Grands héros sur petit écran pour petits et grands (Animé MARVEL)

The Avengers : Earth’s Mightiest Heroes

Première publication le 26/07/15- Mise à jour le 07/04/19

Ensemble, tout devient possible !

Ensemble, tout devient possible !

AUTEUR : JP NGUYEN

Cet article parlera de la série animée The Avengers : Earth’s Mightiest Heroes (EMH ), qui fut diffusée dans l’Hexagone sur France 4 sous le titre Avengers : l’équipe des super-héros.

Développée par Ciro Nieli, Joshua Fine et Christopher Yost, la série a fait ses débuts en 2010 pour s’achever en 2012, après deux saisons et 52 épisodes de 22 minutes.

Avant sa diffusion télévisée, EMH a démarré sur Internet, avec 20 mini-épisodes de 5 minutes et demie présentant les principaux personnages de l’équipe : Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Ant Man, la Guêpe et consorts. Ces mini-épisodes furent ensuite remontés pour être intégrés dans cinq des premiers épisodes de la saison 1. La série se lance avec « Beakout », une histoire en deux parties montrant une évasion massive de super-criminels de quatre prisons de haute sécurité.

Les Vengeurs vont consacrer une bonne partie de la saison à capturer les fugitifs, tout en complétant leurs rangs (avec notamment la Panthère Noire et Œil de Faucon). Ils seront aussi confrontés à des menaces de grande ampleur comme l’organisation terroriste Hydra, les extra-terrestres Krees, le voyageur temporel Kang et Ultron, l’androïde misanthrope.

Une équipe de départ calquée sur celle du comic book.

Une équipe de départ calquée sur celle du comic book

Le fil conducteur de la première saison est la constitution d’une équipe rivale de super-vilains, les Maîtres du Mal, rassemblés par l’Enchanteresse, magicienne asgardienne et le baron Zemo, un des ennemis historiques de Captain America. Ces derniers sont eux-mêmes manipulés par Loki, prince du mensonge et demi-frère de Thor. La saison s’achève sur un arc se déroulant en Asgard avec une bataille titanesque et le triomphe des héros, quelque peu terni par la destruction du bouclier de Captain America et surtout, par le cliffhanger de fin de saison : le Captain se fait remplacer par un Skrull et l’invasion secrète démarre !

L’infiltration Skrull servira de trame de fond pour la première moitié de la saison 2, au cours de laquelle les Vengeurs continueront à croiser moult personnages de l’univers Marvel (les Fantastiques, Iron Fist et Power Man, Spider-Man, la Vision, Wolverine…) avant un final en apothéose opposant l’ensemble des héros de la Terre à la menace de Galactus et ses hérauts.

L’une des réussites des auteurs de EMH est d’avoir construit des méta-intrigues tout en adaptant des histoires marquantes des comics originaux, en piochant dans diverses périodes créatives. On retrouve ainsi du matériau provenant des runs de Bendis (Breakout et Secret Invasion) mais aussi des pères fondateurs Stan Lee et Jack Kirby (Galactus et la Zone Négative) et de nombreux autres auteurs.

De Roy Thomas (Behold the Vision) à David Michelinie (Emperor Stark) en passant par Walt Simonson (The Casket of Ancient Winters et The Ballad of Beta Ray Bill) et Ed Brubaker (Winter Soldier) ou encore Jim Shooter (Michael Korvac) ou Jeph Loeb (le Red Hulk), Avengers EMH va puiser son inspiration aux sources des comics originels et adapte avec bonheur ces histoires, même si le rythme de l’action est souvent trépidant (la série ne connaît pas la décompression et ça va parfois un peu trop vite).

Ainsi, Emperor Stark met en scène la Vision en lutte contre le reste de l’équipe, dans un monde sous la domination de Tony Stark (lui-même victime d’une manipulation). L’épisode s’inspire en fait de Emperor Doom (Fatalis Imperator en VF), où Doom avait utilisé l’Homme Pourpre pour asservir la Terre entière et instaurer une utopie, contestée par Wonder Man, qui avait réchappé aux manipulations mentales du duo. Les intrigues ne sont donc pas de simples copiés-collés mais bien des adaptations, plus ou moins fidèles au niveau des détails mais conservant très souvent l’esprit des BD d’origine.

Avec les Gardiens de la Galaxie et face à Korvac

Mais plus encore que la transposition des scénarios de comics, c’est la retranscription de l’essence des personnages qui est excellente. Captain America, le leader de terrain à la grande droiture, imposant le respect à tous ses coéquipiers; Iron Man le milliardaire un peu trop confiant dans la technologie; Hank Pym le savant idéaliste en proie aux problèmes psychologiques; la Guêpe héroïne courageuse mais aussi frivole; Œil de Faucon l’archer narquois; Black Panther le fier et mystérieux monarque… c’est un plaisir de retrouver la représentation canonique de ces héros en dessin animé.
Seul Hulk voit sa personnalité fortement édulcorée par rapport au comic-book : dans cette série, sa rage sera beaucoup plus contrôlable pour lui permettre de rester dans l’équipe (malgré quelques crises ourdies par les méchants de service).

Du côté des méchants, quasiment toutes les figures historiques des Vengeurs sont présentes, de Loki à Ultron en passant par Crâne Rouge, le Baron Strucker ou Kang le Conquérant. Le seul grand absent est Thanos. Mais alors que ce dernier fait du simple teasing depuis plusieurs films Marvel, dans AEMH, les auteurs s’en donnent à cœur joie et se servent largement dans le vivier des personnages de la « Maison des Idées », sans donner l’impression qu’il faudrait en garder pour plus tard.

Comme il s’agit d’un dessin animé pour jeune public, tout ce petit monde est prompt à se balancer des mandales et des rafales d’énergie à tout va mais certains personnages ont quand même droit à des portraits plus nuancés et ambigus : Kang, l’Enchanteresse, entre autres. Même si le spectateur connaît l’issue de la lutte, l’adversité des Vengeurs est suffisamment puissante pour que le suspense puisse s’installer.

Source Allo CIne http://www.allocine.fr/series/ficheserie-4283/photos/detail/?cmediafile=20462167

Sans les contraintes du budget et du réalisme cinématographique, AEMH peut montrer des personnages au look extravagant qui seraient trop ridicules sur pelliculeSource Allo CIne 
(C) Marvel Télévision 

En général, l’animation est très correcte, fluide et agréable sans pour autant être exceptionnelle. Je dirais qu’elle est au niveau, voire un poil au dessus, de celle de Batman : The Animated Series ou de la Ligue des Justiciers. Le support du dessin animé permet de conserver tout le décorum chamarré des comics (et les costumes aux couleurs qui pètent) alors que le cinéma est obligé de modifier les tenues pour un minimum de crédibilité. Pour le coup, la plupart des costumes portés par nos héros sont ceux de leur version classique de l’univers 616, à quelques exceptions près (Nick Fury et Captain America dans la saison 2, lookés façon Ultimates).

Le character-design est donc classique mais c’est loin d’être un mal, si on se rappelle certaines innovations assez calamiteuses du passé (la série Avengers United They Stand, de 1999, avec des armures pour tous les vengeurs). Les dessinateurs se sont quand même autorisés quelques fioritures comme pour le costume de Black Panther (des touches supplémentaires de bleu sur le costume plutôt qu’un noir intégral) et ont parfois même conçu des costumes originaux (pour Loki ou le Grim Reaper).

Des designs parfois novateurs mais toujours dans l'esprit ces comics

Des designs parfois novateurs mais toujours dans l’esprit ces comics

Un petit mot sur l’adaptation française : le doublage est très correct même si aucune voix ne ressort comme exceptionnellement marquante. Je garde un petit grief sur la traduction. Déjà, « l’équipe des super-héros » est moins emphatique que « Earth’s mightiest heroes ». De plus, je déplore les titres de certains épisodes, où la référence au comic-book est perdue (épisode 26 : A Day Unlike Any Other devient La bataille des Humains et des Asgardiens) ou qui manquent parfois de classe, le pompon étant décroché par l’épisode 51 Live Kree or Die qui devient en VF : Les Krees qui tuent, à ce niveau-là, c’est un peu du foutage de gueule…
Cette traduction désinvolte me semble caractériser un certain mépris pour un « simple dessin animé », qui plus est consacré aux super-héros. Mais peut-être est-ce là simple paranoïa de ma part ?

L’équipe fait appel à des intérimaires

Les bonnes choses ayant une fin, Avengers EMH fut arrêtée au bout de deux saisons pour faire place à la série « Avengers Assemble« , à la distribution plus proche de l’univers cinématographique mais à l’animation assez bof, et surtout avec des intrigues réputées tellement faiblardes que votre serviteur s’en est tenu éloigné pour l’instant. Un résumé d’épisode lu sur le Net : la maman du Faucon vient lui rendre visite au QG des Vengeurs et Sam doit lui cacher son activité de super-héros, tout en jugulant une crise de particules Pym… Non, ça ne donne pas super-envie…

Dans l'ultime épisode, Captain America fait appel à tous les héros de la Terre pour faire face à… Galactus !

Dans l’ultime épisode, Captain America fait appel à tous les héros de la Terre pour faire face à… Galactus !
Source Allo Cine 
(C) Marvel Television

Nonobstant cette vie assez courte, Avengers Earth’s Mightiest Heroes aura offert de chouettes moments au vieux fan Marvel que je suis (je déplore l’absence d’un certain Homme sans peur, mais bon, le ton de la série ne s’y prêtait sans doute pas, quoique…). Mais au-delà des vieux briscards, je pense que la série pourrait conquérir un autre public, plus jeune et désireux de se plonger dans la richesse de l’univers partagé de Marvel ou souhaitant découvrir de vieux classiques en version remix.

Les créateurs de EMH ont réussi une synthèse brillante des récits de papier et les ont transposés avec brio au format animé, pour un divertissement tous publics… mais pas forcément infantile.

Fans de Marvel, petits ou grands, rassemblement !

—-

« Héros Animés 3/6  »
Et chez Marvel, on touche sa bille question dessin animé ? Pour Jean-Pascal Nguyen, la série Avengers de 2010 qui puise aussi bien chez David Michelinie, Roy Thomas ou Bendis n’a rien à envier aux adaptations DC.
Et voici pourquoi…

31 comments

    • Matt  

      Moui bon moi Star Wars…
      Il y a déjà trop de saisons, j’ai même pas le courage de tester^^

  • Kaori  

    Je ne sais pas comment j’ai fait, mais visiblement je suis passée complètement à côté de cette série !

    Etant « gavée » des Avengers Rassemblement ou autre Avengers l’ère d’Ultron etc, je ne m’attendais pas à une bonne critique sur une série animée des Avengers !

    Bref, il va falloir que je me penche là-dessus.

    @Tornado : j’ai beaucoup aimé la série Star Wars Rebel. La dernière saison est… « wouah »…

    • Kaori  

      Bon, en fait, après avoir vu le générique, non je ne suis pas passée à côté !! J’adorais le générique ;-). Mais effectivement, depuis cette série, c’est le vide intersidéral côté bonne série sur les Avengers…

  • midnighter  

    l’ autre série est une catastrophe on a l’ impression que les memes personnages sont devenus débiles

    • Eddy Vanleffe  

      L truc où Hulk collectionne des licornes en verre?
      J’ai entamé une cure de désintox après avoir vu ce truc…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *