Le monde du collectionneur de figurines

Le monde du collectionneur de figurines

Un article de MATTIE-BOY

Aujourd’hui je propose un article sur le hobby de collectionneur de figurines. Non, je ne vais pas vous raconter ma vie mais plutôt parler des objectifs et des règles du collectionneur, et par cet intermédiaire je vous présenterai les fabricants de l’ère moderne, ma collection et comme toujours…la customisation. Prêts pour un concentré de pop culture ?

Bon…je m’excuse pour la qualité des photos. Je me suis rendu compte que photographe…c’est un métier. Chapeau à JP qui fait plein de photos pour ses Figure Replay parce que ce n’est pas facile de mettre en valeur des objets de cette taille sans que l’exposition et les ombres viennent tout gâcher.

Le pourquoi du comment

Quel est le but de collectionner des figurines ? Cette question dépendra de chacun évidemment. Pour moi, ça a commencé en 2011 alors que je suivais une formation, que j’avais des temps de trajet de dingue, et il faut croire que lire ou regarder des films ne me suffisait pas. En fait j’avais peu de temps pour ça. Et au hasard en surfant sur le net, je suis tombé sur des youtubeurs américains qui faisaient des reviews de figurines. Et j’ai vu qu’il existait de chouettes figurines détaillées qui n’avaient rien à voir avec nos vieux jouets. Un bon moyen pour me replonger dans une époque agréable sans que ce soit chronophage, et expérimenter l’art en 3D. En gros, ça a commencé comme une échappatoire à certaines difficultés.

Ma collection Marvel que vous connaissez déjà un peu (et avec laquelle tout a commencé.)

Au début je n’osais pas trop acheter, je me disais « m’enfin t’es plus un gosse! A quoi ça sert d’acheter un bout de plastique ? » Mais ça me faisait envie. Et parfois dans la vie, il ne faut pas se poser la question de ce que les gens pourraient penser. Si on peut se le permettre et que ça nous fait plaisir, pourquoi ne pas le faire ? La vie a déjà assez de contraintes comme ça, on ne va pas s’en créer soi-même (je dis ça mais ça reste un hobby que je ne crie pas sur les toits…)

Ensuite je me suis posé LA question « qu’est-ce qui importe le plus dans une figurine ? » Leur taille ? Le niveau de détails et la ressemblance ? La valeur nostalgique ? En ce qui me concerne, je ne ressens aucune nostalgie envers des produits dérivés. C’est envers la franchise dont sont tirés les produits que va ma nostalgie. Je ne ressens donc aucun intérêt pour les figurines vintage aux détails dépassés aujourd’hui. Plus c’est ressemblant, mieux c’est. Et donc je vise les figurines modernes. Pour les mêmes raisons, il est impensable que je collectionne des figurines trop petites (de moins de 10cm.) Non pas qu’elles soient mauvaises en soi, mais il y a tout simplement un niveau de détails et une précision de peinture et sculpture impossible à atteindre sur de petites figurines.

Ma mini collection Dragon Ball/Dragon Ball Z (du fabricant Bandai Figuarts.)

Pour moi, l’attrait d’avoir des figurines, c’est tout simplement d’avoir une décoration qui reflète nos souvenirs et les choses que nous aimons en matière de pop culture (d’où l’importance de la ressemblance.) On peut avoir des figurines de choses dont on est encore fan, mais on peut aussi avoir des figurines pour « donner vie » à un souvenir. Certaines choses qu’on ne lit ou qu’on ne regarde plus de nos jours, mais dont on se souvient toujours avec tendresse.

A ce titre j’ai quelques figurines des TORTUES NINJA version série animée de 1987 (des fabricants NECA et BANDAI Figuarts.) Je ne regarde plus, je ne lis pas les comics (qui de toutes façons sont très différents du dessin animé de mon enfance) mais pourquoi ne pas avoir des figurines qui décorent une étagère et me font me remémorer un moment d’enfance quand je passe devant ? C’est une façon de conserver une connexion avec quelque chose sans que ce soit chronophage également. Alors oui, pour certains des posters à accrocher au mur suffiraient. Mais si on aime la sculpture, une figurine est aussi une forme d’art.

Retour en enfance (Krang (c’est le cerveau rose) n’est pas l’officiel de NECA, c’est un custom.)

Mais ensuite, qu’est-ce qui a fait que j’ai continué jusqu’à aujourd’hui ? ç’aurait pu n’être qu’une passade. Eh bien d’une part je me suis mis en tête de customiser et ça augmente forcément la valeur sentimentale de la collection, et il y a aussi le fait que j’ai croisé JP ici. Béh oui hein, on se sent moins seul dans son délire alors ça motive pour continuer à bricoler ou parfaire sa collection.

Cela dit, une fois le virus attrapé, il faut se méfier. Le désir de se procurer plein de trucs peut devenir exponentiel. On peut vouloir tout acheter, tous les personnages de toutes les séries ou BD ou films qu’on connait. Et ça peut devenir n’importe quoi. Donc le collectionneur, après avoir fait quelques conneries (parce qu’on en a tous fait, inutile de nier ! Des achats un peu trop hâtifs, des regrets), eh bien il doit établir des règles pour garder le contrôle de son hobby.

Les 5 commandements

Ces règles, elles varient pour chacun. Elles peuvent faire penser à des troubles obsessionnels compulsifs mais en fait c’est surtout un moyen de nous restreindre, de ne pas acheter tout ce qu’on trouve joli et bien réalisé.

1.Une seule figurine par personnage. Peu importe qu’il existe 20 versions de l’armure de Iron Man, ou 3 niveaux de super guerrier pour Goku ou Vegeta (voire 25 niveaux aujourd’hui non ?), je n’achète pas de doublon de personnages !

2.Se contenter des personnages qu’on aime. Ça peut paraitre évident, mais parfois on tombe sur une figurine magnifique à un point où on peut avoir envie de l’acquérir même si on ne connait pas le personnage. Mais il y a des chances que passé les premiers jours où on s’émerveille devant, on va se demander pourquoi on a ce perso dont on se fout complètement dans notre collection. D’ailleurs, je me suis séparé de certaines figurines Marvel.

3.Toujours regarder des vidéos, des critiques des figurines avant de les acheter. C’est bien joli de trouver des figurines de ses persos préférés, mais si elles sont moches et mal fichues, ça ne vaut pas le coup d’acheter.

Le reste de l’espace mangas/jeux-video, avec du COBRA ou GHOST IN THE SHELL pour les animes, et du SOUL REAVER, BAYONETTA, BATMAN ARKHAM ASYLUM, EARTHWORM JIM et STREET FIGHTER pour les jeux.

4.Avoir une logique globale pour la collection. J’entends par là savoir à peu près ce qu’on recherche pour notre collection. Est-ce qu’on veut des figurines de tous les dessins animés de notre enfance ? De films ? De comics ? Un peu de tout ? Quelle taille maximale allouer à la collection ? Moi j’ai plutôt une logique d’échantillonnage par exemple. Pour les licences ou je ne customise pas, je choisis quelques personnages sans chercher à tous les avoir. Mon but est davantage d’avoir une collection qui représente « le monde de la pop culture » plutôt que le casting complet d’un seul film.

5.Dernière règle, et qui va donner naissance au paragraphe suivant : se limiter à certaines échelles de figurines en fonction des licences. Il existe en effet plein d’échelles pour les figurines (de 4, 5, 6, 7, 8, 10, 12 ou 18 pouces, etc.) On peut se limiter à une seule échelle pour encore une fois se restreindre. Mais le but n’est pas non plus de s’interdire la moindre figurine liée à des mangas (par exemple) sous prétexte qu’aucune n’est à la bonne échelle. Donc je mélange les échelles mais ma règle consiste à ne pas les mélanger au sein d’une même licence. Je ne vais pas prendre des figurines Marvel en 4 pouces si j’ai déjà du Marvel en 6 pouces (la seule exception possible serait pour des personnages comme Ant-man ou Wasp qui peuvent changer de tailler et donc fonctionner avec n’importe quelle échelle.)


Deux figurines de KILL BILL de la marque NECA. Ce sont de vieilles figurines (plus de 15 ans) qui sont presque des statues (peu d’articulations) mais que je trouve très chouettes pour leur âge. Gogo Yubari a été repeinte par mes soins pour améliorer le visage et aussi rafraichir un peu la figurine usée par le temps.

Le marché des figurines

J’ai donc commencé à collectionner avec l’échelle 6 pouces. D’ailleurs on dit plutôt 1/12 (de la taille réelle.) Le 4 pouces, c’est du 1/16, le 12 pouces, c’est du 1/6, etc. C’est plus logique car vous vous doutez bien qu’une figurine de nain ou de géant ne feront pas toutes les deux la même taille même si elles sont à la même échelle.

L’échelle 1/12 donc, c’est globalement la plus répandue. Enfin…je dirais plutôt de l’échelle 1/13 à 1/10. Dans cette fourchette de 13 à 17cm, on trouve de tout. Que ce soit des figurines Hasbro, Mattel tirées de comics, ou les spécialistes de figurines de films Neca, McFarlane Toys, les fabricants Max Factory ou Bandai spécialisés dans les figurines de mangas et animes japonais, etc.

L’attrait des figurines 1/6 : le niveau de détails des visages

Mais j’ai aussi du 1/6. Pourquoi ? Eh bien pour le niveau de détails. Pour trouver mieux que NECA. Et pour trouver d’autres licences (car NECA fait surtout des figurines de films d’horreur.)

Le 1/6 est dominé sur le marché par la compagnie hongkongaise Hot Toys (non ils ne font pas des trucs coquins malgré le nom…) qui font des figurines splendides quasi photo réalistes au niveau des visages (bon…du moins celles qui sont réussies.) J’ai connu Hot Toys dès mes débuts en tant que collectionneur mais je me disais que jamais je ne prendrais des figurines à ce prix-là (raté !) On est dans un ordre de prix qui va de 200€ à 250€ pièce. Oh, ne vous évanouissez pas ! Il existe aussi des statues qui coutent 2000€ pièce hein. On trouve de tout dans le monde de la collection. D’ailleurs les figurines vintage coutent aussi ce prix à cause de leur rareté alors que le jour de leur sortie, elles valaient 30 francs. C’est pourquoi je ne collectionnerai jamais de vieilles figurines. Je peux comprendre l’attrait nostalgique mais on ne paie que la rareté, pas la qualité.

Le coin…vaguement STAR WARS, SF, MCU, ce que vous voulez…

L’autre avantage de l’échelle 1/6 c’est qu’on trouve des trucs qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Certes le marché reste dominé par Hot Toys qui depuis quelques années a vendu son cul à Disney et ne produit donc que du Marvel et STAR WARS, mais il n’y a pas que Hot Toys sur ce marché. Et Hot Toys n’a pas toujours été affilié à Disney non plus.

Dans les années 2010, Hot Toys avait commencé à produire des figurines d’horizons variés avant le succès du MCU. Ils avaient sorti des figurines de PIRATES DES CARAIBES (ok techniquement c’est du Disney…), BRUCE LEE, SWEENEY TODD, RETOUR VERS LE FUTUR, MARS ATTACKS, WATCHMEN, ALIEN, ROBOCOP, TERMINATOR, MATRIX, etc. Mais ça, c’est fini hélas.

Le coin « horreur »

Sauf que l’effet ras le bol a fait son chemin. Et d’autres compagnies tierces, certes moins expérimentées et qui foirent régulièrement leurs figurines (c’est pour ça qu’il faut bien regarder des vidéos avant d’acheter) ont commencé à émerger ces dernières années et produire des figurines de films variés (BIG CHIEF STUDIOS, MEZCO, POPTOYS, KAUSTIC PLASTIK, REDMAN, et plein d’autres qui changent de nom toutes les 5min.) Les figurines les plus souvent ratées sont hélas celles des personnages féminins. Mais pour une raison simple : il est beaucoup plus dur de retranscrire en sculpture un visage beau et lisse, qu’un visage ridé d’un vieil acteur comme Ian McKellen ou Christopher Lee par exemple. Et on ne va pas se mentir, aussi injuste que ce soit, les actrices sont souvent choisies pour leur beauté (en partie) et décrochent moins de rôles quand elles vieillissent. Donc à l’apogée de leur carrière, elles ont souvent les traits fins et subtils. Hot Toys reste (hélas…vu leur ligne de conduire dédiée à Disney) le fabricant le plus compétent pour faire des figurines féminines réussies (Scarlet Johansson, Evangeline Lily, Zoe Saldana, Elizabeth Olsen, Cate Blanchett, Carrie Fisher, Daisy Ridley, Felicity Jones ont eu de magnifiques figurines…de leurs personnages du MCU ou STAR WARS évidemment.)

Mais on trouve chez les concurrents compétents (ou même chez les inégaux) des figurines de trucs peu connus ou passés de mode. C’est ainsi que j’ai déniché des figurines de Stephen Chow en ROI SINGE, de Donnie yen en Commandant Lan de IL ETAIT UNE FOIS EN CHINE 2, de Gary Oldman en DRACULA (de Coppola), de Ken Watanabe en samouraï, de Patrick Stewart et Ian McKellen en Xavier et Magneto, de Jackie Chan de POLICE STORY, de Audrey Hepburn, etc.

Si on m’avait dit que je trouverais des figurines de ces personnages, je n’y aurais jamais cru…

Et comme je vous le disais, j’ai traqué les anciennes figurines Hot Toys lorsqu’ils faisaient autre chose que du Disney. Un Jack Nicholson en Joker de BATMAN (oui ok ça reste du super héros…mais de 1989.), un Sweeney Todd, un Davy Jones, une Ripley de ALIEN, une Angelina Jolie en MALEFIQUE, un Bruce Lee. J’ai quand même pris des personnages STAR WARS pour les acteurs : Peter Cushing et Christopher Lee, des géants du cinéma ayant fait les beaux jours de la Hammer. Et une Felicity Jones en Jyn Erso de ROGUE ONE parce qu’elle allait bien avec Peter Cushing (et j’aime bien l’actrice. Et rétrospectivement, le film est le meilleur STAR WARS depuis la première trilogie. Pas très dur à accomplir cela dit…)

Christopher Lee par contre, je l’ai customisé pour qu’il ressemble plus à un vieux Dracula qu’un seigneur sith dont je me fiche pas mal (en plus techniquement dans le bouquin de Bram Stoker, Dracula a une moustache et des cheveux blancs…donc hein, voilà !)

De « vieux » Hot Toys avant la mainmise de Disney.

A noter que pas mal de ces fabricants (en dehors de Hot Toys) font des figurines de personnages connus sans avoir payé les droits des films. Ils sont visiblement dans une zone grise du système juridique puisque ça se pratique beaucoup et que visiblement ils s’en sortent sans procès dès l’instant que la figurine porte un nom qui n’a rien à voir (la figurine de Donnie Yen s’appelle « kung fu master 2 » sans aucune mention du film, de l’acteur ni du personnage…) L’avantage, c’est que le prix final est moins élevé (plutôt dans les 150€ pour ces figurines non-officielles.)

La customisation

Parlons vite fait des customisations. On pourrait penser que sur du 1/6, vu le prix, je n’allais pas m’amuser à customiser. Mais si (on ne se refait pas.) C’est plus souvent pour améliorer un détail que pour créer complètement un perso (je ne suis pas couturier d’ailleurs…) Mais par exemple j’ai repeint les cheveux de Peter Cushing en gris parce que la figurine officielle avait les cheveux trop sombres, presque marrons, comme s’il n’avait que 40 ans.

J’ai aussi repeint les cheveux du Dracula de Coppola. Ils étaient presque roses. Alors qu’il est censé avoir les cheveux blonds platine, presque blancs. J’ai parfois aussi fait des modifications invisibles mais utiles. Ripley était trop petite à mon goût (Sigourney Weaver mesure 1m85 quand même) donc j’ai agrandi les jambes en plastique sous le costume.

Le club des customisés

Pour Bruce Lee, j’ai été obligé de me rabattre sur la figurine version « interview » ou il était en costume avec des lunettes très sixties et arborait un grand sourire. Parce que la figurine en version combattant coûte à présent un rein et il n’était pas question que je dépense autant. Je me suis ensuite procuré un costume du JEU DE LA MORT.

Et pour Audrey Hepburn, c’est un peu spécial. J’ai eu la figurine pas chère, je trouvais le visage bien mais le corps était une horreur, trop mince, avec un cou trop court, on aurait dit une Bobble-head. Du coup changement complet de corps et réajustement de la robe.

Voilà pour la présentation de ma collection. Je suis arrivé à un stade où j’en suis content et où je ne fais que guetter les éventuelles nouveautés qui pourraient me surprendre et m’intéresser. Je ne regarde plus en arrière en fouillant parmi les figurines sorties par le passé.

La décoration

Pour ceux qui trouveraient peut-être que telle ou telle figurine n’a pas été bien présentée, qu’on ne voit pas bien sur les photos, eh bien ne partez pas tout de suite. Je vous laisse avec un concept que je pourrais répéter par la suite dans quelques articles si l’inspiration me vient.

Depuis quelques temps, je dessine des affiches de faux films dans un style « old school » (comme à l’époque des affiches illustrées qui ressemblaient à de l’art, pas comme maintenant…) J’ai commencé par une dizaines d’affiches de type giallo. Puis en discutant avec Tornado (qui est un foutu prof d’arts plastiques avec plein d’idées…mais avec lequel il ne faut pas trop parler si vous ne voulez pas vous retrouver avec plein de boulot), cette idée de réaliser des affiches de films fictifs est venu se mélanger avec mes figurines. Je vous ai expliqué que j’avais une logique d’échantillonnage. Cela conduit à ranger côte à côte des figurines qui n’ont pas grand-chose à voir les unes avec les autres. Ce n’est pas un problème en soi, mais du coup…de cette discussion m’est venue l’idée de faire des crossovers improbables entre les personnages sous formes d’affiches de faux films. Ce serait même une façon sympathique d’exposer ma collection, avec des artworks personnels à côté (on verra ça quand j’aurais une autre étagère hein ! Et quand j’aurais fait assez de dessins.)

Bref, je vous présente donc une improbable affiche décorative et les figurines liées qui me l’ont inspirée :

Tous les noms de l’affiche sont vrais, tirés de films de la Hammer pour la plupart, puisque Christopher Lee en Dracula est issu de la Hammer. LA CREATURE DU LAC NOIR était une création Universal Studios, mais plus tardive que les autres (créée en 1954 par Jack Arnold.) Donc mélanger les deux personnages reste…encore pas trop tiré par les cheveux, même si évidemment je ne cherche pas la cohérence ni la vraisemblance.

Pour ce projet, c’est donc mes figurines de Christopher Lee de chez Hot Toys (initialement du comte Dokku de STAR WARS mais dont il me manque les ¾ des accessoires) ainsi qu’une figurine de LA CREATURE DU LAC NOIR chez Mondo. Mondo est plus connu pour faire des figurines de dessins animés ou même des jouets à prix plus abordable. Cette créature du lac noir est une curieuse réalisation. Apparemment il n’y aura (hélas) pas d’autres figurines des Universal monsters par ce fabricant, c’était un projet de passionné d’un de leurs directeurs artistiques.

La figurine dispose de deux têtes alternatives (une étonnée, et une pour la nage où les yeux sont dilatés) ainsi que 2 paires de mains et pieds. Pour moi, même si l’apparence de cette créature peut aujourd’hui faire sourire, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un des costumes de monstres les plus élaborés et réussis de l’histoire du cinéma. Après tout, chaque créature n’est pas obligée d’inspirer la peur. Certes ça aide quand on fait un film d’épouvante…mais disons que le costume reste crédible et élaboré. Un peu cocasse peut-être mais de la même façon qu’une créature réelle comme le poisson-globe peut faire marrer. De plus, le film met cette créature dans la position d’un KING KONG, incompris et perçu comme une aberration de la nature. Ce n’est pas un monstre censé terrifier de la même façon qu’un Alien ou Predator.

Un projet d’exposition (quand j’aurais la place…)

BONUS DE FIN

Ce n’est pas une affiche mais un petit artwork STREET FIGHTER pour aller avec mes 4 figurines. Je me suis inspiré d’illustrations officielles pour les poses, mais avec quelques retouches personnelles.
Moi qui essaie vaguement de reproduire mon dessin (désolé, je ne peux pas faire voltiger la figurine de Sakura…) N’empêche, ça n’a pas tenu longtemps comme ça mais la figurine de Chun-Li a tout de même un excellent centre de gravité (et de super articulations aussi.)

BO du jour : Et ça me permet d’enchainer sur une BO de mon enfance. Retour dans les années 90 ! Désolé pour les plus vieux.

38 comments

  • JB  

    Merci de nous faire découvrir tous les coulisses de cette passion. J’avoue être moi-même immunisé contre ce virus grâce à mon sens tout particulier du rangement (bouquins empilés sur des colonnes à taille humaine, souvent sujettes à des glissements de terrain) qui ne me laisse aucun espace. Tout au plus ai-je quelques MacFarlane Toys (un Twisted Fairy Tales et un Conan, de mémoire) au sommet de quelque armoire ^^

  • Eddy Vanleffe  

    Alors on a des figurines en commun celles de Kill Bill qui j’ai le malheur de laisser sur le sommet d’un étagère et le plastique ben.. c’est pas fantastique, les petites pièces ne tiennent pas et s’effritent avec le temps…
    La seule qui résiste à tout c’est mon Marv sur chaise électrique
    mais j’en ai pas eu beaucoup en fait, je crois que j’ai un peu eu ma période, tout en étant totalement inconscient que ça se collectionnait du coup…. J’en avais même oublié chez ma mère… Un Ozzy Osbourne et un Ash Williams…
    Tout est dans un carton aujourd’hui…

    • Matt  

      « les petites pièces ne tiennent pas et s’effritent avec le temps… »

      Tiens je serai quand même curieux de savoir comment ça peut en arriver là.
      La peinture à la limite oui, mais le plastique s’est affrité pour toi ? Bizarre…
      Moi j’ai repeint ce qui était un peu défraichi par le temps. Elles ont 15 ans et elles sont de seconde main (j’ai pas eu ça neuf) et elles vont bien^^

      Bon éh t’as vu ? J’ai trouvé des figurines de films chinois^^

    • Matt  

      Marv sur la chaise électrique c’est un vieux McFarlane Toys je crois non ?

      • Eddy Vanleffe  

        Oui ceux que j’avais étaient tous des Mc farlane Toys… les Kill Bill aussi non?

        • Matt  

          Non ce sont des NECA, comme indiqué dans l’article^^
          2 concurrents.
          Depuis Neca a carrément éclipsé McFarlane. Ils sont bien meilleurs et pour des prix défiant toute concurrence.

  • JP Nguyen  

    Belle collection et joli tour d’horizon de ce hobby, très vaste puisqu’il y a encore des pans entiers de la collectionnite que tu n’as pas eu l’occasion d’évoquer.
    Il y a ceux qui gardent les figurines dans leur emballage (Mint in Box) vs les « openers ».
    Il y a les fous furieux qui font des dioramas pour aller avec (ce WE, j’ai vu passer une video qui avait fait des sabres lasers qui s’allument plus de la lave pour recréer la scène Anakin vs Obi-Wan sur Mustaphar).
    Il y a ceux qui se spécialisent sur une franchise ou un personnage (Batman voire… Godzilla, n’est-ce pas, Patrick ?)
    Ceux qui chassent le vintage. Et ceux, et ceux… En fait, les déclinaisons sont trop nombreuses.

    Concernant le niveau de détail des visages, de nos jours, avec les imprimantes 3D, il y a des vendeurs sur e-bay qui proposent de très belles têtes de persos, même à l’échelle 4 pouces. Mais ça reste encore cher, surtout avec les frais d’expédition et de douane.
    Très chouettes tes dessins en fin d’article ! Ca fait toujours plaisir de te voir dessiner autre chose que l’Alex ou le Bruce !
    Il faudrait que je trouve une commande à te faire pour un prochain FR, histoire de renouveler une collaboration comme celle réalisée dans le cadre du cinquantième numéro de Figure Replay !

    Faudrait que je partage aussi mes règles de collectionneur, qui diffèrent des tiennes. Mais le devoir m’appelle, j’essaierai de repasser plus tard !

    • Matt  

      « Concernant le niveau de détail des visages, de nos jours, avec les imprimantes 3D, il y a des vendeurs sur e-bay qui proposent de très belles têtes de persos, même à l’échelle 4 pouces. Mais ça reste encore cher, surtout avec les frais d’expédition et de douane. »

      Oui mais il reste la peinture. C’est super chaud la peinture. Surtout quand on parle de tête à l’échelle 1/6. Tu peux pas juste appliquer une couleur unie. Tu as le grain de peau, les dégradés subtils…pfouh c’est un truc de malade^^ Je suis incapable de faire ça. Certains parviennent à peindre des trucs de dingue niveau qualité Hot Toys. Mais quand ce sont des artistes indé, ils te vendent une tête à 400€ quoi…donc euh…je préfère encore l’officiel^^

      Sinon oui j’ai surtout parlé de ma façon de collectionner.
      Je voulais mentionner les mecs qui gardent tout dans l’emballage en disant que ce n’était pas une de mes règles. Je ne les comprends pas ces collectionneurs là^^ Si tu ne peux pas apprécier l’aspect 3D d’une figurine (et donc changer la pose, regarder le trucs sous différents angles, en quoi c’est mieux qu’un simple dessin ?
      Je pense qu’ils collectionnent dans l’idée de revendre ensuite, pour que ça prenne de la valeur en restant dans la boîte. Je ne fais pas ça pour le pognon pour ma part.

      Il y a aussi ceux qui collectionnent des statues 1/2 qui coutent 2 mois de salaires, etc. C’est évidemment trop vaste à aborder. Et je ne connais pas tout^^
      Ceux qui chassent le vintage j’en ai parlé. En disant que moi ça me botte pas, c’est plus cher que les trucs récents (alors que ça coutait 20 francs à l’époque) et c’est clairement moins détaillé. Je comprends l’attrait nostalgique mais à ce prix là, c’est pas possible pour moi.

      Concernant les règles, oui toi je crois que tu es hyper attaché à l’idée d’avoir tout à la même échelle il me semble. Je t’ai déjà proposé de te filer une figurine de 15cm et tu m’avais dit « oh non merci, c’est pas la bonne échelle »^^
      Je ne peux pas faire ça. Je passerai à côté de trop de trucs. Je préfère compartimenter les échelles en fonction des licences^^ m’en fous si Marvel n’est pas à la même échelle que Kill Bill.

      La douane…ah depuis le Brexit ça fait super chier ! On peut même plus commander au royaume Uni sans se faire taxer. ça a vachement ralenti mon activité.

      • Jyrille  

        Super !!

  • Tornado  

    Et bien on va dire que je suis diamétralement à l’opposé de ta démarche puisque je fais partie de « Ceux qui chassent le vintage ».
    Je n’ai jamais été un grand collectionneur de figurines. Rien à voir avec Olivier Bonnard et tous ceux qui y voue une vraie passion. Mais j’aime collectionner quelques figurines de mon enfance.
    J’ai très vite renoncé à ce qui coûte trop cher et qui prend trop de place (exit le Goldorak de 60 cm de Fabianplastica ou les premières figurine Star Wars avec les vaisseaux et surtout les quadripodes impériaux qui me faisaient baver et que je n’ai jamais eus…). Mais je me suis offert (en plus de celles que j’avais réussi à garder) quelques figurines de petite taille en pvc.
    J’ai trouvé un super concept pour les exposer chez moi : Des cadres en 3D (façon vitrine miniature) que je customise en les peignant et en collant diverses images. Ça en fait de jolis présentoirs pop, super décoratifs et pas trop « ado ». Quelque chose entre l’objet d’art et la collection geek. Au départ ça m’avait été inspiré par un petit documentaire que j’avais vu sur un artiste contemporain, Hervé Di Rosa. Il a chez lui de petites étagères bourrées de figurines de toute sorte qui font un effet super coloré dans la déco de sa maison (petit échantillon ici : https://www.lemonde.fr/blog/lunettesrouges/2016/10/29/herve-di-rosa-magicien-du-monde-a-lui-tout-seul/ et un autre : https://www.rfi.fr/fr/podcasts/invit%C3%A9-culture/20210722-le-miam-20-ans-et-toujours-rebelle). Ça m’a donné l’idée de faire ces cadres pop’ très décoratifs. Une idée comme une autre pour faire coïncider collection de figurine et déco. Du coup avec ma femme on a décoré tout un pan de mur où s’intercalent photos de famille et cadres de figurine. C’est le coin nostalgie…

    Mais je me restreins. Je me souviens que dans les années 90 je visitais une boutique de jeux de rôles à Aix-en-Provence parce qu’elle était bourrée de figurine superbes. Il y a avait notamment la collection Universal Monsters avec de magnifiques figurines d’une vingtaine de cm reprenant tous les monstres des années 3/40 en reproduisant le noir et blanc expressionniste. J’en ai rêvé pendant des années avant de renoncer. Trop cher/prend trop de place/je vais pas savoir où les foutre…

    @Tous : Sachez que Matt a fait moult affiches dont certaines sont encore plus belles que celle de cet article. J’ai essayé de le pousser à faire tout un article dessus ! Il veut pas ! 😛

  • JP Nguyen  

    Je n’avais jamais vraiment réfléchi à formaliser mes « règles », en tant que collectionneur. En fait, je n’en ai pas.
    J’ai quand même une nette préférence pour les figurines articulées vs les statues. A l’échelle 3,75 – 4 pouces car c’est mieux pour mélanger tout ce petit monde dans des saynètes, sauf pour les « monstres » comme Swamp Thing ou Man thing ou Galactus, qui peuvent « naviguer » entre les échelles…
    Par contre, je peux avoir xxx versions d’un personnage.
    Par exemple, j’ai 4 ou 5 Jokers.
    Et encore plus de Hulks, alors que c’est même pas un de mes persos préférés…
    – le standard qu’on voit souvent dans FR
    – une version plus horrifique en vert plus sombre
    – façon Kirby dans le numéro 1 des Avengers
    – version cinéma
    – World War Hulk
    – une version vert très fluo, d’inspiration Secret Wars 80s
    – une version balaise avec un tête moche et débile (je voudrais en faire un Bizarro mais j’ai pas le temps)
    – le Hulk du run de Mark Waid (me rappelle plus l’adjectif associé)
    – le Maestro

    • Matt  

      Moi je serai tout de suite en mode « bon je peux virer 4 hulks et libérer de la place pour 4 autres persos différents » ^^

    • Matt  

      Pas 4, 7 !
      La maestro ça peut compter pour un autre perso quand même.
      Un Hulk classique, un Maestro, et 7 places pour autre chose^^

  • Présence  

    Voici un article aussi intéressant que singulier et très personnel : parler de sa collection et de ses envies de collection.

    Je crois que j’ai reconnu toutes les figurines Marvel à l’exception de celle entre Nikki Gold et Doctor Strange, à côté de She-Hulk. Vance Astro ? Je ne me serais pas attendu à voir Marrow dans le lot, un choix sortant de l’ordinaire.

    Je ne suis pas bien sûr de l’identité de la dame verte derrière Leonardo, à côté de Krang. Poison Ivy ? J’aime beaucoup Earthworm Jim.

    Parfois dans la vie, il ne faut pas se poser la question de ce que les gens pourraient penser. Si on peut se le permettre et que ça nous fait plaisir, pourquoi ne pas le faire ? […] Je dis ça mais ça reste un hobby que je ne crie pas sur les toits… – Voilà des remarques qui me parlent bien. Même la lecture de comics ou de bandes dessinées, je ne le crie pas sur les toits.

    Ensuite je me suis posé la question : qu’est-ce qui importe le plus dans une figurine ? – Une question qu’on finit par se poser d’une manière ou d’une autre. Du fait de l’omni-disponibilité des BD, et d’une production pléthorique qu’une vie ne peut pas suffire à lire, j’ai dû également me la poser sous la forme de : Qu’est-ce que j’ai envie de lire ?

    J’ai beaucoup aimé la présentation du marché des figurines, en particulier l’astuce discutable des fabricants pour les figurines de personnages connus sans avoir payé les droits des films.

    La customisation : il me semblait bien avoir reconnu Audrey Hepburn et la suite m’a conforté dans cette identification.

    J’ai trouvé que les affiches de film sont sympathiques, une appropriation inventive.

    • Matt  

      « Je ne me serais pas attendu à voir Marrow dans le lot, un choix sortant de l’ordinaire. »

      C’est un custom. Je l’avais montrée dans cet article :
      http://www.brucetringale.com/custom-replay/

      Oui c’est Vance Astro à côté de Nikki.
      Et Poison Ivy oui. Le design du jeu Batman Arkham Asylum :
      https://www.youtube.com/watch?v=Xvtx0_ZW0rY

      Je ne crie pas ce hobby sur les toits en effet. La lecture de comics non plus. Pourtant ça ne devrait pas être un problème.
      Quelqu’un qui est entouré de 5000 figurines et qui baigne dedans, c’est sans doute exagéré et envahissant. Mais comme je le dis plus bas, je ne vois pas trop en quoi c’est plus geek ou immature d’avoir 1 étagère de comics de super slips ou une étagère de figurines de super slips. Du moment que ça ne remplit pas la maison au point de t’étouffer, je ne saisis pas le problème. C’est quoi la chose adulte qu’il convient de faire ? Décorer avec des vases ? Des plantes ? Des tableaux de peintures dont t’as rien à foutre mais qui font plus sérieux que des illustrations d’Alex Ross ?
      Non il me semble plutôt qu’être adulte c’est connaître ses priorités. S’il faut construire une pièce supplémentaire pour stocker tout ça, sans doute qu’il y a un problème. Si tu te ruines là dedans aussi.
      Mais si tu sais être raisonnable, on peut trouver pire comme truc immature : parier de l’argent, abuser de l’alcool, etc.

      Je n’aime pas ces idées reçues comme quoi avoir des objets geek chez toi ça fait de toi un pauvre type.

      • Présence  

        Je suis d’accord avec toi sur le Connais-toi toi-même, comme l’une des caractéristiques de l’état d’adulte.

  • Bruce lit  

    Je reconnais bien là la rigueur Mattie Boyenne, c’est rigolo à lire cette charte des figurines.
    Pour ma part, même si je pourrais me laisser tenter (Patrick me ramène souvent des figurines DBZ lors de ses voyages au Japon), la règle numéro 1 est : impossible de contourner Madame.
    La vie de couple est en ce qui me concerne incompatible avec celle d’un geek sauf si tu en épouses une. Hors de question de transformer le salon en chambre d’ado dit-elle.
    Mais il est vrai que je ne suis pas fan depuis toujours en fait. Là je vois deux étagères qui pourraient être occupées par des bouquins plutôt que des produits dérivés.
    Mais je comprends l’attrait d’avoir son petit musée perso et sa scénographie. Mes chouchous de tes photos : Les Kill Bill et Gambit.
    En mon temps j’avais achété les Marilyn Manson, ALice Cooper dont un de taille géante. Ils n’ont survécu ni à la poussière, ni aux divers déménagements…

    • Bruce lit  

      Maintenant j’ai grand plaisir à acheter les Nouveaux Maîtres de l’univers et Le Cha^teau des ombres à mes enfants.

    • Matt  

      Bah il me semble que JP s’en sort avec sa dame.

      Et je ne remplis pas un salon. C’est une demi étagère (le meuble), l’autre moitié étant utilisé pour des comics. Je n’en suis pas au point de certains collectionneurs (mariés par ailleurs) qui ont une pièce exprès pour exposer leurs figurines.
      Et d’ailleurs, en quoi c’est plus adulte d’avoir 4 armoires de comics Marvel ou DC au lieu de 2 armoires de comics et 1/2 de figurines ? J’ai surement 3 fois moins de bouquins de geek que toi.

  • Tornado  

    Moi aussi ma femme ne veut pas que je transforme le salon en chambre d’ado. Il a fallu que je négocie sévère pour inclure mes petites vitrines au milieu des photos souvenir. J’ai fait une concession : J’ai créé un cadre dédié à Aerosmith, son groupe préféré, avec une figurine pop de Steven Tyler…

    Il y a également une statuette (ma seule statuette !) de L’étrange Noël de Mr Jack à côté de la TV (https://www.olyart.fr/l-etrange-noel-de-monsieur-jack/569-jack-skellington-statuette-gallery-etrange-noel-monsieur-jack-699788822937.html), et une étagère remplie de verres à moutarde de mon enfance (essentiellement des Goldorak) avec quelques petites figurines au milieu.
    Autour de mon bureau il y a la fusée Tintin, un custom Tintin en montgolfière (mon seul custom que j’ai fait) et l’avion du Petit Prince.
    Le reste c’est dans le couloir avec mes BDs, dans les meubles DVD (fermés) et dans ma salle de cours…
    Dans l’ensemble c’est assez discret et bien intégré à la déco.

    • Matt  

      Mouais…je trouve ça assez triste.
      Pas en ce qui concerne la place. Evidemment l’espace commun ça se négocie, on va pas envahir une maison commune avec plein de trucs perso.
      Mais ce qui me gêne, c’est cette idée que c’est « la honte », qu’il faut y cacher dans des placards.
      Alors on crie haut et fort sur le blog qu’on aime les comics et la culture geek mais on se cache chez soi de sa propre femme qui ne vous comprends pas ?
      J’espère quand même qu’elles ne vous quitteraient pas si c’était pas assez caché. Y’a plus grave dans la vie non ? Vous tapez pas vos gosses.
      Les gars vous me déprimez. Je risque effectivement de rester seul parce que je ne peux pas comprendre qu’on se mette dans cet état pour des choses comme ça inoffensives.
      Si une nana me demandait de tout jeter…je crois que je chercherais quelqu’un qui n’aurait pas ce genre de conditions mesquines.
      Renoncer à soi-même pour l’autre, je ne saisis pas. T’es censé t’épanouir, pas te mettre en couple avec n’importe qui incapable de te comprendre.
      Après les compromis je comprends. Mais un compromis c’est pas arrêter d’être geek.

    • Matt  

      Après moi j’ai jamais partagé de logement je l’avoue. Appart trop petit, chacun chez soi.
      Mais au moins chacun a son coin privé et c’est pas déconnant il me semble.
      Vous n’avez pas le droit à une pièce à vous, un bureau où vous exposez ce que vous voulez ?
      Moi ça me viendrait pas à l’esprit de refuser ça à ma compagne. Ok peut être pas dans le salon à la vue des invités et tout, mais un bureau, ou un coin de la chambre…
      Si l’idée c’est de renoncer à nos passions…ouch quoi ! ça fait pas rêver le logement commun.

      Enfin moi j’estime être tout de même raisonnable. Mes BD ne me prennent qu’une étagère et demi (je parle pas d’un rayon, je parle du meuble entier qu’on appelle étagère^^) l’autre moitié de la 2eme étagère c’est les figurines. Et la 3eme étagère c’est les films. voilà.
      Quand Bruce partageait ses photos de déménagement j’avais quand même l’impression qu’il fabriquait sa maison avec des comics^^ Alors effectivement si ça vous prend 5 étagères, c’est compliqué de continuer à s’étendre à l’infini…

      Et je connais pas vos femmes hein, ma remarque du dessus n’était pas une critique ciblée, je précise^^

      • Tornado  

        Triste ? Ce sont des compromis. Tu en fais toujours lorsque tu vis avec quelqu’un. même en simple collocation.
        A chaque fois que tu gagnes quelque chose, tu perds également quelque chose. C’est une équation incontournable. Vivre avec quelqu’un, c’est forcément perdre quelques libertés. Si tu viens chez moi ou chez Bruce, tu y trouveras des choses de geek, diluées dans un ensemble consensuel. Mais franchement rien de triste. T’inquiètes, on a su, chacun, largement installer nos espaces personnels. Et je ne te parle même pas de mes plantes… 🙂

        • Matt  

          Non les compromis c’est OK.
          C’est davantage l’idée que ça doive être caché, comme si c’était la honte. ça me ferait chier que ma compagne ait honte des mon hobby quoi…
          Evidemment faut pas s’étaler partout.
          Mais quand Bruce dit qu’il faut se trouver une geek au risque de finir seul comme un adulescent pathétique…wouhou ça fait rêver ! (ok il l’a pas dit comme ça, mais le sujet est sensible^^ J’assume déjà pas super facilement mes trucs de geek, alors si en plus on me dit que je bousille mes chances de vivre en couple…ça va me rendre triste oui^^)

  • Patick 6  

    Ah excellent ! Je vois que tes splendides dessins des Défis de NIKOLAVITCH ne sont pas de simples coups de chance : tu peux le refaire ^^ En tous cas je suis trés impressionné par tes affiches qui sont carrément trés ressemblantes ! Ton talent est indéniable. Well done.
    Ta collection de figurines n’est pas dégueu je dois dire ! Je ne te cache pas que je bave d’envie devant ton Peter Cushing ! Je me demande bien à quoi pouvait ressembler la version non customisée ! Elle est encore trouvable ? Le Christopher Lee arrache aussi !
    Me concernant comme le dit JP j’ai effectivement quelques Godzilla. Les plus belles figurines en la matiére sont chez Bandai « S.H.MonsterArts » mais elles sont carrément hors de prix ! J’ai cassé ma tirelire pour la figurine du 1er film de 1954 mais pour les autres je me suis contenté de la collection un peu moins réussie mais plus économique : Neca.
    A part ça je dois avoir quelques Mcfarlane d’horreur comme Freddy, The Crow, etc… qui étaient également assez réalistes.
    Et autrement question bête tu utilises quelles peintures pour tes customs ?

    • Matt  

      « Les plus belles figurines en la matiére sont chez Bandai « S.H.MonsterArts » mais elles sont carrément hors de prix ! J’ai cassé ma tirelire pour la figurine du 1er film de 1954 mais pour les autres je me suis contenté de la collection un peu moins réussie mais plus économique : Neca. »

      Oui les S.H Monsters sont carrément chouettes. J’avais été tenté par un Biollante et un Godzilla chez eux mais c’est en effet très cher, et pour des figurines pas si grandes que ça donc le prix ne parait pas justifié.
      Neca c’est le meilleur rapport qualité/prix. Ils font des figurines très chouettes pour le prix. Il existe plus joli certes mais à des prix qui n’ont rien à voir…
      Je n’ai pas fait de photos qui mettent en valeur certaines figurines mais j’ai un Ash de Evil Dead de chez Neca aussi^^

      Au début des années 2000 McFarlane et Neca ont sorti plein de figurines de films, souvent d’horreur d’ailleurs. Du Freddy, du Hellraiser, Massacre à la tronçonneuse, Evil Dead. J’ai eu un Lord of Darkness (du film Legend) de McFarlane Toys aussi. Mais…les jambes se sont cassées. Le quality control c’était un peu de la merde. Et à l’époque je customisais pas, j’ai pas su réparer. R.I.P la figurine.

      Pour le Peter Cushing…l’officiel a juste les cheveux un peu marrons. pas assez gris selon moi. Et pour sa disponibilité…houlà non, mon pauvre. C’est un Hot Toys donc qui coutait de base 200€…et il doit atteindre les 800€ maintenant auprès des revendeurs, car épuisé depuis longtemps. C’est le genre de figurines qu’il faut choper quand elles sortent.
      Ou alors prier pour qu’un thaïlandais te vende une version en loose sans la boite (je dis ça parce que j’ai chopé mon Joker/Nicholson en Thaïlande sans boite ni accessoires^^ Le seul qui le vendait en dessous de 300€ alors que pareil il coûte 1000€ maintenant…)

      Merci pour les compliments sur les dessins^^
      ça m’a pris cette année de faire plein de fausses affiches de films. Je les ai montrées à Tornado. Il s’est pris pour mon prof, il a été un peu chiant 😛 , il m’a dit de modifier des trucs car mes 2 ou 3 premiers essais ne ressemblaient pas assez à des affiches. Majoritairement à cause des textes, de la façon de présenter.
      Mais bon ça va je lui pardonne du coup parce que j’ai fait mieux. Mais que ça ne devienne pas une excuse pour me harceler hein !!

      Pour les peintures, c’est JP qui m’a conseillé les peintures pour maquette de marque Revell Aqua.

      • Tornado  

        Tsss… Tsss… Tsss… J’ai été chiant, mais du coup maintenant tes affiches déchirent tout… 🤓

  • Jyrille  

    Wow, très belle collection Mattie ! Merci de nous faire partager ça et de nous passer les coulisses…

    « Et parfois dans la vie, il ne faut pas se poser la question de ce que les gens pourraient penser. Si on peut se le permettre et que ça nous fait plaisir, pourquoi ne pas le faire ? » Ah mais complètement d’accord. D’ailleurs ça me donne souvent envie aussi quand je les vois, ces superbes figurines, même les POP. Mais non, pas de place et trop d’argent… Je n’ai toujours qu’une seule POP (Vicious de COWBOY BEBOP), mes enfants en ont plusieurs. Zoé que des POP et Maël quelques-unes plus variées, dont une superbe du démon de DEATH NOTE.

    « C’est une façon de conserver une connexion avec quelque chose sans que ce soit chronophage également. » Je n’y avais jamais pensé mais ça me semble évident à te lire. Il faut dire que je n’ai pas vraiment expérimenté ça, je suis plus posters normalement…

    Tu as complètement raison pour les règles. Même si on ne se les édicte pas, elles existent. Je sais que j’en ai pour les bds et cds, mais je ne les ai jamais couchées sur le papier ou réfléchies.

    Les figurines de KILL BILL et celles des acteurs sont impressionnantes de détails et de réalisme. C’est beau. Le Joker de Nicholson, Audrey Hepburn, Dracula par Gary Oldman : ça bute quoi !

    Ah mais super idée les fausses affiches avec les figurines ! J’adore le Christopher Lee, il est magnifique, et oui, je crois voir ce que te souffle Tornado à l’oreille… C’est top.

    La BO : ah ouais. Non.

    • Matt  

      Merci de ton retour.
      Je ne suis pas trop poster pour ma part.
      En fait les illustration j’en ai plein dans les BD, les artworks. Et au pire je peux me faire moi-même mes propres affiches tu vois^^ Et des figurines de 15cm ça prend moins de place aussi. Les posters, difficile d’en afficher beaucoup sans envahir le logement.

  • JP Nguyen  

    Puisque vous évoquez les questions de place, de cohabitation et de « négociations »… J’écris ce commentaire depuis ma pièce sous les combles, où j’ai une grande étagère plus trois étagères moyennes pour les BD-comics-mangas, environ 200 figurines exposées plus 150 autres en réserve pour les shootings ou les pièces détachées. Dans la même pièce, ma femme a une étagère pour ses livres de SF, une autre pour ses livres de JdR et une autre pour ses BD (depuis qu’elle s’est lancée dans ELFES chez Soleil, c’est un peu l’inflation).
    Mais ça fait plusieurs années que j’ai fortement ralenti les achats de livres. Je lis en ligne et n’achète que sur de gros coups de cœur. Si j’étais sur mon rythme des années 2000,il me faudrait un demi-rayon de plus tous les ans…

    • Matt  

      Conclusion : ça reste faisable.^^
      Et t’as vachement plus de trucs que moi 😛

  • Kaori  

    Bon, j’ai adoré cet article, ses affiches et ses commentaires !

    Ta collection est vraiment très belle, Mattie ! Comme Tornado, je passais dans les boutiques et je rêvaissais devant les vitrines devant des figurines de personnages que j’adorais.
    Mais je n’ai jamais rien acheté. On a eu 2 figurines à la maison : un Jango Fett et un Diablo (du jeu DIABLO). C’était des figurines assez conséquentes, non articulées, très bien faites. Mais des vrais nids à poussière. Et mon homme a fini par les revendre.
    Je n’ai jamais craqué, parce que j’ai des oursins dans mon porte-monnaie. Pas pour les autres, mais pour mes plaisirs. Je suis facilement addicte. Et le plus simple pour ne pas plonger dans l’addiction, c’est de ne pas commencer… Donc pour une question de budget et aussi de place, pas de figurines.
    Même pour les livres, je me suis calmée. L’achat d’une maison, ça change beaucoup la donne dans la gestion du budget…
    Concernant les compromis, ben pour le budget et la sérénité de mon couple, oui il a fallu en faire, notamment sur l’achat des livres, comme je le disais. Mais c’est un choix. Pas de place pour tout, pas d’argent pour tout. On revend ce qu’on n’utilise plus. Et en contrepartie, on peut se refaire plaisir.
    Par contre, je ne veux pas te décevoir, mais si tu veux garder et afficher tes hobbits chez toi, vaut mieux trouver une geek, oui…

    Et je comprends bien cette phrase : « (je dis ça mais ça reste un hobby que je ne crie pas sur les toits…) ». Je le racontais sur le tchat Messenger aux autres copains : je me suis faite alpaguée à la sortie des classes par un papa qui avait lu mon commentaire Facebook sur le film en préparation SAINT SEIYA. C’était bienveillant, il m’a dit que sa femme et lui étaient fan de ce manga, de Marvel etc. Mais ça m’a mis très mal à l’aise car c’est mon espace privé, et je n’aime pas que ça entre dans ma vie publique, et encore moins professionnelle ! Du coup je me suis rendue compte que tous mes contacts étaient maintenant au courant de ma geekitude, et ce depuis peut-être longtemps -_- .

    Enfin, j’apprécie ta remarque sur les visages des femmes. Mon homme réfute totalement l’argument que les femmes ne sont pas traitées pareilles au cinéma. Grrr. Sous prétexte qu’elles peuvent faire des rôles de cinquantenaires… Ben je suis désolée, mais ça ne court pas les rues ! Alors que Bruce Willis, Stallone, pas de problème pour continuer passés 65 ans… Et on en parle des hommes « poivre et sel » qui sont sexy comme Gere et Clooney quand les femmes se teignent les cheveux ? Bref, restes d’une dispute non digérée, désolée ^^;; Du coup j’étais contente de lire ta remarque ^^ .

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *