les grenouilles !

L’homme est un loup pour l’homme et le loup… un loup pour les grenouilles !© Delcourt

Avant de provoquer l’ire de maître Bruce ( trop tard, mon canard ndlr)
Et pour que point du tout le Boss ne se courrouce
Je vais vanter l’attrait de cette bande dessinée
Qui offre grand spectacle, encore mieux qu’au ciné
Grenouille, canard et loup entre autres animaux
Dragon, ogre, chevaliers, princesse dans son château
Tous à l’appel répondent et figurent au tableau
Fabuleusement croqués, qu’ils sont beaux ces persos !

Vous trouvez pas qu'il déchire grave ce dragon ?

Vous trouvez pas qu’il déchire grave ce dragon ?© Delcourt

Ca, c’est pour dire que les dessins sont biens. Le dessinateur Bruno Maïorana a un trait fin et très personnel, assez vif pour les personnages qui semblent parfois seulement prestement esquissés mais qui peut se mettre à fourmiller de détails lorsque cela est nécessaire.

L’agencement des cases est aussi très efficace, que ce soit dans le choix des plans installant les décors ou dans le choix de promener l’œil du lecteur sur une grande image découpée en cases pour une narration très fluide.

Et le château de l'ogre, il est pas lugubre à souhait ?

Et le château de l’ogre, il est pas lugubre à souhait ?© Delcourt

Vraiment, les planches sont chouettes et le lettrage est le seul point venant un peu ternir le rendu visuel. En effet, je trouve que la police de caractère employée pour les textes est difficile à déchiffrer, particulièrement dans les deux premiers tomes.

Ce qui est fort dommage, étant donné que le contenu des phylactères a toute son importance dans l’œuvre, le scénariste Alain Ayroles étant un grand esthète de la langue française, qu’il manie avec aisance, en usant de plusieurs registres.

Le prince-grenouille Romuald a un langage assez fleuri

Le prince-grenouille Romuald a un langage assez fleuri© Delcourt

Que le lecteur inquiet ne prenne point ombrage
Du point sus-évoqué concernant le lettrage
Il demeure en effet bien plus que secondaire
Eut égard aux délices de la langue de Molière
Dont Ayroles en ces pages souvent nous gratifie
Par des textes ciselés mais non dénués d’humour
Qui font que l’on s’esclaffe, tout le moins on sourit
Aux bons mots délivrés en dialogues jamais lourds

Une grenouille aux questions existentielles…

Une grenouille aux questions existentielles…© Delcourt

Les textes sont en effet fort joliment troussés et très drôles, à l’unisson d’un scénario qui joue la carte du pastiche mais qui s’autorise aussi quelques réflexions philosophiques sur la nature humaine avec en filigrane un discours humaniste porté par Garulfo, la grenouille qui apprendra au prince Romuald à devenir un homme.

Mais ce ne sera pas une sinécure et les embûches ne manqueront pas sur la route du prince et de la grenouille : il leur faudra remporter une joute, survivre à un jugement de Dieu et aller sauver la princesse Héphylie dans la forteresse de l’ogre. Même si on se doute de l’issue heureuse du récit (et qu’on l’espère, grâce aux personnages attachants), le scénariste sait ménager le suspense et déroule une intrigue passionnante. La violence, quand il y en a, est suggérée plutôt que montrée ou désamorcée par un trait caricatural.

Garulfo : une BD à dévorer !

Garulfo : une BD à dévorer !© Delcourt

Si point ne connaissiez la BD Garulfo
A ce manque sans tarder remédier il vous faut !
Ses planches admirables aux dessins si exquis !
Ses textes formidables si joliment écrits !
Riez, tremblez aussi, aux côtés des héros
Dans leurs péripéties de mares en châteaux
Lisez et relisez les tomes de Garulfo
Pour en ces pages mirer un diamant sans crapaud !

De l'humour au rendez-vous mais aussi de l'émotion…

De l’humour au rendez-vous mais aussi de l’émotion…© Delcourt

Je vous l’avais dit : Garulfo, c’est bien. Si vous accrochez aux textes d’Ayroles, vous pourrez sans problème enchaîner sur De Cape et de crocs, en dix tomes, avec Jean-Luc Masbou au dessin. Ayroles, Maïorana et Leprévost se sont aussi retrouvés sur D , une série en trois tomes revisitant le mythe des vampires mais votre serviteur ne saurait se prononcer sur cette dernière, ne l’ayant pas lue pour cause d’aversion aux suceurs de sang.

Et voilà survolé l’ensemble des deux cycles
Puissiez-vous apprécier mes maladroits efforts
Pour chanter les louanges et clamer haut et fort
Les vertus d’une BD dont je vous ai fait l’article
Choisissant pour ce faire – comble de l’hérésie
D’alterner en son sein prose et poésie
Craignant les représailles de quelque malandrin
Je vous livrerai là l’ultime alexandrin

Allez, c'est pas vraiment un spoiler : "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants."

Allez, c’est pas vraiment un spoiler : « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. »© Delcourt

29 comments

  • Tornado  

    Un super article pour commencer la journée avec le baume au coeur !
    Au moment précis où le hibou se tait et le crépuscule se meurt… :D

    Le croirez-vous : Cette série dort sur mes étagères, à côté de « D » et de « De Cape & de Crocs »…
    J’avais commencé à lire des deux ou trois premiers tomes de « De Cape & de Crocs » et j’avais beaucoup aimé.
    Merci à JP. Ça fait bien plaisir (surtout après l’éreintante semaine X-men :( !!!), de commencer cette semaine Heroïc Fantasy avec un article léger et plein d’esprit comme celui là.

    • JP Nguyen  

      Merci pour le compliment, Tornado !
      Mais dis moi, tu ne fais jamais le cauchemar que tout ce qui dort sur tes étagères se réveille un jour pour t’emmener dans un autre monde ? Vu le nombre de fois où tu nous en fais la remarque, ce n’est pas une bibliothèque que tu dois avoir, mais un dortoir pour BD !

  • Tornado  

    Je n’ai jamais compté mes livres ou mes DVD. Mais j’en collectionne un paquet. l’idée est de posséder à domicile une « médiathèque idéale », avec tout ce que j’aime à portée de main, et un large choix de genres. Je revends tout ce que je n’ai pas aimé, et petit à petit je compose la dite médiathèque.
    J’ai beaucoup de BDs qui « dorment sur mes étagères » et que je n’ai pas encore lues car, ayant arrêté d’en lire pendant une bonne décennie (voire plus), j’avais pris du retard. Ainsi, en deux ou trois ans, afin de rattraper ce retard, j’ai été pris de boulimie et, comme il y a pas mal de festivals de BDs dans ma région, j’en ai profité pour écumer les bouquinistes et compléter les séries en achetant les livres d’occasion.

    Aujourd’hui, cette boulimie est passée, et je deviens de nouveau raisonnable et beaucoup plus sélectif. Mes achats en comics mainstream se sont même transformés en une portion congrue…

    « Le cauchemar que tout ce qui dort sur tes étagères se réveille un jour pour t’emmener dans un autre monde ? »
    C’est amusant : La hasard a voulu que je lise hier soir un album où un jeune adolescent sort sur les toits de Paris et franchit la frontière vers un monde féérique :
    http://www.amazon.fr/mondes-cach%C3%A9s-Larbre-for%C3%AAt-Gaspard-Yvan/dp/2731695323/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1427698449&sr=1-1&keywords=les+mondes+cach%C3%A9s

    • Bruce lit  

      Je peux me targuer de ne rien avoir qui dort dans ma bibliothèque. L’objectif est le même : avoir mon musée imaginaire avec uniquement du haut de gamme ! Mais les bouquins ne l’intègrent qu’une fois lus, sinon j’ai l’impression de tricher !

      • Stan FREDO  

        Un peu comme Tornado, j’ai du retard de lecture… Ou plutôt mes achats de livres sont très en avance sur ma capacité de les lire… Comme je n’ai plus d’étagère de libre, chez moi, cela fait trois piles…

  • Bruce lit  

    Ca m’a l’air fort sympathique tout ça. Le scan avec le Dragon est effectivement superbe ! Concernant les phylactères, je trouve que ceux de la Quête de l’oiseau du temps étaient également pénibles. Mais ceci est une autre histoire.
    Je vais chercher ça en médiathèque. Et vive le printemps des poètes !

  • Jyrille  

    Alors là je dis RESPECT JP ! Ca c’est de la chro originale et attirante.

    En fait je ne connais pas du tout Garulfo même si cela fait longtemps que l’on m’en vante les mérites. Tu me donnes envie, surtout que je pourrai les lire avec mes enfants. C’est noté pour une prochaine razzia chez le libraire. Par contre j’ai lu huit ou neuf tomes de De capes et de crocs et même si j’ai bien aimé, je ne suis pas fan du dessin et je trouve cela un peu trop littéraire. Dans le même genre d’aventures, je préfère Ratafia, nettement plus comique et décalé.

    De mon côté, j’ai quelques bds qui traînent sur mes étagères, mais j’évite d’accumuler, du coup, ma pile est assez petite. Mais longue à dépiler malgré tout.

    • JP Nguyen  

      Merci Cyrille !
      Je ne vais pas le cacher, j’ai eu beaucoup de plaisir à rédiger cet article, car bien qu’étant un indécrottable fan de comics; j’aime beaucoup la poésie classique (souvenirs des cours de quatrième) et je trouve que l’écriture en alexandrin est assez fun… Côté technique, j’étais content de caser quelques rimes intérieures (dans la quatrième strophe) et rimes embrassées, tout en obtenant un texte gardant du sens (enfin, autant que mes élucubrations habituelles…)

    • Zok  

      Je les avait, tous vendus.
      Les bd sont lourdes et prennent trop de place, j’attends une liseuse à bd digne de ce nom avec impatience

  • Yuandazhukun  

    J’en avais evidemment entendu parler aussi mais cet article donne bien envie…à rajouter sur ma petite liste…tout pareil que Tornado en fait peut-être même pire…j’ai plus de bds pas lues que lues quel comble ! mais dû en partie à mon retard accumulé depuis 15 ans ou j’ai tout arrêté…et ou je découvre beaucoup beaucoup…marvel à part qq rares séries genre punisher je ne lis plus rien ce qui réduit un peu mes achats ouf ! merci beaucoup pour ce superbe article en poésie !

  • Présence  

    Chapeau bas, messire JP Nguyen, pour cette article fort bien troussé, et pour les souvenirs qu’il a fait remonter à la surface quand je lisais des bandes dessinées à mon fils. Il avait nettement préféré « De cape et de crocs » à « Garulfo », plus littéraire à son goût et moins moqueur.

    • JP Nguyen  

      C’est justement ce sens de la dérision qui me plait dans Garulfo, comme lorsqu’on nous raconte la naissance du prince Romuald et la présence de deux fées seulement au lieu de trois…
      Le roi s’écrie alors : « c’est un coup à nous en faire un hémophile ou un inverti ! Qu’on amène céans une troisième fée ! »
      « De Cape… » possède une dimension plus épique et, même si c’est aussi une BD pleine d’humour, elle ne joue pas tout à fait sur le même registre…

      Sinon, pour l’anecdote, en écrivant l’article je me disais que c’était le genre de BD que j’aimerais lire à mes filles dans quelques années…

      • Présence  

        Ce n’était pas une critique dirigée à l’encontre de « Garulfo », plus un constat sur les goûts de lecture qu’il avait à l’époque.

        • JP Nguyen  

          Je ne l’avais pas perçu comme une critique, c’était juste pour développer la différence que je percevais entre les deux BD (surtout que « De Cape et de Crocs » est plus longue et comme certains tomes sont sortis récemment, il ne faudrait pas que le lecteur ayant découvert Ayroles dans « De Cape » s’attende à trouver exactement la même chose dans Garulfo…)

  • Bruce  

    Done ! Trouvé les trois premiers tomes cet AM ! Tu as intérêt à ce que ça me plaise !

    • JP Nguyen  

      Même pas peur, Kingpin Bruce !
      Tu ne me colleras pas la frousse
      Même s’il se peut qu’avec Garulfo
      Tu trouves que j’ai tout faux
      Je n’ai aurai cure, Monsieur Tringale
      J’aimerai toujours cette grenouille
      Et son prince acolyte un peu nouille
      Dont les mésaventures me régalent

      • Bruce lit  

        Comics ou Garulfo
        Bien m’en faut
        De l’émotion
        un peu d’action
        De l’humour
        un zeste d’amour
        me feront oublier
        un lettrage va-nu-pied
        et peut être ravi
        je reviendrais chez Bruce Lit !

  • Lone Sloane  

    En ouvrant Bone, après la lecture de l’article de Bruce, j’ai fait le lien avec le tien JP.
    C’est le très habile Alain Ayroles qui a assuré la traduction de Jeff Smith pour Delcourt. De la belle ouvrage assurément.

  • Bruce lit  

    J’ai lu le premier tome hier ! Qu’est ce que c’est bien ! A croire que je vais devoir créer un label « Lu et JProuvé » ! Merci pour cette découverte !

    • JP Nguyen  

      Content de savoir que ça t’a plu !

  • Garulbruce  

    Ca y’est j’ai fini le premier cycle et j’ai vraiment adoré. Le deuxième pour l’avoir survolé m’a l’air un peu tortueux non ?
    En tout cas, c’est vrai que le lettrage demande un effort d’adaptation.

    • Bruce lit  

      Dévorés comme un crapaud gobe une mouche, les deux autres tomes aujourd’hui ! Une vraie merveille ! Jamais lu de truc aussi bien depuis …. Bone justement : un truc faussement innocent, véritablement drôle, dessinés sublimement et des dialogues fendards avec un vrai fond humaniste. J’adore ! Merci du fond de la mare, euh du coeur !!!

      • JP Nguyen  

        Alors il te reste encore deux tomes à lire, non ?
        Oui, Garulfo, c’est drôle, c’est beau et ça a oublié d’être bête. C’est du moins mon point de vue et je suis content de t’avoir fait découvrir cette BD.
        Sur un autre sujet, je peux me charger de la série Daredevil de Netflix ou bien c’est préempté par un autre membre de la Team ? (je suis dans les starting blocks pour taper l’article)

        • Bruce lit  

          Non, vas je t’ai donné le feu vert hier !
          Concernant l’art de Garulfo, je trouve que les couleurs du deuxième cycle piquent un peu les yeux.

          • Bruce lit  

            Wow : la réaction du dessinateur de Garulfo à l’article de JP : ici ! Vive Facebook !

  • Jyrille  

    Ah ouais, sympa la réaction du dessinateur. Vive internet pour de bon !!

  • nico  

    Excellent article, vraiment !!! Beau travail de rédaction. Moi qui suis plutôt amateur de bd us, tu m as vraiment donné envie de découvrir ces ouvrages. Chapô.

    • JP Nguyen  

      Merci ! Si cet article peut encore servir à faire découvrir cette chouette BD, alors j’en suis ravi !

  • Jyrille  

    Je crois que je vais relire cet article, j’en ai un souvenir trop vague. J’ai oublié de dire que j’avais lu un premier cycle, celui-ci, dans l’intégrale 1 : https://www.editions-delcourt.fr/serie/garulfo-integrale-t-1-et-2.html

    Et j’ai trouvé ça original, marrant et bien dessiné. Il faudrait que je la relise et que j’aille voir le tome 2. Mais je n’ai toujours pas Bone non plus…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *