Can we still be friends ? (Civil War : le film)

CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR par Anthony et Joe Russo

Euro 2016, TF1… comme d’habitude, l’affiche est horrible et récupère tous les codes de ces dix ou quinze dernières années. Libérez les créateurs d’affiches de film !

Euro 2016, TF1… comme d’habitude, l’affiche est horrible et récupère tous les codes de ces dix ou quinze dernières années. Libérez les créateurs d’affiches de film !

AUTEUR : CYRILLE M

1ère publication le 30/04/16- MAJ le 14/04/19

Captain America : Civil War est le troisième opus de la franchise réalisée par les Studios Marvel que l’on connaît depuis 2008. Il est réalisé par Anthony et Joe Russo qui étaient déjà aux manettes de Captain America : Le soldat de l’hiver. Il s’agit bien entendu de l’adaptation de la mini série de Mark Millar et Steve McNiven : Civil War.

Je l’ai toujours dit : j’ai un problème avec les étoiles. Avec les notations, avec la mesure, la performance. Parce qu’il manque toujours un référentiel. Si on considère Captain America 3 en tant que film d’action de super-héros de la franchise Marvel, alors ce nouveau film joue non loin de la cour des grands. Sinon on le prendra comme un blockbuster ne pouvant rivaliser avec les chefs d’œuvre du septième art comme Metropolis, Citizen Kane, Huit et demi, Ran


C’était pas ma guerre !

Il faut aussi remettre les pendules à l’heure : je connais très peu le marvelverse, suis revenu sur ces personnages classiques grâce aux Ultimates ainsi qu’aux films, et mettez Scarlett Johansson en train de taper sur des types avec sa petite moue et bim badaboum je suis content (je me contente de peu, ça permet d’être moins souvent déçu et plus souvent enthousiaste).

Pourquoi ce film est-il bon ? Parce qu’il y a plein de super-héros pardi ! Et pis ça se castagne dans tous les sens et y a Scarlett et même Ant-Man et Spider-Man ! C’est trop cool. Enfin bon, ça vous le saviez déjà vu que toute la pub se base sur cette accumulation de super-slips.

Si l’on compare les techniques de vente Marvel sur papier et sur grand écran, c’est un peu la même chose, ciblée pour des publics cependant différents : pour le cinéma, on va beaucoup plus jouer sur les acteurs, le casting, les effets spéciaux. Pour le papier, on va plus jouer sur les auteurs et l’intrigue. Mais en fait, c’est tout le reste qui fait de ce film une réussite. J’aimerai sincèrement que vous y alliez, toutes et tous, et que chacun donne son avis, pour ne pas vous dévoiler le principal et l’intrigue. Mais bon, c’est un peu court, jeune homme…

On t’attend de pied ferme, pied tendre !

On t’attend de pied ferme, pied tendre !
Source Allo Cine
© Walt Disney Company

Ça commence fort, avec deux scènes d’introduction toutes droit sorties du Soldat de l’hiver, entre complots et services secrets, puis on croise des personnages extraordinaires dans des situations normales, et sans crier gare – mais sans être lourd non plus -, tout se met en place. On a l’impression d’être dans un James Bond période Daniel Craig, et même plus, d’être dans le nouvel étalon du film d’action, les Jason Bourne. C’est réaliste, sec, brutal, sans effets cache-misère, autant le dire tout de suite, ça rigole pas des masses. Mais on voyage beaucoup, sous toutes les latitudes. Et vite, avec des Quinjets du SHIELD et de gros 4×4 allemands.

Il y a deux scènes bonus. La seconde amène à l’information principale de la journée : il va y avoir un second re-boot de Spider-Man. C’est un peu triste non ? Mais bon, ce que je retiendrai surtout, c’est que bd et cinéma, malgré leurs ressemblances, ne peuvent pas fournir les mêmes sensations. Le plus remarquable, comme sur le précédent film, c’est la réappropriation de l’histoire de base pour en faire un nouvel objet. Cela ressemble à l’adaptation du roman de Philip K. Dick en Blade Runner : prenez quelques éléments et faites votre sauce en intégrant vos ingrédients.

Alors le profil droit maintenant, ne souriez pas surtout, c’est pour des documents officiels

Alors le profil droit maintenant, ne souriez pas surtout, c’est pour des documents officiels

Le premier ingrédient qui fonctionne depuis le début de ces nouveaux films Marvel, c’est le casting impeccable, toujours choisi pour incarner des hommes et des femmes avec une histoire plutôt que des costumes impénétrables. De vrais acteurs, en résumé. En plus des indéboulonnables Scarlett, Chris Evans et Robert Downey Jr, on a Paul Rudd, Martin Freeman, William Hurt… et même Marisa Tomei en tante May ! Je craque, je mets six étoiles.

Autre ingrédient de génie : ne pas en faire trop. Il y a bien une scène de bataille que j’aurai raccourcie, mais chaque scène n’appelle pas forcément à une débauche de prises de kung-fu et de coups de boucliers au milieu d’une course-poursuite compliquée. Bon rassurez-vous, il y en a une.

Pourtant tout n’est pas parfait : le pourquoi du comment qu’on se retrouve dans une situation de crise, notamment, rappelle trop les facilités scénaristiques des derniers James Bond. Mais je suis bon public, on est quand même devant un film d’action irréaliste.

Mais la recette est bonne : il n’y a pas de trous ou de personnages oubliés, et ce avec tous les autres films Marvel. La continuité temporelle est respectée. Les bandes annonces ou les photos promos ne montrent pas les meilleures scènes, ni même les meilleures scènes d’action. Le film étonne par sa consistance, alors que le temps passe et que l’on craint d’avoir affaire à un long-métrage de quatre heures, le script est solide bien que suivant un schéma habituel.

 It don’t matter if you’re black or white »

It don’t matter if you’re black or white »

Rappelons que le pitch qui donne le titre de ce film pose une question quasi philosophique : la liberté doit-elle être surveillée par un organisme officiel ? Cette même question était déjà posée dans le précédent Cap, qui y répondait clairement en faisant d’un centre de surveillance une arme de destruction massive. En l’occurrence, envers les libertaires et les gauchistes de tout poil. Ainsi, le public de 2016 n’hésite pas à remettre en cause une société on ne peut plus réelle.

Malgré le nombre de super-héros qui augmente, ils ne sont jamais transparents ou ridicules. Est-ce le fait que ce sont des acteurs plutôt que des personnages dessinés ? Ce que Joss Whedon a loupé avec Ultron, les frères Russo l’évitent sans problème. Les personnages sont tous écrits correctement et agissent en conséquence de leurs crédos et caractères. Les scènes intimes et posées se multiplient sans ralentir le rythme, la dramatisation tourne à plein régime.

Par contre, n’attendez pas une bataille rangée de la même taille que le comic. Cela ne tiendrait pas sur l’écran, cela deviendrait un film raté de Michael Bay. Les scénaristes et les réalisateurs semblent en être conscients et nous proposent donc une pierre de plus à l’édifice, creusant leur sillon et fidélisant leur équipe, mais sans trancher ou conclure : leur continuité leur appartient. Ainsi que leurs blagues : elles ne sont pas nombreuses mais toujours bienvenues, jamais racoleuses ni forcées.

En plus des terres parallèles des comics Marvel, il y a donc un nouveau monde de super-héros : il se trouve au cinéma, suit ses propres règles, et s’attelle à fournir un produit moderne tant sur le fond que sur la forme, pour un nouveau public que j’imagine plus exigeant.

 

Je vois rien sans mes lunettes…

Je vois rien sans mes lunettes…Source Amazon © Walt Disney Company 

51 comments

  • Bruce Lit  

    Le Facebook du jour:
    « Civil Wars » 5/5
    Impossible bien entendu de terminer notre semaine Civil War sans évoquer le film sorti cette semaine. Notre envoyé spécial Cyrille M s’est prêté au jeu de la review à chaud. Il s’agit selon lui du meilleur film Marvel. Rien de moins. Le pourquoi du comment sur Bruce Livile War !

    La BO du jour: Tony Stark et Steve Rogers sont plus copains. Allez ! les gars, bisous, on fait la paix ? https://www.youtube.com/watch?v=jI_oBXzLNmw

    Un grand merci à Cyrille pour s’être prêté au marathon je vois le film, j’écris l’article à donf pour le filer à Bruce.
    Je confirme que les Captain America sont plutôt réussis. Ta notation 5 étoiles m’interroge mais tu t’en expliques suffisamment en début d’article. C’est une question que je me pose souvent au départ des articles de Présence qui de tous note le plus large et est généreux avec des 5 étoiles aussi bien pour Watchmen que pour le dernier Secret Wars…
    Mais, pour l’instant je n’ai entendu que du bien sur CW. Tu as titillé ma curiosité merci !
    Pour l’affiche, elle n’est pas pire qu’une autre je trouve. Elle titille suffisamment la curiosité en résumant l’état d’esprit du film. Elle rrpend juste la cover de Xmen vs Avengers.

    • Jyrille  

      Merci Bruce de m’avoir lancé ce défi et d’avoir attendu mon article ! Beau boulot que de le publier dans la foulée.

      Pour ce qui est des 5 étoiles, je provoque un peu les fans de comics qui viennent ici car je n’ai pas le même attachement aux personnages que ces derniers. Personnellement j’ai adoré le film, mon fils l’a préféré au second mais ma fille le trouve un peu en-dessous.

      Je gâche un peu le plaisir en en dévoilant un peu mais c’est très difficile de ne pas divulguer certains aspects. Quant à l’affiche c’est ce que je dis. Elles se ressemblent toutes depuis quinze ans.

  • Tornado  

    5 étoiles ? Punaise, c’est (d)étonnant ! Et presqu’inespéré.
    Je ne sais pas si je vais aller le voir. Les derniers que j’ai vus m’ont laminé.
    M’enfin, ils l’ont fait exprès ou quoi de filer au nouveau Spidey un costume aussi moche ???? 🙁

    • Jyrille  

      Je ne le trouve pas raté du tout ce costume ! Et puis c’est le genre de choses qui ne me gêne pas. Je suis allé relire ton article sur Cap 2 et nous disons à peu près la même chose. Je pense donc que tu vas aimer ! Ou détester car certains aspects liés aux personnages m’ont échappé…

  • JP Nguyen  

    Bravo Cyrille pour la review express à chaud. Je sais que l’exercice est toujours un petit peu stressant (avec les menaces de coups de fouet du contremaître Bruce !)
    Bon, je ferai comme pour tous les films de sup’ : j’attendrai la VoD.
    Quand même, j’ai l’impression que Civil War a un buzz très positif à l’inverse de Batman vs Superman… Quelque part, je me dis que la stratégie de Marvel avec un grand nombre de films pour installer leur univers s’avère payante face à DC qui a peut-être voulu trop précipiter les choses.

    • Bruce lit  

      Estime toi heureux du fouet JP. Chez Comixity, on est traités à coup de bouffe radioactive !

      • Jyrille  

        Ah ah oui j’ai commencé à lire l’article. Hier j’ai craqué pour le Deadly Class 3 et le Tokyo Ghost en noir et blanc. Que du Remender.

    • Jyrille  

      Merci JP ! Un peu stressant mais plutôt jouissif au final. Je suis d’accord pour la feuille de route Marvel. Bon faudrait que je voie le Batman v superman pour me faire une idée quand même.

  • Présence  

    Un article qui rappelle qu’on peut aussi regarder un film juste pour le divertissement, sans être un geek compulsif et obsessionnel.

    J’ai l’impression que pour le moment ce film cumule les avis positifs.

    • Jyrille  

      C’est ça, Présence ! Penses – tu le voir ?

      • Présence  

        Non, je vais que rarement au cinéma, et ça fait des années que j’ai compris que je ne retrouverai pas en film ce qui me plaît en papier dans les superhéros.

        D’une certaine manière, ce ne sont pas les personnages que j’apprécie (ce qui est normal car ce n’est pas le même média, ni les mêmes créateurs) et à mes yeux (ce qui n’est que mon ressenti, en rien une généralité) les images qui bougent font ressortir tous les aspects les plus infantiles des superhéros, exigeant encore plus de suspension consentie d’incrédulité. Il est probable que ma femme et mes enfants iront voir ce film et me diront ce qu’ils en ont pensé, et je ferai le vieux blasé en disant que c’est une histoire que j’ai déjà lue.

        • Jyrille  

          Tu as peut-être raison pour la suspension consentie encore plus grande. Mais je ne suis pas certain de ce fait car on marche ici dans les traces de films d’actions irréalistes mais loin du ridicule, au contraire, on croirait presque que ces types pourraient exister. On sent leur difficulté à résister à la fatigue, le stress du combat, mais surtout, on suit une histoire de politique-fiction, proche des films d’espionnages ou chaque geste, chaque décision, est important.

  • Patrick 6  

    Bravo pour ta rapidité ET pour ton article Cyrille !
    Même si je ne partage pas exactement ton opinion je rends au moins hommage à ton analyse…. Alors certes le film évite l’écueil dans lequel Batmite vs SuperSlip s’est lamentablement gaufré : un scénario inexistant, des acteurs qui font le minimum syndical (dans le cas de Ben Affleck encore moins que le minimum), des scènes d’actions sans âme et dénuées de toute surprise et de toute logique… Même en n’attendant rien d’autre qu’un « film d’action idiot mais distrayant » je m’étais mortellement ennuyé !

    Non pour Civil war, ils se sont au moins doté un scénario solide, je dirais même plus cohérent que celui du comics (Quoi une simple loi et tout le monde se fout sur la tronche ? Le capitaine américain attend la fin de l’histoire pour se rendre compte qu’il a détruit la moitié de New York par caprice et se rend ? Très crédible assurément !)

    Ici le contexte de la loi est maintenu mais les auteurs ont pris la peine de rajouter un contexte affectif. Non seulement le cerveau est impliqué mais également le cœur. On comprend donc que le cocktail soit détonnant et que la progression vers la fin cataclysmique soit inévitable.

    Cependant hélas cette bonne idée de départ est un peu gâchée par le coté dichotomique du film : d’un coté des scènes d’actions au rythme effréné (mais hélas filmées caméra sur l’épaule et image sautant toutes les 30 secondes rendant les scènes difficilement déchiffrables – en plus ça m’a filé mal au cœur). De l’autre coté de longues scènes dialogue un peu soporifique. Ça parle, ça parle un peu stérilement…
    Pour les deux premiers tiers du film les moments de grâce sont plutôt rares et j’ai regardé bien souvent ma montre…

    Heureusement le dernier tiers m’a un peu réveillé, avec la scène de l’aéroport parfaitement incroyable ! (on oublierait presque qu’ils ne sont qu’une douzaine et non pas des centaines comme dans le comics !)

    Le Spiderman nouvelle mouture (encore !) est finalement assez convaincant (toujours plus que la dernière en date) ce qui est plutôt une bonne surprise. Par contre mauvais point pour la tante May la moins crédible de tous les films ! Depuis quand Miss Parker a le même âge que Tony Stark ??

    Au final ni vraiment réussi ni vraiment raté le film ne peut pas vraiment prétendre au statut de chef d’œuvre. Un honnête film de vendredi soir disons (à regarder en mangeant du popcorn de préférence).

    • Jyrille  

      Merci beaucoup Patrick ! J’étais certain qu’un vrai amateur de comics comme toi allait trouver des failles que je n’avais pas remarquées. Cependant, je pense qu’il s’agit de goûts personnels : la scène de l’aéroport est la scène vitrine du film, mais pour moi elle est assurément la moins intéressante. Tante May jouée par Marisa Tomey, je trouve ça grandiose : une tante moins âgée et moderne, avec un Spider-Man très jeune, c’est plus proche de la réalité de 2016.

      Nous nous rejoignons sur un point : la famille est très importante ici. Comme dans les comics de X-Men lorsque je vous lis à raconter les relations entre personnages, ce sont ces mêmes relations qui font et défont les liens des héros du film, et c’est ma fille qui l’a remarqué avant moi. Et c’est très bien vu, puisque du coup, on croit à ce face à face improbable. Je persiste à dire que c’est une réussite, alors que la bd, tout comme tu le penses, avait plus de défauts selon moi (mais aussi des qualités, soyons clairs).

  • Lone Sloane  

    Tu n’as pas divulgâché le film et tu fais la réclame comme un vieux briscard. Bon après, moi je suis comme Danny Glover dans L’arme fatale, trop vieux pour ces conneries (en tout cas en salles).
    Par contre, et même si l’anime et son score enivrant me paraissent définitifs, par attirance pour Scarlett, je serai prêt à voir ça à sa sortie:http://www.imdb.com/title/tt1219827/?ref_=nm_flmg_act_1

    • Jyrille  

      Merci Lone ! Moi aussi je suis intrigué par cette nouvelle version de Ghost in the shell (j’avais vu l’anime au cinéma à sa sortie il faudrait que je le revoie) mais pour voir le film en salles je dois avouer que Patrick a raison : j’adore voir ces films avec mes enfants en mangeant des glaces et du popcorn. En l’occurrence j’avais même une copine de mes enfants en plus, ce sont des moments très agréables de partage où l’on s’amuse et discute après la séance et j’adore les entendre parler et donner leur avis. Ce serait moins drôle sans eux.

      • Bruce lit  

        Mazette….Juliette Binoche pour Ghost in the Shell ?
        les comics ont drainé un public familial inimaginable de vieux briscards et de fans occasionnels. Je ne peux pas résister à l’argument massue de Cyrille pour CIvil War: les films MArvel sont l’occasion de se retrouver en famille et entre générations. Un peu comme qui irait voir AC/DC ou les Stones au Stade de France : une légende plus impressionnante sur disque depuis lulurre, mais une légende néanmoins.
        Nul doute que si mes gosses étaient en âge, j’aurais sauté le pas avec eux.
        Néanmoins, rien n’empêche de rêver à une sorte de « Watchmen » d’une adaptation ciné qui réunisse aussi la critique et le public. Néanmoins, rien n’empêche de rêver à une sorte de « Watchmen » d’une adaptation ciné qui réunisse aussi la critique et le public. Ce que fait notamment Game of Thrones actuellement à la TV non ?
        Sinon, ce fut chouette deux lire deux Cyrille M dans la semaine !

  • Jyrille  

    Ah ah merci mais pour l’autre article je n’y suis pas pour grand chose.

    Je me demande si finalement ce genre de films ne renoue pas avec la fonction première du cinéma, celle du divertissement populaire de qualité. Ils redonnent leurs lettres de noblesse au cinéma de quartier.

  • yuandazhukun  

    Comme les autres, plein d’admiration pour un boulot top fait dans des conditions extrêmes…2 jours avant la fête du travail y a des boss sans scrupule ici…Tous les films Marvel je ne les regarde jamais sur grand écran trop peur (à juste titre) d’être déçu ! Je verrai donc ce Civil War d’ici quelques mois en repensant à ton article Cyrille ! Je viens de voir Deadpool….J’ai pris une sacrée claque ! Un film plein d’humour et rarement potache donc une vraie réussite (‘tain ça fait mal de l’admettre…alors oui peut-être que Marvel est en train de revoir au moins légèrement sa façon de concevoir certains blockbusters…mais je comprends le succès de Deadpool je vous le conseille…D’autres l’ont vu ?)

    • Bruce lit  

      @Yuandazhukhun: la bibliothèque globale vient de me remettre un exemplaire de Deadpool. J’y vais à reculons car il représente tout ce que je déteste chez un super héros, mais l’experience a montré que moins on attend d’un Marvel Movie, plus on est surpris….
      Sans scrupule moi ! C’est les contributeurs qui sont masos et qui reviennent encore et encore…

    • Jyrille  

      Merci Yuan ! Je n’ai pas vu Deadpool mais je vais peut-être le regarder finalement. Je te dirai si c’est le cas.

    • Matt  

      Personnellement, je ne sais pas si quelqu’un qui n’aime pas Deadpool en comics aimera le film. Mais il faut bien reconnaître qu’en tant que film il tient vraiment la route, il y a pas mal de trucs osés pour un blockbuster. On sent quand même qu’il y avait moins de moyens que pour un Avengers par exemple, et ce surement parce qu’ils ont choisi d’être fidèle à l’esprit de la BD en conservant un ton plus politiquement incorrect et sanglant (film à ne clairement pas montrer aux jeunes enfants), ce qui est plutôt rare. Mais le film contient pas mal d’auto dérision, notamment avec un Deadpool qui brise le 4eme mur comme c’est le cas en BD. Et du coup ça passe vraiment bien.
      Pas un chef d’œuvre, mais certainement un film qui n’a pas sacrifié son identité sur l’autel de la plus grosse audience en aseptisant son contenu. Et donc ça fait plaisir.

      Après si on aime ou pas, pour le coup ça dépend vraiment de si on adhère ou pas au personnage de Deadpool. Donc faut pas rêver, ceux qui le haïssent en BD ne le trouveront pas forcément plus agréable dans le film.

  • Le moustachue  

    Oulaaaa , oulaaa je sors de la séance alors ça va être super compliqué d’être objectif :’)
    Déjà l’article est super bon est je suis d’accord avec cette avis a 99,99%
    Le plus gros défaut du film avoir fait passé la tète de fer pour un abruti ! (Je suis une groupie désolé)
    Plus sérieusement le seul réel défaut du film serait d’être trop rempli je m’explique on ne va pas au bout de l’idée des accords de sockovie car au final rien n’est ratifiée et les avengers n’ont toujours pas de collier …. Monsieur zemo est certainement le méchant le moins développe au monde :'(
    Donc au final les deux toile de fond ne sont pas aboutie et on a l’impression que la loi était un unique prétexte au fight de cap et tète en fer …….
    J’ai tout de même passé une super séance sur un film d’action Marvel …. Ce qui fait plaisir ! Au final je suis du même avis que vous tous un bon film d’action nerveux avec un scénario qui tiens la route mais qui ne va pas vraiment au bout de ce qu’il nous vend … ! Le même film sans zemo et avec une dimension plus politique autour de la loi se serait bien ?…. Je vois déjà le truc avec un mouvement #CaptainDebout

  • Jyrille  

    Merci beaucoup Le moustachue ! On pourrait discuter encore longtemps et les points que tu soulignes sont justifiés. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde : d’autres spectateurs ont été déçu car trop de parlotte et pas assez d’action, d’autres pensent que c’est trop loin de la base de la bd… Impossible de contenter tout le monde. Il en ressort quand même qu’il est sans doute moins aimé que le second, qui reste dans ce cas le meilleur Marvel à ce jour.

    Attendons de voir ce qu’ils vont faire avec la suite, je suis très curieux. J’espère qu’ils ne vont pas tomber dans les travers des bds.

    • Le moustachue  

      C’est assez marrant car le second ne ma pas marqué du tout …. Faut que je le revois car je comprend pas du tout cette engouement autour de ce film :’)

  • Sonia Smith  

    J’arrive après la bataille comme d’habitude, car n’étant pas une adepte des cinémas bondés, j’attends toujours un bon moment afin que la horde passe avant moi.
    Je suis d’accord entièrement avec l’analyse de Cyrille et avec le fait qu’il faut se mettre dans la tête qu’il s’agit d’une adaptation et non d’un copier-coller du comics original. une fois cela admis, ce Captain America est un fort bon film qui remplit tout à fait son office : action (je suis d’accord sur la scène de baston un peu longuette), émotion, personnages attachants, super-pouvoirs bien exploités, personnages mis en valeur et acteurs plutôt bien choisis. Par contre, je rejoins entièrement Patrick pour la Tante May : je n’adhère pas du tout !!
    Si pour moi ce film est bien plus un Captain America 3 qu’un Civil War, il a rempli parfaitement sa mission et m’a convaincue, j’ai passé un excellent moment

    • Jyrille  

      Merci Sonia !

  • Tornado  

    Je viens de le voir. 3 étoiles et demi pour moi.
    Le début est une catastrophe et, si tu n’avais pas écrit cet article, j’aurais arrêté au bout de 20 mn. Tout commence par une baston type « Avengers age of Ultron », avec 3000 pirouettes cacahuètes et Captain qui fait ricocher son bouclier sur des pantins ridicules.
    Après le scénario se met en place et ça s’améliore crescendo. Mais c’est loin d’être parfait : Les allez et venues de Bucky en méchant puis en gentil sont torchées, des raccourcis un peu faciles. Les blagues de Spiderman façon comics sont reloues. Là je n’y arrive pas.
    Je crois que je suis un indécrottable : Les super-héros me plaisent quand ils sont le plus réaliste possible. Je ne les aime pas dans leur incarnation infantile originelle.

    Bon, après, les 3/4 du film valent bien le détour. C’est assez bien foutu et, comme tu le dis bien : Les personnages existent. Ouf !

    • Matt  

      Bah bienvenue dans le cinéma pop-corn accessible à toute la famille, même les petits n’enfants qui viennent au cinéma avec leur masque en plastique pourri de Iron-man. Un 3 étoile et demi de ta part ça donne malgré tout envie de le voir. ça ne doit pas être une purge. Il est temps que je le regarde aussi.

    • Matt  

      D’ailleurs je fais mon médisant sur l’aspect familial de ces films mais je me demande ce qu’en pensent des pères de famille comme vous.
      Vous achetez des masques en plastique pourri aux petits ? ^^

    • Jyrille  

      Tu me donnes envie de le revoir. De ta part, je trouve que ton appréciation est finalement très positive ! 😉

  • Tornado  

    Pour le carnaval de l’école, oui (Iron man en moyenne section + Spiderman en grande section). Et des figurines aussi ! Et j’ai même offert à mon fils le coffret DVD des Avengers version animée (http://www.brucetringale.com/grands-heros-sur-petit-ecran-pour-petits-et-grands/), après lui avoir montré l’intégralité de la série animée Spectacular Spider-man, dont il est fan. On l’a regardé ensemble d’ailleurs et c’était pas mal…

    • Matt  

      Et ça ne t’aide pas à apprécier le côté grand public de ces films ?

      Moi ça me gonfle. Mais je me disais que si tu amènes ton gosse et que ça lui plait, ça pourrait peut être influencer ton jugement.
      Ce qui est un peu triste, hein. ça veut dire que le film est formaté pour le plus grand nombre et perd en personnalité. Mais peut être qu’on y gagne en partage familial ?

  • Tornado  

    Je trouve ça moyen. Point.
    J’ai du mal à sortir d’une vision unilatérale dans mes jugements de valeur. Pour moi, un film est bon cinématographiquement. Ou pas. Une BD est bonne au niveau du rapport fond/forme, ou pas. La musique, c’est encore plus simple : Mes oreilles aiment, ou pas. J’ai énormément de mal avec les jugements relatifs : « C’est bien parce que ce n’est que du divertissement », « C’est pas terrible par rapport à d’autres trucs mieux », « C’est moins bien que ce que fait tel auteur d’habitude, donc c’est moyen », « c’est nul parce que c’est pas musicalement correct », etc. Pour moi, c’est bon, ou ce n’est pas bon. C’est nul, c’est moyen, ou c’est bon, voire très bon, entant que tel. Point.

    • Matt  

      Sauf pour Alan Moore^^

      Ahem…je rigole.

  • Tornado  

    héhéhé… Tout ce que j’ai lu de lui, j’ai trouvé ça trop fort. OBJECTIVEMENT.

  • Matt  

    Bon eh bien je l’ai vu. Et je suis d’accord avec toi sur presque tout Jyrille (ou Cyrille, j’ai toujours pas compris la double identité)
    Ce qui m’a bien fait plaisir c’est que les personnages existent et qu’ils ont su mélanger les scènes d’action inévitables de ce genre de blockbuster avec des scènes plus intimes qui marchent et sont intelligemment écrites (contrairement à l’ère d’Ultron ou on les voyait faire des vannes de merde dans les scènes calmes)
    On comprend les motivations de chacun, les nouveaux personnages sont intéressants (j’aime bien le traitement du personnage de Black Panther qui est assez réussi pour un personnage qui fait sa première apparition. On est loin du cameo de Wonder Woman dans Batman vs Superman)
    Par contre ça m’a un peu gonflé de voir que c’est encore une autre version de Spider-man (sérieux ils peuvent pas se décider ? Ils vont le rebooter combien de fois ?) Et la tante May en bombasse, euh..j’adhère pas du tout ! Mais c’est un détail.
    J’ai apprécié aussi le fait qu’ils n’en fassent pas des tonnes autour de l’affrontement entre Cap et Iron-man. Pour faire un nouveau parallèle avec Batman vs Superman…ici les personnages ne se haïssent pas mais sont séparés par des convictions différentes qui sont justifiées. Alors que chez Batman et Superman, ils en arrivaient à se haïr sans se connaitre sans aucune raison à part…ben…le titre du film qui disait qu’ils fallaient qu’ils se tapent un peu dessus.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *