Bilan 2019

C’est la tradition : chaque année, un invité surprise, membre de la communauté geek signe l’édito du Bilan de l’année passée (un exercice qui m’ennuie, tant j’ai l’impression de répéter la même chose depuis 7 ans). 
Cette année BRUCE LIT fait péter le carnet d’adresse puisque vous trouverez pas moins de 3 Specials Guests dont le travail est apprécié :
La super parodie de STRANGE SPECIAL ORIGINES est signée Frederic Steinmetz qui officie sur COMICS ODDITIES, un blog assez pointu consacré à la culture Marvel animé par Sebastien Isolar.
L’adorable Radja Superamaniane rencontré au COMIC CON 2017, avec qui j’ai le plaisir de déjeuner lors de mes escapades parisiennes, s’est chargé de mon avatar. Retrouvez ses délicates aquarelles sur son blog.
Enfin,  Siegfried WÜRTZ s’est illustré cette année en publiant un ouvrage déjà de référence sur BATMAN : QUI EST LE CHEVALIER NOIR ? Il a la lourde responsabilité de passer après Xavier Lancel, Laurent Lefeuvre et Vero Cazot !  Vous trouverez bien entendu après les meilleures lectures de l’équipe et quelques coups de gueule aussi.
Chhhhhuuuut ! C’est à lui !

-Bruce

BILAN 2019

©Frederic Steinmetz
©Frederic Steinmetz

AVANT-PROPOS par SIEGFRIED WÜRTZ

Après m’avoir imposé une interview stimulante et douloureuse, Bruce m’impose réaliser le bilan de l’année 2019. Il rétorquera sans doute que j’avais le choix, comme un autre Bruce laisse croire aux criminels qu’il traque qu’ils ont le choix – mais ont intérêt à faire le bon. L’honneur de produire un édito pour Bruce Lit, cela ne se refuse pas, quelque syndrome de l’imposteur que cela fasse naître.

Il faut dire qu’avant 2019, je percevais surtout Bruce Lit comme un blog comics produisant de temps à autre un contenu « hors-sujet », puisque je lisais essentiellement ses contenus relatifs aux fictions séquentielles états-uniennes, et même (dois-je le confesser ?) essentiellement ses contenus super-héroïques. Un an plus tard, j’ai eu mille occasions de me rendre compte que j’avais tort, que cet esprit rock que j’aimais tant dans les articles que je lisais était la véritable ligne éditoriale de l’équipe, et concernait les publications les plus variées.

Si d’autres faisaient la même erreur, je suis convaincu qu’ils en sont revenus aussi, la proposition de Bruce Lit n’ayant peut-être jamais été plus éclectique qu’en 2019. Toujours avec un cœur comics voire super-héros, un certain amour à les démolir (Bruce Lit est quand même LE blog anti-Millar, anti-Ellis, anti-Phénix noir, malgré ses efforts pour faire croire que ces critiques n’engagent que leurs rédacteurs), une certaine ardeur à y chercher malgré tout de bonnes choses – quelle surprise par exemple d’y lire une défense si intelligente de Final Crisis et si complaisante avec Infinite Crisis après une regrettable apologie de l’indifférence face à Identity Crisis…
Un cœur pourtant de plus en plus loin d’irriguer seul le corps métamorphe de Bruce Lit. L’instauration des vendredis rock, d’une chronique sur les jouets vintage, la poursuite dans un format mensuel des populaires et décalés Figure Replay, rappelle ou réinstaure par exemple cette diversité dans l’ADN du blog, tandis qu’il brille par la multiplication d’interviews variées, où je retiens notamment celles de Dysart, Véro Cazot, RJ Ellory, ou Muriel Douru.

Et bien sûr, moi qui ne suis ni très vintage ni très rock ni très figurines (mais qu’est-ce que je fais là ?), je me réjouis de lire tant de défis Nikolavitch en cette fin d’année 2019, à peu près un par mois, et sans concessions sur l’érudition et l’esprit qui les caractérise !
Ce qui fait du bien, chez Bruce Lit, outre sa franchise décapante, outre la qualité de son équipe, c’est l’absence d’actualités, de news, le refus de cet « infotainment » que tant d’autres s’approprient pour multiplier les vues, au détriment de tout contenu. Pourquoi répéter encore ce que tant d’autres font déjà, parfois bien, parfois avec une telle vulgarité ? Bruce Lit répond en chroniquant tous genres de médiums issus de toutes les époques, cherchant l’ouverture et le dialogue plutôt que le clic, la réaction maïeutique (à la manière d’un Socrate rock, fidèle à celui des dialogues platoniciens et à la culture du 21ème siècle) plutôt que la réaction économique.

Ce n’est pas pour rien qu’il donne tant la parole, et que tous les blogs catalogués « culture geek » peuvent à bon droit jalouser sa section Commentaires, véritable deuxième partie de tous ses articles, qui donne un tout autre sens à leur existence et rappelle salutairement que le bon blog, ce n’est pas celui du do ut des (qui donne des mots contre la bénédiction du Dieu Algorithme et de ses jumeaux Argent et Renommée) mais celui du partage, particulièrement agréable quand il est aussi attentionné et vif.
Dans son bilan énergique de la saison 6, Bruce annonçait la survie du blog malgré les difficultés, contre les difficultés, sans doute même revitalisée par les difficultés, y puisant une énergie nouvelle. À nous, lecteurs, auteurs permanents ou de passage, de l’aider dans cette mission, parce que Bruce Lit n’est pas le blog que nous méritons mais celui dont nous avons… euh, attendez… pas le blog dont nous avons besoin mais celui… mouais, ça passait mieux avec la voix d’Oldman, j’ai un peu foiré mon effet là… enfin vous m’avez compris, hein, ne faites pas semblant et joignez-vous plutôt à moi : très bonne année 2020 Bruce Lit !

ALEX NIKOLAVITCH

Dude ! ©Disney

Dude !
©Disney

Alors, je regarde dans l’oreillette, et je trouve du cérumen. J’écoute dans l’oreillette, et j’entends la voix mélodieuse de Jonah J. Monsieur Bruce qui hurle : « Lavitch ! Et mon bilan ? » Quoi, c’est déjà la saison des dépôts de bilan ? Pfouuu, ça passe.
Bon, puisqu’il le faut… Retroussant mes manches, prenant mon courage à deux mains et tapant au clavier si vous le voulez bien, je vais cracher quelques considérations de saison.

Bon, un coup de cœur : le THANOS de Dony Cates, dont je ne suis même pas sûr qu’il soit sorti cette année, mais que j’ai lu cette année alors on va dire que ça compte. C’est blindé d’idées marrantes, c’est malin sans péter plus haut qu’un cul de Skrull, c’est bien. Va falloir que je me penche sur ce qu’il a fait d’autre. Sinon, je me suis relu d’un bloc, cet été, près de dix ans des Uncanny X-Men de Claremont (des New X-Men à Nemrod, à peu près), en VO (alors que pour le coup, ce sont des trucs que je n’avais pour l’essentiel lus qu’en VF, avec les coupures Lug). Gros plaisir régressif, et parfois grosse redécouverte.

Coup de gueule : j’ai enfin compris que si j’avais un retard total en Marvel, c’est que je ne pige plus rien au découpage des trades. j’ai abandonné le Thor d’Aaron non parce que ce n’était pas bien, mais parce que je ne sais pas qu’est-ce qui suit quoi à force de changement de titres et de numérotation.

L’article que j’ai préféré écrire : J’hésite entre le truc sur le « roman graphique » et celui sur Garth Ennis est-il de droite ?  Mais bon, si on me pose la question demain, ça pourrait tout à fait donner autre chose.

Mes déceptions : le fait qu’une fois encore, je n’ai pas été nommé président du monde. Hein, j’ai dit ça tout haut ?

La série qui m’a scotché cette année : WATCHMEN, dont je n’attendais strictement rien et qui m’a cueilli. Bon, on n’est pas encore au bout, mais arrivé à la moitié, je trouve ça balaise. Après, sinon, THE BOYS, mais je suis peut-être un chouille partial.

Le livre qui m’a mis par terre : Pour le coup, c’est pas du tout une nouveauté, mais j’ai lu y a quelques mois Le goût de l’immortalité, de Catherine Dufour, et ça a été une grosse baffe. Un roman d’anticipation avec des lendemains super glauques, mais aussi tristement crédibles, et un narrateur dont la monstruosité est une révélation forte, alors qu’il vous en prévient pourtant dès les premières lignes. C’est sans concession.

 

BRUCE LIT

Imagine Dragons ©Radja Sauperamaniane

Imagine Dragons
©Radja Sauperamaniane

Mes Comics : Sans hésitation le KILL OR BE KILLED à mes yeux le chef d’oeuvre du duo Brubaker-Phillips pour son intelligence et son écriture viscérale.
Avec LA PROIE DU DR STRANGE et les Batman de Matt Wagner j’ai enfin trouvé des récits du chevalier noir à mon goût, c’est un grand pas en avant non ?
Le TARZAN de Kubert et son exotisme intact chez Delirium.

Mes BD : La bise à Présence pour m’avoir fait découvrir CHINA LI, une histoire façon PARRAIN dans la Chine des années 30.

Beaucoup d’émotion à lecture de L’ÉCHAPPÉE de Mardon, une histoire muette digne des meilleurs Mazzucchelli.
Bravissimo au LENNON de Corberynan et son portrait si sensible du Beatle assassiné.

Mes Mangas : Le BOUDDHA de Tezuka bien entendu, un Dieu de la BD en qui il est si facile de croire. Une idée à chaque page, une écriture surhumaine.
C’est rare quand ça arrive : ma chronique de HEADS est devenue virale pour toute l’équipe ! Quel dommage de Motoro Mase écrive si peu !

Mes déceptions : J’ai voulu donner une chance à XERXES. Erreur fatale, rien à sauver dans ce salmigondis sans queue ni tête. C’est tellement triste de voir le génie de Frank Miller en état de mort cérébrale.
L’autre déception est irrésolvable (sauf pacte satanique) : arrivé au 3/4 de ma vie, il m’est impossible de m’affranchir de certaines contingences physiques comme dormir ou manger. Je n’aurais jamais assez d’une vie pour lire, écrire, partager tout ce que j’ai en tête. Chier….

Mes Films / Séries : grâce à Mattie Boy, j’ai pris un plaisir inouï à découvrir LA FEMME SCORPION de Meiko Kaji. J’ai adoré de bout en bout le romantisme absolu de  PENNY DREADFUL et été bouleversé par YOUR LIE IN APRIL. ASH Vs EVIL DEAD avec sa bataille dans la banque de sperme a gagné sa place dans mon Panthéon à jamais. Mention à THE END OF THE FUCKING WORLD, une formidable épopée rock’n’roll trash et tendre

Mes articles préférés : cette année si riche en interview avec un faible pour celles de RJ ELLORY et DYSART au Comic Con.  Ma charge contre les ULTIMATES a bien fait jaser, c’est tant mieux. Joie intime d’avoir pu publier le deuxième article de mon frangin sur TWIN PEAKS.

Ma musique de l’année : grosse claque pour la poésie pop-noire de ALEX SINDROME ainsi que le dernier album d’ALICE In CHAINS, leur meilleur depuis GRIND. Layne peut reposer en paix : son groupe ne l’a pas trahi.

 

CYRILLE M

Pro-Tool

Pro-Tool

Si vous voulez voir ma PAL (pile à lire) j’ai une photo à disposition. Vous comprendrez alors que j’accumule de plus en plus de retards, ce qui fait de ce qui suit un bilan restreint.

En Comics, j’ai enfin fait la connaissance de SCALPED, le FARMHAND de Rob Guillory tient toute ses promesses (rappel : je n’ai jamais fini TONY CHU, damn), tout comme ma découverte de Matt Kindt avec les deux tomes de ETHER, en collaboration avec David Rubin. D’autres ne déméritent pas : TRUE STORIES de Derf Backderf, LA QUETE DE THANOS, NEGAN, CORUM, HELLBLAZER…

En BD, j’ai relu plusieurs fois le premier tome de WALTER APPLEDUCK par Fabrice Erre et Fabcaro, LE RETOUR A LA TERRE TOME 6 par Larcenet et Ferri est indispensable, LES GRANDS ESPACES de Catherine Meurisse une balade sacrément belle. Quant à SACRE COMIQUE de Goossens, il m’a à la fois fait exploser de rire et d’admiration. D’ailleurs je salue les rééditions de Fluide de cette année, dont nombre sont enfin devenues miennes : l’intégrale des RUBRIQUE A BRAC, les tomes de RHÂÂ LOVELY et RHÂ-GNAGNA, PERVERS PEPERE, les derniers PECHES MIGNONS.

En Mangas, je n’ai lu que ASSASSINATION CLASSROOM, qui est super. Je dois encore regarder l’anime. Et j’ai commencé à relire GUNNM (édition originale), c’est encore mieux que dans mon souvenir !

J’ai une semi-déception, et qui va à l’encontre de son succès autant critique que commercial. Il s’agit de IL FAUT FLINGUER RAMIREZ. Malgré les références, le ton humoristique, les fausses pubs, la réalisation impeccable, l’objet magnifié, la générosité du projet, j’ai eu du mal à apprécier son histoire et ses personnages. J’ai de loin préféré son homologue DEATH OR GLORY.

Cette année, je ne me suis rendu coupable que de six publications, mes articles préférés étant sur un paria (ELRIC chez Glénat), sur un autre paria (CES JOURS QUI DISPARAISSENT) et sur un paria malgré lui (PHIL COLLINS).

J’ai l’impression d’avoir un peu moins découvert de séries / animés en 2019, mais je vais tout de même citer FLEABAG, BROOKLYN NINE-NINE, GOOD OMENS, SEX EDUCATION, THE BOYS, ONE PUNCH MAN, TITANS, GLOW, SAMURAI CHAMPLOO, PLAN COEUR (dont la saison 2 est plutôt catastrophique, malheureusement) et last but not least THE UMBRELLA ACADEMY.

Le film de l’année est bien évidemment JOKER. Même si j’ai adoré AVENGERS ENDGAME.

Mes Disques de l’année : sans aucune surprise, je citerai FEAR INOCULUM par Tool, AUTOMAT par Metz et mon chouchou, THE TALKIES par Girl Band.

 

ED ILLUSTRATRICE

Self-Artist

Ma série de l’année : STRANGER THINGS : Comment se renouveler après 2 saisons d’hommage aux codes et à la pop culture das années 80 ? Si la saison 3 semble se perdre dans les premiers épisodes entre émosi et atermoiements de nos  ados, la série reprend de plus belle avec un hommage aux films d’horreur  et des clins d’œil à gogo ! THE BLOB ou HALLOWEEN. On remarquera également des plans jouissifs sur le bad boy de la série, sosie d’Arnold Scharzenegger dans TERMINATOR. La série arrive à maturité en intégrant une noirceur bienvenue. L’article de Kaori et les commentaires étaient super à découvrir !

Mon article préféré : Celui sur les jouets des années 80 de Olivier Bonnard et notamment la réminiscence de la série V. Avec le temps on peut réaliser la sournoiserie des méchants lézards qui s’affublaient de brushing typique des années 80 pour mieux s’intégrer à l’humanité. Qui n’a pas été traumatisé par Diana qui décrochait sa mâchoire pour gober ses pauvres petites souris blanches probablement fournies par Garcimore ?

Mon Manga préféré : DEATH NOTE. En tant qu’illustratrice, j’ai été épaté par la représentation graphique des Dieux de la mort. Flippant à souhait ! Et par le fait de s’imaginer détenir un pouvoir de vie et de mort sur tous ceux qui entravent ton destin.

L’article que j’ai préféré illustrer : celui de Bruce sur JAMES DEAN, une icone du cinéma américain avec seulement 3 films . De part son charisme et sa beauté, il aura su séduire à la fois les hommes et les femmes et traversé sa vie comme un bolide . Le dessiner à été un réel plaisir. Mais globalement, je suis tellement heureuse de participer à la vie de ce blog qui est une mine d’information, et les préparations des dessins avec Bruce sont des moments de franches rigolades. Ses commandes sont à la fois très rigoureuses (il sait ce qu’il veut) et non-directives, puisque il me fait entièrement confiance. On est des vrais pros !

 

EDDY VANLEFFE

Bova le meilleur personnage Marvel de tous les temps… ©Marvel Comics

Bova le meilleur personnage Marvel de tous les temps…
©Marvel Comics

MES MEILLEURES LECTURES DE L’ANNÉE : En bouquin j’ai été assez pris malgré moi par l’urgence du long message d’Aurélien Barrau consigné dans LE PLUS GRAND DÉFI DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITE.

COMICS : la difficulté est de trouver un truc récent à mettre en avant… STRAY BULLETS de David Lapham ? Ou encore IMPERIUM de Joshua Dysart chez Bliss ?

BD : comme je suis toujours à la pointe, je vais parler de l’intégrale BRUNO BRAZIL de Greg et William Vance chez Le Lombard. J’aime bien l’ambiance détendue que Greg met dans ses dialogues.

MANGAS : sans hésiter pour une fois, MY HOME HERO et VERSAILLES OF THE DEAD. Le premier lorgne fort du côté de BREAKING BAD et le second…tout est dans le titre, c’est complètement WTF

MES DÉCEPTIONS : la saison 2 de SABRINA. Alors qu’on avait un redémarrage très « horreur » de la série pour enfant dans la première, la seconde transforme en manifeste féministe lourdingue.

MES ARTICLES PRÉFÉRÉS : J’ai des trous de mémoire. J’ai adoré apprendre plein de trucs grâce aux Giallos de Mattie Boy et le numéro sur les jouets SECRET WARS d’Olivier Bonnard… pour celui que j’ai adoré écrire, le plus personnel est celui sur SILENT VOICE sur le harcèlement scolaire.

MES SÉRIES / ANIMÉS : gros coup de cœur cette année pour Tora Dora, bluette adolescente tout mignonne, très « feelgood ». Simple et sain. En séries TV, je voudrais m’attarder sur KINGDOM, une série de zombies WU-XIA-PIAN à la critique sociale très acerbe. Pour le coup on le sent le message du peuple affamé qui viendra submerger les élites corrompues.

FILM DE L’ANNÉE. Je vais peu au cinéma ou alors pour regarder des conneries, mais j’ai quand même voulu défendre NICKY LARSON ET LE PARFUM DE CUPIDON, mais en dehors de ça, j’ai surtout retenu BRIGHTBURN avec une espèce de version maléfique de Superman très assumée et brutale. J’ai aussi trouvé SIMETIERRE très esthétique et réussi.

DISQUE DE L’ANNÉE : Totalement indifférent à ce qui peut bien se passer dans le monde musical vendu par les chaines de télévisions, j’ai préféré découvrir un petit groupe lillois qui vient de sortir son premier CD auto produit, il s’agit de CLEYTONE : OUTATIME. Très blues rock revenant aux racines de Cream ou de Black Sabbath. Du rock tout court.

 

MATTIE BOY

matt_0

Fixateur

Mes meilleures lectures de l’année :
Comics : Je me contenterai de nommer KILL OR BE KILLED de Brubaker.

BD : BARRACUDA de Jean Dufaux, une chouette histoire de pirates centrée sur les personnages et leur évolution, le tout en 6 tomes. CROMWELL STONE de Andreas Martens, une expérience de lecture assez unique pour les fans d’atmosphères Lovecraftiennes.

Mangas : HEADS

Mes déceptions : Curieusement, je vais nommer METROPOLIS de Serge Lehman. Attention, ce n’est pas mauvais. Et je ne peux que saluer le travail de l’auteur qui a réalisé une œuvre unique, mais certains choix m’ont fait réaliser que ce n’est pas ma came. J’ai été sorti du récit à plusieurs reprises à cause d’un trop grand nombre de références « meta » qui n’ont pas de sens dans l’histoire autre que celui de s’adresser au lecteur. Cela fait trop « exercice de mise en abyme. », sans doute réussi mais qui ne me satisfait pas en tant que finalité même de l’œuvre.

Mes articles préférés : Pour cette année, c’est sans doute l’article sur le giallo que j’ai préféré écrire. Scoop à l’horizon : le cinéma me passionne. Et j’ai une liste de genres de films dont j’ai envie de parler et que je veux faire découvrir, et après les gothiques italiens et les divers films asiatiques, c’est une nouvelle pierre à l’édifice.

Mes séries / animés : PENNY DREADFUL et SHERLOCK, des séries pas trop longues et qui conviennent bien à mes goûts, et avec un très bon casting. Rien qui soit sorti cette année cela dit.

Film de l’année : Je ne vais quasiment plus au cinéma donc j’ai toujours un an de retard sur les nouveaux films. Je vais nommer AVENGERS : ENDGAME qui pour moi s’en sort bien en tant que conclusion d’un arc du MCU. Et sinon j’ai beaucoup aimé le film d’horreur HEREDITE que j’ai vu il y a quelques jours à peine et qui est très glauque, mais il date de 2018.

 

JP NGUYEN

Masters of Puppets

Masters of Puppets

En comics, MISTER MIRACLE et OMEGA MEN, tous les deux écrits par Tom King. Des personnages méconnus du DC Universe auxquels je ne m’étais jamais intéressé, revisités avec audace et intelligence. Je lis de moins en moins de comics mais lorsque je tombe sur de tels récits, qui mélangent si bien évasion et réflexion, cela me rappelle pourquoi j’aime les super-héros.

En BD, j’ai retenté Corto Maltese avec LA BALLADE DE LA MER SALEE et, cette fois-ci, je dois avouer que le voyage était plutôt plaisant.

Mes déceptions : La reprise de DAREDEVIL par Zdarsky et Checchetto : le premier arc m’aurait presque convaincu et puis les épisodes suivants m’ont fait déchanter. Le Daredevil de papier est devenu aussi branque que dans sa série Netflix, et ça, ça me saoule (alors que ce brave Charles ne sévit même plus sur le Diable Rouge).

Mes articles préférés : A peu près tous les articles d’Eddy Van Leffe. J’aime les sujets choisis, son écriture agréable et posée, sa façon d’articuler ses points de vue tout en laissant la place à la contradiction. L’article de Cyrille M consacré à Phil Collins . C’est un artiste cher à mon cœur et j’adore voir Bruce avaler des couleuvres.
Les interviews réalisées par Bruce, et le bougre a approché de sacrés clients, cette année : Ellory, Dysart et même Présence ! Bon, que les autres membres de la Team ne se vexent pas, je lis et j’apprécie aussi leurs articles !

Pour ce qui est de « mes » articles : les cases noires sur DD , celui sur MIRACULOUS , écrit en famille, mon team-up avec Tornado sur CONAN et celui avec Présence sur Grendel. Et tous les Figure Replay !

Mes chansons de l’année : Ce sont des tubes sur lesquels je suis tombé/retombé par hasard et qui m’ont accroché au point d’en apprendre les paroles par cœur… CITY OF STARS, CREEP, NO SURPRISES De la guimauve et du désenchantement… Le spleen n’est jamais très loin mais heureusement, j’ai une famille et toute une armée de figurines customs pour m’en protéger !

 

KAORI

Newbie ©Marvel Comics

Newbie
©Marvel Comics

Comics : Difficile à dire. J’ai découvert de jolies merveilles grâce au blog, cette année, mais elles ne datent pas forcément de 2019… J’ai beaucoup aimé la lecture de Y, THE LAST MAN  Côté Marvel, c’est sans conteste la mini-série QUICKSILVER . Enfin chez DC, rien d’inoubliable, même si j’ai bien apprécié la lecture du DETECTIVE COMICS#1000. Et grâce à Bruce, j’ai pu apprécier le talent de Frank Quitely et Morrison sur WE3 .

BD : /

Mangas : Le seul manga qui me vienne en tête, c’est HEADS , justement. Là non plus, nous ne sommes pas en 2019, mais c’est ma découverte de l’année, une lecture qui ne s’oublie pas…

Mes déceptions : Je ne suis pas facile à décevoir. Je suis plus sujette à la frustration, notamment celle causée par l’absence de mon personnage préféré, Nightwing, au sein de l’univers DC…

Mes articles préférés : Nouvellement arrivée cette année, quasiment tous mes articles ont été une épreuve du feu, notamment les plus personnels. Mais mon article préféré, c’est ma team-up avec Eddy, sur la série tv TITANS . Pouvoir discuter avec quelqu’un qui comprend et partage mon enthousiasme, ma passion, voire mon excitation… Il n’y a rien de mieux que ça ! Concernant les articles des copains, je refuse d’en choisir un, ou alors il faudrait que j’en choisisse un par contributeur !

Mes séries / animés : TITANS  et THE BOYS. Les deux belles surprises-claques de l’année. En série plus datée, mais qui propose de belles choses : THE LEFTOVERS . Série très atypique qui ne laisse pas indifférent…

Film de l’année : Le premier que j’avais choisi n’est pas de 2019 mais de 2017, mais je ne l’ai vu que récemment : QUELQUES MINUTES APRES MINUIT. Un film bouleversant et magnifiquement mis en image sur un thème difficile à aborder. Depuis, j’ai vu JOKER et je ne peux que saluer la prestation de Joaquin Phoenix, extraordinaire, la réalisation… un film qui n’a rien d’un « film de super-héros ». Grandiose.

Disque de l’année : Ce n’est pas un disque, mais un groupe : la découverte des Cowboys Fringants grâce à Mattie Boy. Et je me suis également entichée d’un groupe plus populaire : Imagine Dragons (sorry Boss !)

 

PATRICK 6

Surgelé  ©

Surgelé
©Paramount

2019 fut un joyeux bordel me concernant, cette chronique de l’année le sera donc tout autant. Je vous lance mes informations en pleine figure et je vous laisse faire le tri par vous-même.

Alors si j’ai pris mes distances par rapport au monde du comics ces dernières années (après 30 ans de bons et loyaux services) en 2019, à ma grande surprise, j’ai remis le nez dans quelques uns d’entre eux. A commencer par le dernier (dans tous les sens du terme) volume de WALKING DEAD. J’ai été très heureux de retrouver mes vieux amis que j’avais abandonné depuis 5 bonnes années.
J’ai également beaucoup aimé MISTER MIRACLE de Tom King pour son coté totalement atypique et décalé. Citons au rayon BD le 2ème tome des DAMNES DE LA COMMUNE (qui aura droit à un nouvel article ici même).

Niveau ciné 2019 fut un grand cru : US de Jordan Peele, étonnant et flippant. GODZILLA 2, jubilatoire et défoulatoire à souhait. L’ovni MIDSOMMAR, le palmé PARASITE et bien évidemment le documentaire sur DANIEL DARC  m’ont beaucoup marqués.

Côté musique j’ai énormément aimé l’album de reprise de MORRISSEY « California son » et celui de MATTHIEU MALON « Le pas de côté », mais la triplette gagnante de 2019 est pour moi les albums d’ALCEST, NICK CAVE et RAMMSTEIN !
On finit avec mon article préféré de l’année, bon j’ai un peu honte car ma production ne fut pas abondante en 2019. Ecrire mon spécial HALLOWEEN fut un vrai challenge, mais mon article sur PICARD  au Comics Con Paris fut surement le plus émotionnel pour moi.

PRÉSENCE

Envole moi ! ©Will Eisner

Envole moi !
©Will Eisner

Mes meilleures lectures de l’année En vrac et dans le désordre pour les comics : IMMORTAL HULK (Al Ewing & Joe Bennett),CAPTAIN AMERICA (Ta-Nehisi Coates, Leinil Yu, Adam Kubert) A WALK THROUGH HELL (Garth Ennis & Goran Sudzuka), OUT OF THE BLUE (Garth Ennis & Keith Burns), UNDERWATER (Ray Fawkes), SLAINE BRUTNANIA CHRONICLES (Pat Mills & Simon Davis),ICE CREAM MAN (W. Maxwell Prince & Martin Morazzo), MAN-EATERS (Chelsea Cain, Kate Niemczyk, Rachelle Rosenberg, Lisa Miternique), la fin de WALKING DEAD (Robert Kirkman & Charlie Adlard), et la (re)découverte des œuvres de Will Eisner, de Rick Veitch , la découverte d’INVICIBLE(Robert Kirkman & Ryan Ottley, merci Darkseid Sam).

En vrac et dans le désordre pour les BD : AILEFROIDE (Jean-Marc Rochette et Olivier Bocquet), la série cAROLINE BLADWIN(André Taymans), UN DESTIN DE TROUVEUR (Gess), PUTAIN DE VIES ! , ainsi que la découverte de plusieurs romans-photos comme DROIT DE REGARDS (Marie Françoise Plissart & Benoît Peeters)

Pour les mangas, BOUDDHA  d’Osamu Tezuka.

Mes articles préférés Année après année, le blog reflète la richesse et la variété des centres d’intérêt de ses contributeurs. En vrac et bien sûr sans ordre de préférence, les articles qui me sont restés (sans compter les Figure Replay et les dessins d’Edwige, et d’autres encore : mais il fallait choisir) : MIRACOULOUS de JP Nguyen, LES DAMNES DE LA COMMUNE de Patrick Faivre, NIGHTWING de Kaori, LES COWBOYS FRINGANTS de Mattie-Boy, ICI MÊME  de Cyrille M, STARSKY ET HUTCH  de Tornado, LE DEFI NIKOLAVITCH SUR LES LICORNES , Interview Laurent LERNER réalisée par Bruce, BATGIRL par Eddy Vanleffe.

Disque de l’année Comme en lecture, il y a toujours des créateurs dont les œuvres me séduisent : un groupe que je suis depuis 20 ans Flower Kings (album WAITING FOR MIRACLES, de 2019), Devin Townsend (j’ai enfin réussi à apprivoiser sa discographie depuis le début des années 2000) et le groupe Heilung (une totale découverte avec ses 2 derniers albums LIFA et FUTHA).

 

TORNADO

Notre professeur d'art geek voire d'art tout court, spécialiste de l'article fleuve jamais tranquille. Membre fondateur du Triumvirat Amazonien, a réussi à force de manoeuvres Lanisteresques a faire de Bruce Lit une annexe de Mad Movies à lui tout seul ! Aimable et souriant, ne jamais prononcer le mot "continuité" devant lui !

Bioman !

Mes Meilleures Lectures de l’année :

Comics : Sans conteste la réédition du SWAMP THING d’Alan Moore chez Urban Comics. Tout simplement magnifique.

– BD : CINQ BRANCHES DE COTON NOIR, un chouette roman graphique, imparfait mais passionnant. Je pense en faire l’article…

Mes déceptions : Tout ce que j’ai lu ou relu en comics de super-héros old-school, comme d’hab…

Mes articles préférés : j’ai mis tout mon amour dans la longue chronique de STARSKY & HUTCH. Mais j’ai aussi un faible pour le team-up avec JP sur les trois adaptations de CONAN : LA TOUR DE L’ELEPHANT. On s’est bien amusé à faire ça et c’était un plan de travail qu’on s’était promis de faire quand on s’était vus quelques temps auparavant !

Mes films préférés : Au cinéma je suis très fier d’avoir royalement snobé tous les films de superslips à part JOKER. Ce dernier n’est pas en slip mais je me suis emmerdé quand même…
Sinon j’ai deux coups de cœur ex aequo à vous proposer : TOY STORY 4 (les boss de Pixar m’ont encore bluffé !) et ONCE UPON A TIME IN HOLLYWOOD qui est pour moi le meilleur Tarantino à ce jour ! J’ai également bien aimé GREEN BOOK. ALITA, DUMBO (Tim Burton), ainsi que deux nouvelles adaptations du King : ÇA CHAPITRE II et DR SLEEP.

Mes séries TV préférées : J’ai été comblé par la fin de GOT, un peu déçu par la saison 3 de STRANGER THINGS et, comme je me refais l’intégrale X-FILES, je peux dire que c’est encore et toujours ma série préférée de l’année…

Mes disques de l’année : Cette année, j’ai une très, très grosse période NEW PROG. J’écoute énormément de choses et j’ai eu un gros coup de cœur pour un tas d’albums. Vous en trouverez un florilège dans le TOP 10 idoine que j’ai envoyé à Bruce. Pour les sorties 2019, les albums qui ont retenu mon attention sont probablement NORMAN FUCKING ROCKWELL de Lana Del Rey et FEAR INOCULUM de Tool, que l’ami Jyrille m’a rappelé d’écouter in-extremis !

 

Générique de fin

Normalement, à ce stade vous êtes en mesure de pouvoir cocher / décocher quelques bouquins de vos futurs achats. Merci de nous suivre et de nous être toujours aussi fidèles.
En plus de son équipe Bruce Lit a pu compter sur une pléiade d’invités cette année avec (par ordre d’apparition)  : Guillaume Prevost, Chip, Steve Tringale, Mael M, Nicolas Baudouin, MC Twhip, Manu, David Brehon, Olivier Bonnard, Alienor et Sebastien Zaaf.  Thanx Guys, it’s been a blast !

Une bonne année 2020 à toutes et à tous et plein de pages tournées à vous souhaiter.

Je voudrais terminer ce bilan avec une pensée émue pour notre contributeur Tintinophile Jean-Luc Remy disparu brutalement cette année. Sa gentillesse n’avait d’égal que son érudition. Pensées pour sa famille. Ce bilan lui est bien évidemment dédié. 

 

Rock'n'Roll Damnation ©Edwige Dupont

Rock’n’Roll Damnation
©Edwige Dupont

48 comments

  • Frédéric Steinmetz  

    Merci à tous, vous qui avez apprécié cette fausse couverture de Special Strange! Merci à Bruce pour les coups de projecteur sur notre « travail » sur Comics Oddities . Et je confirme ce regard coquin, plein de malice et de sous entendu diabolique. Et mettre un Victor Creed à tes côtés ne pouvait que te plaire !

  • Eddy Vanleffe  

    Merci à toi Kaori, ton arrivée m’a en effet personnellement boosté et poussé à terminer mes articles en cours alors j’étais moi même en pleine crise de goutte…heu de doutes…
    le virage musical a donné une identité particulière au blog je trouve et d’après les retours que je vois sur FB, ça a l’air d’avoir été remarqué et apprécié…

    @Bruce, je prépare dans mes cartons un review de MY HOME HERO, c’est certains puisque j’ai fini mon cycle comics de l’année…

  • Tornado  

    Mes meilleurs voeux et une magnifique année à tous.
    Joie, bonheur et pleine forme pour vous et vos proches.
    Et rendez vous au prochain bilan, même s’il y aura matière à se revoir avant à travers moult articles et autant de discussions ! 🙂

  • Kaori  

    Happy New Year Guys !

    Et ça sera tout, parce que je suis nulle pour formuler des vœux de bonne année…
    Mais bref, le meilleur pour tout le monde !

    Et surtout plein de moments ensemble sur le blog 😀

    • Bruce lit  

      Une bonne année à la Bruce Team bien entendu et à nos lecteurs toujours plus nombreux.
      Puissiez-vous traverser, tel un Chevalier, les 12 maisons de 2020 sans trop de bobos, de souffrances, de salopards pour vous ralentir et le septième sens dans la poche. A vous tous, Bruce Lit offre son Sanctuaire de culture, de discussions et de camaraderie.
      En avant Chevaliers ! (En marche, c’est trop politique, hein…)

  • Matt  

    Bonne année !

    Soyez heureux surtout ! Accrochez vous à ce qui vous fait du bien. Il y a toujours des merdes dans la vie, faut savoir se préserver des espaces de paix, des gens, tout ça^^
    Moi ça commence pas mal. J’ai enfin un job stable après 10 ans de contrats en CDD super courts et pourris. Là on me garde à mon poste actuel, et je vais passer fonctionnaire de la fonction publique territoriale. Avec une paye correcte aussi^^

    • Kaori  

      C’est une super nouvelle, ça, Matt !!!
      Vraiment contente pour toi, de quoi bien booster pour commencer l’année 🙂

      • Bruce lit  

        Clap clap pour toi Matt. Félicitations.
        @Surfer : sur l’article du Comic Con 2019 tu auras l’image et même le son de ma trogne. Merci de ce retour et de ce bilan. Je n’ai pas encore vu IRISHMAN, sa durée m’étant d’emblée prohibitive. Je verrai sans doute ça en plusieurs fois.
        La rubrique Manga est désormais bien approvisionné pour t’aider dans tes choix. Néanmoins commencer par du Taniguchi est une très bonne initiative.
        @Vindicator : ma parole, c’est une obsession 😉 Nous n’allons pas arrêter !

  • Surfer  

    Une heureuse année à tous les contributeurs du blog et un grand merci pour toutes ces chroniques qui sont toujours passionnantes, enrichissantes et souvent très drôles.
    Joli clin d’œil au magazine Strange, me voilà de nouveau retourné en enfance. Ce qui est sympa avec cette couverture c’est que cela m’a permis de mettre une image sur le tôlier du blog.
    Tiens, Puisque l’on est à l’heure du bilan 2019 voici aussi mes coups de cœur

    Mes comics:
    -The last story – Swamp Thing Winter spécial # 1 (Tom King / Jason Fabok)
    J’ai eu l’agréable surprise de découvrir cette histoire inédite en noir et blanc dans le recueil d’Urban consacré à la créature du marais par Wein / wrightson. C’est magnifique et d’une poésie rare.
    – Jamie Delano présente Hellblazer (Urban)
    L’écriture de Delano est savoureuse, c’est un magicien de la métaphore et quand en plus il fait dans la satire sociale…
    j’ai eu un immense plaisir en relisant le début de son run dans une édition de qualité.

    Mes BD Franco belge:
    Corto Maltaise – Le jour de Tarowean.
    La reprise du personnage par Canales / Pallejero continue à être parfaite et ne dénature pas avec Pratt. Ce préquel très réussi m’a donné envie de relire La balade de la mer Salée.

    Mes Mangas:
    Ce n’est pas mon genre préféré. Cependant je fais des efforts, je découvre peu à peu Jiro Taniguchi. Je commence en douceur avec ce qui se rapproche le plus de la BD Franco belge. J’ai lu en 2019 Quartiers lointains et le journal de mon père et j’avoue que c’est très bien.

    Mes films / séries :
    The Irishman: Et oui, il y a pas à dire, en matière de films de gangsters Scorsese reste et sera toujours le boss.
    Les séries je n’en regarde pas…Trop long pour arriver au bout … compliqué à suivre.. j’ai pas le temps.

    Ma musique:
    L’album Legacy! Legacy de Jamila Woods. Mélodies gracieuses et sophistiquées, voix cristalline. De là Soul comme j’aime.

    Mes articles préférés:
    Ils sont tous très bons. J’espère que les chroniqueurs continueront à partager leur passion avec autant d’enthousiasme. De mon côté j’essaierai d’intervenir un peu plus souvent dans les commentaires en 2020.

    A très bientôt

    • Présence  

      Merci beaucoup pour ce bilan personnel. Jamie Delano m’a à jamais marqué par ses histoires d’horreur aussi personnelles que sociales.

  • Vindicator  

    Une bonne année à toute l’équipe. Ce bilan est géniale comme tout ce que vous faites. Vous n’avez pas le droit d’arrêter

  • Nikolavitch  

    bonne année à tous !!!!

  • Ed'  

    Allez gOoo, c’est reparti, tous au taf on rempile dans la joie et la bonne humeur !! Une très belle année à tous et meilleurs vœux tout ça, tout ça 😉 !! Longue vie à Bruce Lit 🙂 !

  • Jyrille  

    Bonne année et meilleurs voeux à toutes et à tous ! Mattie, bravo !

  • Jyrille  

    J’ai encore oublié de citer une série : UNBELIEVABLE. Huit épisodes qui narre l’enquête de deux policières sur un violeur en série. Totalement addictif, réaliste, très bien interprété, d’après une histoire vraie. Je ne sais pas si il y aura une autre saison, mais comme l’histoire est terminée, cela serait sans doute en mode anthologie, comme The Sinner ou American Horror Story, donc sans liens entre les saisons.

    • Bruce lit  

      j’ai été très déçu par la saison 2 de THE SINNER. Son interprète féminin est géniale, mais au final je suis sorti en me disant tout ça pour ça ?
      AH S : je déteste cette série et ses personnages
      Une série qui aurait mérité de figurer à mon palmarès : LE BUREAU DES LÉGENDES : 4 saison formidables de bout en bout et une fin très émouvante.

      • Matt  

        Tant mieux si c’est pas bien the sinner saison 2^^ Comme ça je pourrais arrêter à la première. Moi les séries longues…

        • Bruce lit  

          Oh c’est très bien The Sinner 2. C’est assez passionnant à suivre jusque ça fasse pshitt.

          • Matt  

            Oui donc ce n’est pas ma définition de « très bien » ^^

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *